logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       



Le décalage horaire ("jetlag") est un problème que rencontrent trois voyageurs sur quatre suite à un vol long-courrier.
Mais attention, selon les destinations tous les vols n'ont pas le même effet. Aller vers le Nord ou le Sud, et cela quelle que soit la distance, n'impliquera pas de désagréments majeurs (l'heure ne change pas ou peu). Par contre vers l'Ouest et surtout l'Est, et à partir de quatre fuseaux horaires de décalage (traversée de l'Atlantique ou un vol pour Delhi) notre horloge biologique se détraque pour une durée de quelques jours à quelques semaines selon les individus.
Fatigue, problèmes digestifs, troubles du sommeil sont les principaux maux ressentis, et d'ailleurs amplifiés parfois aussi par le changement d'habitudes ou des conditions climatiques différentes. Pour l'instant aucun remède efficace n'existe vraiment.



Quelques petits trucs à savoir

1 - Hormis pour des allers-retours rapides de moins de 4 jours pour lesquels il vaut mieux garder sa montre à l'heure de chez soi, il est impératif d'adapter son rythme à l'heure du pays d'arrivée dès sa montée dans l'avion, sinon même dès les jours précédents.

2 - Si l'on voyage vers l'Ouest l'adaptation sera plus facile, surtout si l'on se couche à l'heure locale, car on suit le soleil. La première journée étant plus longue on s'endormira aussi plus vite.

3 - Par contre vers l'Est, c'est pour le réveil qu'il est préférable d'adopter l'heure locale. Mais malgré tout, la première journée ou nuit étant raccourcie, les troubles seront toujours plus importants dans ce sens que dans l'autre.

4 - De même que pour l'anxiété en avion, il est déconseillé de trop manger ou de consommer des excitants comme le tabac, l'alcool ou le café.

5 - Egalement, autant éviter si possible les somnifères et autres médicaments afin de suivre au mieux son rythme personnel.

6 - S'exposer aux rayons du soleil dès son arrivée et limiter son activité, surtout physique, pendant les premières 24 ou 48 heures permet de mieux récupérer.

7 - En cas de traitements continus, l'heure locale ne doit pas être adoptée sans transition vu les risques de sur ou de sous-dosage.

8 - Enfin, il est utile de savoir que le sommeil se compose de cycles d'environ 90 minutes et qu'il n'est donc pas nécessaire de dormir 8 heures pour être en forme. Dormir un nombre entier de périodes, même faible, sans réveil au milieu, est toujours préférable à vouloir dormir beaucoup et se réveiller en cours de cycle.



Pour plus d'infos

• Horloge parlante : les heures locales et le calcul des décalages horaires.
• Fuseaux horaires : carte générale.
• Le décalage horaire : un dossier du Routard.
• Syndrome du décalage horaire : explication "scientifique".



Derniers adhérents en ligne

lasechet   bebenoist   cherveau   mireyes   mhezelot   clboiteux   adhabm   rasautreau   palandre   anlambert   vabecart   gemahu   angenty   jmserour   miricher  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public