logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       



Argentine


Réseau bien développé. Même si beaucoup de lignes passent via Buenos-Aires, c'est un mode de transport assez intéressant si l'on veut voyager sur l'ensemble du pays en peu de temps, plus ponctuellement en Patagonie.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

→ Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Aerolineas Argentinas + Austral + Lade + Lan Argentina.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Il existe des pass aériens intérieurs avec notamment Aerolineas/Austral.


Vos expériences avec certaines compagnies locales

---- (> 03) -----
"Nombreux vols intérieurs - une vingtaine - ces dernières années avec Aerolineas Argentinas / Austral. Avant la dévaluation du Peso, ces vols étaient très chers en raison du change. La compagnie semble avoir passé le cap des difficultés - et n'est plus semble t-il une filiale d'Iberia - avec des tarifs nettement plus accessibles pour la même raison (exemple : 300 Euros A/R pour un vol de 3h30 est plus que raisonnable). Mais il existe toujours deux tarifs, l'un pour les étrangers et l'autre pour les argentins; en gros du simple au double.
Si l'entretien technique ne semble pas avoir souffert, en revanche celui des cabines a été minimum. Le service également : sandwichs en classe Y, plateaux en C, mais cuisine correcte pour faire court. Personnel commercial serviable. En Business seulement 8 places, mais attention c'est souvent complet. Avions : MD 88 et B-737. Bonne couverture du pays, horaires bien calculés. Aéroport domestique flambant neuf à Buenos-Aires (Aeroparque) très bien situé à 10 mn de taxi du
centre ville. Bref, une compagnie avant tout "fonctionnelle" dans un pays ou les distances sont grandes. Jamais eu le moindre problème."
(jacques.clos@wanadoo.fr)



Bolivie

De manière générale l'avion demeure assez économique, même si les liaisons sont parfois soumises aux aléas climatiques et autres causes diverses de retards ou d'annulations. C'est de plus un mode de locomotion pratique et rapide pour éviter par exemple à la fin de la saison des pluies une route difficile ou un long trajet en bus. Et en plus on peut bénéficier du panorama des Andes avec certains vols...


• Compagnies, tarifs, réseau, horaires...


Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Aerosur + Lloyd Aero Boliviano + SAVE.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Il existe un pass aérien intérieur avec la Llyod (de même que des vols internationaux incluant des vols domestiques) et Aerosur.


• Vos expériences "générales"

---- (7/03) -----
"Le pass intérieur de la Lloyd n'est intéressant qu'à partir du 4ème vol. Prix total : 227 US $ pour une durée de 45 jours. Attention, bien se renseigner sur les horaires des vols qui peuvent ne pas correspondre à votre programme. Dans l'ensemble, les vols d'Aero Sur ont des horaires plus adaptés (départ tôt le matin par exemple). Si on veut seulement faire 3 vols intérieurs, il est plus intéressant de prendre les billets à l'unité."
(b.gautier2@libertysurf.fr)

---- (12/02) -----
"On réserve des billets La Paz-Sucre A/R à Cuzco (Pérou) dans une agence de la Llyod Boliviano. On nous annonce un prix qui nous parait intéressant, mais l'hôtesse nous dit qu'en réservant uniquement et en prenant ensuite le billet à notre arrivée en Bolivie, les prix peuvent être plus avantageux. On nous donne un numéro vert à contacter à La Paz pour récupérer nos billets. Jusque là, tout va bien. On contacte le service Free Toll une fois sur place qui nous confirme le prix annoncé au Pérou (tant pis pour le rabais possible...). A l'agence de la compagnie à La Paz, on présente notre numéro de réservation et là, surprise,... 100 US $ de plus !!! On nous explique que la compagnie a des lignes "logiques" et que notre retour avec escale (ce que nous ne savions pas) passe par Santa Cruz (qui ne se trouve pas tout à fait sur le chemin). En gros, voyage plus long égale prix plus fort. On commence à parlementer mais rien à faire, et le vol partait deux heures plus tard. On décide de tenter le tout pour le tout et d'aller à l'aéroport. Après avoir parlé à tout le personnel de la compagnie pendant une bonne heure, on a réussi à obtenir ce que nous voulions... c'est à dire un billet au prix annoncé. Donc, ne lâchez pas le morceau pour ce qui est des vols domestiques de la Llyod !!!"
(ludodrion@hotmail.com)

