logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       

Rappel historique

Les paquebots de croisières sont nés à l'époque des colonies. C'était alors le seul moyen pour rallier la métropole à ces terres lointaines. Puis vînt ensuite l'époque faste des grands transatlantiques, fin XIXe-début XXe siècle, qui dura jusqu'au jour où l'avion, il y a une cinquantaine d'années, pris réellement le pas sur le bateau en matière de transports. Dès lors, commença une période de déclin. Dans les années qui suivirent, seule son utilisation par les américains à des fins récréatives évita aux croisières de totalement de disparaître.
Longtemps associée à cette image marginale de retraités américains visitant les Caraïbes, la croisière commença toutefois à revenir sur le devant de la scène il y a quelques années. Et maintenant, le développement du tourisme, l'envie croissante de voyages des occidentaux, plus sans aucun doute l'idée des professionnels de proposer une gamme de plus en plus large de "produits touristiques" fait que la croisière est à nouveau à la mode, pour tous les publics (et pas que le troisième âge, loin de là !) et toutes les formules, sur toutes les mers du monde.Petit détail intéressant, il est à signaler que certains ferries - ou la combinaison de plusieurs d'entre eux en Méditerranée et Baltique - permettent de réaliser des circuits identiques ou presque, à tous niveaux, à ceux proposés traditionnellement par les croisièristes; le tout pour un moindre coût...

La vie à bord :

Concrètement, une croisière c'est quoi ? Réponse : un genre de Club Med flottant régi par certaines règles et traditions de vie à bord. Tout y est prévu et (presque) inclus dans le prix (hors dépenses purement personnelles bien sûr); des repas à (parfois) l'organisation des excursions en passant par les multiples animations et services à bord. Donc, autant le savoir avant de choisir la formule.

. L'embarquement

Lors d'une croisière tout commence au port d'embarquement, à la gare maritime. Là, on vérifie vos billets et pièces d'identités. Vos bagages y sont pris en charge et amenés, après un contrôle de sécurité, directement jusqu'à votre cabine.
La montée à bord se fait généralement entre une haie d'accueil des officiers de bord et sous l'objectif d'un photographe chargé d'immortaliser votre arrivée. Direction ensuite la réception pour prendre possession des clés de sa cabine. Un steward, responsable de celle-ci, vous guidera jusqu'à elle; c'est d'ailleurs à lui que vous aurez à faire le plus souvent pendant la traversée. A l'intérieur, le "journal de bord" présentant le navire et auquel sera ajouté chaque jour par le service le programme des festivités quotidiennes. Puis vient l'heure du départ attaché à un certain cérémonial (les sirènes) au niveau de la sortie du port.

. En mer et aux escales :

- Le personnel :

A peine en mer, les passagers sont conviés à un cocktail de bienvenue offert par le commandant. Ensuite, c'est le moment de faire connaissance avec certains membres de l'équipages chargés de s'occuper des croisièristes. Le commissaire de bord (ou son représentant) doit récupérer votre passeport et vous donner en échange un laissez-passer qui vous simplifiera les formalités aux escales. Il est aussi le responsable des cabines, de la nourriture et de la "qualité de vie" pendant la croisière. Le directeur de croisière est le "GO" et s'occupe avec son équipe des animations, voire des excursions s'il n'y a pas de personne attitrée à ce poste.

- Les repas :

Un croisière est une formule en pension complète. Pour les plus luxueuses, chacun dispose du choix de sa table et de ses horaires. Cependant sur la plupart des bateaux, à cause notamment du nombre de passagers, cette liberté est réduite et il faut choisir sa table et son horaire au moins pour le dîner du soir sans réelle possibilité d'ailleurs d'en changer par la suite.
Traditionnellement, il y a beaucoup de repas et de collations sur un paquebot. Petit déjeuner servi au choix en cabine ou en différents lieux du navire jusqu'à 11h00... heure à laquelle se perpétue encore la tradition du "bouillon" servi sur le pont (il était autrefois chargé de réchauffer les passagers transatlantiques). Puis c'est l'heure du déjeuner en salle ou en buffet de plein air suivi ensuite d'un "quatre heure" généralement proposé dans l'un des salons. Enfin, le dîner avec selon les croisières deux services; le premier, plus adapté aux familles, obligeant à une certaine ponctualité afin de laisser la place ensuite à la deuxième fournée de passagers. C'est donc à ce niveau qu'il faut choisir dès le départ auprès du maître d'hôtel pour aussi bien son heure que sa table et ses voisins (plus son type de menu en cas de régime), même si sur ce dernier point il est parfois possible d'avoir des tables "tête à tête". Quant à la qualité des menus tout dépend des formules (et de la nationalité du bateau ou des passagers), même si traditionnellement le "gala d'adieu" et le "dîner du commandant" offrent en général le meilleur en la matière.
Autres traditions qui tendent toutefois un peu à disparaître sur certains voyages, le dîner ou les soirées habillées, plus le "buffet de minuit".

