logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       

Répulsifs anti-moustiques (et autres insectes) :

Outre le désagrément, de nombreuses maladies tropicales (paludisme, dengue, encéphalites) sont transmises par les insectes et les acariens. Donc toujours utiliser des produits de protection pour les vêtements et le corps (lotion, gel, bombe) et la nuit (spirales...).

. Les produits :

- Efficacité :
A la limite, autant privilégier les produits du coin théoriquement mieux adaptés aux bestioles locales. En effet, à la base, l'efficacité des répulsifs reste très variable selon les marques, les endroits où l'on compte se rendre, la quantité et le type d'insectes rencontrés, mais aussi les principes actifs utilisés et leurs choix dans la constitution/concentration du produit. Pour les destinations "à risque" où sévissent des maladies graves telles que le paludisme, la dengue ou le chickungunya, la référence pour les centres de vaccinations et de nombreux ministères de la santé (européens et américains) est le Deet à une concentration de 30 à 50% (à 50%, l'efficacité est de 8 à 10 heures).
- Catégories :
On trouvera sans problème pour quelques Euros dans le commerce diverses lotions, sprays et même maintenant des bracelets anti-moustiques (ces derniers ne faisant toutefois pas l'unanimité au niveau du corps médical).Contre les moustiques et autres, il existe également des répulsifs atmosphériques plus ou moins efficaces. Si pour des raisons évidentes en voyage on évitera les prises électriques, on pourra toujours opter pour tout ce qui est spirale ou bougies.
En plus du répulsif, un baume apaisant "après piqûres" (insectes, araignées, animaux marins, plantes...) en pommade ou "thermostick" peut être tout à fait conseillé.
- Double protection :
A signaler enfin que, dans tous les cas, un bon répulsif associé à des vêtements appropriés (manches longues, épaisseur, imprégnation des vêtements) et à un comportement adéquate (c'est à la tombée du jour que la plupart des bestioles sont le plus féroces) offrira la meilleure protection contre tous ces parasites.On rappelle cependant que 40% des piqûres se produisent à travers les vêtements. Donc, un répulsif pour la peau n'est pas seul suffisant pour se protéger et il vaut donc mieux imprégner ses vêtements en plus. L'idéal étant de le faire avant le départ puisque la substance active insecticide reste efficace jusqu'à 8 semaines après l'imprégnation (simplement pulvériser l'insecticide sur les vêtements et laisser sécher).

· Moustiquaire imprégnée avec housse :

Le complément des répulsifs pour les zones "à risques". Utile - voire indispensable - d'abord pour les nuits dans la nature ou à la belle étoile (quoique dans certains hôtels...). Peut aussi s'acheter sur place (mais pas toujours sous forme imprégnée).A signaler que la moustiquaire imprégnée d'insecticide est considéré par l'OMS comme la seule vraie parade contre le paludisme.

. Les modèles :
Il existe bien sûr différents modèles de moustiquaires (adulte, enfant, mono ou bi-place) de tailles diverses, mais assurément les plus utiles - qui prennent toutefois un peu de place (au moins 500 g) - sont celles qui sont totalement hermétiques avec tapis de sol et fermeture éclair incorporés et qui disposent en plus d'une baguette pliable de fixation (dans les 80 €). Mais de façon générale, choisissez plutôt quand même les modèles les moins encombrants, de forme pyramidale, et surtout pré-imprégnés d'un répulsif. A ce sujet, il est vendu des kits d'imprégnation (6 à 10 € environ) que l'on peut emporter si l'on ne souhaite acheter sa moustiquaire qu'une fois sur place ou utiliser ce que l'on trouvera en route. Compter une vingtaine d'Euros (et une centaine de grammes) pour les premiers modèles individuels de moustiquaires. A ne pas oublier, les crochets adhésifs qui permettront d'accrocher partout sa moustiquaire (2 € les 6) et la housse.

. Insecticides :
A signaler qu'il est vendu des bombes insecticides (environ 15 €) permettant de traiter ses vêtements avant le départ, et ce pour une durée de plusieurs semaines même après lavage.Pour info, il existe aussi des chapeau, des hamacs et des tentes moustiquaires.

. Aspirateur de venin :
A l'occasion si vous randonnez beaucoup, vous pouvez prévoir éventuellement un extracteur de venin, genre Aspivenin. Environ 15/20 € et 100 grammes pour un format petite boite.
 

Derniers adhérents en ligne

wamaalej   sylavigne   hherodet   lherodet   pondina   pbestauros   aupagnier   rappriou   adhabm   sroinson   mabrotons   chlefebvre   mchattier   opaugam   cherveau  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public