logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       

République Dominicaine


rd Une destination...

Naturecoeur3
Aventurecoeur2
Culturecoeur2
Détente-vacances coeur4
sdo En bref...

. Destination : pour voyageur débutant.
. Santo Domingo : 590/800 € en avion.
. Passeport.
. A emporter : Euros.
. Budget quotidien : 20 à 30 €/jour.
. Hébergement : petits hôtels.
. Pour se déplacer : bus et taxis collectifs.
. Risques : très légers au niveau sanitaire et quasiment pas au niveau sécurité.



Idées d'itinéraires (5 à 15 jours)
→ Conseils du Guide du Routard


Les très belles plages et les activités nautiques (pêche, plongée, surf, etc) sont les principales raisons de la venue de la majorité des touristes. Protégées par des barrières de corail, les plages ne présentent aucun danger. Puerto Plata avec Playa Dorada, sur la côte nord, est la station la plus réputée du pays. Toutefois, c'est au sud et surtout à l'est que l'on rencontrera le plus de plages dont certaines quasi-désertes (quoique de moins en moins...). C'est donc là qu'il vaut mieux aller, dans la presqu'île de Samana et au sud-ouest, en évitant par contre toute la partie à l'est de la capitale de plus en plus bétonnée et sans aucun intérêt.

Mais, même si St Domingue est une destination vacances, le pays renferme aussi d'autres centres d'intérêts naturels et culturels. Notamment Santo Domingo (zone coloniale, Musée de l'Homme, Malécon), Santiago et Puerto Plata (quelques vestiges coloniaux), Baie de Samana (parc de Los Haïtises, chutes del Limon, observation des baleines en février-mars), Parc Cabritos (crocodiles, flamands...).

A faire également, le carnaval (à Santo Domingo en février) et les festivals de Meringue (dont celui de la capitale fin juillet), les randonnées dans la cordillere, au Pico Duarte et autres parcs naturels plus, pour les amateurs, des possibilités de "sports d'aventure" (trek, raft, canyoning...).


**** : à ne pas manquer; *** : très bien; ** : à voir; * éventuellement


Santo Domingo **** (ville)
Pico Duarte et la Cordillere centrale ** (paysage, rando et sports "nature-aventure")
Santiago ** (vestiges coloniaux et ville d'art)
Puerto Plata *** (vestiges coloniaux)
Playa Dorada ** (plages)
Presqu'île de Samana **** (nature, plages, baleines)
Punta Cana et la côte est/sud-est * (stations balnéaires, plages)
Barahona et la côte sud-ouest *** (paysages, nature, plages)
Parque Nacional Cabritos *** (paysages, faune dont crocos)






Par la route


Le réseau routier dominicain est en cours d'amélioration pour les 20 000 kilomètres que compte le pays. [Distances entre villes]

Transports collectifs

C'est l'idéal pour découvrir le pays avec un large choix de transports à commencer par les plus économiques que sont les "motoconchos" (motos avec conducteur) pour les courtes distances.

Il existe aussi plusieurs compagnies de bus, au choix climatisés et rapides pour les trois principales ou plus sommaires pour les autres, permettent d'aller partout. Dans tous les cas, les tarifs sont vraiment peu chers.

Encore plus économiques, les "gua-gua" qui sont des taxis collectifs. On les trouve en campagne et sur des liaisons inter-urbaines.
Enfin, taxis individuels (chers et à négocier avant) en ville.

Voiture/moto

La location de voiture demeure possible mais n'est finalement guère intéressant vu les transports collectifs existants et les prix pratiqués. Comptez environ 25 à 35 €/jour mini (âge minimum : 25 ans). Attention à la circulation parfois un peu anarchique sur certaines routes, et évitez de circuler de nuit. Sur la côte, on peut aussi louer de petites motos pour 10 à 15 €/jour.

Stop

Possible surtout sur la côte. Mais là aussi, comparé aux tarifs des bus et autres gua-gua, ce n'est pas l'idéal.



Trains


Il n'y a pas de trains en République Dominicaine.



Mer et rivières


Pas de liaisons régulières et juste la possibilité d'affréter de petites embarcations ou de prendre des tours organisés à destination de quelques petites îles proches de la côte.