- Animations et escales :

Tout au long de la croisière chaque passager pourra bénéficier en principe gratuitement du large choix d'animations (spectacles, conférences, jeux, etc) et services (notamment au niveau sport) proposés à bord. Sans oublier les escales.
Pas vraiment faites pour la découverte en profondeur d'une ville ou d'une région, celles-ci sont en général courtes (une journée), voire d'à peine parfois quelques heures. Là aussi tout est prévu et une visite guidée, pas forcément gratuite (souvent entre 10 et 30 €), est généralement programmée même si rien n'empêche bien sûr de partir seul à l'aventure. Important : ne jamais descendre à terre sans le laissez-passer remis par le commissaire de bord; celui-ci vous servira en fait de passeport auprès des autorités. De même, si vous partez seul n'oubliez pas de noter le quai d'amarrage et les coordonnées du bateau en cas de problèmes.

. Au retour :

En fin de croisière, un "gala d'adieu" est toujours prévu à bord. Et le jour du départ il faut récupérer son passeport, régler ses dépenses (celles non comprises dans la croisière, comme les boissons, et notées au fur et à mesure), et penser aux pourboires d'usages auprès du personnel de service. Si celui-ci n'est pas déjà inclus dans la prestation, comptez en gros 5 à 8 €/jour par personne.

. A prévoir :

Pour terminer, deux ou trois choses à ne pas oublier en croisière : chapeau, lunettes de soleil et crème solaire indispensables. Plus une petite laine quelle que soit la destination car, en bateau, la vitesse de celui-ci abaisse toujours la température de l'air de 10 à 15 C, sans oublier la climatisation omniprésente sur nombre de navires (notamment US) qui en transforme parfois certains en de véritables bateaux frigorifiques. Egalement, une tenue un peu "habillée", traditionnellement de rigueur pour les dîners et autres soirées de gala.

Comment choisir son bateau ?

Avant de voir les tarifs et destinations, un coup d'oeil sur les flottes, les équipements et services qui représentent des éléments primordiaux dans le choix d'une croisière vu bien sûr le temps que l'on passera sur le bateau. De plus, il ne faut pas oublier que l'intérêt d'une croisière en paquebot consiste justement dans la vie à bord plus que dans le nombre ou la diversité des escales. Bref, on le rappelle, un paquebot n'est pas un moyen de transport, c'est une expérience...

. Le bateau :

Vaste choix avec des bateaux pouvant accueillir d'une centaine... à plus de 3 000 passagers comme le "Voyager of the sea" l'un des plus gros au monde ! Soit pour ces derniers, longs parfois de presque 300 m et comportant jusqu'à une quinzaine de ponts, l'équivalent de véritables villes flottantes avec rues et ascenseurs géants, galeries marchandes et boutiques hors taxes, poste et banque, bars et salles de restaurants, vidéothèque, bibliothèque, cyber-café, cinéma et salles de spectacles, discothèques, casinos, piscines, salles de sports, et même parfois une petite marina à l'arrière.

- Critères de choix :

En fait en matière de choix - et c'est là la première question à se poser - tout dépend de ce qu'on recherche et du type d'ambiance voulue : le gigantisme assez froid de ces "monstres" des mers ou quelque chose de plus "intime" avec peut-être aussi plus de contacts possibles avec les autres. Sans oublier par exemple le cachet bien particulier d'un bateau de croisières à voiles.C'est ainsi que sur les bâtiments les plus gros est souvent privilégiée la vie à bord avec nombre et diversité d'animations (pas toujours de grande qualité il est vrai et au détriment parfois des escales), alors que sur les structures plus petites celle-ci est moins intense pour, en contre-partie, une atmosphère plus raffinée ou propice au repos ou encore à la découverte de la mer sur des navires parfois de caractère.
C'est aussi avec les petits bateaux que vous pourrez le plus souvent bénéficier d'escales originales, grâce à leur faible tonnage ils peuvent en effet se permettre d'aller dans presque tous les ports du monde. Inconvénient, une croisière de quelques centaines de passagers coûtera généralement plus cher qu'une à mille et plus. Malgré tout, surtout si c'est votre première expérience, privilégiez les premières pour apprécier la vie sur un paquebot et évitez les "bateaux usines".
En résumé, dans tous les cas, regardez bien sur les catalogues (et le web) à quoi va ressembler votre hébergement flottant.

