logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       

Turquie




Safranbolu
.

Depuis Istanbul nous prenons un car du réseau Métro. http://www.turkeytravelplanner.com/trans/Bus/
Bonne compagnie, tous les bus que nous avons eu sont confortables, avec Stewart, boissons offertes, arrêts toutes les 2 heures.
Le prix n'est pas donné, l'essence étant la plus chère d'Europe. 7 h de voyage ,35 TL

Nous logerons à la pensyion EFE GUESTHOUSE, bien tenu par une famille
info@backpackerspension.com ou yasemin_yapici@yahoo.co.uk
60TL la double avec bains et PDJ, au calme et central
Depuis la gare routière, le préposé appelle le patron. Réserver

La ville du Safran

TURQUIE_3_sofranElle a bien mérité son nom cette jolie petite ville perdue au milieu des collines.
Célèbre pour ses nombreux « konaks » classés par l'Unesco, ici tout nous rappelle le safran
A peine arrivées, nous sommes prises en charge par le personnel de la gare routière.
Je donne un nom de « pensyion » au hasard, aussitôt un employé téléphone et nous avertit : »le patron vient vous chercher »
Nous voici dans une maison particulière, chez des gens adorables. La chambre est confortable, le prix correct, il n'y a pas foule.
Aussitôt installées, nous partons en reconnaissance

Des rues pavées serpentent au flanc d'une colline, des konaks transformés en pensyions ou hôtels de luxe nous invitent à les visiter, glycines et roses trémières commencent à pointer.

Les konaks sont de grandes maisons bourgeoises, du 19° siècle, aux nombreuses fenêtres à croisillons, comportant 2 étages, il y en a 124 ici, dont la plupart sont transformées en hôtels ou petits musées
Beaucoup de touristes, essentiellement turcs, quelques japonais ou coréens ;

Nous voici attablées dans un petit restau, 4 tables, la mamy fait des goslemes (crêpes) devant nous, la fille nous sert des plats faits maison, le papy empoche l'addition.




En avion


Istanbul (de Paris)

Prix : 160/380 €.
Aéroports Attaturk à 24 km du centre et Sabiha Gocken * à 50 km du centre
Directs (3h10) Air France de Roissy et Turkish Airlines d'Orly. Egalement des charters à l'année notamment avec des compagnies turques (Onur, Pegasus...).
Vols avec changement (4h30 à 7h00) : Adria Airways, Alitalia, Austrian, British Airways, Bulgaria Air, Easyjet *, Iberia, JAT, Lufthansa, KLM, Malev, Olympic, Sky Europe *, SNBA, Swiss, Tarom.

→ Que choisir ? Au départ de Paris on trouvera pour Istanbul aussi bien des vols réguliers directs ou avec changement, des low-cost avec changement (Easyjet, Sky...) que des charters directs. On trouvera aussi assez régulièrement des vols aux alentours de 200 € et même moins. De façon générale, les meilleurs tarifs concernent souvent soit les premiers prix des charters (à privilégier) soit des vols avec changement de diverses compagnies dont certains peuvent quand même s'avérer un peu longs (d'où l'intérêt de comparer). Quant aux réguliers directs, ils faudra compter au minimum 100 à 150 € de plus.

→ A savoir : Istanbul dispose de deux aéroports dont celui de Sabiha, assez loin du centre, qui accueille les low-cost, certains charters et des vols intérieurs. De manière générale, vu l'éloignement, cet aéroport n'est pas forcément l'idéal si l'on compte séjourner à Istanbul à moins d'avoir vraiment trouvé le super tarif. D'autre part, en cas de correspondance de vols entre les deux aéroports sachez qu'il faut deux heures et même plus aux heures de pointe pour aller de l'un à l'autre, donc mieux vaut prévoir en conséquence.

Autres villes (de Paris)

Ankara, Izmir, Antalya plus ponctuellement Bodrum et Dalaman sont aussi reliées en direct au départ de Paris en régulier et/ou charters.



Frontières


La Turquie compte pas moins de huit pays limitrophes avec qui elle possède une frontière commune : Arménie (268 km), Azerbaijan (9 km), Bulgarie (240 km), Georgie (252 km), Grèce (206 km), Irak (352 km), Iran (499 km) et Syrie (822 km).

Situations frontalières

Si pour la Grèce, la Bulgarie, la Georgie et la Syrie il n'y a aucun problème de passage, pour les autres pays il faut nuancer.

→ Arménie : Même si les relations entre gouvernements turcs et arméniens semblent un peu se réchauffer, la frontière demeure toujours fermée. D'où la nécessité de passer par la Georgie si l'on veut relier les deux pays par voie terrestre.

→ Azerbaïjan : La Turquie a une frontière avec ce pays. Mais il s'agit en l'occurrence de l'enclave autonome du Nakhitchevan qui ne permet pas de rallier par voie terrestre le reste de l'Azerbaïjan à cause des désaccords persistant entre celui-ci et l'Arménie.

