logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       

Quand et à qui demander ?

Une demande de visa peut se faire la plupart du temps directement auprès du consulat, par correspondance ou via un organisme spécialisé. Depuis peu, on commence également à voir quelques possibilités d'obtention de visa/carte de tourisme entièrement faisable via Internet. Bien entendu, chaque solution possède ses avantages et inconvénients.
Mais avant toute chose, on le répète, bien se renseigner sur la nécessité du visa, les possibilités d'obtention à l'arrivée, les validités possibles, plus les tarifs et les documents à fournir; tout cela bien sûr assez longtemps à l'avance.

Demande en direct :

Se rendre auprès du consulat pour faire sa demande est une solution choisie par beaucoup de voyageurs qui permet de supprimer les intermédiaires (économies) et en principe d'être mieux informé en cas de problèmes notamment par rapport à une demande par correspondance. Cela permet en principe aussi de réduire les délais pour obtenir son sésame.
Malgré tout, ce choix demande quand même d'avoir un peu de temps et d'être de préférence sur place soit auprès du consulat "général" (en capitale) ou d'un consulat de province habilité à délivrer les visas. En effet, pour certains pays les demandes et retraits s'échelonnent obligatoirement sur plusieurs jours avec de plus des horaires parfois un peu fantaisistes des services consulaires. Sans parler que, notamment à l'approche des vacances d'été, il peut y avoir énormément de demandeurs dans certains consulats (Chine par exemple) qui fait que l'on est jamais sûr que sa demande sera prise en compte du premier coup. Bref, autant être dispo et sur place pour limiter les frais...

. Quelques cas particuliers :

On signale que dans certains consulats, en cas de demande en direct, c'est le demandeur lui-même qui doit effectuer le dépôt et le retrait de son dossier.
D'autre part, quelques pays comme par exemple l'Inde soutraitent tout ce qui est demande de visas à des sociétés ou agences privées. Ce qui fait que l'on doit dans ce cas non plus s'adresser en direct ou par courrier aux consulats mais aux sociétés en question (VFS pour l'Inde).Quant aux USA, la demande de visa (pour séjour de plus de 3 mois ou un motif autre que tourisme) ne peut se faire qu'uniquement par le demandeur en personne directement aux locaux des consulats.

Demande par correspondance :

Autre solution qui consiste à faire sa demande en envoyant par courrier (toujours en recommandé avec AC) son passeport et les documents nécessaires. Le fait que de plus en plus de consulats mettent en lignes leurs formulaire favorise d'autant cette solution intéressante surtout pour ceux qui ne peuvent se rendre sur place et/ou qui veulent s'économiser les frais d'un intermédiaire.Quelques inconvénients cependant car en plus d'être tributaire de la poste, il peut être difficile parfois de suivre son dossier et surtout d'intervenir rapidement et efficacement en cas de problème. De plus, tous les consulats n'autorisent pas ce système.

Demande par Internet :

Grâce au développement d'Internet commencent à apparaître quelques possibilités d'obtention instantanée de "visas" (ou assimilés) via le Web. C'est le cas notamment de l'Australie avec son "Autorisation Electronique de Voyage". C'est l'idéal à tous niveaux, et un système qui devrait se développer, voire généraliser, avec le temps.

Demande via un intermédiaire :

. Voyagistes :

Lorsqu'un visa est nécessaire, nombre d'agences s'occupent pour leurs clients qui partent en circuit ou séjour de l'obtention de celui-ci. Si le service est déjà inclus dans le prix de la prestation autant en profiter (même si légalement on peut en principe refuser).
Par contre, si cela est proposé en "supplément" bien vérifier les prix demandés. En effet, les agences s'adressent quasiment toujours aux quelques sociétés spécialisées intermédiaires que l'on peut d'ailleurs soi-même contacter directement pour la même chose. A partir de là il suffit juste de comparer les prix.
A signaler aussi que parfois une agence peut "obliger" à la prise du visa avant le départ alors que celui-ci peut être obtenu à l'arrivée (y compris à l'occasion à moindre coût). Hormis quelques (rares) cas où il s'agit de faire un petit profit supplémentaire, en général c'est plutôt pour simplifier les choses à tout le monde au niveau notamment de destinations où la procédure à l'arrivée peut être aléatoire ou assez longue.

. Sociétés spécialisées :

Il existe en France une demi-douzaine de société spécialisées dans la demande de visas. Elles se chargent à votre place de toutes les démarches, et ce en quelques jours maximum même si la plupart prévoient aussi une possibilité "délai urgent". En plus du coût du visa et des frais de port, ces organismes prennent une commission qui tourne généralement aux alentours de 20/30 € en moyenne pour un visa tourisme. Au passage, signalons qu'ils peuvent résoudre bien des cas difficiles de par les contacts dont ils disposent dans les services consulaires (en clair, ça fonctionne aussi au bakchich dans certains consulats).
Utiliser les services d'un prestataire de la sorte est intéressant si l'on veut se simplifier la vie, mais donc aussi dans les cas "difficiles" (destination et/ou demandeur), s'il y a urgence ou encore si l'on doit multiplier les démarches et déplacements pour son visa.

