logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       

Cartes et plans


Témoignages :

D'après Michael Beck :

¤ Garder le cap :

Au tout départ pour nous repérer, je n'avais prévu qu'une simple boussole, dont nous n'aurions l'utilité qu'en randonnée (à coupler bien sûr avec l'achat de cartes topograqhiques sur place). Pour le reste, les plans de ville de notre guide feraient entièrement l'affaire.

Une boussole, ça n'a rien d'extraordinaire me direz vous, et c'est tout à fait ce que je pensais moi aussi avant d'aller l'acheter Au Vieux Campeur. Demandant conseil à un vendeur, celui-ci me répond d'un ton catégorique, que comme nous partons pour à la fois l'hémisphère sud et l'hémisphère nord, il nous faut une boussole de type Global System de la marque Recta (60€ tout de même, ça se paye la précision suisse !).
Sans vraiment chercher à comprendre, je me dis qu'il doit sûrement avoir raison, et je jette mon dévolu sur le modèle DP-65, modèle de randonnée bien protégé dans un boitier résistant aux chocs.

De retour à la maison je cherche quand même à comprendre pourquoi il me fallait une boussole type Global System. Et grâce à la notice du fabriquant, tout s'éclaire !
En effet "l’intensité verticale du champs magnétique dénommée inclinaison n’est pas partout pareille, ce qui influence la position horizontale de l’aiguille". Les fabriquants compensent cet effet avec deux capsules différentes : l’une pour l’hémisphèrenord et l’autre pour le sud. Avec le Global System de Recta, la boussole fonctionne sous toute les latitudes !

Niveau boussole, nous étions donc parés.

En ce qui concerne le GPS, l'idée au départ n'était pas d'acheter un récepteur GPS classique (nous avions la boussole pour nous guider !), mais plutôt un enregistreur de coordonnées, l'objectif étant d'enregistrer à intervalle régulier notre position, pour d'une part géolocaliser nos photos une fois rentrés en comparant la date et l'heure de la photo avec la date et l'heure des points enregistrés, et pouvoir visionner sur Google Earth par exemple, où nous étions vraiment passés. Le problème était de trouver un appareil doté de suffisament de mémoire pour enregistrer nos trajets pendants plusieurs mois sans devoir les télécharger sur un ordinateur, et qui puisse également être paramétré directement (choix de la fréquence d'enregistrement des points par exemple) sans devoir passer par une application tournant sur un PC ou un PDA.

Après avoir étudié une trentaine de modèles (merci OpenStreetMap), j'ai trouvé la perle rare !Il s'agit du modèle Genie BGT-31 de Locosys, un petit récepteur de la taille d'une carte de crédit qui a la particularité d'accepter des cartes mémoires de type SD jusqu'à 2 Go, ce qui me laisse une marge de manoeuvre assez importante pour de nombreux jours d'enregistrement de nos trajets, même à une fréquence de 1 sec !
Le bonus c'est que j'ai découvert par la suite que ce récepteur était doté de toutes les fonctions classiques des GPS.  

De façon virtuelle (ou plus dans le domaine de la préparation) existent bien sûr aussi sur le web des cartes de continents, pays, régions, villes, plus même d'autres choses comme des cartes thématiques ou de représentations d'itinéraires à personnaliser.

Cartographie "classique" et annuaires :


¤ Library Online :

Sûrement l'un des sites plus complets pour avoir une carto traditionnelle de tous les pays du monde via Internet. Vous pouvez d'ailleurs la retrouver en partie sur nos fiches pays. Cartes claires et très lisibles, toutefois un peu longues à charger pour certaines..

Cartes interactives :

¤ Google Earth :
Des informations géographiques sur le monde entier à portée de main. Avec Google Earth, voyagez aux quatre coins du monde, en visualisant des images satellite, des cartes, des reliefs ou des bâtiments en 3D, et partez à la découverte de galaxies lointaines et des profondeurs des océans. Des contenus géographiques d'une richesse infinie vous attendent également, et vous pourrez enregistrer vos visites virtuelles pour les partager avec qui vous voulez.¤ Google Earth :Des informations géographiques sur le monde entier à portée de main. Avec Google Earth, voyagez aux quatre coins du monde, en visualisant des images satellite, des cartes, des reliefs ou des bâtiments en 3D, et partez à la découverte de galaxies lointaines et des profondeurs des océans. Des contenus géographiques d'une richesse infinie vous attendent également, et vous pourrez enregistrer vos visites virtuelles pour les partager avec qui vous voulez.

