logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       

Norvège

Ekkerøy est une presqu’île au bord de la mer de Barents.
Certains disent qu’il n’y a rien à y voir.
D’autres, à l’écoute du temps qui passe et de son renouveau, en font au contraire le but ultime de leur voyage.


Carte_laponieDouze juillet. Six heures du soir. Je suis parti depuis près de deux semaines et il me semble pourtant que cela fait un mois, ou un siècle, que j’avance au milieu de ces collines, le long de ces rivières, à travers ces marécages balayés d’ondées soudaines et de hordes de moustiques. Steppes immenses où court le regard jusqu’à l’horizon sans que rien ne l’arrête. Forêts humides d’arbres décharnés où errent quelques rennes solitaires. La Laponie m’a absorbé, avec ses immensités imperturbables, ses villages immobiles et son ciel impassible. À Nuorgam à la frontière Norvège- Finlande, ma marche s’est arrêtée.

C’est en bus que j’ai continué ma route. J’ai laissé la Finlande derrière moi et jeté mes dernières énergies vers la Norvège, terre viking de tant de rois à l’âme vaillante. À Vadsø, j’ai refait le plein de nourriture pour repartir vers Vardø, but ultime et ultime espérance de ce voyage. Le long de la route défilent les cabanes de pêcheurs, souvent délabrées, bâties puis rebâties génération après génération par les peuples laborieux et patients du cercle arctique. À ma droite, la mer de Barents et au-delà, encore au-delà, les côtes élevées du Sør-Varanger, qui arrêtent cette fois le regard.
J’avance.




drapeau_norvege Une destination...

Nature coeur4
Aventure coeur2
Culture coeur2
Détente-vacances coeur2



En bref...

• Destination : pour voyageur débutant
• Oslo : 150/300 € en avion
• Carte d'identité
• A emporter : Euros
• Budget quotidien : 35 à 50 €/jour minimum
• Hébergement : camping, accessoirement chez l'habitant
• Pour se déplacer : véhicule perso, ou accessoirement bus et train
• Risques : RAS




cadenas
Retrouvez les bons plans des adhérents sur la page Infos voyageurs !

Pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !






Repères


• A l'ouest de la Scandinavie adossée à la
Suède et face à l'Islande
• Latitude/Longitude : 62.00 N, 10.00 E
• Superficie : 323 802 km2
• Littoral : 25 000 km
• Point le plus haut : Galdhopiggen (2 469 m)
• Point le plus bas : niveau de la mer
• Population : 4 660 000 hab. (2009)
• Capitale : Oslo
• Conduite à droite
           



Présentation


La Norvège est un pays qui s'étire tout en longueur, sur plus de 2 000 km, jusqu'au delà du cercle polaire face à la Mer de Norvège. Il se compose pour l'essentiel de montagnes (< 2 469 m), de forêts, de glaciers et d'innombrables lacs. La côte, longue et très découpée, abrite de nombreux fjords et des milliers d'îles et d'îlots. Moins de 5% du territoire est cultivable dans ce pays qui tire ses principales ressources de la pêche, le commerce maritime, les produits du sous-sol et des forêts, plus surtout le pétrole et le gaz off-shore.

La Norvège, monarchie constitutionnelle, compte l'un des niveaux de vie les plus élevés au monde et l'une des densités de population les plus faibles d'Europe. Celle-ci est d'abord urbaine à 79% et est répartie majoritairement au sud et sur la côte. Au nord vivent environ 30 000 Lapons.

La Norvège possède également l'archipel des Svalbard (Spitzberg) dans l'Océan Arctique ainsi que plusieurs bases en Antarctique.



Langues


Norvégien (off.) qui existe sous plusieurs formes.

L'anglais est très répandu (aucun problème pour trouver partout quelqu'un qui le parle) et le français à l'opposé très rare.

→ Manuels de conversation : Assimil, Berlitz, Chanteclerc, Harrap's.



La Norvège c'est aussi ...
[Cf. détails et sources]


"Qualité de vie" (rang)
2004   
1/177
PIB/hab.
2008 55 200 US $
Revenu moyen mensuel
2003 3 600 US $
Inflation
2008 + 3,6%
Chômage 2008 2,6% pop.
Seuil de pauvreté 2009 N.C.
Pop. avec moins de 2 US $/jour 2009 0%
Espérance de vie 2009 80 ans
Taux de migration (pour 1 000 hab.) 2009 + 1,71
Croissance pop. 2009 +0,34%
Taux d'alphabétisation 2009 100%
Population urbaine 2003 79%
Liberté de la presse (rang)
2008 1/173
Régime politique (système politique)
2009 Démocratie ======= Dictature



Plus d'infos...


The World Factbook






En avion


Oslo

Prix : 150/300 €.
Aéroport de Fornebu à 8 km du centre.
Directs (2h15) Air France et SAS de Roissy; Norwegian d'Orly. Egalement quelques charters ponctuels.
Vols avec changement (4 à 6h00) Swiss, Austrian, CSA, Lufthansa, British Airways, KLM, Finnair, Norwegian, Air Baltic.

