logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       

Hébergement

Préférer des chambres propres et confortables ou bébé se sentira bien et pourra dormir tranquille. Si votre enfant s'endort n'importe où, un matelas posé au sol fera l'affaire, à moins que vous ne préfériez transporter un lit parapluie. En Asie, les lits bébés sont rares dans les guest-houses. Dans certains hôtels, vous trouverez des services de garde d'enfant ou des bonnes âmes, qui se dévoueront pour garder votre bébé quelques heures. Bébé aura plus que jamais besoin de son bain quotidien : on trouve en France des baignoires gonflables, sinon une bassine, un seau feront très bien l'affaire.

Choisir sa chambre

Vous avez découvert le bon hôtel, à vous maintenant de trouver la bonne chambre ou en tout cas celle qui correspondra le mieux à la nuit que vous avez envie de passer.

De manière générale, une chambre sympa le jour ne l'est pas forcément la nuit surtout quand on espère calme et tranquillité. Donc, si possible, visitez avant de payer, testez aussi les sanitaires et le matelas. Pour ne pas être dérangé par les bruits de l'hôtel, évitez les chambres près de l'ascenseur, du bar, du resto ou des cuisines, celles qui sont proches de la réception (arrivées tardives et départs matinaux des clients), et pour les couche-tôt celles qui sont à proximité de la salle T.V., du bar, de la terrasse, de la cour ou du jardin qui accueillent régulièrement les clients insomniaques. Si vous avez le sommeil léger, ne choisissez pas de dormir côté rue si celle-ci est passante ou animée et vérifiez l'existence de rideaux ou de volets si vous ne voulez pas être réveillé par le jour. N'hésitez pas non plus lorsque vous prenez possession des lieux (et non pas à minuit au retour du resto) de demander si nécessaire à changer la literie, monter le chauffage, baisser la climatisation ou à avoir un ventilo pour la nuit.

Sans oublier évidemment, sous peine de devoir cogner longtemps à la porte, de poser la question de l'heure du couvre-feu et des possibilités pour rentrer après l’heure. Bref, soyez prévoyants !

À prévoir

Sauf si vous ne séjournez que dans des établissements assez haut de gamme, il peut être utile, sinon nécessaire, de prévoir un minimum d'équipements pour passer de bonnes nuits.

Élément indispensable, le cadenas qui permet de fermer la porte de sa chambre lorsque celle-ci ne dispose pas de clés (assez courant dans les petits hôtels en Asie ou en Amérique latine). Même si l'hôtelier en a prévu un, vous pouvez utiliser le vôtre pour plus de tranquillité. Choisissez de préférence un modèle à combinaison qui vous évitera bien des déboires si vous perdez la clé et surtout vous facilitera les choses si vous partagez votre chambre avec d'autres personnes.

- Vivement conseillé aussi, une couverture ou un duvet léger et peu encombrant (moins de 100 FF en grande surface). En plus de tenir chaud à l'occasion, cela évite le contact avec les literies douteuses. Dans certains endroits, une petite moustiquaire imprégnée (et un produit anti-moustique) pourra compléter l'équipement.

- Sur le plan pratique n'oubliez pas le réveil de voyage ainsi que des bougies et/ou une lampe frontale utiles lorsqu'il n'y a pas - ou plus - d'électricité. Contre les mauvaises petites odeurs parfois tenaces, utilisez quelques bâtonnets d'encens, contre le bruit des Boule-Quiès, et si vous êtes sensibles à la lumière un masque de nuit comme on en donne parfois dans les avions. Moins aléatoire, le papier toilette et la bouteille d'eau pour les soifs nocturnes. Enfin, pour accéder à la salle de bain ou aux toilettes, des chaussures en plastique (genre tong) pourront rendre service.

Témoignage :

"Pour le logement, les hôtels bon marché peuvent suffire à nos exigences. Seule petite précaution, nous réservons les premières nuits dans la ville d'arrivée, cela évite de chercher une chambre après les heures d'avion. La réservation se fait par courrier ou par fax, cette méthode fonctionne bien. Nos centres d'intérêt ont également changé. Nous évitons les visites des musées ou des vieilles pierres. Tout petit, il est difficile de le faire participer pleinement au voyage, rassurez-vous cela ne dure que les toutes premières années de sa vie de globe-trotter. Depuis sa quatrième année, Nicolas à la haute responsabilité de choisir la chambre de l'hôtel ou du bungalow. Il accomplit cette mission avec fierté et grand amusement. Ces critères sont simples, un ventilateur est plus rigolo qu'une climatisation et les toilettes doivent "être comme à Paris".

