logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       

Mexique

BCalifornie1 BCalifornie2

Vol
 :
Paris- Mexico, puis avion pour La Paz. Trajet Mexico-Ciudad / La Paz, 3700 pesos /220 euros
Il existe un forfait pour visiter le pays.
Au retour les guichets Air France à Mexico sont totalement débordés, une file d'attente incroyable. Faire le check in sur internet, j'ai attendu un peu moins que les autres.
 
Hébergements :
Hôtels : confortable 20 euros/300 pesos
La  plupart des chambres sont confortables, simples, avec douche privée, propres.
Un ventilateur ou clim (bruyante) en dessous de 300 pesos c'est la catégorie
"moyenne" confort minimum. Prix concernant la basse saison.
 
Repas :
Coût moyen d'un repas au resto: 5 à 10 euros
En catégorie plutôt: Resto du coin
 
Budget :
US$ en espèces à emporter
Budget moyen par pers./jour (repas/héberg./visites/transports):
50 euros pour un voyage confortable
Le gros budget c'est l'hôtel et les transports. 
 
Langue :
Officielle(s): espagnol
Parlée(s): anglais, par ceux qui reçoivent des touristes
 C'est important d'essayer de parler un peu l'espagnol, même basique, pour éviter les circuits ultra touristiques et ne pas trop passer pour un gringo des US.
 
Santé :
Il y a des pharmacies partout, mais faire attention aux bébêtes piquantes...aspi venin conseillé.
 
Sécurité :
En Basse Californie il y a des contrôles militaires, ne s'adressant pas aux touristes à
priori. Néanmoins le bus peut être arrêté et les sacs fouillés sommairement.
 
Endroits conseillés : Loreto, Mulege.

Endroits à éviter : Los Cabos, à part si vous aimez le clinquant et l'usine à touristes, les activités polluantes et le béton.
 
Adresses :

Mulege :

• Hôtel las Casitas, calme, très beau jardin, bon accueil et bonne cuisine. Un régal. http://www.bajaquest.com/mulege/casitas.htm 
 
• Salvador Castro, guide vers le canyon de la Trinidad, le seul à être guide professionnel, très érudit. Tel 6151614985 mulegetours@hotmail.com
 
• Ignacio Castro Drew, taxi 19, tél : 6151060311, gentil, serviable, prix corrects.
 
Destination pas très "bon marché", avec beaucoup de touristes ou habitants des US.
En basse saison, tout fonctionne au ralenti.
Pour les voyageurs solos, trouver d'autres touristes pour faire des excursions est parfois problématique.

Choisissez votre saison en fonction des centres d'intérêts; il fait très chaud à partir de juin, l'été est suffoquant (zone désertique). Belle destination pour voyageurs en camping car ou voiture+ tente.

Ne manquez pas la superbe Basse Californie et sa diversité animale et biologique.

Laure Mollet (juin 2010) 
 
Les Mexicains :

Très aimables , souriants , serviables , apprécient les français et respectent beaucoup les familles . A aucun moment nous nous sommes sentis en insécurité toutefois une de nos règles étaient de vivre simplement , pas de signe ostentatoire . Nous les saluions très souvent par un signe ou un sourire . Généralement les mexicains nous le rendaient , certains comprenant notre trajet nous félicitaient .

Niveau de vie et vie sociale :

Mexique2_Hache
Copyright Hache
Aisé dans les grandes villes ( ex en prenant l'autoroute entre Mexico et Acapulco nous avons croisé le même type de voiture que celle rencontrées en Europe ).Par contre dès que nous sortons de ces villes le niveau de vie baisse et de vient pauvre comme au Chiapas ( c'est ici que nous avons vu beaucoup de jeunes et très jeunes enfants vendre et mendier ) . Les enfants participent de très bonne heure à l'activité sociale de la famille ( laver le linge , faire sécher les graines , ramasser du bois , laver des vitres des voitures , vendre des fruits légumes ainsi que des objets dans les lieux touristiques, porter du bois sur leur dos ou harnacher sur leur tête ) . Dans les campagnes les gens lavent leur linge dans les rivières ou dans les lavoirs ou à domicile par conte dans les villes ce sont les laveries qui jouent ce rôle . Il y en a à tous les coins de rues.

