logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       

Falklands/Malouines




drapeau_falklands Une destination...

Nature coeur3
Aventure coeur1
Culture coeur1
Détente-vacances coeur0



En bref...

• Destination : pour voyageur débutant/un peu expérimenté
• Falklands : environ 2 000 € en avion
• Passeport
• A emporter : Euros
• Budget quotidien : 50 à 70 €/jour
• Hébergement : B and B, camping
• Pour se déplacer : à pied, 4x4
• Risques : RAS au niveau sanitaire et faibles au niveau sécurité (nature)


Sauf lorsque cela est mentionné, les infos concernent les Falklands/Malouines et non ses "dépendances".



cadenas
Retrouvez les bons plans des adhérents sur la page Infos voyageurs !

Pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !







Budget "routard"


Comptez de 50 à 70 €/jour et même plus si l'on compte prendre plusieurs fois un guide (parfois incontournable) pour ses visites.



Se déplacer


Réseau routier vraiment très limité et pas en super état. Ce sont les deux îles principales, d'une taille relativement imposante, qui nécessitent (et permettent) des déplacements motorisés.

Sur place

→ Le bus : Il n'existe réellement qu'une seule ligne du bus régulière, entre l'aéroport de Mt Pleasant et Stanley. Le bus effectue une rotation à chaque avion. Le prix du trajet est de 13 Livres par personne.

→ Les taxis : Ce sont en réalité quelques minibus qui assurent les liaisons entre Stanley centre, le port et l'aéroport.

→ Location de voiture : Pour tous les renseignements, le mieux est de s'adresser à l'Office du Tourisme ou auprès de son hébergeur à Stanley (tout le monde se connaît sur l'île). Il est maintenant possible de louer une voiture sans chauffeur, mais attention, compte tenu du peu de routes ou de pistes, un bon 4x4 est obligatoire. Vous pouvez aussi utiliser les services d'un particulier (ou d'une agence) qui vous emmènera avec son propre véhicule. Compter environ 1 Livre par mile. Attention, le nombre de voitures permettant ce type de service est limité, d'autant plus les jours où arrivent les bateaux de croisières.

→ A pied : Une possibilité pour se déplacer, surtout sur les îles les plus petites, tout en sachant que la grande majorité des terres étant privées, il faut obligatoirement l'accord des propriétaires pour les traverser ou y séjourner.

Entre les îles

→ L'avion : La compagnie FIGAS assure les vols domestiques de l'archipel au départ de l'aéroport de Stanley. C'est le seul moyen de liaison rapide entre les diverses îles. Il n'y a pas d'horaires de vols prédéfinis, et les départs se font en fonction des besoins. Mais si la météo le permet, les vols sont relativement fréquents. Attention, pour toutes les dessertes intérieures, le poids des bagages est strictement limité à 14 kg par personne.

→ Le bateau : En plus d'un cargo-ferry utilisé pour le ravitaillement inter-îles, des possibilités de location de bateau chez certains particuliers et les quelques agences locales



Précautions


Santé

Pas de risques particuliers.

Sécurité

Pas d'insécurité mais par contre quelques précautions de base à prendre lorsque l'on part en randonnée à cause du climat rude que connaissent les Falklands, y compris lors de l'été austral. Faire attention aussi aux champs de mines datant de la guerre de 1982 (mais ceux-ci sont normalement indiqués sur les cartes locales).



A voir, à faire


Falklands

En plus de la randonnée, c'est la faune locale qui représente l'intérêt principal des îles avec d'abord les manchots (Papous, Magellans, Royaux), les gorfous (Sauteurs, Macaronis), les otaries et les éléphants de mer. Sans oublier les oiseaux : pétrels, albatros, goélands, skuas, chionis…

Ces animaux se trouvent en général sur la côte (plages, pentes herbeuses ou falaises pour les gorfous) et l'on doit la plupart du temps traverser des terres privées pour atteindre les zones animalières. Bref, il faut l'accord des propriétaires pour se promener à la rencontre de cette faune australe. Certains, comme ceux de Jonhson's Harbour où est située la plus grande manchotière de Royaux de l'archipel, ont malheureusement déjà compris l'intérêt financier du tourisme et ils demandent un droit de passage de 10 Livres/personne.

