logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       
Vous êtes iciAccueil|Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages | ABM - Aventure du Bout du Monde
mercredi, 29 novembre 2017 18:07

La meilleure destination à visiter en Israël en Décembre

La meilleure destination à visiter en Israël en Décembre

Israël est un beau pays à visiter. Cependant, durant la saison touristique, le prix du voyage et de l’hébergement est assez élevé. Quel est alors la meilleure période pour découvrir ce superbe pays sans se ruiner ?

Le prix du voyage dépend grandement de la saison de départ. Ainsi, il est tout à fait possible de faire ce voyage à moindre coût en optant pour la basse saison touristique. Il est très intéressant de passer ses vacances hivernales en Israël. Mais quelle est la meilleure ville à visiter pour ce mois de décembre ?

> Le climat du pays

Israël baigne dans deux climats différents : les villes côtières profitent d’un climat méditerranéen tandis que l’intérieur de ses terres jouit d’un climat désertique. Dans le cas général, le pays dispose de deux principales saisons : l’été, qui se situe entre les mois d’avril et d’octobre et durant lequel il fait très chaud avec des nuits assez froides dans les zones désertiques, et l’hiver, qui peut être très froid, parfois même avec des chutes de neiges dans certaines régions. Il est très important de bien choisir sa région de destination en fonction des saisons. En décembre, les deux destinations les plus conseillées sont Jérusalem et Tel Aviv.

> Jérusalem ou Tel Aviv

Pour le mois de décembre, la ville de Jérusalem offre un climat assez frais avec une température moyenne de 16 degrés Celsius et un pic record de 27 degrés Celsius.
On y profite de 6 heures d’ensoleillement par jour.Tel Aviv propose un climat encore plus agréable. Les journées y sont souvent ensoleillées avec un risque d’averses limité. La température moyenne de la ville durant le mois de décembre est de 20 degrés Celsius avec un pic record de 30 degrés. C’est indéniablement la destination idéale à visiter en Israël durant cette période.

> Visiter Tel Aviv

Après avoir fait le choix le plus judicieux, vous décidez de faire une réservation sur un des nombreux vols pour Tel Aviv. Que faire et voir dans cette ville ?

  • Se promener dans les rues de la ville
Une petite balade dans les rues de Tel Aviv est le meilleur moyen de contempler la ville dans toute sa splendeur. Le Sud de la ville vous permettra de découvrir l’élégance du boulevard Rothschild, ainsi que de la rue Shabazi. Il est aussi intéressant de faire un tour dans la vieille et charmante ville de Jaffa.

  • Profiter de ses nombreuses plages
Visiter Tel Aviv, c’est aussi profiter de ses plages. Il est vivement conseillé de se promener le long de ses côtes. On y découvre de nombreux restaurants et hôtels. Il est bien évidemment possible de s’y baigner mais aussi de pratiquer une multitude de sports nautiques, comme le surf ou la planche à voile.

  • Visiter le parc Yarkon
Il se situe dans le Nord de la ville. Une grande partie de ce parc est formée par une zone verte qui est centrée sur la rivière Yarkon, ce qui en fait une visite agréable et relaxante.

> Visiter Jérusalem

Enfin, Jérusalem n’est qu’à 65 km de la ville de Tel Aviv. Alors, pourquoi ne pas y faire une petite excursion le temps d’une journée pour découvrir sa beauté ?
Il est aussi possible de faire une petite balade à Haïfa qui se trouve à deux heures de route de la ville de Tel Aviv.
lundi, 27 novembre 2017 13:51

Nos conseils pour réussir vos randonnées

Des vacances plus sportives sous forme de randonnée à la découverte d’une nature sauvage vous tentent et plongé dans les guides spécialisés, vous avez commencé à regarder les parcours pour débutants pour les prochains congés d’été.Nous ne pouvons que vous encourager à tenter cette formule qui offre une véritable aventure humaine en plus de paysages à couper le souffle mais pas sans une bonne préparation.

