logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       

International et domestique




La France métropolitaine, hors Paris, compte une douzaine d'aéroports millionnaires en nombre de passagers/an (Nice, Marseille, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Strasbourg, Montpellier, Nantes, Beauvais, Clermont-Ferrand, Ajaccio) plus Mulhouse dont les installations sont en fait communes à celles de Bâle en Suisse. A cela, s'ajoutent une dizaine de villes dont le trafic atteint plusieurs centaines de milliers de passagers/an.
Dans tous les cas, exceptés Mulhouse dont la situation est particulière et Beauvais spécialisé dans les compagnies européennes "à bas prix", le réseau hexagonal (dont souvent bien sûr la desserte de Paris) représente la majorité du trafic; de 50 à 80% pour les gros aéroports et jusqu'à presque 100 % pour les autres.




Quelques précisions


Vols directs ou avec changements ?

Les agences et les compagnies proposent désormais de plus en plus fréquemment des vols au départ des différentes villes de province. Depuis les aéroports de Lyon, Nantes, Bordeaux, Marseille, Toulouse, etc, ce sont des dizaines de destinations vers le monde entier qui sont proposées...

Mais attention car, hormis les vols charters, une partie de l'Europe ou de la Méditerranée, accessoirement les Dom, plus évidemment les dessertes intérieures, rares sont les vrais départs de province, ceux qui vous amènent directement vers la destination choisie sans avoir à bouger de son siège. Car généralement ce type de prestation consiste d'abord en un transit à Paris ou une autre ville base de la compagnie (c'est ce qui est appelé le "préacheminement") afin de rattraper un vol en partance pour la destination voulue. Ce système représente ainsi environ 90% des liaisons proposées au départ de province.


Les préacheminements

Schématiquement le principe du préacheminement est assez simple puisqu'il s'agit pour une compagnie de regrouper à sa base ses passagers en provenance de diverses villes avant de les acheminer ensemble vers leur destination finale.

Si une ville de province est reliée en vol régulier à Paris et à aucune ville étrangère, celui-ci s'effectuera dans 99 % des cas vers la capitale avec Air France ou une autre compagnie assurant la desserte de la capitale (ainsi que parfois avec le train).

Pour les villes importantes, le préacheminement s'effectuera aussi bien vers Paris que vers les bases étrangères des compagnies disposant de liaisons directes avec ces villes (ex. Londres pour British Airways). Il vaut d'ailleurs mieux privilégier ces dernières afin de diminuer le nombre de connexions car, hormis pour attraper un vol direct au départ de Paris, passer par la capitale impliquera un changement supplémentaire.

Selon les destinations, les vols, les compagnies ou les villes, les prix et les bases concernées seront différents. Dans la pratique, les tarifs proposés en agences ou sur Internet pour des liaisons au départ de province incluent le coût du préacheminement. A signaler toutefois que lorsqu'une compagnie n'est pas affichée au départ de sa ville, mais uniquement de Paris, il suffit alors de rajouter celui-ci au tarif proposé aux parisiens. D'où, comme toujours, l'utilité de bien comparer...


Bases des compagnies

... celles les plus souvent proposées au départ de province :

Air France : Paris
Alitalia : Rome et parfois Milan
Bristish Airways : Londres
Iberia : Madrid
KLM : Amsterdam
Lufthansa : Francfort et parfois Munich
Régional : Clermont-Ferrand
Brussels Airlines : Bruxelles
Swiss : Zurich et parfois Genève
TAP-Portugal : Lisbonne

Pour toutes les autres compagnies, le préacheminement s'effectuera le plus souvent d'abord vers Paris.



Aéroports et compagnies



Aéroports


Une cinquantaine d'aéroports civils existent en France avec bien entendu des disparités importantes entre villes mais aussi régions.

> Annuaire des aéroports français...



L'Ouest :

Avec Nantes, l'Ouest dispose depuis quelques années d'un véritable aéroport international (en plus d'une bonne activité nationale). Son réseau "étranger" est avant tout orienté vers le charter saisonnier.
Quant à Brest, second dans la région, c'est d'abord la desserte de Paris qui alimente son trafic.


Le Nord :

Trop proche de Bruxelles, Lille s'est toujours cantonné à un rôle secondaire avec quelques dessertes provinciales et son lot de charters estivaux.
Par contre, au nord de Paris, l'aéroport de Beauvais a connu un nouveau démarrage avec l'arrivée des compagnies low-cost (dont Ryanair). Il draine désormais plus d'un million de passagers vers l'Irlande et d'autres destinations.


L'Est :

La proximité de la Suisse, de l'Allemagne et du Luxembourg a toujours gêné quelque peu le développement international d'un aéroport comme Strasbourg. Son activité s'effectue toujours vers Paris (presque 2/3 du trafic); l'étranger en direct se limitant à une vingtaine de villes chartérisées chaque été et aux quelques capitales desservies notamment par Air France.
Quant à l'aéroport Franco-Suisse de Bâle-Mulhouse, il demeure celui qui offre le plus de possibilités charters au niveau province (jusqu'à 70 destinations) en accueillant à la fois des vols de voyagistes français, suisses et allemands.


