logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       

Nouvelle-Calédonie




Repères

• A 1 400 km à l'est de l'Australie dans la Mer de Corail
• Latitude/Longitude : 21.30 S, 165.30 E
• Superficie : 19 060 km2.. Littoral : 2 254 km
• Point le plus haut : Mont Panié (1 628 m)
• Point le plus bas : niveau de la mer
• Population : 224 800 hab. (2008)
• Chef-lieu : Nouméa
• Conduite à droite
Décalage horaire : + 9 heures en été et + 10 en hiver par rapport à la France (GMT+ 11)
• Electricité : 220 Volt avec "prises françaises"
{module[303]}



Présentation


Avec ses dépendances, le Territoire de la Nouvelle Calédonie forme trois groupes d'îles situés à environ 20 000 km de la France métropolitaine.

La Grande Terre (et l'île des Pins), longue de 400 km et large de 50, est traversée par une chaîne montagneuse (Mont Panié < 1 628 m) la partageant en deux régions : la côte Est luxuriante et la côte Ouest plus sèche aux savanes herbeuses dominées par des montagnes riches en minerais. Les deux autres groupes d'îles sont les îles de la Loyauté à l'Est (Lifou, Maré, Ouvéa) et les îles Chesterfield au Nord-ouest.

La population, chrétienne, est pour moitié mélanésienne (kanaks) avec un tiers d'européens (caldoches) et des minorités tahitiennes, indonésiennes et vietnamiennes. Celle-ci vit pour moitié à Nouméa. La principale ressource de l'archipel est l'élevage et surtout le nickel (quatrième exportateur mondial).

La Nouvelle Calédonie possède un statut particulier de collectivité territoriale rattachée à la France avec prévu, d'ici quelques années, un référendum local sur l'indépendance ou le maintien au sein de la France.



Affluence


C'est essentiellement grâce aux croisières, notamment en provenance d'Australie, que la Nouvelle Calédonie voit depuis quelques années sa fréquentation augmenter.

105 000 personnes ont visité l'archipel en 2008 (idem sur 08/07) en provenance d'abord de France métropolitaine (30% avec 31 500 entrées en 2008) et du Japon (30%), puis d'Australie (14,5%).

Décembre est le mois qui accueille généralement le plus de monde.



Stats socio-éco
[Cf. détails et sources]


PIB/hab.
2003   
15 000 US $
Inflation 2005 + 2,6%
Chômage 2004 17,1% pop.
Espérance de vie 2008 74,8 ans
Croissance pop. 2008 + 1,18%
Taux d'alphabétisation 2003 96,2%
Régime politique (système politique)
2008 Démocratie ======= Dictature



Plus d'infos sur...


The World Factbook






Au delà de la nature (randonnées) et des beaux paysages, l'intérêt principal de la Nouvelle Calédonie se situe au niveau du tourisme balnéaire sous toutes ses formes (plongée comprises) et de la découverte des cultures et traditions locales.


**** : à ne pas manquer; *** : très bien; ** : à voir; * éventuellement.


Grande Terre

Nouméa *
Corniche calédonienne ***
Pointe Sud **
Côte Est (région de Thio) **
Mine Pilou et env. ***
Côte Ouest (région de Koné) *
Pointe Nord ****

Les îles

Ile des Pins ****
Ile d'Ouvéa ***
Ile de Lifou **
Ile Maré ***



Artisanat, achats


Parmi les choses à rapporter on notera tout ce qui se rapporte aux "arts primitifs" calédoniens avec des sculptures en bois, armes traditionnelles, perles et coquillages, tissus d'écorce.






Par la route


• Réseau routier

Le réseau routier est assez bon même si dans certains endroits de l'archipel toutes les routes ne sont pas goudronnées.

Location de voiture

La voiture demeure le transport le plus intéressant pour découvrir le territoire et notamment Grande Terre. La locations est désormais plus abordables suite à une concurrence plus importante; comptez en gros à partir de 30 €/jour.

Bus

→ Grande Terre : Il existe un petit réseau de bus assez bon, quoiqu'un peu vétuste, et économique. Les principales localités sont desservies au départ de Nouméa.

→ Loyautés et autres îles : Pas de transports en commun publics ni de taxis sur ces îles (uniquement des locations).

Deux roues

Il existe des possibilités de location de motos, scooters et vélos en Calédonie. Les deux roues sont surtout intéressants aux Loyauté ou à l'île des Pins même si, pour le vélo, les habitués pourront aussi faire sans difficultés le tour de Grande Terre.

Stop

C'est une solution toujours possible et utilisée par les gens qui en principe ne marche pas trop mal.



Vols intérieurs


Air Calédonie, en situation de monopole, relie les principaux points de l'archipel (une douzaine de dessertes). Attention, tous les vols intérieurs partent de l'aéroport de Nouméa - Magenta (à 4 km du centre) et non de l'aéroport international de la Tontouta.

Un pass aérien est proposé sur le réseau d'Air Calédonie et peut s'avérer intéressant pour ceux qui souhaitent visiter l'ensemble de l'archipel.