> Choisir un parcours adapté et prendre le temps d’une remise en forme avant le départ

Comme l’objectif n’est pas de se dégouter de la randonnée dès le premier jour des vacances, éviter de se lancer dans le GR20 pour une première semble évident et pourtant chaque année des randonneurs débutants se lancent des défis beaucoup trop ambitieux. En plus de se gâcher les vacances, choisir un parcours difficile est aussi une prise de risque importante pour votre santé et ceux qui vous accompagnent. Pour débuter, faites confiance à un guide professionnel qui adaptera un parcours à votre niveau avec des temps de marche et de repos qui vous permettront de ne pas brutaliser muscles et articulations. Si vous ne pratiquez aucun sport de manière régulière, au moins 8 semaines avant le départ, programmez-vous des temps de marche sur 5 kilomètres et n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin de famille pour un check-up.

> Investir dans un premier équipement de base de qualité

Il n’est pas question ici de choisir un équipement de pointe digne d’un randonneur professionnel mais de sélectionner quelques équipements qui vous accompagneront efficacement dans vos premières randonnées et que vous pourrez upgrader progressivement.
  • - De bonnes chaussures avec un renfort de maintien pour les chevilles. Si votre programme prévoit quelques dénivelés, il sera préférable d’opter pour des chaussures de randonnée.
  • - Un sac à dos, indispensable pour garder les mains libres et son équilibre. Veillez à l’essayer en magasin pour vous assurer que son armature ne vous gêne pas.
  • - Des vêtements légers et chauds. Avec les innovations techniques en matière de fibres textiles, optez pour des vêtements en micro-fibres qui vous permettront de réguler votre température corporelle suivant la météo et vos efforts. Pensez toujours à avoir un coupe-vent et une polaire.
> Pas de randonnée sans sécurité

Si vous choisissez de partir sans guide, veillez à baliser votre parcours sur une carte et à le communiquer avant de partir. Carte et/ou GPS, c’est selon votre choix mais dans les deux cas, veillez à vous assurer d’avoir des versions à jour. Votre smartphone est bien sur bienvenu, vous pouvez d’ailleurs y insérer votre parcours pour qu’il vous soit accessible sur des cartes hors ligne comme Google Maps même si vous n’avez pas de réseau.

Bien sûr vous glisserez dans votre sac à dos une trousse de secours avec les produits indispensables pour soigner un petit bobo comme faire face à une plus grande urgence en attendant l’arrivée de secours. Tout aussi indispensable, boisson et en-cas seront impérativement du voyage. Vous pouvez opter pour des barres énergétiques et des fruits secs et ajouter un complément énergisant à votre bouteille d’eau.

N’oubliez pas que la randonnée doit rester un plaisir alors ménagez-vous des pauses, profitez des paysages et prenez le temps d’une photo !
vendredi, 24 novembre 2017 15:45

Cap sur les rêves coréens !

Into the Dream est un voyage à la découverte des rêves de l'humanité entamé en janvier 2017.
Depuis le mois de septembre nous sillonnons l'Asie, retour sur notre séjour de quelques jours en Corée du Sud.

Nous faisons désormais cap sur la Corée du Sud afin de découvrir les rêves des habitants de cette péninsule située entre deux géants : la Chine et le Japon. Pour effectuer les quelques centaines de kilomètres qui nous séparent de Fukuoka sur l'archipel nippon à Pusan en Corée du Sud nous avons décidé de prendre un ferry. D'où nous vient cette idée ? Tout simplement d'un coup d'œil à une carte qui nous a fait prendre conscience que les deux pays étaient proches.

Après plusieurs heures de traversée un peu mouvementée sur un vieux bateau, nous débarquons sous la pluie à Pusan. Il s'agit de la seconde plus grande ville du pays située au sud est. Nous explorons alors pendant deux jours cette ville portuaire où la pêche est la principale industrie. Nous découvrons d'ailleurs les rêves de Dean, un jeune coréen, sur le marché de poisson de la ville. Par ailleurs, nous profitons d'une belle journee ensoleillé pour découvrir les collines et les plages de la ville. Pour rester dans le thème nous regardons le frissonnant blockbuster du cinéma coréen "Dernier train pour Busan", que nous vous recommandons vivement.