Vols intérieurs


La compagnie locale Air Santo Domingo (plus quelques petites autres) relie 7 villes dominicaines entre-elles. Mais, vu les distances relativement faibles, autant privilégier les autres moyens de transport.






Hébergement


Hôtels et guest-houses

La République Dominicaine dispose de plus de 60 000 lits au niveau hébergements. Fort logiquement, on trouvera une large gamme avec des infrastructures hôtelières d'abord développées (et de qualité) dans les stations balnéaires tout le long de la côte pour des prix tournant aux alentours de 20 à 30 €/nuit mini selon le standing et la saison. A ce sujet, ceux qui souhaitent un hébergement en complexe hôtelier auront tout intérêt à choisir les formules "tout inclus" (avion + hôtel) des voyagistes qui dans ce cas là s'avéreront les plus intéressantes.

Egalement des établissements locaux, bien plus sympas et économiques, pour 10 à 15 € la double en moyenne.

Campings

Pas vraiment répandu avec juste deux ou trois possibilités dans tout le pays.



Gastronomie

A goûter quelques spécialités dont les pastelitos (beignet de viande ou de fromage), sancocho (ragout), moro (riz et haricots), grande variété de poissons (excellent cuisiné au coco) et fruits de mer, rhum et pina colada. Vu la masse de touristes étrangers, on trouve aussi tous les types de cuisines dans les stations balnéaires et la capitale.Comptez environ 4 ou 5 € pour un repas dans un établissement local (un peu moins dans les marchés) et 8 à 10 € au mieux dans un resto touristique.






En avion


Santo Domingo

Prix : 590/800 €.
Aéroport Las Americas à 25 km du centre.
Taxe d'aéroport : 20 US $ (internat.)
Vols directs (8h30) Air France de Roissy.
Avec changement (13 à 18h00) : American, Continental, Delta, Iberia, Air Europa.

→ Que choisir ? Air Europa (via Madrid) que l'on retrouvera le plus souvent comme le plus économique sur la destination, en général bien avant les transporteurs US.
A signaler que l'on aura aussi parfois intérêt à regarder directement auprès des compagnies (dont Air Europa et Iberia) qui à l'occasion peuvent proposer de bonnes offres en direct.

Autres villes

Avec le développement touristique des côtes dominicaines, Punta Cana au Sud et Puerto Plata au Nord accueillent de plus en plus de vols (quelques réguliers US et de nombreux charters dont ceux de NF) pour une gamme de prix sensiblement identique à celle de la capitale.

→ Que choisir ? Sans hésitation les charters pour l'occasion d'un meilleur rapport que les vols réguliers (tarif, vol direct, service en principe francophone). A voir directement auprès des agences spécialisées en la matière, sans oublier que la destination est aussi proposée régulièrement avec de nombreuses promos.

→ A savoir : En attendant, comme pour Cuba, la formule "tout inclus" (avion + hôtel) peut représenter une excellente formule, des plus économiques, puisque l'on trouvera à l'année (ou presque) des offres de ce type proposées en agences à un prix identique, sinon même inférieur, à celui d'un vol sec. Donc, pour de courts séjours (1 ou 2 semaines) ca peut être plus que valable (et, si vous souhaitez votre indépendance, rien ne vous empêche de ne pas utiliser toutes les nuits d'hôtels prévues dans la formule).



Voie terrestre et aérienne (régional)


Frontière : Haïti.

Accès terrestre de/vers Haïti et de nombreuses liaisons aériennes de/vers les autres îles des Caraïbes ou les Etats-Unis.



Voie maritime


Au niveau maritime, quelques possibilités en cargos à destination de la capitale, plus bien sûr une arrivée possible avec les nombreux bateaux de croisière qui incluent Saint Domingue à leur programme.

A signaler aussi une ligne de ferry à destination de Puerto Rico (environ 150 US $ A/R pour une douzaine d'heures de mer).



Derniers adhérents en ligne

marardon   adhabm   sabonbois   odechailler   opaugam   rdemougin   grperra   catherine   brtanguy   andupont   dabarreteau   anverdier   hemadelaine   agiudicelli   lgilbert  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public