Le "Centre-Est" :

Même si Lyon n'est que le deuxième aéroport de province derrière Nice ou que Genève n'est pas loin, c'est la ville qui dispose peut-être du plus grand choix. On peut ainsi
s'envoler en vol régulier direct vers une quarantaine de villes étrangères plus largement autant en charters (la moitié en hiver). La bonne desserte d'une partie de l'Europe, la Méditerranée, les Dom et ponctuellement le Canada permettent d'accroître chaque année le nombre de passagers.
A signaler aussi dans la région, l'aéroport de Clermont Ferrand dynamisé par la présence de Régional propriété d'Air France


Le Sud-Est :

S'il est une région peu homogène en matière de transports aériens c'est bien celle-ci. Quoique l'aéroport Niçois demeure le premier de province, il propose toutefois bien moins de destinations grand public que son homologue marseillais. Le trafic y est avant tout régulier (ou "low-cost") et l'on y dessert plus facilement les capitales européennes ou même l'Amérique et le Moyen-Orient que les Canaries (question "d'image" peut-être...).
A l'opposé Marseille dispose d'une bonne couverture géographique des destinations touristiques charters et des villes européennes (plus quelques africaines) traditionnellement desservies par vols réguliers. En tout plus d'une soixantaine de destinations étrangères en direct.


Le Sud-Ouest :

Des trois "gros" aéroports de la région, Montpellier est logiquement le plus petit. Son trafic se fait à 75 % sur Paris et les dessertes étrangères directes sont rares : quelques charters estivaux, l'Italie et Londres.
Le milieu des années 90 aura été décisif dans le match Bordeaux-Toulouse pour la suprématie régionale. Et si l'activité bordelaise demeure conséquente, c'est surtout Toulouse qui a connu le plus bel essor grâce notamment à la concurrence sur Paris et à l'intérêt croissant des voyagistes et des compagnies pour la ville.


Trafic pour 2006 :

Vols réguliers et charters (en millions de passagers) :
Nice (9,95); Lyon (6,75); Marseille (6,12); Toulouse (5,96); Mulhouse-Bâle (4,02); Bordeaux (3,26); Nantes (2,42); Strasbourg (2,03); Beauvais (1,89); Montpellier (1,32); Ajaccio (0,98); Lille (0,94). Autres aéroports...



Les compagnies aériennes


> Annuaire des compagnies françaises...


Si elles étaient il y a peu de temps encore une douzaine à proposer des liaisons franco-françaises directes ou avec changement, il ne reste plus maintenant qu'Air France ou quasiment, surtout depuis la disparition d'Air Lib, d'Aeris et d'Air Littoral.

Pour Régional Airlines, Proteus et Flandre Air autrefois indépendantes, elles ont été rachetées par Air France et ont fusionné sous le nom de Regional. Quant à Brit'Air, bien que la marque demeure, celle-ci appartient aussi à Air France.

Reste simplement quelques "petits" transporteurs, d'ailleurs pour certains volant eux-aussi parfois sous le label d'Air France, encore présents de façon plus ou moins "confidentielle" ou ciblée sur l'hexagone.

A signaler qu'au delà des compagnies françaises, on peut - ou pourra - à l'occasion voler également avec des transporteurs étrangers. Européens (dont les low-cost Ryanair ou Easyjet) puisque désormais tout transporteur de l'Union Européenne est autorisé à programmer des dessertes intérieures d'un pays membre, mais aussi autres via le système de "partage de code" existant notamment entre Air France et diverses compagnies entre autres US (en clair le vol et le billet sont Air France mais pas l'appareil).



Liaisons vers l'étranger


On le rappelle, l'immense majorité des vols vers l'étranger au départ de province concerne des liaisons avec préacheminement vers Paris ou des villes européennes bases de compagnies. Et en toute logique, lorsque ces directs existent, ils ne concernent que les principales villes de province pour très majoritairement des moyen-courriers.



Vols réguliers

Toutefois, un marché existe et la concurrence fait que de manière générale les capitales ou les villes importantes des pays limitrophes sont désormais aisément accessibles en vols réguliers directs depuis Toulouse, Lyon, Marseille, Nice, Bordeaux et même Nantes. Ces lignes ont en outre pour vocation d'offrir des préacheminements vers les bases de différentes compagnies européennes comme Lufthansa, KLM ou encore British Airways à un public plus large attiré par des vols moyen ou long-courriers avec celles-ci. Au delà de ces dessertes vers nos voisins directs, les autres vols réguliers européens ne concernent finalement que bien peu de destinations, même si l'on peut s'envoler vers la Scandinavie depuis Nice ou l'Europe de l'Est depuis Lyon.
Pour le reste, c'est avant tout l'Afrique du Nord qui est la mieux desservie, ainsi que quelques villes africaines essentiellement depuis Marseille. Enfin les Dom sont de plus en plus facilement accessibles.


Compagnies "low cost"

Ou compagnies à bas prix. Ce sont pour la plupart des transporteurs anglo-saxons qui ont décidé de relier les grandes agglomérations européennes entre-elles aux coûts les plus bas, non pas au départ de celles-ci mais souvent d'aéroports secondaires proches de ces grandes villes. C'est ainsi que, pour principalement la desserte du Royaume-Uni et avant tout de Londres, on trouvera beaucoup de vols Ryanair ou Easyjet. Tarifs souvent imbattables et prestations plus que limitées.


Charters

Loin d'être négligeable, le charter représente un fort pourcentage du trafic international pour la province. Pour les petites villes ces vols estivaux (et peu nombreux) sont souvent aussi les seuls internationaux. Bien entendu, ce sont les destinations "vacances" qui sont programmées. On trouve donc assez facilement et en grande quantité (du moins en été) des vols vers le Portugal, l'Espagne, les Baléares, les Canaries, la Grèce et ses îles, la Turquie, le Maroc, la Tunisie. Et de manière plus ponctuelle des dessertes vers l'Irlande, la Norvège, l'Italie, Malte, Israël, les Antilles ou Montréal.
→ Trafic charters 2001 (en millions de passagers) : Lyon (0,92); Mulhouse-Bâle (0,74); Nantes (0,64); Toulouse (0,55); Marseille (0,32); Lille (0,25); Nice (0,21); Bordeaux (0,19); Metz-Nancy (0,12).



