logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       

Ghana

Sur place

Budget "routard"

Destination tout à fait abordable; comptez de 15 à 23 €/jour.



Se déplacer

. Par la route

Infrastructures routières d'assez bon niveau (comparé à bien des pays de la région) et en amélioration pour un bon réseau de bus privés et publics qui dessert tout le pays. Egalement une multitude de taxis individuels ou collectifs (appelés "tro-tro") en plus ou moins bon état. Possibilité de location de voiture (assez chère) avec ou sans chauffeur; dans ce cas autant éviter de rouler de nuit.

. Trains

1 300 km de ligne de chemin de fer qui vont en triangle de Kumasi (centre) vers la côte (Takoradi et Accra).

. Autres

Quelques rares possibilités de vols intérieurs et un ferry sur le lac Volta pour aller d'une extrémité à l'autre.



Précautions

. Sanitaires

Protection recommandée contre la paludisme, notamment pour la partie sud du pays. Egalement vaccin contre la fièvre jaune obligatoire. Conseils habituels concernant l'eau et les aliments.

. Sécurité
Assez peu de risques de vols et autres problèmes du genre hormis en quelques coins de la capitale et de la côte où le tourisme commence à se développer. Dans un autre domaine, attention aux dangers de baignades en mer à cause des courants qui peuvent exister le long de certaines plages.



A voir, à faire

Divers centres d'intérêt au Ghana avec les traditions locales encore vivaces dans la région du centre qui est la terre des Ashanti (l'une de composantes des Akans), la faune des parcs (éléphants, singes, antilopes...), les forts européens de la côte datant de l'époque de la traite des Noirs, et les paysages aussi variés que ceux du littoral, des zones forestières ou de le savane pour ce qui est du nord.


**** : à ne pas manquer; *** : très bien; ** : à voir; * éventuellement
Nord du pays * (paysages de savane)
Parc National de Mole **** (faune dont éléphants)
Lac Volta * (balade sur le lac, barrage d'Akosombo)
Région de Kumasi **** (ville; paysages forestiers, culture ashanti)


Accra ** (ville)
Kakum National Park ** (forêt, canopée, faune)
Cap Coast ** (ville, vestiges coloniaux)
La côte vers Abidjan **** (plages, paysages, vestiges coloniaux, villages de pêcheurs)





Artisanat, achats

Artisanat traditionnel particulièrement dans le domaine de l'orfèvrerie (attention aux arnaques toujours possibles), objets en bois sculptés, tissus ghanéens (notamment à Takoradi). A voir et à marchander sur les marchés dont surtout ceux d'Accra, Kumasi et Tamale qui sont les plus réputés du pays.



Gastronomie


Le riz, l'igname et le poulet sont souvent à la base des menus pour une cuisine qui peut être parfois relevée. A essayer également le foufou (purée collante d'igname ou de banane plantain), les bières locales, plus les vins et alcools de palme. On peut manger pour pas cher (moins de 3 €) sur les marchés et autres établissements locaux, ou pour environ 8 € dans des restaurants plus "haut de gamme".



Hébergements

Pas forcément toujours beaucoup de possibilités d'hébergements dans certains endroits; comptez aux alentours de 6 €/chambre pour un établissement local au confort souvent sommaire et environ 15 € pour plus de "standing". A signaler que certains forts de la côte ont été transformés en guest-house.
En avion depuis la France

. Accra

Prix : 750/940 €.
Aéroport Kotoka à 10 km du centre.
Taxe d'aéroport : 20 US $ (internat.).
Pas de vols directs.
Avec changement (9h30 à 13h00) : British Airways, Alitalia, KLM, Lufthansa, Emirates, Ghana Airways.

. Que choisir ? :

C'est Emirates qui propose le meilleur prix quasiment à l'année sur cette destination. Cela dit, même si la compagnie est excellente, le transit par Dubai rallonge quand même un peu le trajet. Donc, pour 50 ou 60 € de plus, on aura peut-être intérêt à privilégier British ou Alitalia plus rapides et offrant de plus de bons préacheminements au départ de province.