- A savoir :

Pour info, sachez qu'un bateau de plus de 30 000 tonneaux est un très gros paquebot, entre 15 et 30 000 un gros, entre 5 et 15 000 un moyen, entre 2 et 5 000 un petit paquebot ou un gros yacht. En dessous il peut s'agir de voiliers, de yachts ou simplement aussi de divers petits navires aménagés pour la croisière. Et pour avoir une première idée du niveau de confort de votre bateau, comparez sa capacité d'accueil à celle des autres bâtiments de sa classe (vous pouvez également faire le rapport "tonneaux/passager").A signaler enfin un détail qui a son importance : la nationalité de l'armateur et des passagers majoritairement embarqués. En effet, quoi de plus ennuyeux que de se retrouver dans une croisière le long de laquelle on ne comprendra pas ou peu les autres passagers ou l'encadrement, ni même d'ailleurs appréciera les animations faites d'abord pour ceux-ci. D'où le fait qu'il existe aussi des croisières par nationalités. Bref, renseignez-vous avant auprès de l'agence.

. La cabine :

Rien à voir avec une couchette de voilier ou même certaines cabines sommaires de cargos. En fait une cabine de paquebot ressemble à une chambre (ou une suite) d'hôtel avec au minimum un ou deux lits (parfois couchettes), une table et des chaises, un lieu de rangement et un coin toilette.

- Catégories et aménagements :

Au niveau choix, tout dépend là aussi de vos envies ou du temps que vous pensez passer à l'intérieur, plus évidemment de votre budget. Sur les plus gros paquebots il peut exister jusqu'à une dizaine de catégories différentes de cabines. Au delà de la classe, on trouve des cabines extérieures (vue sur la mer) ou intérieures (donc sans ouverture, ce qui peut gêner les claustrophobes), avec ou sans hublots (qui ne s'ouvrent jamais) voire mini balcon, en ponts supérieurs (mieux et moins bruyants, donc plus chers) ou inférieurs. Malgré tout, quel que soit le type choisi, le confort en croisière est généralement au rendez-vous avec quasiment toujours une salle de bain complète ou WC + douche privatif plus, selon, téléphone, télé (programmes intérieurs), magnétoscope, radio, mini-bar, climatisation.
Un détail utile à connaître avant d'embarquer : le voltage à bord. Souvent, sur les compagnies anglo-saxonnes et scandinaves, celui-ci sera de 110 V avec prise américaine et il faudra donc prévoir son transfo et son adaptateur. Inconvénient plus important : la cabine "standard" de la plupart des bateaux n'est pas toujours très grande, de 10 à 15 m2, contrairement à celle de grand luxe.

- A savoir :

Essayez toujours de visualiser avant l'achat, par l'intermédiaire d'un plan du bateau (à voir avec l'agence ou en ligne), la position de votre catégorie de cabine au niveau de celui-ci.Dans tous les cas, le choix de la cabine (avec la saison du voyage) est ce qui fait varier les prix du simple au double, voire plus, pour une même croisière. Comme pour le choix d'une compagnie aérienne, regardez toujours le rapport qualité-prix plutôt que le prix seul.

. Le service et les "animations" :

Un paquebot c'est un hôtel en pension complète, donc regardez la qualité du service cabine plus le type de cuisine proposé à bord (notamment sur les croisières US !).
Rappel important, renseignez-vous sur les modalités de repas d'ailleurs toujours inclus dans votre prestation. Donc, à voir le nombre de services, si les horaires sont libres ou pas, si l'on peut choisir sa table et ses voisins ou au contraire si l'ensemble est programmé d'avance, ou encore s'il existe des services repas en cabine et si oui pour quelles tranches horaires. En effet, seuls les croisières de luxe ou les paquebots de petites tailles permettent une totale liberté en la matière.
Se renseigner aussi sur les équipements et animations disponibles pendant la croisière (et la langue dans laquelle elles sont prévues) plus, si l'on voyage avec des enfants, les possibilités de garderie et ce qui est prévu pour eux. Au niveau activités, sachez que tout est vraiment possible et que les animateurs font vraiment preuve d'imagination en la matière.Quant aux escales, il peut être utile d'en connaître le nombre et la durée (comptez souvent aussi une heure pour les formalités), l'organisation (visite guidée ou pas, gratuite ou payante) ainsi que leur agencement dans la croisière (x jours en mer puis escale, ou succession de navigation nocturne et visite diurne).

Infos complémentaires :

Pour plus de détails vous pouvez également vous reporter aux sites des compagnies qui incluent tous au moins un chapitre sur la vie à bord et le descriptif de leurs navires.
A voir aussi, "Paquebots du futur". Galeries marchandes, amphithéâtre, spas luxueux, complexes sportifs, marina, héliport, casino... Visite des gigantesques navires de croisière qui prendront la mer d'ici 2015.

Derniers adhérents en ligne

adhabm   bebenoist   plemaitre   stcassonnet   jrose   catherine   fjourdain   chveque   jcpeugeot   jmhelle   cvandyk   jmserour   acabot   symarchand   troiscatalans  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public