Liaisons domestiques


Province-Paris

Qu'ils soient moins de 10 000 chaque année à s'envoler du Puy-en-Velay ou plus de 3 millions au départ de Nice, Marseille ou Toulouse, les passagers en partance pour la capitale font de Paris la première destination de tous les aéroports français; assurant même pour la plupart la grande majorité du trafic aérien.

Toutefois, sur la cinquantaine de liaisons Paris-province existantes, à peine une douzaine sont réellement rentables, disposant d'un large potentiel, avec en tête six lignes "millionnaires" en nombre de passagers/an. Bien entendu, c'est sur celles-ci, et avant tout sur Nice (3,01 millions de passagers en 2005), Toulouse (2,85) et Marseille (2,03) que se concentre la concurrence avec parfois plus de 50 rotations/jour proposées au public.

En attendant, que ce soit sur ces grosses liaisons ou d'ailleurs tout autre à venir soumise à concurrence, c'est désormais plus sur les fréquences, la ponctualité et la sécurité plutôt que sur les seuls tarifs pratiqués que l'on peut faire la différence. Finis les prix écrasés tels ceux que l'on a connu sur Paris - Toulouse en janvier 95 (jusqu'à 280 F A/R TTC; soit la ligne la moins chère au monde au kilomètre !) aux débuts de la concurrence Air Inter-Air Liberté. Les compagnies ont maintenant mesuré le danger de vendre trop longtemps des billets à perte et préfèrent jouer sur la qualité de leurs prestations (même si avec les low-cost...).

Quant à l'arrivée prochaine de nouveaux transporteurs sur ces grandes lignes, elle semble assez peu probable, les créneaux (y compris horaires) étant déjà occupés. Sans oublier que sur le plan domestique le principal concurrent des compagnies aériennes demeurent de très loin le train, et notamment bien sûr le TGV qui n'arrête pas de faire baisser la fréquentation sur certaines dessertes aériennes de/vers Paris (Marseille, Bordeaux...).

A l'opposé, pour beaucoup d'aéroports "secondaires", les liaisons vers Paris (et parfois d'autres métropoles françaises) font partie des programmes d'aménagement du territoire. Qu'elles soient réalisées par Air France ou d'autres transporteurs, ces lignes sont le plus souvent subventionnées par les collectivités dans le cadre du développement économique régional. Le trafic - et parfois les prix - peuvent d'une certaine manière être assimilés à ceux de l'aviation d'affaires. Moins grand public, ces liaisons et ces aéroports sont aussi les plus sensibles à l'arrivée du TGV ou la proximité d'un autre aéroport aux lignes concurrentielles. Pour cause de fréquentation limitée, peu de changements à attendre pour ces derniers... à moins qu'ils ne deviennent la base d'une compagnie "low cost" et voient ainsi leur fréquentation exploser comme par exemple Beauvais grâce à la compagnie Ryanair et ses vols vers l'Europe.


Province-province

Loin d'être négligeable le trafic inter-province représente une bonne part des mouvements des aéroports des grandes villes (1/5 des passagers à Lyon).

Si autrefois Air France n'était finalement que peu présente sur ce créneau laissé à d'autres comme Air Liberté, Air Littoral, Régional Airlines, Flandre Air ou Brit'Air, les fusions, disparitions et autres problèmes qu'a connu le ciel français ces derniers temps font que là aussi la compagnie nationale, de façon directe ou via ses filiales, détient désormais un quasi monopole (même si une compagnie comme Easyjet s'intéresse aussi aux liaisons domestiques).

De la même façon que certaines dessertes de la capitale, de nombreuses lignes à faible fréquentation apparaissent d'abord comme de l'aviation d'affaires avec des tarifs en conséquence. Cela dit, il reste qu'aucune liaison province-province ne dépasse actuellement les 300 000 passagers/an; Bastia ou Ajaccio - Marseille ainsi que Bordeaux - Lyon étant les premières dans cette catégorie avec en gros 250 000 passagers.


Fréquentation

Pour les principales lignes intérieures en 2005 (en millions de passagers) :

1) Paris - Nice : 3,010
2) Paris - Toulouse : 2, 854
3) Paris - Marseille : 2, 025
4) Paris - Bordeaux : 1,392
5) Paris - Strasbourg : 1,031
6) Paris - Montpellier : 1,006
7) Paris - Lyon : 0,627
8) Paris - Bâle/Mulhouse : 0,562
9) Paris - Pau : 0,560
10) Paris - Biarritz : 0,550
11) Paris - Toulon : 0,477
12) Paris - Ajaccio : 0,453
13) Paris - Brest : 0,447
14) Paris - Bastia : 0,325
15) Paris - Perpignan : 0,315
16) Paris - Clermont Ferrand : 0,257
17) Ajaccio - Marseille : 0,251
18) Paris - Nantes : 0,243
19) Bordeaux - Lyon : 0,242
20) Bastia - Marseille : 0,237
21) Lyon - Nantes : 0,226
22) Lyon - Toulouse : 0,222
23) Paris - Lorient : 0,171
24) Lyon - Nice : 0,165
25) Paris - Quimper : 0,133
26) Bordeaux - Marseille : 0,129
27) Paris - Figari : 0,128
28) Marseille - Nantes : 0,125
29) Ajaccio - Nice : 0,121
30) Nantes - Nice : 0,119
31) Lyon - Strasbourg : 0,118
32) Lyon - Lille : 0,118
33) Lille - Nice : 0,114
34) Nice - Strasbourg : 0,111
35) Paris - Calvi : 0,110
36) Bastia - Nice : 0,109
37) Nice - Toulouse : 0,108
38) Bordeaux - Nice : 0,107
39) Lille - Marseille : 0,106
40) Paris - Rennes : 0,094



Tarifs et dispos des vols domestiques


Ou également vers l'étranger depuis la province. A voir via le système de recherche en ligne...






