logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       
Vous êtes iciAccueil|Voyageurs au longs cours|Voyage en stop aux Amériques !
mardi, 19 août 2014 13:04

Voyage en stop aux Amériques !

 

Parti du Québec, j'espère rejoindre Santiago du Chili en octobre. Le projet c'est de voyager en stop, découvrir certains parc nationaux aux USA, faire un peu de surf au Nicaragua, randonner et faire un peu de bénévolat dans les Andes.

Pourquoi le stop? Cela me permet tout d'abord d'avoir un contact privilégié avec la population locale, ensuite c'est une aventure de chaque matin quand je prends la route...Qui vais-je rencontrer? Où est-ce que je vais finir ce soir? Combien de véhicules? Chaque expérience reste ainsi unique. C'est aussi un moyen écologique et économique de voyager. Il est arrivé plusieurs fois en Amérique Centrale qu'on me demande de participer aux frais d'essence, ce que j'ai bien sûr accepté tant que la participation était au prix local.

J'ai visité des parcs nationaux aux USA en voyageant plus ou moins d'est en ouest. Les paysages sont autant impressionnants que divers. J'ai beaucoup aimé faire du stop aux USA, c'est légèrement plus difficile qu'en France mais avec un peu de patience ça marche quand même. Je dirais que ça dépend des Etats également.

Lorsque les américains vous prennent en stop, ils sont très généreux, on m'a souvent offert à boire, parfois à manger et à dormir et on m'a même offert de faire de l'escalade, du VTT et de la rando... De supers expériences et rencontres.

J'ai été conduit par des population très différentes à chaque fois, des noirs, des blanc navajos, des immigrés mexicains, des russes, des allemands... des républicains, des démocrates, des bikers, des agriculteurs, quelques routiers, des protestants, des mormons, quelques athées, des expériences et rencontres incroyables même si j'étais pas toujours d'accord avec leurs discours!...

Après les USA, je suis passé par le Mexique et me voici en Amérique Centrale. Ici c'est vraiment facile de faire du stop (au Costa Rica, c'est un peu plus dur, au Panama encore plus), le temps d'attente est généralement court. Je me retrouve souvent à l'arrière de picks-up avec parfois d'autres auto-stoppeur locaux (surtout au Guatemala). La population est très agréable et très serviable mais je suis confronté au problème de la langue: j'ai un espagnol encore trop basique pour pouvoir approfondir les conversations, ce qui est parfois frustrant et mène à certaines incompréhensions, mais en général j'arrive à m'en sortir.

Tout au long de mon chemin, j'ai dormi dans différents lieux : chez des amis locaux, souvent sous tente aux USA , chez des "couch surfers", ou encore en auberge de jeunesse. Je demande aussi parfois à dormir chez l'habitant en échange d'une contribution et occasionnellement dans des casernes de pompier. Ça permet de faire quelques économies.

Prochaine mission : trouver un bateau stop pour passer du Panama à la Colombie.

< Yann Wintenberger

 

Lu 1527 fois
Plus dans cette catégorie : « Explo monde 6 mois en famille »

Derniers adhérents en ligne

anlambert   adhabm   vabecart   gemahu   angenty   jmserour   miricher   jprabonneau   bebenoist   plemaitre   stcassonnet   jrose   catherine   fjourdain   chveque  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public