logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       

Irlande




drapeau_irlande Une destination...

Nature coeur4
Aventure coeur1
Culture coeur4
Détente-vacances coeur2



En bref...

• Destination : pour voyageur débutant
• Dublin : 50/200 € en avion
• Carte d'identité
• A emporter : Euros
• Budget quotidien : 35 à 60 €/jour
• Hébergement : AJ, camping et à l'occasion B and B
• Pour se déplacer : véhicule perso ou accessoirement bus
• Risques : RAS




cadenas
Retrouvez les bons plans des adhérents sur la page Infos voyageurs !

Pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !








Voyage individuel


Destination pour voyageur débutant.



Santé


Rien à craindre au niveau sanitaire. La fonctionne en Irlande et en Ulster.



Sécurité
→ Conseils du Ministère des Affaires Etrangères


Même s'il existe une petite délinquance, notamment dans les villes, pas de problème particulier non plus en matière de sécurité. Idem aussi maintenant au niveau politique pour ce qui est du conflit nord-irlandais.

A la limite le plus grand "désagrément" en Irlande provient des moucherons (midges) qui sévissent en nombre dans divers endroits du pays lors des mois d'été.






Aperçu historique


IVe siècle avant J.C.

Implantation d'une population celtique, les Gaëls, et division de l'île en plusieurs petits royaumes.

Mi-Ve siècle

Evangélisation de l'Irlande par Saint Patrick.

VIe et VIIe siècle

Développement culturel et religieux avec notamment la création par des moines catholiques irlandais de nombreuses abbayes partout en Europe.

VIIIe - mi XIe siècle

Invasions scandinaves.

1171

Arrivée des anglais qui profitent des divisions locales. Quatre ans plus tard, sous le règne d'Henri II, l'Irlande passe sous souveraineté anglaise.

1541

La réforme religieuse voulue par le pouvoir anglais provoque la révolte de la population attachée au catholicisme. Confiscation des terres des irlandais au profit des colons anglais.

Fin XVIe - début XVIIe siècle

Révolte irlandaise puis reconquête de l'île par les anglais.

XVII - fin XVIIIe siècle

Répression, spoliation des terres, lois répressives, l'Irlande est complètement sous domination anglaise.

1783

Obtention d'une certaine autonomie législative.

1796-98

Nouvelle révolte irlandaise.

Début XIXe siècle

Après la répression, l'Angleterre choisit la voie de "l'intégration" pour l'Irlande avec l'union entre les deux pays.

1846-48

Une grande famine plonge l'île dans la misère et pousse des milliers d'irlandais à émigrer notamment aux Etats-Unis.

Deuxième moitié du XIXe siècle

Création des premiers mouvements autonomistes/indépendantistes.

1916

Insurrection nationaliste durement réprimée par les anglais.

1919-21

Guerre d'indépendance menée contre les britanniques.

1921

L'Irlande obtient son indépendance amputée de 6 comptés de l'Ulster dans lesquels les protestants sont majoritaires et qui, quoi qu'autonomes, restent anglais.

1922

Début de guerre civile entre pro et anti-indépendantistes.

Années 30

Retour au calme, améliorations économiques et prise de distance vis à vis de l'Angleterre pour la nouvelle république.

1937

Nouvelle constitution irlandaise. Le pays prend officiellement le nom de Eire.

1948

L'Eire sort du Commonwealth et devient la République d'Irlande.

1969

Agitation des catholiques d'Ulster mal représentés. Intervention britannique et gestion administrative de la province par Londres trois ans plus tard.

1972

L'Irlande entre dans le Marché Commun. C'est aussi dans les années 70/80 que le conflit nord-irlandais sera le plus dur.

1985

Accords entre Londres et Dublin sur la gestion du problème de l'Ulster.

Années 90

Fort développement économique de la République d'Irlande.

1995

Référendum autorisant le divorce.

Début années 2000

Réglement partiel du conflit en Irlande du Nord.

2002

Au 1er janvier, entrée en vigueur de l'Euro comme monnaie unique en Irlande.

2005

L'IRA renonce officiellement à la lutte armée en Ulster.

2007

Partage des pouvoirs entre catholiques et protestants en Irlande du Nord.

2008

Le pays est fortement touché par la crise économique.



Abécédaire


Quelques événements, personnages, lieux, etc, "représentatifs" de la destination...