Mexique



Le pays est vaste, mieux vaut privilégier l'avion pour une découverte de l'ensemble du pays si l'on ne dispose que de peu de temps. A l'occasion on peut aussi l'utiliser pour s'éviter de très longs parcours en bus. Avec la fin de certains monopoles domestiques, une baisse des prix sur les vols intérieurs mexicains s'est faite même si l'avion demeure encore relativement cher.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

→ Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Aero Cuahonte + Aerocaribe + Aerolitoral + Aeromar + Aeromexico + Aviacsa + Mexicana (et anciennement: Aerocalifornia, déclarée en faillite le 4 octobre 2008, et Azteca, supprimée au début de l'année 2007 pour manque de sécurité)
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Il existe des pass aériens intérieurs avec plusieurs compagnies



Cuba



Les grandes villes sont reliées entre-elles par la compagnie Cubana à des tarifs abordables avec possibilité de réductions en cas d'arrivée internationale dans l'île avec celle-ci.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Cubana.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.


Vos expériences "générales"

------ (12/00) -------
"Il est possible de modifier les dates de départ de vos billets sur les lignes intérieures avec Cubana de Aviacion. A Santiago, on vous comptera 25 US $ de frais par personne, mais il est possible de faire aussi ce changement de date directement à l'aéroport et là c'est gratuit."
(P.Aurelly)







Birmanie


Il existe une vingtaine d'aéroports en Birmanie desservis en domestique. A noter que l'avion demeure relativement cher pour les étrangers et qu'il est utile de toujours bien reconfirmer ses vols.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

→ Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Air Bagan + Air Mandalay + Yangon Airways.


Vos expériences "générales"

---- (11/04) -----
"Réseau domestique développé avec Yangon Airways. Nous n'avons effectué qu'un trajet Yangon - Sittwe (nord-ouest du pays) acheté à notre hôtel (White House) au prix de 94 US $. Le service à bord est très bon. Pas de taxe d'aéroport pour les vols intérieurs. Bizarrement, l'avion effectue un stop à Thandwe. Le prix du Yangon -Thandwe est de 65 US $ et le prix pour le Thandwe - Sittwe est de 65 US $ aussi... alors qu'il s'agit du même avion."
(info@dominiquedavid.com)

---- (11/01) -----
"Réseau relativement développé. Compagnie utilisée : Air Mandalay pour un trajet Ngapali-Yangon.
L'avion a décollé avec 20 minutes d'avance ! Le prix de l'aller simple était de 75 US $ par personne à l'hôtel "Linn Thar Oo Lodge" de Ngapali. Certains avaient acheté leur billet 70 US $ à Bagan. Le Linn Lodge conduit gratuitement ses clients à l'aéroport."
(celine@earthling.net)



Cambodge


Une petite dizaine d'aéroports pour quelques liaisons domestiques dont la plus largement utilisée par les étrangers est Phnom Penh - Siem Reap (env. 100 US $ A/R).


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : President Airlines + Royal Phnom Penh Airways + Siem Reap Airways.


• Vos expériences "générales"

---- (11/00) -----
"Vol Siem Reap - Phnom Penh A/R en Eco. avec Royal Air Cambodge (satisfaction = 1/5). Vol via un aéroport perdu au milieu les rizières cambodgiennes. L'Antonov ?? bimoteur était plus bruyant que la tondeuse à gazon 2 temps du voisin. Le service réduit à une collation se résumait à une boisson et un sandwich genre laxatif puissant vu sa fraicheur disons assez approximative. Cependant, c'est surtout l'état de l'appareil qui était inquiètant. Pour exemple, entre la cabine et le poste de pilotage se trouvait la soute à bagages que nous avons pu observer librement, sa porte ne fermant plus. Nous y avons vu les valises non attachées se baladant de gauche à droite au gré de leur bon vouloir. Les pneus étaient dans un état avancé de "décomposition" et ils doivent être à leur 200ième réchappement. La place pour les jambes est plus que fort limitée et l'état avancé de l'avion n'inspire pas du tout confiance."
(thofman@prologue-software.be)
> NDLR : La RAC a désormais disparu.



Chine


A venir...



Inde


Pour ceux qui sont pressés (à éviter) ou qui souhaitent visiter l'ensemble du pays, l'avion peut s'avérer une solution vu l'étendue du territoire. Toutefois, s'il est clair que l'avion est en Inde le transport le plus rapide et le plus confortable, c'est vraiment par le train (et pas en première classe !) et le bus que l'on découvrira le pays et ses populations.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

→ Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Air Deccan + Air Sahara + Indian Airlines + Jagson Airlines + Jet Airways + Kingfisher Airlines + Spice Jet + Visa Airways.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Il existe un pass aérien intérieur avec Indian Airlines qui est la principale compagnie domestique (théoriquement un autre existe aussi avec Jet Airways). Toutefois, ces pass sont assez mal adaptés au niveau validité pour nombre de passagers : 21 jours !