Dans l'ensemble, les petites îles de l'archipel présentent l'avantage d'une densité animale plus grande. Ce sont elles aussi des propriétés privées (1 ou 2 propriétaires par île) qui disposent toutefois de possibilités de logement en B and B dans les fermes.

Moins spectaculaires, les moutons. Avec plus de 700 000 têtes, les îles Falkland sont un gros producteur de laine.

A Stanley, comme à Port Louis, subsistent quelques bâtiments (anglais ou français) datant de la fin XVIII-XIXe siècle.

Enfin, pour ceux que cela intéresse, à voir les champs de mines qui entourent Stanley depuis le conflit de 1982, ainsi que les champs de bataille de Goose Green, San Carlos, etc.

Georgie et Sandwich du Sud

Deux destinations nature avec de beaux paysages désolés de glaciers et de nombreuses possibilités d'observer la faune locale (pingouins, phoques, éléphants de mer...) ainsi que des rennes en Georgie. L'ensemble uniquement via des tours organisés ou quelques bateaux de croisières.



Artisanat, achats


Essentiellement des pulls en laine et quelques autres souvenirs fabriqués sur place et disponibles dans les boutiques de la capitale. Egalement une production philatélique originale pour les amateurs de timbres.



Gastronomie


Cuisine logiquement d'influence anglaise avec beaucoup de mouton. C'est essentiellement à la capitale que l'on peut se ravitailler. Comptez une dépense identique à ce que l'on connaît en Europe pour ce qui est des repas.



Hébergements


On trouve à Stanley des hôtels et des Bed and Breakfast à partir de 15 Livres/personne/jour. Ailleurs, la plupart des fermes offrent des possibilités de logement en B and B ou, sur leurs terres, dans des cabanes ("porta-cabines") à un prix en gros identique. Lors de l'été austral, on peut aussi opter pour le camping sauvage (quelques fois payant) après accord des propriétaires. Mais attention, il faut prévoir du bon matériel et une tente résistante au vent.

Avec les projets prévus de développement touristique, la capacité d'hébergement devrait s'accroître d'ici peu dans l'archipel.






Formalités


Même formalités que pour le Royaume-Uni, donc pas de visa mais passeport obligatoire.
Toutefois, à l'arrivée, il est obligatoire de justifier d'un hébergement sur place, d'un billet A/R et de fonds suffisants pour son séjour sous peine de se voir refouler par les autorités qui n'ont pas trop l'air de plaisanter sur le sujet.



Adresses utiles


Au delà de l'Office de Tourisme local, il n'existe qu'un seul O.T. pour les Falklands :

Falkland Islands Tourist Board, 14 Broadway, London SW1H 0BH, Angleterre. Tél. : 0207 222 2542. Fax : 0207 222 2375.



Guides


Hormis un guide Bradt, un Lonely Planet et un "Walk and Climb" aux Ed. Cordee, tous en anglais, pas de guides spécifiques sur les Falklands.

Toutefois, l'Office de Tourisme à Londres dispose de documentations qu'elle peut envoyer sur demande.



Cartes


Carte interactive
{avec Google Maps}





Cartes et plans

Juste une carte chez ITM (1/300 000).
L'Office de Tourisme à Londres dispose également de cartes qu'elle peut envoyer sur demande.



Sur Internet


Carnets de voyage

> Mysterra : infos, photos et liens sur les Falklands.
> South Georgia : photos et autres docs sur la Georgie.

Portails et Fiches pratiques

> falklandislands.com : petit site portail local.
> Falkland : fiche Lonely Planet.
> South Georgia island : histoire et quelques infos.






En avion


Falklands

Comptez environ 2 000 €.
Aéroport international de Mt Pleasant, sur l'île de l'Est, à 60 km de Stanley.
L'aéroport est géré par l'armée britannique.
Pas de directs évidemment au départ de la France.

Y aller

Il n'existe que deux possibilités aériennes pour rejoindre les Falklands. L'une via l'Angleterre et l'autre via le Chili.