. A savoir :

Pour ceux qui ont du temps ou cherchent de meilleurs prix vu les tarifs sur Accra, il peut être intéressant d'arriver via le Benin (Cotonou) ou le Burkina (Ouaga) où l'aérien, notamment grâce aux vols Point Afrique, y demeure bien plus accessible au départ de France (prix d'appel à partir de 300 € A/R, voire moins !).



Par d'autres moyens

Possibilités de passages terrestres faciles vers les pays voisins que sont la Côte d'Ivoire, le Togo et le Burkina Faso.
Accra est également accessible en cargo.
Repères

Petit état de l'Afrique de l'Ouest, face au Golfe de Guinée, situé à l'est de la Côte d'Ivoire.
238 537 km2 pour 21 030 000 hab. Capitale : Accra.
- 1 heure en hiver et - 2 heures en été de décalage par rapport à la France (GMT).
220 Volt; conduite à droite.



Présentation

Ancienne colonie britannique entourée de pays francophones, le Ghana, pays plat, s'étire sur environ 1 000 km des rives du Golfe de Guinée aux petits reliefs frontaliers du Burkina Faso.
Cette dernière partie est une zone de savane alors que le Sud est verdoyant et recouvert de forêts denses parsemées de nombreuses plantations de cacao (la première ressource du pays). Le Ghana est également traversé par de nombreux cours d'eau s'écoulant vers la mer et possède, à l'Est, un vaste lac artificiel (le plus grand au monde), le lac Volta.
Au niveau population, celle-ci est constituée de plusieurs ethnies dont les Akans qui représentent 50% de l'ensemble et les Mossis environ 15%. Près des deux-tiers des ghanéens sont chrétiens avec de fortes minorités animistes (au centre) et musulmanes (au nord). 70% de la population vit au sud. Hormis le cacao, les ressources du pays proviennent d'abord du sous-sol avec des gisements d'or, de diamants ou de bauxite; de nombreuses richesses dont ne profitent guère en pratique une population dont les 3/4 vit avec moins de 2 US $/jour...



Aperçu historique

. fin XIVe siècle : le pays est alors divisé en plusieurs royaumes.
. 1471 : les portugais arrivent sur les côtes de cette région qu'ils baptiseront la "Côte de l'or" ("Gold Coast").
. XVII-XVIIIe siècle : hollandais, anglais et autres nations européennes s'intéressent au pays dans le but de tirer au maximum profit du commerce des esclaves. C'est à cette époque que sont créés les nombreux forts et comptoirs de la côte ghanéenne.
. XIXe siècle : les anglais qui avec le temps ont supplanté les autres européens établissent un protectorat sur la région baptisée alors Gold Coast. Après l'abolition de la traite des Noirs (1807), ceux-ci y développent l'exploitation des ressources minières et du cacao.
. 1874 : la Gold Coast officiellement colonie anglaise malgré une résistance locale qui durera jusqu'en 1900. Celle-ci restera jusqu'à l'indépendance la colonie la plus prospère d'Afrique anglaise.
. 1922 : une partie de l'ancien Togo allemand voisin est ajoutée à la colonie.
. années 40-50 : montée nationaliste qui débouche vers une large autonomie.
. 1957 : la Gold Coast devient indépendante dans le cadre du Commonwealth sous le nom de Ghana. C'est aussi le premier pays africain colonisé à obtenir son indépendance.
. années 60 : début d'une longue période de déclin. Après une expérience socialiste, un coup d'état en 1966 renvoie le pays dans le camp des Occidentaux.
. années 70 : nouveau coup d'état en 1972 qui débouche vers un régime autoritaire. D'autres renversements de régimes se succéderont tout au long de la décennie.
. 1992 : nouvelle constitution réinstaurant le multipartisme. Jerry Rawlings, arrivé au pouvoir en 81, est réélu dans un contexte de crise économique et de conflits ethniques.
. fin des années 90 : nouvelle réélection de Rawlings en 1996 et redynamisation économique du pays. Le ghanéen Kofi Annan est élu secrétaire général de l'ONU.
. 2000 : nouvelles élections présidentielles en décembre qui voient la victoire de l'opposition à Jerry Rawlings (qui ne se représentait pas).
. 2001 : Kofi Annan élu Prix Nobel de la Paix.