Les maisons sont en générales en parpaing en ville . Sinon , en campagne ,  nous pouvons les trouver en bois , briques ,  et  quelquefois en briques de terre . L’allure globale d’un  villes est un enchevêtrement de murs , de fils électriques , d’enseignes , de trottoirs , de routes goudronnées ,  de petits commerces , de bruits de klaxons,  des moteurs de véhicules , et de la musique et enfin  un patchwork d’ odeurs de cuisines , d’essence , …

La religion est très présente dans leur vie quotidienne . La plupart du temps nous avons observé dans leur maison ou leur jardin , des lieux de prières avec des statues de la vierge de Guadelupe . Tout au long des routes nous voyons des stèles , des crucifix décorés , ... rappelant la mort d'un proche . Pour aller à la messe ils s'habillent toujours avec des vêtements très joyeux , riches en couleurs .
Au Chiapas , il était étonnant , élégant et beau de voir ces croyants( hommes , femmes et enfants) se rendant à la messe habillés de leurs vêtements traditionnels multicolores.
 
Alimentation :

Toritillas pour tous les goûts– Pollo( poulet) – pains et pâtisseries mexicaines – Chille – Cervezas - Poissons – fruits très variés( papayes , caramboles , bananes , jicama , pommes , oranges , clémentines , melons , pastèques , – viande souvent en fine tranche ( pour la manger dans les tortillas ) - Téquilla – légumes ( maïs , choux divers , haricots , cactus , petits pois , salades , tomates , oignons ,... chomio ) ,
 
Emplois :

Nous ne citons que les trabajos particuliers qui se différentient d'un job commun .Tout est bon pour gagner ses pesos .
Laver les vitres des voitures au feu tricolores
Faire des démonstrations de jonglages et de cracheur de feu au feu tricolores
Mettre les achats dans les sacs plastiques à la sortie des caisses ( vu aussi au USA )
Beaucoup de vendeurs à la sauvette de légumes , fruits , et bricoles ( dans les rues , le long des routes , et lors de nos passages au ralenti des topes ( pour les non initiés ce sont nos fameux dos d'ânes )
Beaucoup de garagistes et réparateurs en tout genre
Beaucoup de buvettes le long des routes ou nous pouvons y manger et boire un petit coup ( les mexicains s'y arrêtent facilement ) .
Beaucoup de restaurants et de comida économica
Beaucoup de femmes vendant leurs légumes et fruits
Vu à plusieurs reprises des hommes ramasser des canettes de boissons en alu ( bonne revente de l'Alu/kg) le long des routes au péril de leur vie .
 
Conduire :

MEXIQUE_1
Copyright hache
Parfois c'est du sport et il n'ont pas froid aux yeux . C'est pour cela que nous pouvons voir souvent des crucifix dans les fossés .

Code la route : respectent difficilement les interdictions ( ligne continue – interdit de doubler dans les virages – les limitations de vitesse ) . Tout les jours nous constatons ces infractions et en sommes les témoins ( voitures et camions ) .Il est évident que la multitude de topes sur les routes est la conséquence de leur conduite .

Etat des routes : Autoroutes à péages en très bon état (110km/h) – se nomment Mex 190 cuota
Routes secondaires en bon état ( entre 40 et 80Km/h) se nomment Mex 50 libre . Après cela nous n'avons que des chemins  de cailloux , de pavés , …donc moins carrossables .

Dès que nous roulons en montagne la route peu devenir très sinueuse comme dans le Chiapas , ou près de Tepic , ou entre Chiapa de Corzo et Tuxla de Gutierrrez , ou encore sur une Mexico Libre entre Colima et Gaudaljara , ....

Vitesse : entre 2 topes les limitations de vitesse ne sont pas respectées seuls les bump( dos d'ânes ) permettent de les freiner .

Carte routière :Le Mexique est en plein développement tant économique que routier car il bénéfice de l'alliance économique avec le Canada et les USA . Cette alliance doit s'appeler : L'aliena ( pas trop sur de l'appellation– basé sur notre CEE ) . Les cartes routières sont très rapidement obsolètes ( dans le cas où nous en trouvons ) d'après des mexicains . Beaucoup de routes en travaux.