¤ Maporama :
Un site devenu une référence dans le domaine avec la possibilité de visualiser des plans, cartes et itinéraires routiers à travers le monde que l'on défini d'ailleurs soi-même d'après ses propres critères. A signaler qu'en parallèle le site propose aussi des cartes personnalisées, de même qu'un moteur de recherche cartographique, à inclure sur son site.

Cartes pour sites web :

¤  Graphicmaps :
Plus pour des représentations schématiques que des cartes.

¤ Omnimap :
En plus d'une bonne base de données de guides (anglophones) et cartes par pays, des représentations faites pour le Net.
 

En aussi grand nombre que pour les guides, il existe désormais sur le marché français de multiples collections de cartes généralistes ou spécialisées. Si dans l'ensemble, ou en tous cas pour une bonne partie de l'Europe, on obtiendra toujours facilement ce qui conviendra le mieux à son mode de déplacement, pour beaucoup d'autres pays par contre, trouver une carte au 1/1 000 000 sera déjà bien.

En attendant, on constate encore que beaucoup d'éditeurs se concentrent plus ou moins sur les mêmes destinations (parfois même avec des produits identiques) alors que certaines zones géographiques comme l'Amérique du Sud ne disposent que d'assez peu de choses utilisables. C'est pour cette raison que pour différents pays il vaudra mieux rechercher les cartes locales, au demeurant pas toujours évidentes à trouver en France (à voir dans les librairies spécialisées).Les disponibilités par destinations sont indiquées dans les fiches pays.
 
Les principales collections :

Blay Foldex :
Grand spécialiste des plans de poche des villes françaises et accessoirement des "grandes villes du monde", Blay dispose aussi d'une collection de cartes routières et touristiques, avec légendes multilingues, faite pour voyager dans divers pays du monde.> Production : plus de 200 plans divers de villes françaises, une quinzaine de villes européennes, plus environ 60 cartes routières de divers pays et quelques autres sur la France.

◊ Eurocarte (Mair) :
Collection à l'origine spécialisée sur l'Europe qui s'est un peu étendue vers le reste du monde. Pas mal de choses intéressantes utiles pour voyager par la route à des échelles adéquates. Egalement quelques atlas et des plans de grandes villes.> Production : 5 atlas et 77 cartes sur l'Europe ainsi que 20 sur d'autres pays, plus 27 plans de villes européennes et 9 d'Amérique du Nord.

◊ Falk :
A part deux ou trois atlas routiers, c'est une collection uniquement consacrée aux plans de villes étrangères, majoritairement européennes (entre autres allemandes), et pas toujours les plus visitées.> Production : environ 70 plans dont 25 sur l'Allemagne.

Freytag :
Une collection autrichienne et une bonne couverture des pays de l'Est ainsi que bien sûr de l'Autriche qu'elle traite à la manière d'IGN (plans, cartes de randonnée, etc). Des choses intéressantes aussi sur les îles grecques et sur des pays d'Afrique ou du Moyen-Orient peu traités ailleurs (Namibie, Nigéria, Yémen, etc).> Production : en plus d'une centaine de cartes topo sur l'Autriche, près de 150 cartes diverses (et quelques plans) dont une centaine sur l'Europe et 25 sur l'Afrique.

◊ Hallwag :
Une collection de cartes détaillées proposant des informations touristiques et pratiques, disposant aussi pour certaines de curseur de distances fort utiles. En plus de ces cartes sur l'étranger, deux collections de plans de villes et quelques atlas.> Production : une soixantaine de cartes routières et une cinquantaine de plans de villes pour uniquement l'Europe et l'Amérique du Nord.

IGN :
La plus connue des Français avec Michelin et incontournable dès lors qu'il s'agit de l'hexagone. Plusieurs collections adaptées à tous les types de visites; et dans le lot : La Série Bleue "Top 25" (1/25 000) et une couverture du pays en environ 2 000 cartes. On ne peut trouver plus détaillé : sentiers, habitations, rivières, tout est représenté ou symbolisé. Indispensable pour la rando et la promenade.
La Série Verte "Top 100" (1/100 000) et ses 74 cartes pour la France. Pour la promenade en voiture, à cheval ou en VTT.
La Série Rouge "Top 250" (1/250 000), l'hexagone en 16 cartes avec index et plans de villes faites pour la route.
A signaler aussi des cartes "départements" et de très nombreuses thématiques France (Routes historiques, Aéronautique, Plein Air, Découvertes régionales, Culture et environnement...).
Egalement les Dom-Tom très bien détaillés et des séries (plans, cartes routières ou générales) concernant notamment les villes et pays européens ou d'Afrique.> Production : plusieurs milliers de représentations de tous types sur la France et les Dom-Tom, ainsi qu'une centaine sur le reste du monde.