Infos diverses

L'actualité aérienne en Inde (domestique et internationale).


Vos expériences "générales"

---- (11/03) -----
"Vol intérieur de Delhi à Bagdogra - Siliguri (à 80 km de Darjeeling) pour 357 Euros. Beaucoup de retard avec Indian Airlines, soit disant à cause du mauvais temps... Pour 2 heures de vol prévu, nous avons mis 6h00 à l'aller avec 2 escales !"
(cannelle@bzh.net)

---- (4/01) -----
"Réseau domestique développé. Compagnie utilisée : Indian Airlines. Moins terribles que leur réputation le laisse entendre, et des réductions pour les moins de 30 ans. Les étrangers doivent payer en devises fortes, ce qui n'est pas une bonne nouvelle. Réussi une fois à payer en Roupies, mais j'en suis encore moi-même toute émerveillée. Jamais à l'heure, c'est vrai, mais est-ce vraiment un problème en Inde ?"
(ligoazar@club-internet.fr)



Indonésie


L'avion reste utile pour parcourir de grandes distances. Tarifs intéréssants d'abord sur place. Attention toutefois à l'état du réseau domestique indonésien qui a bien du mal à se sortir de la crise économique et des problèmes politiques du pays. Résultats : des annulations de vols ou suppressions de dessertes toujours possibles, entretien parfois un peu aléatoire, surbook fréquent (toujours bien reconfirmer ses vols et se présenter longtemps en avance aux aéroports) et, en saison, des difficultés pour trouver de la place sur certaines destinations comme Bali. De toutes les compagnies locales, la Garuda est la moins pire.


• Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Adam Air + Air Regional + Awair + Batavia Air + Bouraq + Citilink + Garuda + Jetayu Airlines + Lion Air Indonesia + Mandala Airlines + Merpati + Pelita Air + Riau Airlines + Sriwijaya Air.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Il existe un pass aérien intérieur avec la Garuda.


Vos expériences "générales"

---- (10/03) -----
"Réseau très développé. Le nombre de compagnies aériennes en Indonésie a littéralement explosé depuis la crise de 98. Très bien pour les voyageurs car les prix sont très bas et les avions paraissent en bons états. Réserver quelques jours avant surtout pour avoir les meilleurs tarifs. Attention, retards fréquents et importants; donc ne prévoir aucune correspondance si ce n'est de la même compagnie."
(bexidan@yahoo.fr)

---- (1/03) -----
"Réseau développé. On a fait Medan (Sumatra) - Jakarta (Java) pour à peine plus cher (promo pour Noël) que les 3 jours de bus ! L'avion n'est pas très cher et permet d'économiser beaucoup de temps. Parfois, il sera même moins cher que le bus (notamment si vous désirez de l'air conditionné), renseignez vous bien. Par exemple, Yoygakarta - Jakarta vaut 20 US $, à peine plus cher que le bus de luxe (qui met 12 heures) mais encore bien plus cher que les bus AC ou non AC."
(agnes_konrat@hotmail.com)

---- (été 02) -----
"Pour la période du 1er au 15 juillet, il est impératif de réserver sa place d'avion depuis la France sur les vols intérieurs car ceux-ci sont fréquemment complets."
(M. Santambien)

---- (1/01) -----
"Réseau très développé à Bali et Java. Compagnies utilisées : Bouraq, Garuda. Un aller-simple Denpasar-Yogyakarta = 365 000 rp avec la Garuda. Je n'ai pas rencontré de problèmes d'horaires avec ces compagnies. Taxe d'aeroport 10.000 rp pour les vols intérieurs."
(decurenora@voila.fr)

---- (8/00) -----
"Sur l'ensemble de l'Indonésie, le réseau est finalement peu développé. Compagnies utilisées : Garuda et Merpati. Pour la liaison Denpasar-Ujung Pandang sur Garuda il est préférable de prendre le billet en France avec le vol international; c'est moins cher. Il n'y a plus de liaison entre Ujung Pandang et l'île de Flores, et donc obligation de transiter par Denpasar. On ne peut pas acheter de billet sur Merpati en France. Denpasar-Maumere = 789 000 rp et Labuanbajo-Denpaser = 650 000 rp. Avions ponctuels et même en avance car ils partent quand tout le monde est enregistré."
(lecocqm@wanadoo.fr)



Japon


Réseau très développé et vols très fréquents, souvent en 747, avec des compagnies comme la JAL, JAS, ANA... Les japonais sont nombreux à voyager et il vaut mieux réserver longtemps à l'avance.
Jusqu'à il y a peu, les compagnies s'entendaient sur les tarifs mais désormais la concurrence fait qu'il existe des écarts qui poussent à la baisse. Malgré tout les prix restent élevés. En principe, les vols doivent être payés dans les 3 jours suivant la réservation pour éviter le surbooking.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

→ Nombreuses compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : All Nippon Airways + Japan Airlines + une bonne vingtaine d'autres compagnies.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Il existe un pass aérien intérieur avec ANA. A signaler aussi qu'il est possible d'acheter dans les agences de voyages japonaises des forfaits vols + hôtel de 2 à 4 jours à des tarifs plus avantageux.
→ Recherche de vols domestiques (ou au départ) du Japon : cf. accueil de la rubrique.