• Celtes
• Conflit nord-irlandais
• Diaspora irlandaise
• Eamon de Valera
• Football gaëlique
• "Grande famine"
• Guerre d'indépendance
• Guinness
• Hurling . IRA
• Irlande du Nord
• Irish Coffee
• James Joyce
• Musique irlandaise
• Pubs irlandais
• Rugby
• Ryanair
• Saint Patrick / Saint Patrick (fête)
• Samuel Beckett
• Sean MacBride
• Sinn Féin
• "Tigre celtique"
• Tourbière
• U2
• Whiskey







Décalage horaire


- 1 heure de décalage par rapport à la France (GMT).



Electricité


220 Volt avec prises "anglaises" (prévoir adaptateur).



Langues


Anglais et gaélique (off.) dans la République, alors qu'au Nord seul l'anglais est reconnu comme langue officielle même si le gaélique et un dialecte local, le Scots d'Ulster, sont également pratiqués.

Un peu partout en Irlande nombre d'informations sont écrites en anglais et gaélique.

→ Manuels de conversation : Aucune difficulté bien sûr pour trouver des ouvrages concernant l'anglais. Et pour le gaélique, Assimil propose un guide de conversation.



Affluence


Aux alentours de 9 millions de personnes se rendent chaque année en Irlande (9 070 000 en 2007) dont une majorité d'anglais mais aussi d'américains (notamment d'origine irlandaise) et d'allemands. Pas mal de français aussi avec 407 000 en 2007 (+ 10% sur 07/06).

Fort logiquement c'est en hiver et en Irlande du Nord que l'on rencontrera le moins de touristes. A l'opposé c'est juillet-août qui accueillent le plus de monde avec une augmentation des prix en conséquence.



Voyage organisé


Pour l'Irlande, on trouvera chez les voyagistes français aussi bien des circuits organisés qu'un très large choix de prestations à la carte (B and B, location de véhicule, "fly and drive"...) ou ciblées (week-end à Dublin, séjours linguistiques, au pair...). Et ce directement au départ de Paris ou, en saison, des principales villes de province.





Même s'il existe du choix dans les types d'hébergements possibles, le plus souvent c'est vers les B and B et surtout les A.J. (plus à la limite les campings en saison) que se rabattent nombre de visiteurs.


Hôtels


Hôtels "classiques"

Pas très nombreux et surtout pas forcément l'idéal pour l'Irlande vu leur côté impersonnel, leurs prix (chers) et les autres types d'hébergements existants dans le pays.

Hôtels "de charme"

Au choix : manoirs, châteaux, demeures historiques ou simples maisons de caractère. Plus proches souvent du B and B que de l'hôtel au niveau du fonctionnement. Généralement ils offrent un cadre super mais aussi des tarifs qui vont avec. D'abord pour se faire plaisir...


Auberges de Jeunesse


Il existe plusieurs A.J. (ou assimilé) dont certaines uniquement ouvertes en été. Dans l'ensemble l'offre est de qualité pour des chambres ou des dortoirs et la possibilité de faire sa cuisine. De plus, cela demeure une formule d'hébergement relativement économique, surtout en ville pour les non-motorisés. Comptez en gros de 12 à 15 € mini en dortoir et à partir de 40 € la chambre double.



B and B (ou à la ferme)


Comme en Angleterre, le B and B est le mode d'hébergement "typique" qui est à tester au moins une fois lors d'un séjour. On est accueilli chez des particuliers et le petit déjeuner est compris dans le prix. Option possible : le B and B à la ferme.

Au mieux comptez 40 à 50 € la chambre double, et même le plus souvent aux alentours de 50 à 70 € (plus à la capitale ou pour des demeures de charme), pour malgré tout un assez bon rapport qualité-prix.



Campings

Le camping demeure la solution la plus économique pour l'Irlande. Cependant il vaut mieux disposer d'un bon matériel (vu le temps) et surtout de son propre véhicule car peu de campings sont accessibles en transports en commun. En terrain (il en existe plus d'une centaine), comptez dans les 15/20 € à deux avec tente.

On peut aussi choisir le camping sauvage (y compris chez les particuliers en demandant l'autorisation préalable). C'est une pratique tolérée, sans risques, mais pour laquelle là aussi il vaut mieux être motorisé.



Derniers adhérents en ligne

marardon   adhabm   sabonbois   odechailler   opaugam   rdemougin   grperra   catherine   brtanguy   andupont   dabarreteau   anverdier   hemadelaine   agiudicelli   lgilbert  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public