logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       




air_newzealand





Paris > Londres HR > Auckland > Tonga A/R en Eco. (12/06) :


Aucune fléxibilité ! Air New Zealand a refusé de rembourser nos billets alors que nous voyagions avec des enfants en bas âge et que la destination (Tonga) est devenu "à risque", déconseillée aux voyageurs, entre notre réservation et notre départ. Nous avons été forcés d'opter pour un changement de destination.

Le changement de destination, pour un vol interne en Nouvelle-Zélande, nous a été facturé de manière astronomique alors qu'il s'agissait d'un vol moins cher. Au total, une addition bien salée, un manque d'honnêteté évident, une mauvaise foi prodigieuse !

Ayant beaucoup voyagé et ayant pu comparé beaucoup de compagnies, sachant qu'on n'est jamais à l'abri d'un imprévu, je vous déconseille formellement Air New Zealand. Bref, j'essaye de relativiser mais je suis très déçue par cette compagnie.
(altex.abonn@laposte.)



Paris > Londres HR > Auckland A/R en Eco. (9/04) :


Tout d'abord, il faut noter que le système Star Alliance fonctionne bien. Apres le vol Paris - Londres Heathrow opéré par British Midland (par ailleurs une excellente compagnie, avec un personnel souriant et un Airbus A320 flambant neuf), j'ai pu tout de suite embarquer dans le Boeing 747-400 d'Air New Zealand sans la moindre encombre. Le service d'Air New Zealand est très correct, avec un personnel attentionné, et aimable, hélas ne sachant apparemment pas parler une autre langue que l'anglais... La nourriture est correcte, sans plus. La déception viendrait plutôt de l'avion en lui-même, ou évidemment, 747 en classe Eco oblige, la place pour le corps et les jambes est limitée. De plus, il n'y a pas d'écran individuel, mais juste un grand écran commun à toute la cabine. Frustrant quand on sait que les compagnies asiatiques desservant Auckland ont cet équipement très appréciable, parfois pour un billet à un prix inférieur.

L'escale technique à Los Angeles (environ 2 heures pour faire le plein de fuel et changer d'équipage) est rapide, et fait d'Air New Zealand le moyen le plus rapide pour se rendre en Nouvelle Zélande depuis l'Europe (les compagnies asiatiques obligent un changement d'avion, avec souvent des heures et des heures d'attente). Par contre, à cause des nouvelles restrictions de sécurité dans les aéroports aux Etats Unis, il n'est plus possible de prendre l'air, et on est obligé de rester dans une salle de transit. La compagnie s'en excuse, alors que ce n'est même pas de sa faute, preuve du soin apporté aux passagers par la compagnie. La suite du vol jusqu'à Auckland s'est poursuivit normalement. Pas de retard notable. Bref, j'en retiendrais que c'est une bonne compagnie, dont il manque ces petits écrans individuels, forts appréciables sur un vol de plus de 24 heures...
(ggllam@hotmail.)



Singapour > Christchurch A/R en Eco. (4/02) :


Bon sevice mais avion petit et moyennement confortable; nourriture franchement mauvaise.
(Bardetphil@aol.)




Derniers adhérents en ligne

jpvaulot   yvnedelec   adhabm   rcombaz   msantambien   dwagner   daruelle   gigobert   maletourneau   andore   beduval   lolesire   ffeugeas   albrousse   phlautridou  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public