logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       



Transports terrestres


Routes et circulation

Le réseau routier costaricien est de qualité assez inégale (mais en constante amélioration) avec aussi bien encore quelques pistes que de bonnes routes goudronnées comme la Interamericana ou San Jose - Limon.

→ Temps de transport : Au Costa Rica, il ne faut pas oublier que même si la distance entre deux points peut ne pas être importante, l'état des routes (beaucoup de trous sur les routes asphaltées, mauvaise évacuation des eaux de pluies, etc...), la circulation importante sur les axes principaux et la manière de conduire des costariciens ne vous permettront pas d'avoir une moyenne très élevée. Il faut donc compter en gros de 40 à 50 km/h lors du calcul de ses trajets.

Location de voiture

La location est une option que choisissent certains voyageurs dès lors qu'ils voyagent à plusieurs ou désirent une liberté totale. Comme il existe pas mal de loueurs il y a donc une certaine concurrence en matière de prix (mais attention aux assurances annexes, leurs garanties et franchises). Comptez en gros 30 à 40 US $/jour pour un premier prix (et au moins le double pour un gros tout terrain).

Le réseau routier costaricien ne nécessite que très rarement un 4x4, y compris en saison des pluies (quoique les avis divergent sur ce sujet...).

Dans tous les cas, évitez de rouler la nuit et attention aux autres véhicules et obstacles divers pouvant surgir sur votre chemin. Faites bien attention aussi aux nombreux contrôles de vitesse.

Dernière chose, en ville et notamment à San Jose, garez votre véhicule dans les parkings gardés.

→ Louer avant ou en arrivant ? Si vous prévoyez de vous rendre au Costa Rica en haute saison (vacances de fin d'année, Pâques), il vaut mieux réserver sa location de voiture avant de partir. On sera sûr d'avoir ainsi le véhicule de son choix. Petit inconvénient on pourra passer à côté de petits loueurs locaux aux tarifs intéressants.

Bus

Attention, pendant la Semaine Sainte, il est quasi impossible de se déplacer avec les transports en commun du jeudi midi au samedi. Il vaut donc mieux réserver au préalable ses hôtels et transports.

→ Bus "locaux" : Le bus est très développé et très bon marché au Costa Rica. De plus, il va partout ou presque grâce à de nombreuses compagnies et c'est un excellent moyen de locomotion pour découvrir le pays. De façon générale, pour se rendre d'un point à un autre on trouvera aussi bien des liaisons directes (relativement rapides) que des trajets demandant parfois plusieurs changements (nécessite donc évidemment plus de temps) ou repassant par la capitale pour nombre de liaisons Nord - Sud ou Est - Ouest. Malgré tout, on pourra toujours aller où on veut quasiment quand on veut avec des bus relativement confortables (le mieux est sur les axes principaux avec les "Express"). Pas de garantie par contre d'avoir une place assise à moins de prendre son bus au départ et d'arriver une demi heure avant. La plupart du temps les bus sont ponctuels.

→ Bus "touristiques" : En parallèle aux bus "publics" existent aussi depuis quelques années des bus "touristiques" réguliers reliant les principaux sites à voir dans le pays. Ce sont des minibus tout confort, ne faisant des arrêts qu'aux hôtels, prévus pour un public plutôt jeune et très majoritairement anglo-saxon; le tout à des prix prohibitifs comparés aux bus locaux... Deux compagnies se partagent essentiellement le marché (Gray Line et Interbus).

Vélo

Intéressant localement pour quelques dollars par jour pour de petits déplacements, notamment sur les côtes où il n'y a pas de dénivelé.

Stop

On peut assez facilement être pris en stop dans les endroits où les bus passent peu, moyennant parfois une petite participation.

Taxis urbains

C'est une option pas chère pour circuler en ville, notamment à la capitale. Les taxis sont utiles surtout si on va d'un point à une autre et qu'on est chargé. Ne pas hésiter à négocier un peu.


Autres moyens


Bus et voiture étant de loin les principaux moyens de locomotion au Costa Rica, on aura que peu d'opportunités d'essayer d'autres transports. En effet, il n'y a plus de trains depuis des années, seuls circulent quelques bateaux et les vols intérieurs ne sont que moyennement intéressants.

Bateaux

On trouvera des bateaux essentiellement dans la région de Tortugero, plus des ferries entre Puntarenas et le sud de la péninsule de Nicoya ou dans la région de Golfito.

Vols intérieurs

Malgré sa taille réduite le pays dispose d'une quinzaine d'aéroports et de deux compagnies assurant des dessertes intérieures (vols via la capitale). L'une d'elles, Sansa, propose même plus ou moins un forfait intérieur à tarif intéressant.

Mais, vu les distances réduites et l'assez bon réseau de bus du pays, l'avion n'est pas vraiment le meilleur moyen de locomotion au Costa Rica (sinon comptez entre 50 et 100 US $ par trajet selon les dessertes). Bref, utile essentiellement pour ceux qui veulent sillonner le pays dans tous les sens en très peu de temps.



Derniers adhérents en ligne

chchampalaune   gbernis   gcorsaletti   clougovoy   amvial   rdemougin   jodurand   sroinson   fseitz   fmaignan   rtourbot   bebenoist   mabrotons   ccohen   jalalanne  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public