---- (9/02) -----
"Vol La Paz -Puerto Suarez A/S en Eco. avec Aertosur. Compagnie très intéressante pour les vols intérieurs boliviens (les trajets en bus étant de véritables calvaires...). Boeing 727 pas récent mais en très bon état, service à bord tout à fait honorable, personnel sympathique, organisation un peu chaotique à première vue et information limitée mais au final on s'y retrouve. Excellente desserte de toute la Bolivie. Tarifs très intéressants et stratégie commerciale digne des plus grandes compagnies occidentales. Prestation très encourageante pour la deuxième compagnie du pays le plus pauvre d'Amérique du Sud. Aerosur tente visiblement de supplanter la Lloyd Aero Boliviano. Ne pas hésiter à l'emprunter lors d'un voyage en Bolivie."
(Philippe373@aol.com)

---- (12/99) -----
"Quitter Rurrenabaque (Amazonie) est encore plus difficile que d'y arriver ! La question du jour au niveau de l'avion est : la piste est-elle sèche ? Finalement dans l'après-midi c'est l'allégresse : l'avion qui doit nous ramener à La Paz est en chemin. Nous nous entassons alors dans le shuttle mis à notre disposition : une vieille camionnette toussotante qui ne fera pas plus d'un kilomètre. Après une petite attente sous un soleil brûlant, un bus prend la relève mais ne parvient pas à venir à bout de la toute petite cote après la rivière; il ne pourra s'élancer de nouveau qu'une fois vidé de ses passagers. Nous voilà à l'aéroport : un vaste pré bien vert avec une maison en planches à deux étages, complètement décatie. Il y a tout l'équipement nécessaire: un amas de fils tendus pour le poste TSF et un manche à air en lambeaux. Dans la "salle d'embarquement", interminables palabres et disputes car il n'y a plus qu'un avion au départ sur deux et tout le monde veut en être. Si bien que dès que la grille s'ouvre, c'est la ruée sur la piste. Nous courons au milieu de la foule, doublés par des 4 x4, pour atteindre l'avion parqué à l'autre bout. Quel avion mes amis ! Un transporteur de troupes couleur camouflage, un vieux Fokker 27 à hélices. La confusion est totale entre ceux qui viennent de descendre et ceux qui veulent monter, au milieu de tas de bagages et de cartons qui traînent par terre. Nous nous casons près d'un hublot, tandis que les bagages, et espérons les nôtres dans le lot, sont entassés dans les vestibules des portes d'accès. Enfin, l'avion s'élance. Il roule en tremblotant de toute sa structure sur la piste pierreuse et inégale, il roule, il roule, et enfin il décolle au dernier moment. La vue qui s'offre à nous nous récompense de toutes nos émotions : la jungle étale son toit de verdure parcourue par les lacets du fleuve et des affluents, puis viennent les premiers reliefs qui s'enhardissent jusqu'à devenir vertigineuses montagnes aux vallées rocheuses et sans vie. Courte escale à La Paz, juste le temps de prendre un bus de nuit pour Potosi, mais pas n'importe lequel : le bus Cama de luxe avec sièges inclinables façon Espace 127. Nous l'avions bien mérité !"
(cjavary@hotmail.com)



Brésil


Réseau assez développé avec plusieurs compagnies locales pour des tarifs pas forcément toujours très économiques (mais des low-cost comme GOL sont désormais aussi présentes dans le pays). Cependant il est évident que, vu les distances, l'avion (notamment avec les formules pass) peut faire gagner du temps par rapport aux autres modes de transports ou si l'on ne dispose que de peu de temps pour une découverte de l'ensemble du pays.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

→ Nombreuses compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : BRA + Cruiser + GOL + Ocean Air + Pantanal + Penta + Puma Air + Rico + TAF + TAM + Tavaj + Team + Total Linhas Aeras + TRIP + Varig + VASP.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ La plupart des gros transporteurs proposent diverses formules de pass intérieur toutefois assez mal adaptées au niveau validité pour nombre de passagers (21 jours !).