◊ ITM :
Collection canadienne très intéressante par ses représentations de divers pays d'Amérique Latine / Centrale / Caraïbes; des zones pour lesquelles elle est d'ailleurs vivement conseillée. Egalement des cartes sur des pays africains peu traités ailleurs (Malawi, Erythrée, Zambie, Ghana...) et l'Asie depuis peu.> Production : près de 140 cartes dont la moitié sur les Amériques, 28 sur l'Asie, 22 sur l'Afrique.

Kummerly :
Des cartes routières, parfois agrémentées d'un index, sur des pays européens en grande majorité. Intéressant avant tout pour son découpage des pays scandinaves, de l'Allemagne ou de l'Italie. Egalement des cartes plus générales sur diverses régions du monde (USA, ex-URSS, Moyen-Orient, etc), quelques atlas et des plans de villes.

> Production : presque 200 représentations à 90% sur l'Europe.

Michelin :
La France routière et touristique (1/200 000 et atlas), des cartes départements, des plans de Paris et quelques villes françaises, plus les pays européens voisins à une échelle intéressante (du 1/200 000 au 1/400 000) ou en atlas pour ceux qui voyagent notamment par la route. A signaler aussi des cartes de zones et d'échelles plus larges sur l'Europe et très accessoirement l'Afrique ou les USA.> Production : plusieurs centaines de cartes et atlas sur la France et l'Europe

◊ Nelles :
Une collection allemande qui fait référence au niveau de l'Asie (Inde, Chine, Indonésie...). Des échelles et découpages très intéressants pour des cartes détaillées avec inclus des plans de villes et des détails en cartouche. A cela, on doit ajouter une bonne série topo sur l'Himalaya et le Népal, des plans de villes, et des atlas sur l'Indonésie et le Sud-Est Asiatique. Outre l'Asie, des cartes sur quelques autres pays dont une bonne série sur Hawaii.> Production : 80 cartes dont 55 sur l'Asie et 15 sur l'Amérique.

◊ Ravenstein :
Collection allemande de cartes touristiques, avec guides et index, traitant avant tout de son pays d'origine et de l'Europe à des échelles diverses.> Production : 70 cartes dont 30 sur l'Allemagne et presque autant sur le reste de l'Europe.
 
autres collections...

. B and B (Brendtson et Brendtson)
Un peu de tout avec des plans de villes (Allemagne, USA...) et des séries "Routes" sur des destinations courantes (Kenya, St Domingue...) aussi bien que peu traitées ailleurs (Bhoutan, Tibet, Yémen...), ou encore nombre de représentations d'îles du monde.
> Production : 75 cartes (dont 1/3 d'îles) et 40 plans (dont 12 de villes US).

. Cartographia
A la fois des plans de villes et des cartes sur un peu toutes sortes de destinations pas forcément toujours d'ailleurs des plus visitées.
> Production : 24 plans et en gros autant de cartes.

. Collins
Un spécialiste des îles britanniques mais aussi d'autres plus lointaines (dont celles des Caraïbes) qui propose avant tout des cartes "générales", ainsi que des plans et des atlas notamment sur ses destinations de prédilection.
> Production : plus d'une centaine de représentations dont la moitié sur le Royaume-Uni.

. Geoproject
A nouveau bien commercialisées, ces cartes avec mini-guide et plans de villes demeurent une excellente référence au niveau des pays du Moyent-Orient (Emirats, Oman, Qatar, Arabie Saoudite, etc).
> Production : une trentaine de cartes uniquement sur le monde arabe.

. Grafocarte
Collection spécialisée uniquement sur les plans de villes françaises.
> Production : 85 villes concernées.

. Hema
Collection australienne qui assure une bonne couverture de son pays d'origine avec des cartes régionales, thématiques et des plans de villes.
 A signaler aussi des cartes sur la Nouvelle Zélande et quelques îles du Pacifique (Fidji, PNG, Vanuatu, Samoa...).
> Production : une cinquantaine de représentations en majorité sur l'Australie (36) et les îles du Pacifique (5).

. Hildebrand
Cartes routières allemandes dans lesquelles sont souvent inclus de nombreux détails touristiques (informations générales, plans de villes, distances, etc). La collection couvre un peu toutes les destinations. Des atlas intéressants sur les USA.
> Production : une soixantaine de cartes ou atlas.