Il est déjà l'heure de quitter Busan pour nous rendre en bus à Séoul la capitale coréenne où nous avons prévu de rester une semaine. À notre arrivée nous sommes accueillis par nos hôtes Mi-ok et son mari que nous avons rencontré grâce au site d'échange de maison Guesttoguest. Nous découvrons les lieux et notre quartier avant de rejoindre un ami coréen pour fêter comme il se doit l'anniversaire d'Océane autour d'un succulent barbecue coréen et de la boisson locale, le soju, un alcool de riz.

À Séoul, nous découvrons les superbes palais, les parcs, la N Séoul Tower et la vie des coréens. De nos échanges avec les locaux nous retenons notamment leur amour pour les Etats-Unis qui s'explique par le soutien du pays lors de la guerre de Corée dans les années 50. Nous remarquons également que la société coréenne est très accès sur la consommation et le travail. Nous apprenons avec effroi le fort taux de suicide chez les jeunes étudiants coréens soumis à la pression de la réussite sociale. Pour la première fois depuis notre départ un rêve revient régulièrement : gagner beaucoup d'argent pour maintenir sa famille.

Un séjour en Corée ne peut être complet sans s'intéresser au conflit qui oppose le Nord et le Sud du pays depuis bientôt 70 ans. Nous décidons donc de nous rendre sur la zone démilitarisée, une bande longue de XX km et large de 4 kilomètres qui coupe le Nord et le Sud de la péninsule. Cette "frontière" date du cesser le feu signé entre les deux pays. En effet, dans les années 50 un violent conflit opposa le Nord communiste soutenu par l'URSS et la Chine au Sud capitaliste soutenu par les Etats-Unis dans un contexte de guerre froide. Que de frissons lorsque nous pensons aux familles séparées par ce terrible conflit et lorsque nous nous tenons à quelques dizaines de mètres de la Corée du Nord. Nous comprenons mieux après cette expédition les ressorts du dossier Nord coréen dont nous entendons quotidiennement les rebondissements aux informations. La zone que nous avons découvert est l'une des plus militarisées au monde contrairement à ce que son nom indique et d'autant plus depuis le récent regain de tension entre les deux pays qui sont officiellement toujours en guerre depuis 1949. On retiendra également que le service militaire est toujours obligatoire en Corée du Sud pour tous les jeunes entre 18 et 30 ans, ce qui explique aussi l'âge relativement élevé de départ de leur famille des jeunes coréens.

Voilà, il est déjà l'heure de quitter la Corée et de nous envoler en Chine. De notre court séjour en Corée du Sud nous retiendrons évidement le superbe accueil des locaux mais aussi les fantastiques mets tous plus délicieux les uns que les autres, pleins de saveurs et d'épices qui ont ravis nos papilles.
vendredi, 24 novembre 2017 09:31

Gagnez 8 billets d'avion pour la Thaïlande avec le calendrier de l'Avent Go Voyages !

Vous avez passé l’âge de grignoter les petits chocolats cachés derrière les fenêtres du traditionnel calendrier de l’Avent, tout comme les enfants vous vous montrez impatients face à l’arrivée des chaleureuses fête de Noël et des cadeaux du 25 décembre, à l’occasion de ses 20 ans d’anniversaire, Go Voyages, pour le bonheur des plus grands, comblera les voyageurs avec son calendrier de l’Avent, où jusqu’au 24 décembre vous aurez l’opportunité de gagner l’un des nombreux cadeaux offerts par Go Voyages !!!

> Le calendrier de l’Avent d’autrefois
Le calendrier de l’Avent est une tradition qui nous vient des anciennes contrées germaniques. Du latin « venue » l’Avent est la préparation de l’arrivée du messie, c’est-à-dire Jésus. Au début de cette aventure, dans le but de faire patienter les enfants jusqu’à la réception des cadeaux le 25 décembre jour de Noël, des images pieuses ou encore des phrases évangéliques pleines de vertus se révélaient aux enfants derrière les fenêtres. Les calendriers de l’Avent ont également caché des jouets ou encore des biscuits, c’est à partir de 1958 que les calendriers, sous différentes formes, ont dévoilé des chocolats.
Ainsi pour enchanter les grandes personnes, Go Voyages a décidé de proposer son calendrier de l’Avent destiné aux voyageurs en dévoilant une avalanche de cadeaux sous le thème du voyage.

