logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       
Vous êtes iciAccueil|Actus des bourlingueurs|Kirghizstan
mercredi, 08 janvier 2014 12:01

Kirghizstan

Kirghizstan Chantal Foubert
À partir du lac Issy kul, la perle du Tian Shan (deuxième plus grand lac de montagne après le lac Titicaca) une piste chaotique s’élance à travers vallées verdoyantes, plateaux semi-arides et cols. Et c’est accroché aux cimes kirghizes à plus de 3 000 mètres d’altitude que surgit le lac Song kul véritable miroir d’eau douce. Une herbe rousse, tourbe par endroits, enveloppe ce décor sauvage où sont plantées les yourtes, symbole de la présence humaine sur ces lieux.
Les Kirghizes, semi nomades, ont investi les pâturages avec des milliers de bêtes (yacks, moutons, chèvres, chevaux...). Hommes et bêtes vivront sur ce tapis herbeux tant que les températures seront clémentes, et l’herbe nourrissante c’est-à-dire mi-septembre. L’hospitalité des nomades dans ce pays est légendaire. Dans ces vallées sans limites, lait de jument, pain, beurre de yack, crème fraîche sont offerts avec beaucoup de spontanéité et de sincérité.
Le soir, lorsque le vent devient mordant, on se réfugie dans l’ambiance feutrée de la yourte réchauffée par un vieux poêle ali - menté par des bouses séchées. Après presque 70 ans d’emprise soviétique la population est en quête de sacré. Les Kirghizes pratiquent un islam modéré mâtiné de chamanisme. Ça et là quelques poches de radicalisme se forment au niveau des villes. La famille joue un rôle très important dans la société.
Elle est souvent nombreuse et soudée, parfois étouffante, mais indispensable.

< Claudette Thomas (07)

Après avoir visité Java, nous avions besoin de silence, de grands espaces, de quiétude. Nous sommes donc partis à la rencontre des Monts Célestes et là nous avons été comblés. Des paysages superbes, une population ado - rable, un voyage hors du temps. Notre seul regret a été la difficulté à dia - loguer avec la population, faute de parler leur langue ou le russe.
Nous étions accompagnés de nos deux adolescentes (14 ans et 17 ans) qui ont adoré ce voyage, certes décalé, généralement très “rustique”, mais riche en émotion et propice à la curiosité et à la compréhension du monde et des autres. Bon voyage à tous ceux qui décident de partir à l'aventure de ce pays encore très méconnu...

< Michel Brejon (35)
Lu 1293 fois

Derniers adhérents en ligne

wamaalej   sylavigne   hherodet   lherodet   pondina   pbestauros   aupagnier   rappriou   adhabm   sroinson   mabrotons   chlefebvre   mchattier   opaugam   cherveau  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public