logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
Vous êtes iciAccueil|Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages | ABM - Aventure du Bout du Monde
samedi, 11 août 2018 10:00

Que visiter pour un week-end à Buenos Aires ?

L’Argentine est une destination lointaine qui fait rêver les voyageurs intrépides. Des endroits mythiques comme le glacier Perito Moreno et la Péninsule de Valdés (tous deux en Patagonie) ou les Chutes d’Iguazu, offrent des beautés naturelles qui promettent des expériences inoubliables.

Mais avant de partir dans la nature à travers l’énorme territoire argentin qui fait plus de 5 fois la taille de la France, il faut faire un arrêt obligatoire d’au moins un week-end pour vivre un autre type d’aventures : celles que réserve la capitale du pays, Buenos Aires.

Buenos Aires est une immense métropole de plus de 12 millions d’habitants qui mélange la richesse culturelle de migrants venus de tous les coins de la planète pour créer une identité unique pour une des villes les plus belles d’Amérique du Sud.

Que ce soit dans ses nombreux musées, ses grands espaces verts, ses excellents restaurants ou ses centres commerciaux, Buenos Aires ne cesse d’étonner les visiteurs et offre des attractions pour tous les gouts.

Le quartier de Palermo, par exemple, est considéré comme le plus « cool » et jeune de la ville. Des gens de tous les âges se rassemblent dans les bars autour de Plaza Serrano pour boire un verre avant de sortir dans des boites du quartier comme Niceto Club. Pendant la journée, Palermo attire également les locaux et les touristes pour prendre des cafés ou faire du shopping dans les magasins de designers, ainsi que pour faire du sport dans le magnifique « Bosque de Palermo », un énorme parc fréquente par grand nombre de porteños, comme sont appelles les habitants de Buenos Aires).

Moderne et chic, le quartier de Puerto Madero rend hommage aux femmes argentines dans tous ses noms de rues. Situé sur la côte, Puerto Madero est un des belles cartes postales de la capitale argentine, notamment dans son « Pont de la Femme » de l’architecte Santiago Calatrava.

Après profiter d’un excellent steak accompagné de vin argentin dans un des nombreux restaurants du quartier, comme Siga La Vaca, la nuit peut continuer avec un verre dans les bars ou boîtes de la zone, ou bien avec quelques mains de poker dans le Casino Flotant installé dans un bateau sur les eaux du Rio de la Plata.

En fin de comptes, les argentins ne jouent pas que dans des terrains de football, et l’Argentine a d’excellents  joueurs de poker comme Leo Fernández, qui joue à l’international.

Le quartier plus huppé de Recoleta montre une Buenos Aires plus traditionnelle avec son architecture européenne qui caractérise la ville. Des centres commerciaux comme le Pato Bullrich ont des excellentes options d’achats de marques locales et internationales.

Un point de passage immanquable est le Cimetière de la Recoleta, avec de nombreux tombeaux impressionnants, notamment celui de Eva Peron, le plus connu et imposants d’entre eux.

La visite de la ville peut se terminer dans le populaire quartier de La Boca, historiquement connu pour être un quartier de migrants italiens. Une visite (ou encore mieux, en match en direct) dans le stade de La Bombonera, du club Boca Juniors et une promenade dans la rue touristique « El Caminito » sont une manière idéale de compléter un week-end à Buenos Aires.

mardi, 31 juillet 2018 08:58

Le Japon, un des pays les plus avancés ?

 

En à peine un siècle, le Japon a largement dépassé le reste du monde. Le pays nippon entre dans une ère où le monde surdimensionné et la réalité virtuelle sont devenus une réalité bien ancrée dans le monde. Au Japon, la place de l’informatique est d’une telle importance que le pays du soleil levant avance à un rythme effréné dépassant largement les attentes de certains analystes experts dans ce genre de situation.

Pendant que le reste du monde avance à petit pas, le Japon est réputé pour faire des pas de géants, devançant la plupart des pays. Une raison, sans doute, pour laquelle on dit de ce pays comme étant un des pays les plus avancés du monde.


> Là où le virtuel dépasse largement la réalité

Au Japon, l’informatique est d’une telle importance qu’elle reprend les rênes de la réalité. En quelques années seulement, le Japon figure parmi les pays les plus innovants à côté de sa voisine la Corée du Sud. A travers une élaboration judicieuse du maniement informatique, le pays du Soleil levant s’est démarqué à travers sa capacité à gérer des robots.

Mais à côté de ce succès figure aussi la création de site web. Le Japon c’est avant tout des interfaces exemplaires. Les versions sont innombrables surtout avec celles des e-commerces qui favorisent des plateformes attirantes et de plus en plus innovantes. Dans cette perspective, le pays élabore des logiciels de plus en plus performants et des techniques de création subliminaux pour atteindre une audience importante.


> La haute technologie

Le Japon est bien connu à travers sa capacité ingénieuse d’allier la tradition et la modernité. Une excellente dextérité qui lui vaut les plus grands respects du monde. Mais quand on parle de Japon, on parle surtout de la haute technologie et ce pays occupe le 2nd rang en ce qui concerne ce domaine. Au niveau mondial, quand on fait référence à la haute technologie nippone, on parle surtout de jeux vidéo et surtout des robots. Mais à côté de ces bijoux, il y a surtout les sites web et les interfaces graphiques de haut niveau.

Ces deux choses sont concomitantes dans le pays du soleil levant. Dans ce pays où les concurrences sont rudes, la création de site web est devenue primordiale. Ce ne sont plus les géants dans l’activité économique du pays qui sont concernés, les petites firmes et les particuliers s’y attèlent également. Ainsi, les demandes fusent avec des sites de plus en plus élaborés avec des fonctionnalités encore plus ingénieuses.

Et accompagnant cette demande : l’interface graphique. Car l’interface graphique est d’une importance capitale au Japon. L’interface graphique est un moyen facile permettant de communiquer avec son ordinateur via un écran et une souris. Cette option est très importante dans la création de site web. Au fil des années, Japon devance les besoins en créant des interfaces plus innovantes. Si avant, les interfaces n’étaient seulement que textuelles, elles sont maintenant graphiques.

Avec une élaboration en 3D et 4D, même si les interfaces relèvent des exploits de Microsoft, Japon parfait les recherches en proposant des créations de site web avec des fonctionnalités plus avancées.


> Wix, le logiciel phare du moment

Avec une course avec la modernité, le Japon est aussi adepte des derniers logiciels en vogue dont Wix. Wix est un logiciel élaboré dans le but de créer des sites en mode SAAS. Cette méthode permet de naviguer librement sur votre site et d’y accéder facilement depuis n’importe quel navigateur : Chrome, Firefox, Explorer, etc.

La notoriété de Wix s’est principalement basée sur la possibilité de créer un site internet de qualité. En effet, le logiciel possède une version freemium. Cette dernière permet aux amateurs et personnes peu exigeantes de créer leur propre site sans avoir à payer quoi que ce soit. Il permet donc de créer des sites internet très simples en quelques heures seulement. Bien qu’il soit entièrement gratuit dans cette version, les améliorations des options de base sont toutefois payantes.

En créant un site via Wix, le domaine se terminera donc par wix.com. Mais étant donné sa gratuité et sa simplicité, il est conseillé pour les personnes qui ne sont pas intéressées à générer beaucoup de trafic.


Toutefois avec des demandes de fonctionnalités plus compliquées, