0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       
logoabm
Vous êtes iciAccueil|La vie de l'association|Infos voyage|Peut-on voyager au Japon avec un casier judiciaire ?
jeudi, 13 avril 2017 14:43

Peut-on voyager au Japon avec un casier judiciaire ?

Surnommé le pays du soleil levant face à la Corée pays du matin calme, le Japon est un pays reconnu pour son sens de l’ordre, de la sécurité et du respect d’autrui.
Entre traditions millénaires et ultra modernité, c’est aussi un pays qui garde une part de mystère et attire chaque année plus de touristes mais aussi de candidats à l’expatriation à des fins professionnelles.
Vous souhaitez vous rendre au Japon mais avez un doute sur votre casier judiciaire face au renforcement des contrôles à l’entrée de nombreux pays suite aux différentes menaces terroristes ?

→ Voici quelques informations pour vous permettre de préparer votre voyage sereinement.

< Comprendre le fonctionnement du casier judiciaire
Fichier national et centralisé, le casier judiciaire mémorise toutes les condamnations pénales d’une personne, gère le traitement et l’effacement des informations selon les lois et assure une diffusion des informations qu’il contient sous la foe de 3 bulletins dont destinataires et usages sont réservés.
Ainsi, seul le bulletin n°3 peut être remis à la personne qui en fait la demande pour elle-même ou à son représentant légal ; il comporte des informations restreintes quant aux types de condamnation pénale.
Hors amnistie, il est important de savoir qu’il est possible de solliciter l’effacement d’une inscription auprès du tribunal qui a prononcé la condamnation.
Ce bulletin pourra vous être demandé dans le cadre de l’obtention d’un visa pour l’entrée dans un certain nombre de pays que vous soyez amené à voyager à des fins touristiques ou d’expatriation professionnelle.

< Les différents visas pour voyager au Japon
Il existe de nombreux visas pour voyager au Japon, cela peut effrayer de prime à bord mais il s’agit de répondre à 3 grandes catégories de séjour :

· Séjours temporaires (inférieurs à 90 jours),

· Travail et longs séjours avec la nécessité de présenter un COE (Certificate of Eligibility) pour travailler à long terme, faire un rapprochement familial (mariage par exemple), faire des études,

· PVT ou Working-Holidays, visa réservé aux ressortissants français de 18 à 30 ans dans le cadre du développement des échanges culturels et économiques France-Japon.

Si vous envisagez un voyage d’agrément ou d’affaires inférieur à 90 jours, la France étant signataire d’accords d’exemption réciproque de visa, il n’est pas nécessaire de faire une demande de visa.
Vous n’aurez donc pas à vous soucier de demander un extrait de casier judiciaire comme cela peut être le cas pour les Etats Unis.

Attention toutefois car dans le cadre d’un contrat de travail même de courte durée, votre employeur sera en droit de vous demander un extrait de casier judiciaire si l’emploi auquel vous prétendez amène à faire des contrôles particuliers quant à votre conduite ou moralité.
Lu 136 fois

Derniers adhérents en ligne

adhabm   sohumbert   patoumartin   cdemange   pimaindivide   bebenoist   nabecard   hetempelaere   jebriere   jcpeugeot   sabonbois   rzaidi   rtourbot   jeclauss   liadnot  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public