logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       

Comme les guides de voyages, les collections de cartes sont très nombreuses. Même si pour beaucoup le choix en la matière semble bien moins important que pour un guide, là aussi avant d'acheter il est utile de se poser quelques questions, notamment sur ce que l'on veut faire...

Au sujet de l'échelle :

L'échelle est d'une certaine façon l'élément essentiel d'un carte ou d'un plan. Selon l'activité prévue on aura ainsi besoin d'échelles spécifiques.
On rappelle que pour 1/50 000 => 1 cm sur la carte représente 500 m sur le terrain; 1/200 000 => 1 cm représente 2 km; etc.

. La marche, la randonnée pédestre ou pour les villes :
Ces activités nécessitent une échelle précise montrant les moindres détails : reliefs, sentiers ou rues, habitations, cours d'eau, etc. Donc, autant choisir des cartes ou plans jusqu'au 1/50 000.Diverses collections sont spécialisées en la matière, même si pour de nombreuses destinations elle ne sont disponibles que sur place.

. Pour la randonnée en deux roues, à cheval ou les balades en voiture :
Les représentations jusqu'au 1/200 000 sont encore utiles. Cela dit il est vrai que, hormis pour l'Europe et quelques autres pays, les possibilités d'obtenir facilement de telles cartes demeurent pas toujours évidentes avant d'arriver sur place.

. Pour les visites en voiture hors des grands axes :
Les repères précis sont déjà moins importants. Mais la carte doit rester quand même détaillée, donc choisir des échelles entre le 1/200 000 et le 1/500 000. Généralement, on arrive à trouver ce que l'on cherche pour la plupart des pays européens ou des zones touristiques.

. Quand on reste sur les routes principales :
Ou lorsque l'on se fait transporter par voie terrestre. Il n'est pas utile de s'encombrer. Donc, des cartes générales du 1/500 000 au 1/1 000 000, voire au delà pour certains pays, sont suffisantes. Il est à signaler que pour beaucoup de pays les cartes les plus précises, facilement disponibles en France (et même parfois sur place), concernent justement des échelles aux alentours du 1/1 000 000 (1 cm = 10 km).

. En voyageant en train, bateau, avion, ou même par route sur de très grandes distances :
Ou encore sans sortir des villes, la carte ne sert alors que de repère. Les petites échelles (au delà du 1/1 000 000) sont largement suffisantes. On trouve ce genre de cartes pour les continents ou les regroupements de pays.

Index et autres infos :

Que ce soit pour les cartes, mais aussi les atlas et surtout les plans de villes, un index, ou même parfois d'autres informations annexes, peuvent s'avérer réellement très utiles. D'ailleurs diverses collections proposent souvent, en plus d'une représentation à une échelle donnée, l'agrandissement des zones intéressantes, des plans de villes en inserts, mais aussi parfois des curseurs de distances. Donc, bien que pour de nombreux endroits au monde le choix soit limité, autant prendre ce qui correspond le mieux à son type de voyage.

Autres conseils :

Même si c'est moins important que pour un guide, mieux vaut choisir les cartes les plus récentes. Les infrastructures routières ou l'urbanisme peuvent aussi évoluer rapidement. Pour quelques destinations très touristiques on trouve vraiment un grand choix de cartes sensiblement identiques. Autant, comparer en fonction des prix et des petits plus de chacune (année de parution, index, plans de villes, etc).
Il existe aussi dans la plupart des pays des collections d'éditeurs locaux proposées souvent à des prix peu élevés (attention quand même à la qualité). D'ailleurs pour tout un tas de raisons (secrets militaires, problèmes frontaliers, vieilles éditions, etc), il peut arriver aussi que pour différentes zones l'information cartographique soit pour le moins bien différente de la réalité. Les Offices de Tourisme proposent parfois des choses vraiment très intéressantes (et souvent gratuites).
De même, certains guides de voyages sont vendus avec une carte ou un plan des destinations traitées.
D'autres disposent d'une très bonne cartographie comme par exemple les Lonely Planet pour le voyageur individuel se déplaçant en transports collectifs.
Donc, dans certains cas, si cela semble suffisant, autant s'en contenter et l'on fera ainsi une première économie sur son voyage à venir.

En résumé :

A l'évidence, déterminez d'abord ce dont vous avez réellement besoin selon votre périple, type de voyage, activités, transports utilisés, etc. Dans de nombreux cas, les gens achètent des choses que finalement ils n'utiliseront pas...
Donc voyez d'abord ce que propose votre guide et ce que vous pouvez trouver gratuitement. Et puis bien sûr tenez compte de l'échelle, la zone à couvrir (pour une seule région à visiter pas besoin d'un atlas !) et de quelques infos utiles parfois à certains sur une carte (comme par exemple le nom des lieux en alphabet local) pour définir vos besoins.
Un peu le même principe que pour les guides demandez à votre entourage, à ceux qui rentre du pays, voyez dans les bibliothèques de prêts, les ventes d'occasion, et puis surtout contactez les Offices de Tourisme qui disposent souvent de cartes ou de plans intéressants pour des voyages "classiques".
De même pensez bien sûr à Internet. Le Web renferme de vrais trésors (dont notamment des choses pas vraiment commercialisées) et l'on y trouvera quasiment tout ou presque qu'il ne restera plus ensuite qu'à imprimer.Enfin, ceux qui ont un "projet" pourront toujours aller démarcher les éditeurs pour des choses gratuites.

Derniers adhérents en ligne

miricher   jprabonneau   adhabm   bebenoist   plemaitre   stcassonnet   jrose   catherine   fjourdain   chveque   jcpeugeot   jmhelle   cvandyk   jmserour   acabot  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public