Vos expériences "générales"

---- (9/01) -----
"Réseau domestique très développé et vols très fréquents, souvent en 747, avec les compagnies JAL, JAS, ANA... Les japonais sont nombreux à voyager et il faut souvent réserver longtemps à l'avance. Les prix sont traditionnellement élevés et, jusqu'à l'année dernière, les compagnies s'entendaient sur les tarifs. Mais un nouveau Tour Operator (HIS) spécialisé dans les vols discounts vient de lancer sa compagnie aérienne avec des vols à prix cassés sur Sapporo (Hokkaido) et Fukuoka (Kyushu). Les autres compagnies commencent à s'aligner... En principe, les vols doivent être payés dans les 3 jours suivant la réservation pour éviter le surbooking. Il est possible d'acheter dans les agences de voyages japonaises des packages discounts "vols + hôtel de 2 a 4 jours" à des tarifs plus avantageux, notamment pour Okinawa."
(xnjehanne@gol.com)



Laos


Une solution toujours possible sur les longues distances (ou en saison des pluies) même si finalement on passera à côté de bien des choses en n'utilisant que ce moyen transport. En attendant, le réseau domestique laotien se réduit à des liaisons entre les principales villes avec Lao Airlines (service correct). Paiement en dollars US (cash ou, uniquement à Vientiane, carte Visa) ou en Kips (moins cher); comptez env. 50/60 US $ pour faire Vientiane - Luang Prabang en A/S.
Attention, les avions décollent souvent dès que tout le monde est enregistré. Ils peuvent même partir plus de 20 minutes avant l'heure.



Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Lao Airlines.


• Vos expériences "générales"

---- (12/99) -----
"Les vols semblent assez chargés. Mieux vaut réserver aussi tôt que possible. Passer par son hôtel pour obtenir les billets semble faciliter les choses."
(J-L Quintin)

---- (7/99) -----
"J'ai quitté le Laos fin juin, alors que la saison des pluies était bien avancée. Les avions circulent de façon aléatoire tout au long de l'année mais, dans le nord, en pleine saison des pluies, ils restent la solution la plus sûre quand même, parce que les routes sont dans un état déplorable, quand elles sont ouvertes."
(cat_60@yahoo.com)



Malaisie


A venir...



Mongolie


Le pays compte environ 80 aéroports dont très peu avec des pistes en goudron La MIAT assure des liaisons entre les principales villes du pays. De manière générale, pour certaines dessertes, les départs peuvent être aléatoires et fonction de la météo ou de l'état de la piste d'atterrissage qui est souvent à même la steppe, en terre battue.
A savoir que si les billets pour les locaux ne coûtent pas grand chose, ce n'est pas le cas pour les étrangers. Attention aussi à la franchise bagages limitée à 15 kg par personne (1 US $ le kilo en sus). De même, il est utile de toujours réserver au plus tôt.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Aero Mongolia + MIAT.


Vos expériences "générales"

---- (8/04) -----
"Réseau domestique assez développé vu la population existante. Les avions des lignes intérieures sont russes pour la plupart (Antonov 24 pour nous). C'est pas Singapore Airlines mais bon, le pilote monte dans le cockpit, alors on se dit qu'il a pas envie de mourir non plus ! Enfin, je suis mauvais juge, j'adore cet avion. Quant au % d'accident, j'avoue que par lâcheté, j'ai pas regardé avant de partir... Les prix sont supérieurs pour un étranger. Ulan Bator - Moron = 145 US $/adulte. Nous n'avons pas eu de problème de retard mais si le temps se gâte j'ai le sentiment qu'il doit y avoir des problèmes vu la hauteur de plafond qu'ils ont avec ces appareils. Pas de taxe d'aéroport pour le réseau intérieur. Personnel de bord formé à la soviétique mode Stalinienne. Assez cocasse... Attention, 10 kg de bagages en soute par personne ! Un peu plus de 1 US $/kg si ca dépasse."
(vernhes.famille@wanadoo.fr)

---- (11/03) -----
"Utiliser les lignes intérieurs mongole revient moins cher que d'acheter un billet de train international et vous aurez toujours de la place, même si pour acheter le billet il y a de la bousculade. Attention, si vous aller en Mongolie en novembre, de nombreux chinois retournent chez eux avant l'hiver et vous aurez du mal à acheter un Oulan Baator - Pékin; donc achetez un billet à l'avance (minimum une semaine) au guichet international. Et même si on vous dit que cela est impossible, insistez... et vous aurez votre billet !
(vincentmarchal@hotmail.com)

---- (8/01) -----
"Réseau peu développé. Le vol Ulan Bator-Olgi permet de rejoindre l'extrême ouest facilement; assez cher."
(stephbrun@hotmail.com)

---- (11/00) -----
"Pour atteindre plus rapidement les provinces les plus éloignées comme le Gobi-Altaï par exemple, l'avion semble une bonne solution. Les prix sont souvent élevés mais c'est cependant moins fatigant que 2 000 km de soi-disantes pistes."
(laurent.bussard@eurecom.fr)

---- (11/00) -----
"Départs très aléatoires en fonction de la météo et de l'état de la piste d'atterrissage qui est souvent à même la steppe, en terre battue."
(phiscaro@hotmail.com)

---- (10/99) -----
"Lignes intérieures pour presque toutes les capitales de régions. Mais certaines pistes étant en terre battue, l'avion peut ne pas partir, ou faire demi-tour, en cas de fortes pluies. Compagnie mongole MIAT (bureaux à Ulan Bator entre la Poste centrale et le musée d'histoire). Bagages limités en soute à 15 kg, 1 US $/kg sup. Avion à hélices, bruyants et au confort relatif (mais c'est quand même mieux qu'à Tombouctou !). 82 US $ pour un aller simple UB-Mšršn et 1 US $ de taxe d'aéroport."
(rabagnac@club-internet.fr)



Thailande


Le pays dispose d'une vingtaine d'aéroports reliés par notamment la Thaï et Bangkok Airways.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Air Andaman + Bangkok Airways + Nok Air + One-Two-Go + Orient Thai Airlines + PB Air + Phuket Air + Thaï Airways.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Possibilité de pass intérieur (Thaï) ou d'achat de vols à "l'unité" (env. 60/100 € selon dessertes) depuis la France auprès de nombreuses agences.