Station d 'essence : Exclusivement PEMEX ( société nationale ) .
Présente sur tout le territoire( même de petits villages peuvent en avoir 2 ( je pense que PEMEX fait dans le social ) – station très propre contrairement aux routes qui les desservent . Les stations sont vastes . Nous y dormons parfois .
En plus de faire le plein nous pouvons faire la pression de pneus et nous approvisionner en eau .
Prix du Diesel entre 7,76 et 8,24pesos /litre soit 0,5€/l . Comme en France il augmente soit en début d'année ( 1er janvier 2010 + 6cts de pesos ) soit juste avant les vacances ( à ces gouvernements !!!! pas un pour rattraper l'autre, même dans un pays producteur ) .

Poste de contrôle et frontière : Nous pouvons être aussi stopper dans notre élan par des contrôles soit militaire soit policier . Mais en tant que touriste , en famille , l'arrêt était très rapide : quelques mots en espagnol et nous repartions .
A deux reprises il y a eu une visite d ' Ulysse car nous approchions de routes où les narco-trafficants sévissent . En général passage très cordial . Au total une trentaine de postes de contrôles .Il n'existe plus de contrôle sanitaire lors d'un changement de province , et plus sous de table . En effet depuis qq années la police est mieux payé $et de ce fait son travail . Il ne reste, le long des routes , que les vestiges des infrastructures de ces administrations .

Le passage de la frontière à Tijuana extraordinairement rapide . En effet le douanier trop heureux de parler français n'a pas regardé nos passeports , bien que les ayant en main . 
 
 Les véhicules :

Le marché est dominé par les voitures japonaises ( berline et pick up ) , américaines (pick up) , par wv avec ses voitures récentes et l'éternel jeunesse de ses combi et cocci . Renault et Peugeot sont présents ( inexistant en Amérique du Nord ) .
Le réseau des bus est très développé .

Energies
:
Gaz facile à trouver en dehors des villes – les gens s'approvisionnent directement à l'usine ou font appel à un service à domicile -
Les campagnards s'approvisionnent en bois ( le rapportent des terres avoisinantes , à dos d'hommes , de femmes et parfois d'enfants) pour se chauffer et cuisiner les pollo ( poulets ) et leurs cuisines locales.
Electricité présent presque partout .
Essence présent partout

Où dormir en Caravana :

Dans les Pemex , en demandant l'autorisation , dans les campings , sur les plages ( gratuits ) , dans les rues , et au poste frontière de Cuauthemoc .

Faune ( vu ) : Crocodiles , vautours , perruches vertes , iguanes verts , tortues , pélicans , sternes mouettes, échassiers ( aigrettes – hérons , cormorans , martin pêcheurs, perdrix ) , aigles ( milan ) , faucons , ….
Animaux domestiques :Peu de chats , chiens errants ( dans certaines zones beaucoup de chiens écrasés sur la route ), vaches , moutons , chèvres , ânes , poules , coqs , dindes , dindons. ( qq uns de ces animaux - vaches , ânes , chevaux- étaient retrouvés écrasés

Paysages :
Mexique_3_hache
Copyright hache
Baja California >Mer du Pacifique chaude – présence de collines et montagnes arides – petits arbres types méditerranéens et des plages de sable blanc et aussi le sable noir côté Puerto Arista arrosées par une mer agitée .
Au centre de la Baja un magnifique désert de cactus gigantesques au milieu du sable ou de rochers arrondis .
Mer de Cortès : côte découpée , escarpée et rocheuse avec une mer magnifique , bleu et chaude .
Par endroit des plages idylliques comme sur les îles de l'océan Indien ( Bahia conception – Telocote et les anses au Sud de Loreto ) .

