logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       

Erythrée

Se déplacer

. Voiture

Réseau routier en état uniquement sur les grands axes et de la piste ailleurs.
Possibilté de location de voiture pour en gros 15 (petit modèle) à 75 €/jour (4x4). Dans tous les cas évitez de conduire de nuit, ce qui est d'ailleurs interdit dans certaines zones.

. Bus et minibus

Un réseau de bus un peu vétuste relie les principales villes. S'ils ne sont pas chers (en gros 1,5 à 2 € les 100 km), les bus sont par contre plutôt lents (40 ou 50 km/h maxi) et sans vraiment trop d'horaires. Les bus partent souvent assez tôt et il vaut mieux réserver au préalable sur les grandes distances.
Pour plus de rapidité on peut opter pour les minibus collectifs. Ils sont 2 à 3 fois plus cher que le bus, ce qui reste cependant très abordable pour les étrangers.

. Bateau

Il existe plus ou moins un service régulier de navettes entre Massawa et l'archipel des Dahlak. Sinon, les bateaux de quelques agences locales (à voir à Asmara ou Massawa) proposent également la visite organisée de l'archipel.

. Train

Un petit train relie Asmara à Massawa sur la côte dans de superbes paysages. Pas d'horaires réguliers, mais des départs à la demande des quelques agences locales pour des groupes (se renseigner sur place).

. Vols intérieurs

Il existe deux vols intérieurs proposés par la compagnie locale Eritrean Airlines : Asmara - Assab (environ 200 € A/R) et Asmara - Sawa (environ 120 € A/R). Utile si l'on compte aller d'une extrêmité à l'autre du pays et si l'on a le budget.



A voir, à faire

L'Erythrée est une destination plutôt "aventure", ne serait déjà que parce qu'elle est située en dehors des sentiers battus. Elle ravira également les amateurs de beaux paysages et de cultures (sites archéologiques, vestiges italiens, monastères, populations locales...).


**** : à ne pas manquer; *** : très bien; ** : à voir; * éventuellement
.
Asmara *** (ville)
Environs de Filfil ** (paysages, café, faune)
Debre Bizen ** (paysages, monastère)
Keren ** (ville)
Nafka et le Nord ** (champs de bataille; paysages)
Qohaito et env. **** (paysages, sites archéos, églises, cultures locales)


 
Route Asmara - Massawa *** (paysages)
Massawa ** (ville)
Archipel des Dahlak **** (site archéo, plongée, "croisière")
Dankalia ** (paysages, faune, culture Afar)
Région est * (faune, cultures locales)





Gastronomie

Possibilité de manger sur les marchés et dans les petites gargotes pour moins de 3 € (de 3 à 5 € pour du plus "haut de gamme").



Hébergements

On trouve en Erythrée des établissements d'à peu près toutes les qualités; du moins dans les villes.
Comptez en gros 5 ou 6 € la nuit en pension locale, 10 € en hôtel de catégorie moyenne et 20 à 30 € pour plus de confort.
En avion depuis la France

Asmara

Prix : 800/1 500 €.
Asmara Int'l Airport à 30 km du centre.
Taxe d'aéroport : 20 US $ ou 20 € (intern.) et 1 US $ (dom.).
Pas de vols directs.
Liaisons avec changement (13 à 18h00) : Lufthansa, Erytrean Airlines, Egyptair, Saoudia, Yemenia.

. Que choisir ? :

Assez peu de choix, y compris sur les moteurs de recherches où la destination est presque toujours absente. Au mieux, on trouvera du Lufthansa à plus de 1 000 € dans les premiers prix. Donc, on aura intérêt aussi à aller voir directement sur les sites des compagnies desservant Asmara.
En attendant, le plus économique demeure peut-être de passer par l'Egypte.

. Via l'Egypte :

Pour ceux qui ont un peu de temps et souhaitent faire des économies sur l'aérien, passer par l'Egypte peut être une très bonne solution. Il suffit de prendre un vol pour Le Caire (400/750 € A/R) puis de là un vol Egyptair Le Caire - Asmara (environ 350 € A/R).



Par d'autres moyens

Frontières : Djibouti, Ethiopie, Soudan.

. Voie terrestre

Sur les trois voisins du pays, Djibouti est le seul pays qui dispose d'une frontière ouverte avec l'Erythrée. Ce qui veut dire notamment que pour ceux qui voudraient se rendre d'Ethiopie en Erythrée il y a obligation de passer par Djibouti (y compris en avion car il n'existe pas non plus de liaisons aériennes entre ces deux pays).