• Achat de billet sur place

"A Bangkok, si vous devez acheter un billet d'avion, il est presque plus intéressant de vous adresser aux compagnies aériennes. En effet, rares sont les agences de voyage qui ont de bons tarifs négociés avec les compagnies, comme BCI située dans une ruelle perpendiculaire à Kao San Road. BCI a certainement les tarifs les plus intéressants de la capitale, mais à peine moins chers que si vous vous adressez directement aux compagnies.
A éviter l'agence STA Travel qui a déménagé dans le Wall St Center, à perpet. En plus, ils sont peu compétents et beaucoup plus chers. A éviter aussi les agences le long de la station de train à l'aéroport qui prétendent avoir les meilleurs tarifs. Ils sont tout aussi aussi incompétents et chers.
Non, sincèrement le mieux est d'aller directement chez les compagnies comme par exemple la Malaysian ou Egypt Air (pour les Philippines, Tokyo ou un retour sur l'Europe). Ils sont très sympas et pros. Ils éditent le billet dans les 5 minutes (contrairement aux agences ou il faut attendre le lendemain sans être sur de l'avoir) et on peut payer par CB sans commission (contre 3% dans les agences). De plus, les conditions des billets sont très souples avec modification des dates sans frais et remboursement (parfois intégral) en cas de non utilisation même seulement du retour (utile pour les Philippines ou l'Indonésie ou un billet retour est obligatoire)."
(julien_peugnet@hotmail.com)



Vietnam

Bon réseau développé proposé par Viêtnam Airlines. Quoique un peu cher (mais désormais les prix sont en principe les mêmes pour les locaux et les étrangers), à la limite l'avion est intéressant pour ceux qui veulent rapidement relier Hanoi à Saigon (env. 100 US $ A/S). Utile le plus souvent que de réserver au plus tôt.


• Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Pacific Airlines + Vietnam Airlines.
→ Des réductions possibles en cas d'arrivée dans le pays avec Vietnam Airlines.


Vos expériences "générales"

---- (8/04) ----
"Réseau domestique développé. Hanoi - Dien Bien Phu avec un petit bimoteur à hélice très très secouant. Danang - Hanoi : achetez directement à la compagnie Vietnam Airlines pour vous éviter les commission extravagante des agences... Pas de problème particulier pour changer les billets si des places sont dispo."
(NTalbordet@CG91.fr)

---- (12/03) ----
"A partir de 2004, il ne devrait plus y avoir de tarification différente entre vietnamiens et étrangers pour ce qui est des liaisons aériennes domestiques de Vietnam Airlines (et autres). Ainsi, par exemple, un Saigon - Hainoi coûtera environ 100 US $ pour tous en A/S. "
(rubrique "actu voyages" d'abm.fr)

---- (3/03) ----
"Concernant Vietnam Airlines en domestique, je suis très étonnée. Je m'attendait à tout sauf à cela. Trajets Hanoi-Danang et Hue-Saigon : Airbus flambant neuf, personnel très capable… sentiment de sécurité absolu. Bon, pour le sandwich c'était un peu bizarre (pâté de foie, enfin je pense), mais il avait au moins le mérite d'exister et d'être capable de rassasier toutes les faims (même les plus grosses). Compagnie très très ponctuelle car elle part même parfois un peu en avance."
(julie.tricoire@thevaluesystem.com)

---- (fin 02) ----
"Prudent de réserver ses vols la veille, soit auprès de votre hôtel , soit auprès d'une agence de voyage."
(xxx)

---- (11/00) -----
"Agréable surprise avec Vietnam Airlines sur le réseau domestique. Satisfaction = 3,5/5. Trois vols effectués : Hanoi-Hue en A320, Haiphong-Saigon en Fokker et Saïgon-Siem Reap (Cambodge) en ATR. Avions neufs et impeccablement entretenus. Sur les vols intérieurs le service minimum ne nous permet pas d'avoir une idée objective de sa qualité mais sur le vol internationnal le service fut d'un bon niveau mis à part des sandwiches assez exotiques... ce qui est somme toute assez normal. Toujours est-il que ce fut dans les trois cas des vols agréables, simples et confortables, places pour les jambres, hotesses toujours disponibles et souriantes."
(thofman@prologue-software.be)







Australie


Fort logiquement le réseau domestique australien est très développé et de qualité avec de très nombreux transporteurs dont certains d'ailleurs uniquement spécialisés sur une seule région. A signaler qu'avec Virgin Blue, l'Australie dispose également de compagnies "à bas prix" (d'autres à venir) offrant des tarifs souvent imbattables sur de multiples dessertes internes.
Bref, vu l'étendue du pays, le réseau développé et des prix relativement attractifs (auxquels s'ajoutent des possibilités de forfaits), l'avion est plus qu'à conseiller en Australie.