De retour sur le continent nous constatons un relief très montagneux . En effet , dès que nous rentrons dans les terres le paysage devient rempli de collines , de vallées puis de montagnes . Lors de nos visites des villes coloniales , donc à l'intérieur du pays nous vivions en altitude ( 2000 à 2500m avec des passages de cols à plus de 3000m comme dans le Chiapas ).
En allant du nord au sud de la côte Pacifique nous voyons une forêt de plus en plus dense et humide , comme Palenque , avec des arbres d'un vert brillant d'humidité , des herbes débordantes de vitalitée ( souvent plus de 2 mètres de hauteur ) . Les arbres fruitiers et les cultures sont présents tout au long du parcours

Température et climat: Nov et déc
Sur la côte : au matin entre 15 et 20°c puis entre 27 et 33°c .Généralement que du soleil .
Dans les terres donc en altitude : réveil entre 5 à 7°c puis entre 20 et 25°c . Généralement soleil avec qq nuages .
 
Sites visités :
 Baja california côté pacifique et Mer de Cortès –
Continent : El fuerte à Colima – Puis Villa corona à Guanajuato – Patzcuaro – Morélia- les  monarques – Téotihucan – Acapulco – puis la côte jusqu’à Puerto Arista ( en faisant mazunte – Puerto Angel -  San Angostino - Puerto encondido - …) retour vers l’intérieur en visitant le Chiapas.

Olivier et Isabelle Hache (2009) 
                        

 



Hébergements


Hôtels (hors "tout inclus")

Il existe une gamme assez complète au niveau des hôtels et pensions, du familial au grand luxe en passant par le motel d'autoroute.

Pour 8/15 € la chambre on a un hébergement convenable dans un établissement local, et pour 25/40 € un 2 à 3 étoiles "version touristes".

Généralement, les hôtels "routards" du Mexique offrent un meilleur rapport qualité/prix que ceux des autres pays d'Amérique Centrale. A signaler toutefois que les prix s'envolent en saison dans les zones les plus touristiques; souvent rien à moins de 20/25 €.

"Tout inclus"

Quant à ceux qui souhaiteraient des hôtels plus hauts de gamme réservés aux touristes, notamment dans la région de Cancun, ils auront tout intérêt à prendre une formule "Tout inclus" au départ de chez eux. Les prix sur place étant très nettement supérieurs.

Auberges de Jeunesse

Il existe une trentaine d'Auberges de Jeunesse au Mexique proposant généralement des hébergements économiques en dortoirs.

Campings

On trouve également dans le pays quelques campings d'ailleurs par toujours du meilleur rapport qualité-prix vu les tarifs pratiqués par les hôtels locaux. Ces campings sont avant tous destinés aux motorisés. En attendant, plus qu'une tente privilégiez le hamac surtout si vous restez dans les régions côtières.

Quant au camping sauvage, il n'est que très moyennement recommandé.



Gastronomie


Cuisine

La cuisine mexicaine est parfois un peu (trop) épicée avec trois éléments de base que sont la tortilla, les haricots et les piments.

Parmi les spécialités on notera : la tortilla (galette de maïs), les enchiladas (tortillas cuites au four farcies au poulet ou à la viande) et tacos (même chose avec des tortillas frites), le barbacoa (chevreau cuit dans des feuilles de bananier), le polo mole (poulet avec sauce au cacao), le ceviche (poisson cru), les tamales (semoule de maïs, viande et piment) et le guacamole (purée d'avocat) Au niveau boissons : bières locales, mezcal et tequila.

Et pour les amateurs du genre, il y a aussi des plats d'origine précolombienne que l'on peut encore manger parfois : serpent, sauterelles grillées, vers d'agave également grillés (accompagnés de guacamole), vers rouges vivants (avec sauce au citron), ou encore le caviar Aztèque (larves de moustiques dont on mange les oeufs).

Restaurant

On peut facilement manger au Mexique pour moins de 5 € sur les marchés et dans les établissements locaux. Pour plus de choix ou dans des établissments plus "haut de gamme" comptez plutôt dans les 8 à 10 €.






Idées d'itinéraires (10 jours à 3 semaines)
→ Conseils du Guide du Routard


Le Mexique à de quoi séduire tout le monde avec sa richesse culturelle (sites précolombiens, vestiges coloniaux...), ses traditions (indiennes et autres), sa nature (mer, montagnes, déserts) aussi bien qu'avec, pour les amateurs du genre, ses opportunités de détente-vacances le long de la Riviera maya ou sur les côtes Pacifique.