Si pendant l'époque bébé, il faut surtout veiller à l'hygiène, quand il devient plus indépendant certaines recommandations de base viennent s'ajouter. Apprenez-lui comme en France d'ailleurs, à ne jamais toucher un objet ou un animal qu'il ne connaît pas. Un beau bâton attirant peut se révéler être un redoutable serpent venimeux, qui sans doute, n'apprécierait pas d'être dérangé pendant sa digestion. À ce propos, à chaque sortie en forêt, munissez vous de votre aspivenin. Méfiance également avec les plantes inconnues, certaines donnent de l'urticaire : pauvre petit garçon qui ne peut cueillir un beau bouquet pour sa maman ! Il faut lui expliquer tous les risques mais sans lui faire peur, bien entendu. Il ne doit pas s'éloigner seul en mer ou dans la jungle.

Les voyages ne doivent pas être pour lui qu'une liste d'interdits, il lui faut lui réserver des activités. Cela est souvent possible et amusant pour toute la famille. En Colombie, nous avons logé quelques jours en montagne dans l'exploitation de café d'un copain. Le ramassage des petites billes de café pour les faire sécher au soleil, c'était comme la classe nature. La plage, ils adorent. Alors faites de la place, dans vos bagages pour son masque et son tuba, il risque de ne pas en trouver à sa taille en location. Les sandales en plastique sont obligatoires, because les oursins et coraux. En bord de mer, les activités sont multiples, vous n'échapperez pas à la recherche de coquillages. Il vaut mieux lui apprendre à sélectionner les plus intéressants en fonction de leurs formes et couleurs. Sinon vous risquez, comme moi, de trimballer sa collection de plusieurs kilos, et je ne parle pas de l'odeur dans les sacs. On peut également imaginer d'autres occupations, jouez au docteur Jones en cherchant ensemble une église ou une statue remarquable.
À Carthagène, nous partions à la recherche du fort San Felipe et de ses canons.
À Manille, il fallait découvrir le tombeau d'un conquistador, les idées ne manquent pas. Une façon d'apprendre à se servir d'une carte, d'une boussole et à lire la documentation. Le soir à l'hôtel, une feuille de dessin et des crayons de couleurs peuvent donner des résultats biens meilleurs que votre Nikon regroupant les dernières technologies. Avant le dodo, une petite histoire adaptée au pays va prolonger l'aventure dans les rêves. Un beau récit de pirates, c'est idéal dans les Caraïbes. Plus il va grandir, plus il va vous poser des questions sur ce qu'il voit, parfois des questions sont surprenantes et coulent sous le sens de la vérité si évidente aux enfants. Je vous laisse découvrir par vous-mêmes ces moments de bonheur que l'on aimerait prolonger une éternité. À ce propos une fois en France, pendant la soirée diapos entre copains, laissez le commenter sa vision du voyage, c'est tellement plus vrai !"

Gérald Masnada

 




C'est une bonne solution, surtout pour les enfants qui trouvent là une bonne façon de profiter des vacances et de se faire des copains. L'inconvénient est le cloisonnement de ces clubs avec peu de contact avec la population locale. Par contre, il y a tout le confort : crèche, menus enfants, services spécial bébé, jeux, piscine.

Club Med : tél. : 0  810 810 810 www.clubmed.fr
Les auberges de Jeunesse :

Les A.J. sont une bonne opportunité pour les familles, présentes dans plus de 62 pays, ils en existent plus de 6000 dans le monde. Ce n’est pas toujours l'hébergement le moins cher, mais vous pouvez réserver vos chambres depuis la France.

FUAJ : 27 rue Pajol 75018 Paris tél. : 01 44 89 87 27 www.fuaj.fr


En voyage, vous pouvez être invité chez l'habitant (c’est courant en Turquie, Iran…). Un excellent moyen pour faire connaissance et lier des contacts. 




Une bonne façon de se poser quelque part et de passer tranquillement ses vacances, beaucoup de possibilité sur l'Europe, le Canada.

Vous trouverez des annonces de locations de maisons, dans certains journaux comme les guides Bertrand.

Dans les journaux anglophones du pays, vous trouverez parfois des petites annonces, de propriétaires qui louent leurs maisons.

Sur place, dans les endroits touristiques, vous trouverez des appartements ou des maisons à louer, vous verrez des écriteaux devant l'entrée ou sur la fenêtre, parfois des agences se chargent d'être intermédiaire et de vous trouver des locations à la semaine ou pour quelques jours. Une solution qui vous permet de vous poser un peu et de vous sentir chez vous.

Site Internet :

.www.abritel.fr, le leader mondial pour la location de meublés à travers le monde.

Derniers adhérents en ligne

ruloohujs   dadeseauve   adhabm   sohumbert   cbesnard   jeabaillon   phlautridou   ttastet   omartel   wamaalej   pteillere   jeloizeau   grperra   amcherchali   opaugam  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public