logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 65

Sur place

Budget "routard"

Pour un séjour de 54 jours en Colombie, nous avons dépensé un total de 2.705 € pour deux soit une moyenne de 25 € par jour par personne. Ce qui, ramené au mois, équivaut à 750 € par personne. Une moyenne plus élevée que pour le Brésil ou le Chili, en sachant que nous avons craqué pour l’achat de souvenirs lors de nos derniers jours de voyage à Bogotá, la capitale. Notez tout de même que la Colombie n’est pas un pays bon marché. Le coût de la vie est assez élevé pour des services moyens.

 Le taux de change utilisé ici est de 1€ = 2.807 COP.(avril 2015)
Se déplacer

Par la route

Bonnes dessertes routières (bus, taxis collectifs) pour un réseau routier toutefois très inégal. Le réseau de bus est très développé, moderne et de plus ponctuel ce qui est rare en Amérique du Sud. Les chivas (bus colorés, symbole de la Colombie) tendent malheureusement à disparaître. En ville, pour les taxis ne disposant pas de taximètres marchander le prix avant de monter (tarifs bon marché). Location de véhicule possible dans les principales villes quoique pas forcément la solution idéale pour le pays.

Bateaux

Nombreux et en tous genres sur les côtes et surtout en Amazonie où il n'existe pas de routes.

Vols domestiques

L'avion peut être un bon moyen de locomotion en certaines occasions, ne serait qu'à cause des distances et surtout des risques réels existant dans certaines régions. Le réseau est assez dense et il existe un pass aérien intérieur avec la compagnie Avianca, la principale du pays. A noter que d'autres transporteurs domestiques comme Intercontinental ou Aerorepublica sont très bien et souvent moins chers qu'Avianca.

Précautions


Santé

Risques de paludisme en dessous de 1 000 m. Moustiques dans les zones de faibles altitudes et la côte. Précautions habituelles au niveau de l'eau et des aliments hors des villes.

Sécurité

C'est le problème majeur de ce pays dans lequel règne une certaine violence. Risques importants de vols violents, voire d'enlèvements (y compris d'étrangers), dans les grandes villes comme Bogota. Mieux vaut donc rester vigilant (laisser argent, passeport, etc, à son hôtel) et éviter certains quartiers et les balades nocturnes. Donc, promenez-vous avec la copie de votre passeport et très peu d'argent : vous vous sentirez nettement moins stressés ! Evitez aussi toutes histoires d'achats de drogues (très présentes dans le pays) vu les risques encourus tant par rapport aux vendeurs que la police.

Toutefois au delà de ce type de délinquance, ce qui représente le plus de dangers ce sont les tensions permanentes entre guérilla, narcos et autres trafiquants, et paramilitaires. Généralement il y a problème quand ces trois forces sont présentes simultanément dans une zone. Régulièrement l'Uruba, la Guajira, une partie de l'Amazonie sont touchées. Il reste toutefois difficile de cerner les coins les plus risqués car les coups de main ont lieu un peu partout. Le mieux est de lire les journaux pour connaître les zones à proscrire. Aux dires des Colombiens, s'il est une ville qu'il faut éviter c'est Cali; Medellin semble par contre être redevenue calme depuis le démantèlement du cartel du même nom. Au niveau des contrôles militaires ou de police tout dépend s'il y a eu une attaque récente de la guérilla dans la région. A l'opposé, Cartagena sur la côte Caraïbes apparaît très tranquille.

Gastronomie


Spécialités (très variées) : l'empanadas (beignet garni de fromage, oeuf, viande, légumes), les tamales (pâte de maïs cuite avec de la viande, des légumes et du piment), le sancocho (ragoût de viande, poisson ou poulet avec des bananes), la hallaca (crêpe de maïs farcie de viande et légumes), le pabellon (haricots, riz et viande), les platanos (grosses bananes), le mondongo (tripes en soupe), fruits, café, aguardiente (eau-de-vie de canne). Nombreux marchés sur lesquels on peut manger.

Hébergements


Hôtels ou pensions en tous genres et toutes les bourses un peu partout dans le pays; on peut trouver assez facilement des établissements locaux pour moins de 10 US $ la double. Reste aussi qu'avoir son hamac peut s'avérer utile si l'on compte partir en Amazonie ou circuler en classe pont sur les bateaux le long des rios.



Lu 2996 fois

Derniers adhérents en ligne

bebenoist   adhabm   miscossa   lasechet   cherveau   mireyes   mhezelot   clboiteux   rasautreau   palandre   anlambert   vabecart   gemahu   angenty   jmserour  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public