→ Via l'Angleterre : La RAF (Royal Air Force) propose une fois par semaine une trentaine de places dans l'avion qui fait la liaison entre Londres et les Falklands via l'île d'Ascension. Départ d'Angleterre le jeudi, arrivée le vendredi. Le prix du billet est de 1 300 Livres. Pour les renseignements, s'adresser au Falkland Islands Tourist Board à Londres (cf. adresses utiles). Si vous rejoignez en voiture la base militaire de Brize Norton d'où partent les vols (à proximité de Londres), un parking est normalement à votre disposition pour laisser votre véhicule pendant la durée de votre séjour.

→ Via le Chili : Lan Chile est la seule compagnie aérienne civile à assurer une liaison avec les îles Falklands pour environ 700 US $ A/R de Santiago. Il y a un vol par semaine le samedi entre Santiago du Chili et l'aéroport de Mt Pleasant. Départ de Santiago vers 9h00 du matin à destination Punta Arenas et, après les formalités d'immigration et de douane, l'avion continue sa route direction les Falkland (une partie de l'avion est en général convertie pour le frêt).

Important à savoir

Arrivé à l'aéroport militaire de Mt Pleasant, vous êtes obligés de justifier à la police d'un logement sur l'archipel pour obtenir le droit d'entrer sur le territoire. Voilà pourquoi, la RAF vous demande la preuve d'un hébergement sur place pour vous vendre le billet.

Lan Chile ne demande rien, mais sans hébergement réservé vous risquez de vous voir refoulé et de devoir repartir par le même avion.

Georgie et Sandwich

Uniquement accessibles en bateau essentiellement d'ailleurs pour la première.



Par d'autres moyens


Lors de l'été austral, des bateaux de croisières font escales aux Falklands au moins chaque semaine et quelques-uns continuent parfois aussi jusqu'en Georgie du Sud.






Repères


• Dans l'Atlantique sud, à quelques centaines de kilomètres des côtes argentines et de l'Antarctique
• 12 170 km2 pour 2 967 hab
• Ville principale : Stanley
• Décalage horaire : - 5 heures de décalage en hiver et - 6 en été par rapport à la France (GMT - 4)
• Electricité : 220 Volt (prises anglaises)
• Conduite à gauche
{module[268]}



Présentation


Géographiquement assez à l'écart du monde, les Falklands (ou Malouines) sont un archipel composé de deux îles principales et d'innombrables îles et îlots secondaires. Elles ont le statut de colonie anglaise. Sur ces terres vallonnées (< 705 m) aux côtes déchiquetées, le climat y est rude à l'année pour la population qui vit essentiellement de la pêche, de l'agriculture et de l'élevage du mouton. Celle-ci, très majoritairement d'origine anglaise, est pour la moitié concentrée à Stanley, la "capitale". Suite à la guerre des Malouines de 1982 avec l'Argentine (qui revendique toujours le territoire), une forte présence militaire britannique est venue s'ajouter aux 2 000 habitants, doublant ainsi quasiment la population de l'archipel.

Encore plus isolées, à environ 1 300 km au sud-est des Falklands pour les premières et 2 000 km pour les secondes, se trouvent la Georgie du Sud (3 755 km2 ) et les îles Sandwich du Sud (310 km2), autres colonies britanniques administrées depuis les Falklands. Si la première accueille des bases scientifiques et militaires (Grytviken; 200 hab.), la seconde est inhabitée. Les deux possèdent un relief montagneux (< 2 900 m) constitué notamment de glaciers, et abritent une riche faune locale (pingouins, phoques...)