→ Que choisir ? De façon générale il n'y a pas d'écarts de prix énormes entre les différentes compagnies assurant la desserte d'Oslo. Sur une fourchette d'environ 100 € on trouvera pas mal de choix y compris pour des vols directs réguliers ou charters. D'ailleurs, si l'on n'est pas à quelques Euros près, on aura intérêt à privilégier ceux-ci (dont les réguliers) bien plus rapides que les vols avec changement (les tchèques de CSA étant souvent les plus intéressants dans cette catégorie).

→ Au départ de province : Oslo est également reliée en direct au départ de Nice avec SAS et Norwegian, de même qu'il existe une liaison Ryanair de Marseille à Torp (en gros 100 km d'Oslo). A cela s'ajoutent quelques charters saisonniers de diverses villes ou des vols avec changements via Paris ou la base d'autres compagnies.


Bergen

Prix : 250/450 €.
Aéroport de Flesland à 20 km au sud-ouest du centre.
Directs (2h20) Norwegian d'Orly. Egalement quelques charters saisonniers.
Vols avec changement (4 à 7h00) KLM, SAS, Lufthansa.

→ Que choisir ? Bergen est l'autre grande porte d'entrée aérienne de la Norvège. Cela dit, le choix de compagnies y est bien moindre que pour Oslo avec aussi des prix nettement supérieurs. Seule exception avec les charters saisonniers de Paris ou province pouvant s'avérer intéressants (moins de 300 €), car sinon c'est au mieux 350 € A/R qu'il faudra compter. Bref, hormis si l'on trouve un bon vol charter sur la destination, autant arriver à Oslo qui est nettement plus économique en matière d'aérien. A signaler qu'en plus de Paris, Nice dispose d'une liaison vers Bergen avec Norwegian.



Autres moyens


Frontières : Finlande (727 km), Russie (196 km) et Suède (1 619 km).
Pour info, il n'y a aucun problème pour passer de Norvège en Russie par voie terrestre dès lors que l'on est en règle au niveau du visa russe.

Oslo est en gros à 1 500/2 000 km de Paris (selon trajet) et nécessite un peu moins de deux jours de transport si l'on souhaite effectuer le voyage par voie terrestre. Il existe au choix trois modes de locomotion pour se rendre sur place.

En train

Comptez en gros une trentaine d'heures pour faire Paris - Oslo. Mais attention au prix, le trajet peut revenir assez cher et ceux qui souhaitent utiliser le train auront tout intérêt à choisir la formule Inter-Rail incluant la Norvège et d'utiliser un peu le train sur place pour rentabiliser...

En bus

Comme toujours c'est Eurolines qui propose les trajets (via la Suède). Là aussi comptez une trentaine d'heures pour un prix bien moindre que le train; on peut en effet trouver des offres A/R intéressantes ouvertes à tous aux alentours de 150 €.

En voiture

Si l'on est plusieurs (ou même simplement deux) et qu'on dispose d'un peu de temps pour son voyage (15 jours minimum), l'option de se rendre en Norvège avec son propre véhicule peut s'envisager. En deux ou trois jours on pourra effectuer facilement le trajet. Et même s'il faut bien sûr prendre en considération le coût de l'acheminement, il y a de fortes chances qu'au final on en sorte gagnant au niveau financier.

En effet, la Norvège est déjà un pays où il vaut mieux être autonome en matière de transports si l'on veut profiter au maximum des lieux et sites à voir. Les transports en commun ne vont pas partout et la location d'une voiture demeure onéreux. De plus, partir avec son véhicule permet de prendre un maximum de nourriture (très chère sur place) et d'équipements pour le camping qui est de loin en été le mode d'hébergement le plus intéressant. Bref, beaucoup d'avantages.

Par mer

Si l'on vient de France ou d'Europe de l'Ouest, l'arrivée en Norvège se fera en ferries. Seule exception, le pont entre Copenhague (Danemark) et Malmo (Suède) qui évite de prendre le bateau (comptez une quarantaine d'Euros le passage). Sinon, on trouvera des ferries au départ d'Amsterdam, d'Allemagne, du Danemark ou encore d'Angleterre qui disposent chacun de plusieurs liaisons maritimes régulières. Sur l'ensemble c'est la liaison entre la pointe du Danemark (Hirtshals) et la Norvège qui demeure à priori la plus intéressante.






Voyage individuel


Norvege3
Alain Kaufman
Destination pour voyageur débutant.

Par contre pour ce qui est des Spitzberg, partir seul (ou en individuel) ne s'adresse pas aux voyageurs débutants. Bien au contraire, mieux vaut être au fait des difficultés que l'on va rencontrer et conscient de ses limites.




Sant
é


Aucun problème au niveau sanitaire. La fonctionne en Norvège.



Sécurité
→ Conseils du Ministère des Affaires Etrangères.


Pas de problème particulier non plus au niveau sécurité. A la limite le plus grand "danger" demeure la nature avec les risques d'accidents lors de randos, de balades sur les glaciers (à éviter seul) ou en hiver.

A signaler cependant que pour ce qui est des Spitzberg les choses sont très différentes et demandent de multiples précautions (environnement, climat et même ours) dès lors que l'on a pas choisi une formule organisée ou encadrée.



Derniers adhérents en ligne

bebenoist   mataquet   aclerenard   phlautridou   vcousseau   fpotel   jpdevey   dabarreteau   amwoygnet   plemaitre   mgommeaux   jjouve   nilieny   adhabm   gasendra  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public