> Mais qu’est-ce que nous cache ce calendrier Go Voyages !!!
Comme vous avez pu le lire à travers ce titre salivant, pas 1 mais 8 billets d’avion, direction la Thaïlande et ses villes comme Krabi ou Phuket sont à gagner.
C’est-à-dire que le calendrier de l’Avent de chez Go Voyages offre plus de 10 000 euros de cadeaux…
En effet pour les amateurs d’aventures à travers le monde et pour ceux qui ne serez pas combler par la Thaïlande, Go Voyages procurera également aux voyageurs des abonnements Go Prime qui permettent d’obtenir durant toute l’année de surprenants bons de réduction destinés à toutes vos réservations de vols ou de séjour à travers le monde.
Ce n’est pas tout !!
Après avoir obtenu votre billet pour la Thaïlande ou bien votre abonnement Go Prime, avec votre calendrier de l’Avent, car Go Voyages pense à vous, vous pourrez encore gagner de nombreux accessoires que tous voyageurs apprécieront, puisque l’on retrouve des valises, des enceintes pour votre téléphone portable, et bien d’autre encore….

> Comment y participez !!
Rien de plus simple, rendez-vous le 1er décembre sur la page Go Voyages, un clic sur la date du jour, un formulaire à remplir et vous saurez dans la minute si vous faîtes partis des grands gagnants !!
Dès le 1er Janvier 2018, les ressortissants de tous les pays pourront obtenir leur visa de 30 jours à l'arrivée dans le pays sans demande préalable.

Le Rwanda continue donc sa politique d'ouverture aux voyageurs étrangers en accordant, dès le 1er Janvier 2018, la délivrance d'un visa de 30 jours à l'arrivée aux voyageurs provenant de tous les pays, comme l'annonce un communiqué publié hier 16 Novembre 2017 par la Direction de l'Immigration et de l'Émigration.

Réputé pour être l'un des pays les plus ouverts en matière de politique de visa, cette décision vise à accroitre l'accessibilité du pays au reste du Monde et développer le tourisme local sachant qu'auparavant seuls les détenteurs de passeports africains et de quelques autres pays bénéficiaient de procédures simplifiées.

Si vous souhaitez découvrir le Pays au mille collines dès l'année prochaine, trois solutions s'offriront donc à vous:

> Obtenir votre visa avant votre départ auprès du service consulaire
 
→ Action visa.com
mercredi, 22 novembre 2017 16:31

Devenir référent voyageur ABM

referentabmPar vos nombreux voyages, vous avez accumulé un volume important d’informations sur un pays ou une région du globe, ou alors sur un moyen ou une façon de voyager. Vous souhaitez et vous aimeriez partager ces connaissances et aider d’autres adhérents à mieux connaitre ce pays ou ce mode de voyage. Le statut de référent est mis en place pour que ces informations et connaissances servent et circulent entre adhérents. Ces informations sont des aides concrètes aux voyages et qui n’existent pas ou peu, dans la documentation traditionnelle (Agence et guide de voyage, forum, blog, etc…).
Alors, vous pouvez devenir REFERENT VOYAGEUR et partager votre vécu de voyageur(se).

Nous vous invitions à prendre connaissance du formulaire à docxtélécharger ici.
Le remplir en mentionnant les pays/régions ou domaine(s) dans lequel (lesquels) vous souhaitez devenir Référent.
Et nous le retourner par mail : adhabm@gmail.com ou referent.abm@gmail.com.

Pour plus d’information, vous pouvez également pendre connaissance du docxfeuillet de présentation ou nous contacter à ces mêmes emails.
mardi, 14 novembre 2017 12:45

Cap volon'terre !

Jessica et Jeremy viennent de partir pour un tour du monde en éco-volontariat auprès de diverses structures de protection de l’environnement. 