Vos expériences "générales"

---- (7/03) -----
"La TAM récolte toujours une impression très favorable sur les vols domestiques. Personnel performant; j'entends par là que rien ne leur échappe. Ils réglent les problèmes. Sueur froide après avoir fait 250 m à l'intérieur de l'aéroport de Sao Paulo, j'avais oublié mon sac avec cartes de crédit, appareil photo, caméra, ordinateur portable... Il me fut gentiment rapporté, complet."
(jacques.clos@wanadoo.fr)

---- (2/03) -----
"Varig et Tam, deux des compagnies brésiliennes, devraient fusionner un de ces jours pour devenir un nouveau transporteur."
(rubrique "actu voyages" d'abm.fr)

---- (été 01) -----
"J'ai fait plusieurs vols (pass aerien) cet été avec la Tam au Brésil (Sao Paulo, Brasilia, Manaus, Cuiaba, Natal...). Avions impeccables (A320) et neufs, personnel compétent, aimable, attentif. Retard bagages (arrivée du vol à 16h00) ) amenés en pleine brousse à 120 km dont 40 de chemin de terre à minuit... Je ne sais pas ce que valent les vols intercontinentaux mais à l'intérieur du Brésil tout est parfait."
(jacques.clos@wanadoo.fr)



Chili


L'avion est une solution toujours possible au Chili vu les distances (ou les difficultés de transports dans l'extrême sud) et qui donc peut faire gagner beaucoup de temps.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : DAP + Lan Chile + Sky Airlines.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Il existe un pass aérien intérieur avec la Lan Chile/Ladeco.


• Vos expériences "générales"

---- (1/04) -----
"Une très bonne low cost : Sky Airlines, créée il n'y a pas longtemps. Elle relie Santiago à Arica et à Iquique en 4h00 et 3h00. Ca évite de faire 27h00 de bus, et c'est pas trop cher."
(pauline_paquin@hotmail.com)

---- (10/03) -----
"Réseau developpé avec Lan Chile. Les tarifs des vols intérieurs sont assez élevés. Mais il existe des forfaits avantageux. Nous n'en avons pas utilisé."
(catherine.lidin@collano.com)

---- (10/01) -----
"Plusieurs vols domestiques (Santiago, La Serena, Antofagasta, Calama, Iquique, Arica) en Eco avec Lan Chile. RAS. Nourriture bof, mais personnel aimable, accueillant, cherchant vraiment à régler vos problèmes, quant il y en a. Bref, les vols domestiques chiliens sont impeccables."
(jacques.clos@wanadoo.fr)

---- (3/00) -----
"Le transport aérien est très développé et permet de gagner du temps étant donné la taille du pays (environ 5 000 krn du nord au sud). L'avion ne vaudra jamais le bus qui reste la meilleure façon de découvrir un pays, mais un bon compromis au Chili est de faire l'aller en bus et le retour en avion car ce dernier permet de découvrir une autre facette des somptueux paysages désertiques au nord (on survole le désert le plus aride du monde qui se jette dans l'Océan Pacifique) ou montagneux au sud (le survol des parcs nationaux et des glaciers du Torres del Paine reste un moment inoubliable, très différent du survol de la cordillère en arrivant à Santiago)."
(isagil@club-internet.fr)

---- (1999) -----
"La compagnie chilienne (de Patagonie) DAP est minuscule, soit, mais elle vaut le détour ! J'ai fait un Punta Arenas-Puerto Williams et je m'en souviens encore : Focker à hélices pour 15 personnes (nous étions 18); sièges à moitié en bois et en bakélite, façon banquettes de brasserie (véridique); vol très très agité (mégas trous d'air au dessus de la Terre de Feu); co-pilote sosie de magnum lisant sont journal pendant tout le vol; ma voisine passagère fuèguienne allaitant son bébé dans les trous d'air. A part cela... Nous sommes arrivés vivants et à l'heure."
(xxx)



Colombie


L'avion peut être un bon moyen de locomotion en certaines occasions, ne serait qu'à cause des distances et surtout des risques réels existant dans certaines régions. Le réseau est assez dense. A noter que des transporteurs domestiques comme Aerorepublica ou Intercontinental sont très bien et souvent moins chers qu'Avianca.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Aero Republica + Aerolineas ATC + Aires + Avianca + Intercontinental + Satena.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Il existe un pass aérien intérieur avec Avianca.



Equateur


Logiquement, le réseau domestique équatorien est limité vu la taille restreinte du pays. En fait, la quasi totalité des voyageurs n'utilisent l'avion en local que pour se rendre aux îles Galapagos.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnie assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur le site) : Icario + Tame Airlines.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.