. Map'Art
Des canadiens qui proposent des cartes et atlas sur l'Amérique du Nord et bien sûr leur pays d'origine qu'ils couvrent bien.
> Production : 45 représentations sur le Canada et 25 sur les Etats-Unis.

. Rand Mac Nally
Sur les USA et le Canada uniquement, du plan détaillé de villes à la représentation d'états ou de régions en passant par les atlas routiers. C'est "LA" collection incontournables et surtout indispensable pour qui souhaite visiter le continent Nord-américain et avant tout les USA.
> Production : environ une centaine de représentations pour 90% Etats-Unis et 10% Canada.

. et encore d'autres...

Pour ceux qui cherchent des collections spécialisées sur un pays (ou un thème) on citera encore :

. Alpina, CNIG, Prames : 3 collections pour plus de 100 cartes de rando ou topo-guides sur l'Espagne
. Carima : le Maroc en 7 cartes pour cette collection locale
. Epshom : des cartes de navigation maritime pour pas mal d'îles et côtes du monde
. Firestone : une vingtaine de cartes sur l'Espagne touristique
. IGN Belgique : même principe qu'IGN France et la Belgique en 300 cartes
. Jana : les pays Baltes et la Baltique en détails (pas toujours évident à trouver)
. Kiwi Maps : 13 cartes, plans ou atlas sur la Nouvelle Zélande
. Kompass : spécialiste de la rando dans les pays alpins proposant 170 carto-guides sur l'Allemagne, 130 sur l'Italie, 110 sur l'Autriche, 30 sur la Suisse, plus quelques autres.Himalayan Map House : des choses très intéressantes pour ceux qui se rendent au Népal et dans l'Himalaya
. LAC : l'Italie en plus de 100 cartes ou plans avec donc tout ce qu'il faut pour la rando à la visite en voiture en passant par les plans de villes
. Map Studio : 60 cartes, plans ou atlas sur l'Afrique du Sud (et ses voisins).National Geographic : une quarantaine de cartes randonnées sur les USA (voir Rand Mac Nally pour le reste)
. Navicartes : des cartes (et guides) pour la navigation fluviale et côtière en France, Espagne, Antilles et Italie
. OFTS : la Suisse en presque 500 cartes
. Ordnance Survey : l'équivalent IGN pour le Royaume-Uni avec donc plusieurs centaines de cartes, y compris de rando. Ponctuellement aussi quelques îles anglophones des Caraïbes ou le Kilimandjaro et le Mont Kenya
. Road Editions : pour la Grèce détaillée des îles aux régions continentales en 36 cartes, y compris de rando
. Turinta : collection portugaise intéressante sur ce pays.

Egalement, pour des choses diverses :
. Bartholomew : des cartes continents ou d'ensemble de pays recommandées pour des déplacements prévus sur de grandes distances. Egalement une série "vacances"
.Lonely Planet : une douzaine d'atlas (Inde, Thaïlande, Viêtnam, Afrique du Sud, Chili...) et une vingtaine de plans de villes
.Periplus : spécialiste de l'Asie pour des cartes incluant également des plans de villes (ils proposent aussi des guides de voyages en anglais sur ces mêmes destinations).
 

Comme les guides de voyages, les collections de cartes sont très nombreuses. Même si pour beaucoup le choix en la matière semble bien moins important que pour un guide, là aussi avant d'acheter il est utile de se poser quelques questions, notamment sur ce que l'on veut faire...

Au sujet de l'échelle :

L'échelle est d'une certaine façon l'élément essentiel d'un carte ou d'un plan. Selon l'activité prévue on aura ainsi besoin d'échelles spécifiques.
On rappelle que pour 1/50 000 => 1 cm sur la carte représente 500 m sur le terrain; 1/200 000 => 1 cm représente 2 km; etc.

. La marche, la randonnée pédestre ou pour les villes :
Ces activités nécessitent une échelle précise montrant les moindres détails : reliefs, sentiers ou rues, habitations, cours d'eau, etc. Donc, autant choisir des cartes ou plans jusqu'au 1/50 000.Diverses collections sont spécialisées en la matière, même si pour de nombreuses destinations elle ne sont disponibles que sur place.

. Pour la randonnée en deux roues, à cheval ou les balades en voiture :
Les représentations jusqu'au 1/200 000 sont encore utiles. Cela dit il est vrai que, hormis pour l'Europe et quelques autres pays, les possibilités d'obtenir facilement de telles cartes demeurent pas toujours évidentes avant d'arriver sur place.