Histoire


1690 : l'archipel totalement inhabité est (re)découvert par les anglais qui en prennent possession et lui donnent le nom de Falkland.
1764 : une garnison française et des pêcheurs de St Malo sont les premiers à s'y installer de façon permanente. Ce sont ces derniers qui lui donneront son autre nom de Malouines.
1775 : le navigateur anglais Cook découvre la Georgie et les Sandwich du Sud.
Fin XVIII : les espagnols alors maîtres de l'Amérique Latine se font céder les Malouines par les français et les anglais qui se les partageaient au préalable.
Début XIXe siècle : perte par l'Espagne de ses colonies d'Amérique du Sud. L'Argentine prend alors possession pour quelques années des Malouines (Malvinas). C'est aussi à cette époque (et jusqu'au milieu du XXe siècle) que la Georgie sert de base aux chasseurs de phoques et autres baleiniers.
1833 : reprise en main des Falklands par les anglais qui laisseront végéter l'archipel quelques temps avant d'y développer le commerce de la laine. Arrivées de quelques colons britanniques.
1892 : les Falklands obtiennent le statut de colonie anglaise.
Années (19)60 : bien que l'Argentine garde officiellement des vues sur l'archipel, l'Angleterre accepte de dépendre de celle-ci pour son ravitaillement, ce qui inquiète fortement la population pro-britannique qui y réside.
1982 : guerre des Malouines perdue contre l'Angleterre du nouveau pouvoir militaire argentin qui cherchaient ainsi à rallier la population argentine à sa cause.
1985 : anciennes dépendances des Falklands, la Georgie et les îles Sandwich du Sud deviennent une colonie britannique distincte.
Années 80/90 : renforcement de l'armée britannique sur l'archipel et rapprochement avec le Chili qui remplace l'Argentine pour les relations commerciales et le ravitaillement des Falklands.
1995 : même si l'Argentine continue à revendiquer les Malouines, rencontre entre les gouvernements argentin et britannique en vue d'arriver à certains accords dans la région.
2001 : fin de l'utilisation de la Georgie comme base militaire anglaise qui avait débutée au lendemainde la guerre des malouines.


Climat


Climat assez rude, y compris lors de l'été austral (l'hiver dans l'hémisphère nord). Enormément de vent et beaucoup de pluies presque en permanence pour des températures assez fraîches (5/15 C en moyenne à l'année). Novembre-mars est la meilleure période de visite notamment pour ce qui est de l'observation des animaux.

Climat encore plus rude pour ce qui est de la Georgie et des Sandwich, enneigées et constituées de glaciers.

Equipement à prévoir

De bons vêtements contre la pluie et le vent, également chauds, plus si l'on compte faire du camping du matériel de qualité.



Langues


→ Vos premiers mots d'anglais pour le voyage.

Anglais (off.), ponctuellement aussi l'espagnol parlé par les quelques résidents chiliens.



Argent


Livre Falkland.
La Livre Falkland a la même taux que la Livre Anglaise.
Taux de change du jour.

Dans la pratique il n'y a pas de différence. On peut partout aussi bien payer avec des Livres Anglaises que Falkland. Attention, hors territoire, la Falkland n'est plus convertible.

Si l'utilisation de la carte de crédit est possible pour certains paiements (et se dépanner auprès des banques), le change de travellers chèques en Euros ou même en Livre Anglaise reste assez difficile. Le mieux est donc de partir directement avec du cash en Livre Anglaise (plus besoin de change) ou éventuellement en Euros.



Affluence


Très, très peu de visiteurs (environ 3 000 en 2000) pour le plus souvent des "visites familiales" ou en escale des quelques bateaux de croisières incluant la destination lors de l'été austral. Toutefois, le gouvernement local souhaite développer le tourisme dans les années à venir.



Voyage individuel


Destination pour voyageur débutant/un peu expérimenté.



Les Falklands - Malouines c'est aussi...
[Cf. détails et sources]


"Qualité de vie" (rang)
2004           
N.C.
PIB/hab.
2002 25 000 US $
Revenu moyen mensuel
2003 N.C.
Inflation 1998 + 3,6%
Chômage 2001 0% pop.
Seuil de pauvreté 2001 N.C.
Pop. avec moins de 2 US $/jour 2002 0%
Espérance de vie 2005 N.C.
Taux de migration (pour 1 000 hab.) 2005 N.C.
Croissance pop. 2005 + 2,44%
Taux d'alphabétisation 2002 100%
Population urbaine 2003 N.C.
Liberté de la presse (rang)
2005 N.C.


Derniers adhérents en ligne

mataquet   aclerenard   phlautridou   vcousseau   fpotel   jpdevey   dabarreteau   amwoygnet   plemaitre   mgommeaux   jjouve   nilieny   adhabm   gasendra   jubizzarri  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public