. Voie maritime

Quelques possibilités d'arrivées en cargo à Massawa.
Sinon il existe aussi un ferry hebdomadaire entre Massawa et Jeddah en Arabie Saoudite.

Climat

. Prévisions pour les jours à venir et moyennes mensuelles.

Climat tropical cependant très fortement influencé par l'altitude et l'éloignement à la mer. En fait, seule la région de la capitale Asmara, située à 2 320 m, connaît une température agréable à l'année avec 25 C de moyenne (par contre il peut faire froid la nuit). Ailleurs, sur la côte et aux frontières avec le Soudan et Djibouti, les températures descendent assez peu en dessous des 30 C, avec des pointes bien au delà de 40 C (nuits agréables).
Quant aux pluies, c'est surtout en altitude et en juillet-août qu'elles sont les plus fréquentes (et fortes).
Globalement, septembre et mai représentent les meilleures périodes de visite.

A prévoir

Des vêtements légers, une très bonne protection solaire plus, pour l'altitude, un bon lainage et de quoi se protéger de la pluie en saison.



Langues

Tigrinya et arabe (off.) plus divers autres langues locales.
L'anglais est un peu pratiqué.
Les habitants les plus âgés d'Asmara parlent encore italien.



Argent

Nakfa (100 cents)
Taux de change du jour.
Euros conseillés en cash et travellers.
Paiement par carte assez limité (mais possibilité de retrait aux guichets des principales banques).

Change au noir et contôle des changes

Il existe un change au noir un peu partout dans la rue, les hôtels, les boutiques.
Mais attention car il y a aussi un contrôle des changes. A l'arrivée on vous remet une fiche où l'on mentionne les devises que l'on a et toutes les opérations de change officiel y sont ensuite mentionnées avec le solde des devises. Au départ on doit rendre cette fiche et on peut vous demander de montrer vos devises restantes.



Budget "routard"

Comptez de 15 à 25 €/jour (un petit peu plus en cas de location de voiture).



Précautions

Sanitaires

Fort risque de paludisme en dessous de 1 500 m. Egalement précautions habituelles concernant l'eau et les aliments.
Dans un autre domaine, attention aussi aux très fortes chaleurs sur la côte entre avril et septembre.

Sécurité

C'est un peu le problème du pays, essentiellement à cause du conflit larvé toujours persistant entre l'Erythrée et son voisin éthiopien (groupes armés). Donc, des risques notamment aux frontières avec l'Ethiopie mais aussi le Soudan (diverses zones soumises à autorisation). Attention aussi dans de nombreux endroits aux champs de mines, datant du dernier conflit, pas toujours bien balisés (donc rester sur les axes principaux).
Bref, mieux vaut bien se renseigner avant de s'aventurer hors des "sentiers battus".
Quelques risques également au niveau délinquance et criminalité dans les villes.



Affluence

Presque trois fois moins de visiteurs en Erythrée qu'en Ethiopie avec juste 83 000 personnes qui se sont rendues dans le pays en 2005 (- 4,5 % sur 05/04).



Voyage individuel : pour qui ?

Destination pour voyageur expérimenté du fait des risques dans certaines zones et du peu d'infrastructures existant parfois.





. Formalités et conseils sur la destination par le Ministère des Affaires Etrangères.
. Formulaires et demande du visa par Internet.

Passeport valable 6 mois après la date de sortie du pays, billet A/R ou de continuation et visa.
Pour le visa, valable 1 mois : 48 € , 2 photos et un formulaire à remplir (délais : 3 ou 4 jours en principe). Visa renouvelable pour 2 mois sur place.

Permis

Un permis est nécessaire pour pouvoir se déplacer dans le pays et passer les contôles aux sorties des villes. Il est à demander auprès du Ministère du Tourisme dès son arrivée dans la capitale et est établit selon l'itinéraire que l'on a choisi
A signaler aussi que certaines zones "à risques" du pays (frontières Ethiope et Soudan) nécessitent une autorisation spéciale.



Adresses utiles

. Consulat
1 rue de Stael, 75015 Paris. Tél. : 01 43 06 15 57.
Ouverture de 9h00 à 12h00 du lundi au vendredi.



Guides

Vraiment très peu de choses sur le pays. Juste, en anglais, un guide Bradt et un Lonely Planet "Ethiopie- Erythrée".