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Qantas + Virgin Blue + une vingtaine d'autres compagnies locales.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Il existe plusieurs pass aériens intérieurs notamment avec Qantas.


Vos expériences "générales"

----- (6/02) ---------
"Si vous avez peu de temps et des sous, c'est en avion qu'il faudra vous déplacer, mais les lignes intérieures coûtent très cher. Exemple : Sydney - Perth = 1 000 AU $ alors qu'en train il vous en coûtera pour quelques jours de voyage 250 $ ou 300 $ en bus. Si vous voulez choisir l'avion sachez que les vols de la compagnie Virgin Blue sont réputés pour être les moins cher mais qu'on ne peut réserver que par Internet. Il est aussi possible d'acheter des pass."
(unpeuplusloin2@yahoo.fr)
----- (1998) ---------
"Les vacanciers en Australie ont droit à des tarifs préférentiels sur les vols intérieurs, même s'ils ne sont pas venus en Australie avec British Airways/Quantas. Il suffit de montrer le billet international de retour et le passeport pour avoir droit à une réduction substancielle (300 Aus $ - 1 200 FF - au lieu de 500 Aus $ pour un A/R Melbourne - Cairns) sur Qantas qui reste la principale compagnie intérieure. Moralité : les packages "vol international + coupons pour vols intérieurs" sur Quantas ne sont pas forcément avantageux... "
(shuichi@mail.student.unimelb.edu.au)



Nouvelle-Zélande


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Air New Zealand + Freedom Air + Great Barrier Airlines + Origin Pacific + Qantas New Zealand + Sounds Air + Stewart Island Flight + Sunair.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.


Vos expériences avec certaines compagnies locales

----- (9/03) ---------
"La compagnie australienne Virgin Blue devrait créer pour le début 2004 une low cost baptisée Pacific Blue. Celle-ci reliera d'abord entre elles Brisbane (Australie) et Christchurch (Nouvelle-Zélande) au prix de 58 US $ l'A/S. D'autres liaisons devraient suivre par la suite sur ce même axe ainsi qu'en domestique au niveau néozélandais."
(rubrique "actu voyages" d'abm.fr)



Polynésie Française


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Air Moorea + Air Tahiti + Wan Air.
→ Annuaire des principaux aéroports du pays.
→ Il existe plusieurs pass aériens intérieurs avec Air Tahiti.
→ Recherche de vols domestiques (ou au départ) de Polynésie : cf. accueil de la rubrique.


Vos expériences "générales"

----- (7/01) --------
"Trajet Tahiti - Huahine - Bora Bora - Moorea - Tahiti avec Air Tahiti. Forfait pass inter-îles pour environ 1 600 F taxes comprises. Qualité de service: ponctualité, amabilité. Nous n'avons eu aucun problème. Officiellement règle stricte pour les excédents de bagages, en réalité attitude très tolérante."
(erwan74@netcourrier.com)







Iran



Le pays dispose d'un réseau domestique développé, vraiment très économique et très pratique vu la taille du pays. Donc, à utiliser sans hésitations selon ses envies (voire même pourquoi pas à destinations des pays voisins).


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Iran Air + Iran Aseman Airlines + IranAir Tours + Mahan Air


Vos expériences "générales"

---- (10/01) -----
"On traverse le pays pour 150 FF à peu près; donc cela ne vaut pas le coup de se priver si on aime l'avion ou si l'on est fatigué ! A signaler que, vu le coût très bas du pétrole en Iran, il existe parfois aussi de bonnes occasions économiques pour partir vers d'autres pays au départ du pays (ex. : Téhéran-Bombay = 210 US $)."
(annesofree@hotmail.com)

---- (5/99) -----
"Réseau développé. Compagnie utilisée : Iran Air. L'avion est très bon marché en Iran. Il est possible de traverser le pays pour une centaine de francs. La compagnie Iran air semble très sûre. Dans le sud du pays, les paysages sont assez arides et parfois peuvent paraître un peu monotones. Il peut donc être intéressant de prendre l'avion, même si l'on se prive de la convivialité que procure un voyage en autobus. Il y a deux autres compagnies aériennes privées."
(aronzano@ccip.fr)



Ouzbékistan


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Uzbekistan Airways
→ Annuaire des aéroports du pays.


Vos expériences "générales"

---- (4/04) -----
"Réseau domestique développé avec Uzbekistan Airlines. La flotte est un peu âgée mais en cours de renouvellement. Sinon c'est bon marché et cela permet d'éviter de passer par un autre pays en transit ce qui est illégal et donc source de corruption..."
(francois.metzger@free.fr)

---- (8/03) -----
"Important : à Tashkent, chez Uzbekistan Airways, si vous payez par CB, le prix est environ 30% moins cher. Par exemple, pour Khiva en cash c'est 75 US $, et en CB c'est 55 US $. La raison est simple, en cash il y a 20 US $ qui vont dans la poche du gars au guichet !"
(rdemouginv@hotmail.com)



Pakistan


Compagnies, tarifs, réseau, horaires...

Compagnies assurant des vols domestiques (horaires, réseaux, etc, à voir sur leurs sites) : Aero Asia + Airblue + Bhoja Air + PIA + Shaheen Air
→ Annuaire des aéroports du pays.



Derniers adhérents en ligne

marardon   adhabm   sabonbois   odechailler   opaugam   rdemougin   grperra   catherine   brtanguy   andupont   dabarreteau   anverdier   hemadelaine   agiudicelli   lgilbert  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public