logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       



Transports terrestres


Meilleur moyen

Comme pour les pays voisins, il n'y a pas vraiment de meilleur moyen de transports au Pérou.

En fait chacun est intéressant et représente d'ailleurs une bonne expérience. Donc, autant mélanger et s'adapter aux régions et opportunités tout en sachant qu'ils demeurent tous économiques pour un européen. Vu l'étendue du pays, l'avion peut s'avérer ponctuellement intéressant notamment pour ceux qui disposent de peu de temps.

Réseau routier

Les dessertes routières et le réseau routier sont assez inégaux selon les endroits du pays. Les routes goudronnées ("calle asfaltada") sont en accroissement mais pas toutes en bon état. Quant aux routes en terre ("calle firmada") elles riment avec poussière.

Deux causes d'insécurité sur la route : d'abord un parc automobile ancien puis l'habitude des péruviens de doubler sans visibilité; de fait, dans les zones de montages, les péruviens conseillent de voyager de jour.

Location de voiture

Pas vraiment l'idéal pour le Pérou (distances, états des routes...). A la limite autant utiliser les transports en commun ou, si l'on préfère, affrêter un taxi à la journée selon ses besoins de visites et déplacements.

Bus

Réseau développé qui permet d'aller partout (hormis l'Amazonie). De nombreuses compagnies régionales ou nationales existent, plus ou moins confortables et plus ou moins rapides (le mieux est évidemment sur les grands axes). Les principales compagnies d'autobus sont  Linea, Cruz del sur , etc...achat des billets sur Internet, préférer le cama 180° pour les longs voyages (position allongée).

 

http://www.transporteslinea.com.pe/default.asp?tip=1

 

http://www.cruzdelsur.com.pe/inicio_2.php#

Un site où vous pouvez consulter un comparateur qui vous permet de connaître les meilleures offres des compagnies du pays ,avec les  prix et les horaires http://busportal.pe/ 

 

En général les bus sont sûrs, leur prix est officiellement fixe mais les week-ends, jours fériés et jours de forte demande, les tarifs peuvent grimper. Acheter son billet à l'avance est souvent préférable.

Deux catégories de bus existent :
- Ceux qui partent à l'heure et prennent la route immédiatement, s'arrêtant peu le long de la route.
- Ceux partant à l'heure, faisant plusieurs fois le tour de la ville, racolant les passants pour le remplissage et qui tout au long du trajet feront des étapes pour prendre et déposer des passagers. Utilisez la première catégorie pour la vitesse et la ponctualité; leur coût est de 50% à 100% plus cher que l'autre. Quant à la deuxième, vous aurez compris qu'il faut avoir du temps et vouloir économiser des Sol. Pour les bagages, la première catégorie est mieux.

Dans les grandes villes l'accès au bus et autour (dans le garage de la compagnie) est limité aux porteurs de billet et les bagages sont enregistrés à un comptoir; c'est la compagnie qui gère la prise en charge. Autrement il faut s'assurer soi-même que ses bagages sont bien chargés et garder un oeil en permanence sur ceux-ci.

Camions et pick-up

Dans les coins reculés des Andes un complément au bus; tarifs à négocier mais souvent plus ou moins identiques au bus. Vu que le voyage s'effectue le plus souvent à l'arrière, prévoyez les vêtements adéquates.

Taxis

Les "colectivos" (taxis collectifs) sont très développés. Ce sont des minibus effectuant toujours le même trajet avec un chauffeur et un contrôleur-rabatteur. Celui-ci "gueule" les destinations et si vous reconnaissez la vôtre vous montez. Les arrêts sont également marqués sur le véhicule et sur le pare-brise. Fréquence importante, bon moyen de se déplacer pour pas cher et de façon locale. Par contre place réduite; le moindre espace est occupé (donc pas de bagages avec soi ou au plus un petit sac).

→ Villes et environs : Les "Taxi Intercity" (grande banlieue) sont plus rapides que les bus régionaux pour un peu plus chers quoique cela soit relatif si la voiture est bien remplie. En ville, le réseau de taxi est très développé (trop !... d'où la pollution à Lima). Il y a les taxis officiels et les "particuliers-taxi". Ni l'un ni l'autre n'ont de compteur, donc négociez (avant). Toutefois il y a des règles et les prix sont à peu près fixes... sauf pour les touristes (mais pas de gros abus).



Trains


Au Pérou, le train est plus une attraction touristique qu'un moyen "réel" de transport.

Il existe deux lignes descendant des Andes vers l'Atlantique à faire ne serait ce que pour les paysages avec des trains pas toujours ponctuels contrairement aux bus et avions. Tarifs inférieurs à ceux du bus et confort assez variable, sauf si vous prenez les lignes "luxe" de PeruRail à commencer par la liaison qui dessert le Machu Picchu.

Deux classes (sauf pour le train du Machu Picchu)

En classe touriste une couverture distribuée par personne, chauffage et sièges inclinables. En classe normale pas de chauffage, pas de couverture et pas de siège inclinable (voyage de nuit glacial).

Sécurité

Les vols sont le problème des trains péruviens. En classe supérieure (touriste), 2 ou 3 policiers par wagon ou à proximité (ce qui ne doit pas empêcher d'attacher son sac au porte bagage du train et au dessus de soi). En classe normale, comptez sur votre vigilance; en gros dormez avec votre sac.



Fleuves et rivières


En plus des petites embarcations du lac Titicaca, on retrouve le bateau en Amazonie (notamment dans la région d'Iquitos) où, avec localement l'avion, c'est généralement le seul moyen de locomotion. La plupart du temps ils fonctionnent à la manière des bus ou taxis (affrètement également possible) tout en sachant que pour les longs trajets il est utile d'avoir au moins son hamac, son anti-moustiques et un peu de nourriture avec soi.



Vols intérieurs


Le réseau aérien est bien développé au Pérou et est d'ailleurs pas mal utilisé par les voyageurs. Compte tenu des grandes distances et du terrain accidenté, l'avion est très pratique, facile d'emploi avec des prix assez abordables (ex. : Cuzco - Lima = 80 US $ A/S); on peut de plus profiter du panorama sur les Andes.


Plusieurs compagnies locales existent (Tans, LAN Peru...) et des formules de pass domestiques sont plus ou moins possibles avec certaines.


Derniers adhérents en ligne

jprabonneau   adhabm   bebenoist   plemaitre   stcassonnet   jrose   catherine   fjourdain   chveque   jcpeugeot   jmhelle   cvandyk   jmserour   acabot   symarchand  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public