. Pour les visites en voiture hors des grands axes :
Les repères précis sont déjà moins importants. Mais la carte doit rester quand même détaillée, donc choisir des échelles entre le 1/200 000 et le 1/500 000. Généralement, on arrive à trouver ce que l'on cherche pour la plupart des pays européens ou des zones touristiques.

. Quand on reste sur les routes principales :
Ou lorsque l'on se fait transporter par voie terrestre. Il n'est pas utile de s'encombrer. Donc, des cartes générales du 1/500 000 au 1/1 000 000, voire au delà pour certains pays, sont suffisantes. Il est à signaler que pour beaucoup de pays les cartes les plus précises, facilement disponibles en France (et même parfois sur place), concernent justement des échelles aux alentours du 1/1 000 000 (1 cm = 10 km).

. En voyageant en train, bateau, avion, ou même par route sur de très grandes distances :
Ou encore sans sortir des villes, la carte ne sert alors que de repère. Les petites échelles (au delà du 1/1 000 000) sont largement suffisantes. On trouve ce genre de cartes pour les continents ou les regroupements de pays.

Index et autres infos :

Que ce soit pour les cartes, mais aussi les atlas et surtout les plans de villes, un index, ou même parfois d'autres informations annexes, peuvent s'avérer réellement très utiles. D'ailleurs diverses collections proposent souvent, en plus d'une représentation à une échelle donnée, l'agrandissement des zones intéressantes, des plans de villes en inserts, mais aussi parfois des curseurs de distances. Donc, bien que pour de nombreux endroits au monde le choix soit limité, autant prendre ce qui correspond le mieux à son type de voyage.

Autres conseils :

Même si c'est moins important que pour un guide, mieux vaut choisir les cartes les plus récentes. Les infrastructures routières ou l'urbanisme peuvent aussi évoluer rapidement. Pour quelques destinations très touristiques on trouve vraiment un grand choix de cartes sensiblement identiques. Autant, comparer en fonction des prix et des petits plus de chacune (année de parution, index, plans de villes, etc).
Il existe aussi dans la plupart des pays des collections d'éditeurs locaux proposées souvent à des prix peu élevés (attention quand même à la qualité). D'ailleurs pour tout un tas de raisons (secrets militaires, problèmes frontaliers, vieilles éditions, etc), il peut arriver aussi que pour différentes zones l'information cartographique soit pour le moins bien différente de la réalité. Les Offices de Tourisme proposent parfois des choses vraiment très intéressantes (et souvent gratuites).
De même, certains guides de voyages sont vendus avec une carte ou un plan des destinations traitées.
D'autres disposent d'une très bonne cartographie comme par exemple les Lonely Planet pour le voyageur individuel se déplaçant en transports collectifs.
Donc, dans certains cas, si cela semble suffisant, autant s'en contenter et l'on fera ainsi une première économie sur son voyage à venir.

En résumé :

A l'évidence, déterminez d'abord ce dont vous avez réellement besoin selon votre périple, type de voyage, activités, transports utilisés, etc. Dans de nombreux cas, les gens achètent des choses que finalement ils n'utiliseront pas...
Donc voyez d'abord ce que propose votre guide et ce que vous pouvez trouver gratuitement. Et puis bien sûr tenez compte de l'échelle, la zone à couvrir (pour une seule région à visiter pas besoin d'un atlas !) et de quelques infos utiles parfois à certains sur une carte (comme par exemple le nom des lieux en alphabet local) pour définir vos besoins.
Un peu le même principe que pour les guides demandez à votre entourage, à ceux qui rentre du pays, voyez dans les bibliothèques de prêts, les ventes d'occasion, et puis surtout contactez les Offices de Tourisme qui disposent souvent de cartes ou de plans intéressants pour des voyages "classiques".
De même pensez bien sûr à Internet. Le Web renferme de vrais trésors (dont notamment des choses pas vraiment commercialisées) et l'on y trouvera quasiment tout ou presque qu'il ne restera plus ensuite qu'à imprimer.Enfin, ceux qui ont un "projet" pourront toujours aller démarcher les éditeurs pour des choses gratuites.

Derniers adhérents en ligne

chriduhurt   fragenis   pachesnais   jalalanne   bruroger   jacimenti   jfavre   pmatveeff   adhabm   amcherchali   clegrand   opaugam   sohumbert   ruloohujs   dadeseauve  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public