Durant leur congé sabbatique, ils souhaitent associer l'utile à l'agréable, donner du sens à leur voyage, partager et s’immerger dans la culture de chaque pays, au plus près de la nature.  

Au travers des missions d’écovolontariats, ils souhaitent se rapprocher de la terre, apprendre les principes de l’agroécologie, de l’agriculture biologique, des techniques de préservation de la faune et de la flore, et aussi se tourner vers le milieu marin, au travers de l’aquaculture durable et la conservation des récifs coralliens.

Ils ont démarré leur périple mi septembre en Ardèche, puis aux îles Galápagos en octobre et ils travaillent actuellement dans le parc national de Cutervo, au Nord du Pérou.

Retrouvez leurs aventures sur www.capvolonterre.fr
vendredi, 10 novembre 2017 15:14

Trouver des billets neufs avant un voyage...

Pour les pays comme la Birmanie qui exigent des billets neufs voici comment procéder... Tout au moins pour les Parisiens.

Il faut aller à la Banque de France, 39 rue Croix des Petits Champs, à Paris 1er.       
Ouverture du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h15 à 15h30.                    
Téléphone : 01 42 92 58 75 (caisse).

Si possible prévenir avant d'y aller, puis apporter :
-  les anciens billets (tirés au DAB ou à la banque de chez soi).
- les tickets montrant l'origine des fonds.
- les justificatifs de voyage prouvant que l'on va dans un pays exigeant des billets neufs. La Banque de France connait la liste de ces pays. (Justificatifs = visas, billets d'avion).       
- une pièce d'identité qu'il faut scanner dans le sas d'entrée.       
- ne pas venir avec un gros sac, on peut vous refuser l'entrée.

Avec tout cela, on vous échange sans problème vos vieux billets contre des 100€ neufs tout juste sortis de l'imprimerie. 
Il est possible d'avoir d'autres coupures, mais pour la Birmanie, la caissière m'a directement donné cela, car elle savait que là-bas, ce sont les plus recherchées.

> Françoise Benad.
jeudi, 09 novembre 2017 13:11

Le nouveau numéro de Globe-Trotters de novembre/décembre vient de paraître.

Au sommaire :

> MONGOLIE
Arkhangai, le pays aux millions de chevaux : Baptiste Henriot
L’infini mongol : Annick Glentzlin
Les mystères des pierres à cerfs : Baptiste Henriot
Le festival de Naadam de Karakorum : Bérangère Marceau
> ISLANDE
Reykjavik, observer les baleines : Baptiste Henriot
> COLOMBIE
Jardín, coup de coeur bucolique : Carole Guyon
> RUSSIE
Rencontre avec les Evenks dans la taïga: Camille Nageotte
> INDE
Fête des chars à Purî et apprentissage amoureux à Konârak : Isaure de Saint-Pierre
> JAPON
L’étrange danse des sumotoris : Micheline Ney
> RENCONTRER UN AUTEUR
Akira Mizubayashi interviewé par Aurélie Mandon
> PORTRAIT
Rosario par Océane Fauvet et Alexandre Chervet
> PORTFOLIO
La nature dans tous ses états


Abonnement sur
http://www.abm.fr/index.php?option=com_virtuemart&view=category&virtuemart_category_id=18&virtuemart_manufacturer_id=0&Itemid=4076&lang=fr
mardi, 07 novembre 2017 13:19

ABM Montpellier au Baux de provence

Un  voyage pas comme les autres…

C’est ce que firent les adhérents d’ABM Montpellier, par une magnifique journée d’automne le samedi 21octobre 2017 !

Aux carrières de lumières des Baux de Provence, d’Arcimboldo à Bosch et Bruegel, ils furent plongés dans le monde féérique de l’art jusqu’à celui mystérieux de Van Gogh,  à Saint Rémy !

La tête dans les étoiles, ils se rappelleront longtemps de ces beaux moments de partage !
Le groupe

Derniers adhérents en ligne

adhabm   msantambien   dwagner   daruelle   gigobert   maletourneau   andore   beduval   lolesire   ffeugeas   albrousse   phlautridou   jrevertegat   bebenoist   cgoubeau  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public