Par contre, beaucoup moins d'intérêt - sinon aucun - si le visa s'obtient facilement au consulat (et que l'on est sur place) et surtout à l'arrivée. Sans parler de choses que l'on peut obtenir directement sur Internet comme "l'Autorisation Electronique de Voyage" pour l'Australie.
Bref, si les intermédiaires peuvent faciliter les choses dans bien des cas, bien vérifier quand même que l'on en a réellement l'utilité. A la limite, il suffit de comparer les frais de l'intermédiaire à ce que l'on dépenserait soi-même pour le même résultat.

. Action Visa : 10/12 rue du moulin des prés 75013 Paris .Tél. : 01 45 88 56 70.
< Propose une remise de 8 euros TTC sur le prix de leurs prestations pour les adhérents d'ABM.

. Visas Express : 37/39 rue Boissière 75116 Paris.Tél. :  0 825 08 10 20   .


 

Avant le départ ou à l'arrivée :

Selon sa nationalité et sa destination, on pourra donc le cas échéant avoir besoin d'un visa. Suivant les pays, celui-ci pourra être demandé avant et/ou à l'arrivée sur place.
Mais dans tous les cas il est impératif de bien se renseigner sur la nécessité du visa, les possibilités d'obtention à l'arrivée ou au préalable, les validités possibles, plus bien sûr les tarifs et les documents à fournir; tout cela bien sûr assez longtemps à l'avance. Détails dans les chapitres suivants.

Avant le départ :

> Adresses des représentations consulaires en France.

Concrètement un visa s'obtient auprès d'un consulat du pays concerné et non (comme on peut d'ailleurs le lire parfois) de l'ambassade qui elle ne s'occupe que d'affaires diplomatiques. Toutefois si un pays ne dispose pas d'un service consulaire distinct, c'est auprès du service adéquate de l'ambassade qu'il faut s'adresser.

Les différents consulats :

- En capitale :
Si ambassades et consulats "général" sont toujours (ou presque) situés en capitale, ils ne sont par contre pas forcément à la même adresse. Ainsi, par exemple, pendant longtemps l'ambassade de Chine en France était située à Paris alors que le consulat chargé des visas était lui en banlieue.

- En province :
Nombre de pays disposent également de consulats en province. Mais là aussi attention, bien peu sont habilités à délivrer des visas et la plupart en fait ne s'occupent que d'affaires commerciales (notamment dans les villes portuaires) ou de leurs ressortissants. Très souvent, ceux-ci ne pourront au mieux que vous informer sur les démarches à suivre et vous donner les formulaires à remplir; à vous ensuite de vous adresser au consulat général.

Pays sans représentation :

A quelques occasions (rares en France), un pays peut ne pas disposer de représentation dans son pays de résidence. Dans ce cas, il faut alors prendre contact avec l'ambassade/consulat le plus proche (exemple avec les représentations de quelques îles du Pacifique présentes en Angleterre et non en France).

Consulats dans un pays autre que celui de résidence :

Si un pays dispose d'une représentation en France, peut-on faire sa demande auprès d'un de ses autres consulats à l'étranger ? C'est une question qui généralement intéresse ceux qui sont partis pour longtemps et qui envisagent de prendre leurs visas au fur et à mesure, mais aussi les personnes résidant dans des région frontalières (Suisse et Belgique en premier lieu).Théoriquement cela est tout à fait possible. Malgré tout, il peut arriver que certains consulats renvoient vers leurs collègues du pays de résidence du demandeur. Après à chacun d'argumenter, même s'il est vrai qu'au final c'est toujours le consulat qui aura le dernier mot. Bref, renseignez-vous avant...

A l'arrivée :

Afin de faciliter les procédures ou ne pas décourager les visiteurs divers pays, d'ailleurs de plus en plus nombreux, proposent d'obtenir le visa à l'arrivée sur place (voir plus loin).Mais là aussi attention, car si c'est le cas cela ne veut pas dire qu'il le sera forcément à tous les postes frontières (parfois que les principaux), pour une même validité que pris au préalables, ou encore à un même prix (mais là c'est souvent moins cher). Sans oublier que parfois, lorsque la procédure est récente, tous les douaniers ne sont pas toujours au courant de suite...

Derniers adhérents en ligne

phlautridou   gcorsaletti   adhabm   chriduhurt   gheam   jmflaquet   dgodde   bebenoist   rtourbot   fmaignan   opaugam   cvandyk   ccohen   catherine   fbouvet  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public