Cartes

ITM (1/900 000).


eryth



Sur Internet

. Carnets de voyage

> L'Erythrée en français : parmi les pays peu connus et peu visités figure l'Erythrée...
 

. Portails et Fiches pratiques

> Fiches pays : Asmera et Lonely Planet

. Autres sites

> La presse d'Erythrée sur le web.
Repères

Ex-colonie italienne située sur la Corne de l'Afrique, entre l'Ethiopie et la Mer Rouge.
121 320 km2 pour 4 787 000 habitants (06). Capitale : Asmara.
+ 1 heure de décalage en été et + 2 heure en hiver par rapport à la France (GMT + 3).
200 Volt. Conduite à droite.



Présentation

L'Erythrée est située dans la Corne de l'Afrique face à la Mer Rouge qui abrite l'archipel des Dahkla dépendant de l'Erythrée. La côte, étroite, y est très aride et sablonneuse alors que les hauts plateaux du centre (de 1 800 à 3 000 mètres) qui abritent la capitale Asmara sont moins arides et possèdent un climat plus tempéré.
Sur la dizaine d'ethnies formant le pays les Tigriniens sont majoritaires (53%) devant les Tigres (22%). Au niveau religion, le christianisme orthodoxe (coptes) et l'Islam sunnite sont les deux principales, et ce à parts égales (50%).
Sur le plan économique, le pays est d'abord agricole (80% de ses revenus) et aussi l'un des plus pauvres au monde. Le conflit avec le voisin éthiopien n'ayant pas arrangé les choses. L'Erythrée est une dictature.



Aperçu historique

. L'histoire de l'Erythrée plus en détails.

. Ier siècle : création du Royaume d'Aksoum dont le chef porte le titre de Négus
. IVe siècle : christianisation du pays par les Coptes. C'est aussi le début de l'apogée sur 200 ans du Royaume.
. Xe siècle : effondrement du Royaume d'Aksoum causé entre autres par la poussée Arabe dans le pays.
. XVIe siècle : découverte de la région par les Portugais.
. 1527-1543 : développement de l'Islam.
. 1543 : le pays se libère grâce aux Portugais puis se ferme aux occidentaux. Système féodal.
. 1885 : installation des italiens sur la côte érythréenne qui est alors une province éthiopienne.
. 1890 : l'Erythrée devient une colonie italienne alors que l'Ethiopie demeure indépendante avec Hailé Sélassié comme empereur à partir de 1930.
. 1935-1936 : conquête italienne de l'Ethiopie. Avec cette dernière et la Somalie, l'Erythrée forme l'Afrique orientale italienne.
. 1941 : libération de la région par les troupes anglaises qui l'administrent ensuite.
. 1952 : l'Erythrée colonie italienne depuis 62 ans est fédérée à l'Ethiopie en tant "qu'entité autonome".
. 1962 : annexion de l'Erythrée dont la population déclenche alors une guerre d'indépendance contre le pouvoir d'Addis.
. 1977 : Menguistu au pouvoir en Ethiopie et durcissement du conflit érythréen.
. 1991 : départ de Menguistu chassé par les rebelles érythréens alliés des opposants éthiopiens au régime; l'Erythrée obtient une indépendance "théorique".
. 1993 : indépendance officielle de l'Erythrée.
. 1998 : en mai , suite à un différent territorial, l'armée érythréenne pénètre en Ethiopie. Début d'un conflit non encore vraiment réglé entre les deux pays.
. 2000 : en mai et décembre accords de cessez-le-feu dans la guerre contre l'Ethiopie.
. 2008 : tension frontaliere entre l'Erythrée et Djibouti.

L'Erythrée c'est aussi...

Qualité de vie" (rang en 2004): 156/177

PIB/hab. (2005): 1 000 US $
Inflation (2004): + 15%
Seuil de pauvreté (2004): 50% pop.
Espérance de vie (2006): 59 ans
Croissance pop. (2006): +2,47%
Taux d'alphabétisation (2002): 56,7%
Population urbaine (2005): 16%
Liberté de la presse (rang en 2006): 166/168
Régime politique (2007)
Système politique
Démocratie - Dictature
=======








Derniers adhérents en ligne

marardon   adhabm   sabonbois   odechailler   opaugam   rdemougin   grperra   catherine   brtanguy   andupont   dabarreteau   anverdier   hemadelaine   agiudicelli   lgilbert  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public