→ Iran : Il existe plusieurs points de passages d'ailleurs souvent empruntés par les voyageurs. A savoir quand même qu'il est préférable de passer le plus au nord possible afin d'éviter toute la partie sud-est de la Turquie (conflit kurde) où d'ailleurs les postes frontaliers peuvent être à l'occasion fermés de même que la zone interdite.

→ Irak : Bien évidemment la zone est déconseillée et est d'ailleurs soumise à réglementation.



Par la route


Que ce soit en train, bus ou avec son véhicule, l'accès par la route à la Turquie demande du temps et dans l'ensemble revient bien plus cher qu'un trajet en avion.

Voiture

Istanbul est à 2 700 km environ de Paris et est accessible par la route. En attendant, à moins d'avoir du temps et sillonner ensuite la région avec son propre véhicule, ce n'est pas la meilleure solution pour un voyage ou une durée "classiques".

Bus

Même si au départ de France, Eurolines ne dessert pas directement la Turquie, on peut cependant aller avec eux jusqu'à Sofia en Bulgarie (dans les 200 € A/R) et de là prendre un autre bus pour Istanbul. Mais, vu le prix et la durée, c'est une solution faite avant tout pour les accros du voyage en bus.



Train


De/vers l'Europe

La Turquie est assez bien connectée avec ses voisins européens en matière ferroviaire. Malgré tout, depuis la France, le train nécessite en gros deux jours de route et demeure cher (plus que le bus) sauf à la limite dans le cadre de la carte Inter-Rail (et encore). Bref, peut-être pas l'idéal pour se rendre sur place.

De/vers l'Iran et la Syrie

Il existe aussi des trains reliant la Turquie à l'Iran (quasiment 3 jours de trajet pour environ 45 € l'aller vers Téhéran) et à la Syrie (un jour et demi pour en gros 25 € l'aller vers Damas).



Voie maritime


Ferries

Il existe plusieurs lignes de ferries au niveau de la Méditerranée mais aussi de la Mer Noire.

→ Méditerranée :
- de/vers Chypre (partie turque) pour la côte sud de la Turquie.
- de/vers l'Italie (Ancône) pour Cesme (dans les 140 € A/S mini.).
- de/vers les îles grecques (Rhodes, Kos, Samos...) pour la côte ouest turque.

→ Mer Noire :
- de/vers plusieurs ports d'Ukraine pour notamment Istanbul.
- de/vers la Russie (Sochi) pour Istanbul et Trabzon.

Croisières

Istanbul de même que plusieurs ports turcs sont devenus des escales classiques pour les paquebots de croisière (ou goélettes) navigant en Méditerranée. Egalement, quelques croisières pour ce qui est de la Mer Noire.

Cargos et voiliers

Pour mémoire, Istanbul et divers autres ports sont accessibles en cargos, de même qu'en voiliers.









Voyage individuel


Destination pour voyageur débutant/voyageur un peu expérimenté (partie l'Est).



Santé


Pas de vaccins obligatoires; juste quelques précautions d'usage à prendre au niveau de l'eau ou des aliments.



Sécurité
→ Conseils du Ministère des Affaires Etrangères


Criminalité et délinquance

Peu de risques au niveau délinquance et criminalité. Il faut juste éviter comme partout de trop étaler ses richesses.

Risques politiques

C'est un peu le problème du pays depuis des années. Même si dans les zones touristiques les risques sont très limités, il y a eu dans le passé divers attentats aussi bien à Istanbul que sur la côte.

Par contre, il est vrai que des tensions récurrentes existent toujours entre le gouvernement et le PKK. Conséquence, un conflit larvé qui dure dans les régions de l'Est et du Sud-est où plusieurs zones sont à éviter; certaines à la frontière irakienne étant d'ailleurs ponctuellement fermées aux non-résidents.

Risques naturels

Dans un autre domaine, la Turquie est située dans une forte zone sismique.






Turquie
Portrait
copyright Tripalbum.net

 






cadenas
Retrouvez les bons plans des adhérents sur la page Infos voyageurs !

Pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !






Décalage horaire


+ 1 heure de décalage à l'année par rapport à la France (GMT +2).



Electricité


220 Volt avec prises "françaises".



Us et coutumes


La première constatation que font nombre de voyageurs visitant le pays est que les turcs sont très serviables et ont le sens de l'accueil et de l'hospitalité.

Si dans les zones les plus touristiques les us et coutumes locales sont de moins en moins présentes, il n'en va pas forcément de même dès lors que l'on s'éloigne un peu de celles-ci. Le pays étant majoritairement musulman il conviendra donc de surveiller un minimum sa tenue (surtout pour les voyageuses) et respecter quelques règles lors de visites de mosquées ou pendant le ramadan.



Derniers adhérents en ligne

phlautridou   ccohen   catherine   adhabm   opaugam   fbouvet   cvandyk   bebenoist   olpiccin   eleguinio   mfournier   aclerenard   ddemange   akaufmann   gemahu  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public