Bref, énormément de choses à voir et à faire : Mexico et environs (Cathédrale et Zocalo, Museo nacional, site de Teotihuacan); sites précolombiens (Palenque, Chichén Itza, Uxmal et la route Puuc, Tulum, etc); villes coloniales (Guadalajara, San Luis Potosi, Oaxaca, Puebla, Real, Patzcuaro, Taxco...); stations balnéaires et sports nautiques (Acapulco, Cancun et sa côte, Puerto Vallarta, Mazatlan, Basse Californie); cultures indiennes (Chiapas...); paysages de la Sierra Madre (à faire en train) et volcans (Popocatépelt); baleines de la Mer de Cortes. Enfin, à écouter au moins une fois : les orchestres de mariachis.



Principaux points d'intérêt


**** : à ne pas manquer
*** : très bien
** : à voir
* : éventuellement


Nord du Mexique

Tijuana, Mexicali, Nogales, Ciudad Juarez et Matamoros * (villes frontières, shopping)
Ensenada et env. *** (plages, rando, surf)
Parque San Pedro Martir **** (nature, rando)
Mer de Cortes *** (baleine, pêche, faune et flore marine)
San Ignacio et Santa Rosalia ** (villes)
Bahia de la Conception **** (paysages, plages)
Puerto San Carlos *** (baleine d'octobre à mars)
La Paz et le sud de la Basse Californie ** (plages, stations balnéaires US)
Puerto Penasco et El Pinacate **** (plages; réserve volcanique)
Hermosillo *** (ville)
Côte d'Hermosillo à Mazatlan *** (plages)
Sierra Madre et les canyons **** (paysages, rando, train Los Mochis/Chihuahua)
Cuauhtemoc * (communautés mennonites)
Chihuahua * (ville)
Environs de Nuevos Casas ** (sites archéologiques)
Durango * (ville)
Monterrey ** (ville)
Région de Xilitla **** (ville, paysages, grottes, rando)
San Luis Potosi **** (ville coloniale)
Real de Catorce et env. *** (ville, paysages)
Zacatecas **** (ville, paysages)
Aguacalientes ** (ville coloniale)
Guadalajara ** (ville)
Lago de Chapala * (paysages, rando)
Sierra de Jalisco *** (volcans, paysages, rando)
Patzcuaro et env. **** (ville; paysages, artisanat)
Région de San Blas *** (plages, surf, faune)
Puerto Vallarta et env. ** (stations balnéaires US)
De Puerto Vallarta à Acapulco *** (plages)

Environs de Mexico

Guanajuato *** (mines, ville coloniale)
San Miguel de Allende **** (ville coloniale)
Querétaro ** (ville historique)
Tampico et env. * (paysages)
El Tajin ** (site précolombien)
Jalapa ** (ville coloniale, paysage)
Veracruz ** (ville)
Sud de Veracruz ** (petites villes, paysages)
Teotihuacan et Tula **** (sites précolombiens)
Toluca et env. ** (ville, paysages)
Mexico *** (ville)
L'est de Mexico *** (volcans, rando)
Puebla et Taxco **** (villes coloniales)
Sierra de Puebla ** (paysages, rando)
Cuernacava * (ville coloniale, musées)
Acapulco et env. ** (station balnéaire du Pacifique)

Sud du Mexique

Oaxaca **** (ville coloniale)
Vallées de Oaxaca *** (paysages, villages, ruines)
Monte Alban et Yagul *** (sites précolombiens)
Puerto Escondido et la côte du Oaxaca **** (paysages, plages)
Tuxlta Gutierrez et canon del sumidero * (ville, paysage)
San Cristobal et env. **** (ville, villages indiens)
Lagos de Montebello *** (lacs, nature)
Bonampak et Yaxchilan *** (sites précolombiens)
Tonina et cascades des env. ** (site précolombien, paysages)
Palenque **** (site précolombien)
Villahermosa * (ville, musées)
Xpujil et env. ** (sites précolombiens)
Campeche ** (ville historique)
Celestun ** (réserve ornitho)
Merida *** (ville coloniale)
Uxmal et la route Puuc **** (sites précolombiens)
Mayapan ** (site précolombien)
Chichen Itza **** (site précolombien)
Valladolid * (ville, réservoirs souterrains)
Rio Lagartos ** (réserve ornitho)
Cancun et Isla Mujeres ** (stations balnéaires, plages, plongée)
Cozumel *** (station balnéaire, plages, plongée)
Playa del Carmen *** (station balnéaire, plages, plongée)
De Playa del Carmen à Tulum ** (plages, plongée)
Tulum ** (site précolombien, plages)
Coba *** (site précolombien)
Sian Ka'an *** (biosphère)