Vos expériences "générales"

----- (été 01) ------
"La compagnie Tame assure les vols intérieurs équatoriens de même que vers les Galapagos. J'ai voyagé cette été vers ces dernières avec cette compagnie. Le service est sympa, la bouffe n'est pas mal du tout; du style simple sandwich, mais frais et pas à moitié congelé, et bon jus de fruits (mûres, papaye, etc). L'avion n'était pas de ce siècle mais il était bien entretenu (sièges, clim...) et, surtout, nous avions beaucoup de place pour les jambes. Point de vue ponctualité, c'était presque parfait."
(xxx)



Pérou


Le réseau aérien est développé au Pérou. Compte tenu des grandes distances et du terrain accidenté, l'avion est très pratique, facile d'emploi avec des prix abordables; on peut de plus profiter du panorama sur les Andes.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Aerocondor + Lan Peru + LC Burse + Magenta Air + Nuevo Continente + Tans Peru.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Il existe un pass aérien intérieur avec Aerocontinente.


Vos expériences "générales"

---- (10/03) -----
"Réseau domestique très développé. Compagnie utilisée : Aerocontinente pour Arequipa - Lima (75 US $) et Lima - Cuzco (75 US $). Il y a d'autres compagnies (Aeroperu, Lan Peru...), mais les prix sont les mêmes. Taxe d'aéroport : environ 5 US $ pour les lignes intérieures. Les retards sont "acceptables" (30 mn à 1h00)."
(nathalie.michaut@club-internet.fr)

---- (12/00) -----
"Réseau domestique développé avec quelques compagnies aériennes. Les plus importantes sont Aerocontinente et Aviandina (qui dépendent en fait de la même direction), Lan Peru (filiale de Lan Chile), Taca et Tans. Les compagnies Fawcett, Americana, Expresso aereo, etc, n'existent plus.
Les coûts des vols domestiques oscillent entre 69 $ US (en moyenne) et 99 $ US, mais il existe des places à 139 $ US aussi. Les avions sont divisés alléatoirement en classes de prix (et non de confort). Vous pouvez avoir assis à côté de vous quelqu'un qui a payé la moitié de votre prix ou le double pour un service identique.
Il n'est pas forcément utile d'acheter un pass Pérou. Il y a deux types de prix : ceux des longs trajets et ceux des trajets courts. Exemple : un Lima-Cusco et un Lima-Iquitos auront le même prix malgré des distances très différentes car dans la même catégorie. Un Lima-Puertyo Maldonado et Arequipa-Juliaca seront aussi dans la catégorie de prix courte distance. Le mieux est d'acheter sur place et voir les promotions existantes à ce moment là."
(ceipal@amauta.rcp.net.pe)

---- (5/99) -----
"Réseau développé. Compte tenu des grandes distances et du terrain accidenté c'est très pratique, facile d'emploi avec des prix abordables.
- Trajets effectués : Lima - Arequipa (acheté en France) avec Aerocontinente; Cuzco - Lima (59 US $ pour 1 heure) avec la Tans; Lima - Trujillo (69 US $ pour 1 heure) avec Aerocontinente.
- Compagnies :
Aerocontinente (seule compagnie à couverture nationale) vend des places en France à prix réduits. Il faut passer par un Tour Operator (Nouvelles Frontières dans notre cas) pour acheter les billets. La date de vol est modifiable sur place mais l'ordre des vols est inchangeable.
La Tans est une compagnie récente au Pérou et s'occupe exclusivement du trajet Lima - Cuzco (+ quelques lignes vers l'Amazonie). Prix très intéressants.
Aeroperu a fait faillite.
Aero Condor est une compagnie spécialisée, ses vols desservent l'Amazonie (ex : Cuzco - Puerto Maldonado).
- Confort : La compagnie Aerocontinente est bien. Ponctuelle et service à bord classique (lecture et nourriture). Tans aussi bien qu'Aerocontinente; avions de plus petite taille (Fokker 50 places).
- Ponctualité: Aerocontinente a été ponctuelle à chacun de nos vols. Alors que Tans avait une heure de retard.
Sécurité : rien à signaler."
(blespina@FranceNet.fr)



Venezuela


Réseau domestique très développé et peu cher que l'on pourra toujours utiliser ponctuellement (notamment pour se rendre vers les régions amazoniennes).


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Aero Ejecutivo + Aeropostal + Aserca + Avensa + Avior + Laser + Santa Barbara Airlines + Rutaca.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Il existe des pass intérieurs (avec extensions) proposés par Avensa (en principe) et Aeropostal.




Derniers adhérents en ligne

wamaalej   sylavigne   hherodet   lherodet   pondina   pbestauros   aupagnier   rappriou   adhabm   sroinson   mabrotons   chlefebvre   mchattier   opaugam   cherveau  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public