Voie maritime


Outre les bateaux charters, des lignes régulières (Betico, CMI) existent au départ de Nouméa ver les îles de la Loyauté et l'île des Pins. A savoir que si ces liaisons sont régulières elles n'en sont pas pour autant quotidiennes.

De façon générale, en inter-îles, le bateau est plus intéressant que l'avion pour ceux qui veulent d'abord faire des économie (coût en gros deux fois moindre) mais disposent aussi de temps (fréquences, durées des trajets).

Pour mémoire, il existe aussi des petits bateaux-taxis ou des navettes reliant Nouméa aux petites îles proches.




Hormis peut-être sur Grande Terre, autant choisir un seul hébergement et rayonner ensuite quotidiennement à partir de celui-ci.


Hôtels


La Nouvelle Calédonie dispose de bonnes infrastructures hôtelières de tous niveaux sur Grande Terre mais à des prix plutôt élevés dans l'ensemble. Bien moins de choix par contre dans les îles même si sur chacune on trouvera des établissements. Au niveau prix, comptez environ 30 ou 40 € minimum la double


A.J., gîtes, chez l'habitant

. Auberge de Jeunesse
Juste une seule auberge à Nouméa pour une douzaine d'Euros mini la nuit.

. Gîtes et hébergements "en tribu"
En plus des gîtes "classiques" assez répandus, plusieurs tribus offrent également aux visiteurs la possibilité de dormir dans des "gîtes tribaux" ou des cases traditionnelles. Confort souvent basique, tarifs pas toujours économiques, mais un excellent moyen de rencontrer les populations locales.


Campings et bungalow

. Bungalows
Des possibilités de bungalows plus ou moins aménagés existent dans nombres d'endroits. C'est une solution intéressante si l'on est à plusieurs.

. Campings
Il existe plusieurs campings sur l'archipel proposant le plus souvent un confort basique. Logiquement le camping demeure le mode d'hébergement le plus économique; comptez au mieux 5 ou 6 € la nuit par personne (mais il existe aussi quelques campings gratuits).
Quant au camping sauvage, il est possible tout en sachant qu'on ne peut pas planter sa tente n'importe où en zone tribale.

Cuisine

Outre la cuisine de métropole, le "bougna" (poulet, fruits et légumes locaux cuits dans du lait de coco), les poissons et crustacés sont les principales spécialités calédoniennes auxquelles on pourrait ajouter quelques fruits et légumes locaux comme la patate douce, l'igname ou le taro.
Quant aux boissons, on trouvera de nombreux vins et bières de métropole ou d'Australie, plus le kawa qui est la boisson traditionnelle du Pacifique sud.

Restauration

Pour manger on pourra opter pour les restaurants (assez chers; une quinzaine d'Euros mini le repas), les snacks ou kiosque asiatiques (plus abordables), les repas en gîtes (une douzaine d'Euros) ou plus simplement (et économique) la formule pique-nique ou faire soi même sa cuisine si l'on campe ou on est en bungalow.







En avion


Nouméa

Prix : 1 200/1 600 €.
Aéroport Tontouta à 50 km du centre (bus).
Pas de directs.
Vols avec changement (23 à 32h00) : Air France/Air Calin, Qantas, Air New Zealand, Air Austral.

→ Que choisir ? Assez peu de choix sur la destination d'autant plus que nombre de vols labélisés de différentes compagnies (dont ceux d'Air France) renvoient sur une connection régionale le plus souvent avec Air Calin. De plus, pas toujours de tarifs vraiment négociés dans les moteurs de recherches. D'où l'utilité de jeter un oeil également sur les sites des compagnies. Bref, la Nouvelle Calédonie demeure une destination chère en matière d'aérien (utile de réserver tôt) pour laquelle on aura finalement assez vite fait le tour des offres. Dans l'ensemble, Qantas et surtout Air New Zealand proposent en général les possibilités les plus intéressantes même si la liaison d'Air Austral, via la Réunion, offre aussi un assez bon rapport à bien des niveaux pour le public français.

→ A savoir : Plusieurs pass aériens sur le Pacifique incluent la Nouvelle Calédonie. Certains partant d'Australie ou du pourtour Pacifique peuvent à la limite présenter une solution pour ceux qui souhaitent inclure la Calédonie dans un voyage plus large dans cette partie du monde.



Voie maritime


Au niveau maritime, il n'existe aucune liaison internationale de ferries entre la Calédonie et ses voisins. Par contre, l'archipel devient peu à peu une escale habituelle pour de nombreux bateaux de croisières en provenance notamment d'Australie.

Egalement des possibilités d'arrivées sur place en cargo et, plus ponctuellement aussi, en voilier.



Derniers adhérents en ligne

adhabm   cvandyk   phlautridou   ccohen   catherine   opaugam   fbouvet   bebenoist   olpiccin   eleguinio   mfournier   aclerenard   ddemange   akaufmann   gemahu  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public