Climat

. Prévisions pour les jours à venir, moyennes mensuelles et meilleures périodes.

Il existe en gros deux zones climatiques au Ghana. Au sud un climat chaud et humide avec une saison des pluies d'avril à octobre particulièrement marquée au sud-ouest. Au nord des chaleurs plus fortes pour des précipitations de plus en plus faibles et un vent chaud et poussiéreux (l'harmattan) dès lors que l'on se rapproche du Burkina.
Les meilleures périodes de visites sont la saison sèche au sud (novembre-mars) et, à l'opposé, mai à octobre au nord pour éviter les fortes températures qui y règnent hors cette période.

. A prévoir

Des vêtements légers en toute période et de quoi se protéger de la pluie en saison. Egalement de quoi se protéger de l'harmattan au nord.



Langues

Anglais (off.) plus diverses langues et dialectes locaux dont l'akan parlé par la moitié de la population.



Argent

Le Cédi (100 pesewas).
Taux de change du jour.
Euros conseillés en liquide; les travelers et cartes sont surtout utilisables à Accra (adresses des distributeurs Visa et autres cartes). Si l'on arrive des pays voisins, on peut aussi changer des Francs CFA.


Affluence

Encore pas beaucoup de touristes même si ce secteur est devenu une priorité gouvernementale depuis quelques années, notamment sur la côte. Sur les 584 000 visiteurs recensés en 2004, les anglais sont de loin les plus nombreux au niveau des européens.



Voyage individuel : pour qui ?

Destination pour voyageur débutant/voyageur un peu expérimenté.




Le Ghana c'est aussi...

"
Qualité de vie" (rang en 2004): 131/177
PIB/hab. (2004): 2 300 US $
Revenu moyen mensuel (2003): 30 US $
Inflation (2004): + 13%
Chômage (1997): 20% pop.
Pop. avec moins de 2 US $/jour (2002): 78,5%
Espérance de vie (2005): 56 ans
Taux de migration (pour 1 000 hab.) (2005) - 0,59
Croissance pop. (2005): + 1,25%
Taux d'alphabétisation (2002) : 73,8%
Population urbaine (2003): 45%
Liberté de la presse (rang en 2006): 34/168













Formalités

. Formalités et conseils sur la destination par le Ministère des Affaires Etrangères.
. Formulaires et demande du visa par Internet.

Visa (23 €; délais 2 jours), valable 1 mois plus billet retour ou de continuation exigé. Egalement vaccin contre la fièvre jaune théoriquement obligatoire.



Adresses utiles

. Consulat
8 Villa Saïd, 75016 Paris. Tél.: 01 45 00 09 50. Ouvert de 9h00 à 12h00.



Guides



. En français

Lonely Planet "Afrique de l'Ouest" , Petit Futé, Guide Jaguar.

. En anglais
Bradt .



Cartes


ITM (1/750 000).

ghan

Autres


Sur Internet


. Carnets de voyage

> Top départ : divers carnets de route sur le pays.

. Portails et fiches pratiques

> Ghana : fiche Lonely Planet.

. Autres sites

> Ghana.com : site local de présentation.
> La presse et les radios locales sur le web.


ghana une destination...

Nature coeur3
Aventure coeur1
Culture coeur3
Détente-vacances coeur1




en bref....

Destination : pour voyageur débutant/un peu expérimenté.
. Accra : 750/940 € en avion.
. Visa + fièvre jaune.
. A emporter : Euros.
. Budget quotidien : 15 à 23 €/jour.
. Hébergement : petits hôtels.
. Pour se déplacer : bus et taxis brousse.
. Risques : moyens au niveau sanitaire et assez faibles au niveau sécurité.









cadenas
Retrouvez les bons plans des adhérents sur la page Infos voyageurs !

Pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !







Derniers adhérents en ligne

phlautridou   gcorsaletti   adhabm   chriduhurt   gheam   jmflaquet   dgodde   bebenoist   rtourbot   fmaignan   opaugam   cvandyk   ccohen   catherine   fbouvet  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public