Artisanat, achats


Du choix au niveau artisanat et choses à rapporter avec notamment des bijoux en argent, or ou cuivre; pierres précieuses; fausses antiquités; céramiques (azulejos); objets en bois ou en paille; tissages indiens; couvertures de laine; hamacs; bottes et "tenue de cowboy". Le tout à marchander sur les marchés (et surtout pas les boutiques des stations balnéaires où les prix sont multipliés par 5 ou 6 !).






Transports terrestres


Le réseau routier mexicain est assez inégal avec une circulation un peu anarchique surtout à la tombée de la nuit.

Location de voiture

Location de voiture à partir d'environ 150 à 200 €/semaine. Une location est utile surtout si l'on reste dans une même région ou si l'on veut découvrir des zones reculées en peu de temps.

Dans tous les cas utilisez si possible les parkings gardés et faites attention aux dos d'ânes ("topes") à l'entrée des agglomérations et dans un autre genre aux tarifs prohibitifs des autoroutes.

Dernière chose, évitez de rouler de nuit.

Bus

Réseau vraiment très développé pour des bus confortables avec siège couchette, vidéo, bar, etc, pour ce qui est des "express" ou "luxe" et un peu moins pour les autres catégories. Le tout est à des prix très abordables (de 2 à 5 €/100 km) ce qui fait d'ailleurs que pour les longs trajets ou de nuit on aura intérêt à privilégier le "haut de gamme". En attendant, le bus demeure un excellent moyen de locomotion au Mexique.

Des formules pass sont en principe proposées par certaines compagnies pour une à trois semaines.

Deux roues

→ Vélo : Intéressant localement pour quelques Euros par jour pour de petits déplacements, notamment dans les stations balnéaires.

→ Scooter : Une autre option pour se déplacer en toute liberté sur de petites ou moyennes distances. Comptez en gros 10 à 15 €/jour pour une location. Comme pour la voiture évitez de rouler de nuit.

Stop

Assez rare, parfois payant et pas toujours très conseillé pour les voyageuses.

Malgré tout, dans les zones très touristiques, le stop fontionne pas trop mal sur de petites distances du fait des nombreux touristes se déplaçant avec un véhicule de location.

En ville

En ville vous pouvez opter au choix pour les taxis individuels (négociez le prix avant ou vérifiez qu'ils disposent d'un compteur) et collectifs, ou les bus urbains (souvent bondés mais très économiques).

Un métro existe à Mexico.



Trains


Le réseau ferroviaire mexicain est quasi à l'abandon. Seules subsistent la ligne le long de la Sierra Madre occidentale avec le Chihuahua al Pacifico qui mérite le détour, plus une ligne au départ de Guadalajaja. Comptez en gros 3 à 4 € les 100 km en seconde.



Ferries


Il existe quelques liaisons entre le "Mexique continental" et la Basse-Californie, de même qu'au sud entre Cozumel et le continent.



Vols intérieurs


Le Mexique est vaste et dispose d'un bon réseau aérien avec de nombreuses compagnies.

Mieux vaut déjà privilégier l'avion pour une découverte de l'ensemble du pays si l'on ne dispose pas de trop de temps, surtout que plusieurs compagnies comme Mexicana ou Aeromexico proposent des pass ou réductions sur leurs vols intérieurs. Idem pour ceux qui souhaitent s'éviter de très longs parcours en bus.

Malgré tout l'avion demeure un peu cher au Mexique même s'il existe désormais des low-cost dans le pays (Avolar, Inter Jet...).



Derniers adhérents en ligne

adhabm   cvandyk   phlautridou   ccohen   catherine   opaugam   fbouvet   bebenoist   olpiccin   eleguinio   mfournier   aclerenard   ddemange   akaufmann   gemahu  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public