Imprimer cette page
vendredi, 24 juin 2016 18:01

Trek Santa Cruz à Huaraz au Pérou

Je viens d' effectuer avec 10 autres touristes (dont 3/4 de français) le fameux trek de Santa Cruz, durant 3 jours (le 4ème jour prévu au programme est inutile puisqu'il s'agit de 2h de marche sur du plat dans la vallée pour rejoindre le village pour prendre le bus). Il s'agit d'un trek très populaire au Pérou, pas super difficile physiquement (même s'il est vivement conseillé de faire 2 marches d'acclimatation à l'altitude avant, car on monte quand même à un col de 4700 mètres le 2ème jour...), du coup presque toutes les agences de Huaraz le proposent (et souvent à un tarif très bas).

Je suis parti avec l'agence Galaxia Expeditions, malgré les commentaires pas toujours très bons qu'elle a sur internet, car je n'ai pas eu le choix. En effet 3 ou 4 agences se sont regroupées afin de constituer un groupe suffisamment nombreux pour remplir un mini bus (les agences ne font pas partir de groupe s'il n'y a pas un minimum de 6 personnes sinon ça n'est pas rentable pour elles).

Le trek s'est bien passé, car les paysages étaient très beaux, le soleil était au rendez-vous, le groupe était super sympa et la guide sympa et compétente (elle parlait un peu anglais mais l'essentiel des touristes du groupe parlaient bien l'espagnol donc la communication s'est faite surtout en espagnol). Il y avait un cuisinier (correct mais sans plus), et un muletier pour faire marcher les 5 mules qui transportaient la nourriture, nos affaires de nuit et de rechange, les tentes, les matelas et les sacs de couchage (tout était inclus dans le prix du trek).

J'ai payé 310 soles en tout, soit 92 dollars pour 3 jours, soit 30 dollars par jour (ce qui n'est pas cher du tout, car le prix normal d'un trek tout inclus avec agence tourne plutôt autour de 50 dollars par jour). Le prix comprenait le mini-bus aller-retour, 5 mules pour transporter nos affaires, la nourriture et le matériel de cuisine, le guide, le cuisinier et le muletier, une tente et un sac de couchage.

N'étaient pas inclus dans le prix : le petit-déjeuner du premier jour, le doit d'entrée dans le parc national (65 soles). J'en profite pour signaler que la plupart du temps, les sacs de couchage de location ne sont pas suffisamment chauds (la nuit il faisait entre +3°C et -3°C), heureusement moi j'avais un sac de couchage en polaire à mettre dedans, plus un sac à viande en soie. Si vous venez avec votre propre sac de couchage, je conseille un sac de température "confort" de 0°C à -5°C.

Chaque participant a laissé le reste de ses affaires de voyage dans son hôtel de Huaraz durant le trek, parfois en échange du paiement de quelques soles. Vous n'emportez en trek que votre petit sac à dos pour transporter l'eau, les snacks, l'appareil photo, la crème solaire et les vêtements de la journée. Le reste est porté par les mules.

Au niveau du matériel prêté par l'agence : pour les tentes c'était la loterie, la plupart étaient en bon état mais une avait sa fermeture éclair cassée et une autre avait 2 trous (s'il avait plu cela aurait pu être très embêtant) ; pour les sacs de couchage, outre le fait que les sacs de location n'étaient pas assez chauds, j'ai réussi à en avoir un suffisamment grand pour moi car la veille du départ je suis allé à l'agence et j'ai insisté à voir des sacs de couchage pour en choisir un qui me convenait, ce qui a agacé le patron de l'agence (un homme assez méprisant et désagréable je dois dire).

En conclusion : pour le prix très bas que j'ai payé, j'ai eu une qualité correcte. Mais pour ce prix il ne faut pas s'attendre à avoir de la top qualité... Pour ceux qui souhaitent un niveau de qualité supérieur et qui ont les moyens de payer le double du prix (200 dollars au lieu de 100), l'agence Quechuandes possède une excellente réputation. Pensez à acheter et à emporter quelques barres de céréales et fruits secs, cela redonne de l'énergie dans les montées...

Au fait, pensez à laisser un pourboire à la fin (genre enveloppe commune qu'on donne au guide, qui la répartit ensuite avec le cuisinier et le muletier) : en effet, même si tout n'est pas parfait dans l'organisation du trek, il ne faut pas oublier que le guide, le cuisinier et le muletier sont payés avec un salaire très faible, l'agence empochant une grosse partie de l'argent versé. J'insiste là-dessus car souvent les français qui voyagent oublient de laisser des pourboires (au prétexte qu'en France on en donne peu voire pas du tout), ce qui fait que souvent dans plein de pays les français ont une réputation de gros radins...

Avis sur le trek en lui-même : beaux paysages (glaciers, lacs de montagne avec eau couleur turquoise...), mais ceux du trek Ausangate (près de Cusco) sont plus spectaculaires (surtout si on le fait en 6 jours avec le Cerro Colorado inclus).

Bon voyage !

< Frédéric
fredalaventure.blogspot.fr
Lu 714 fois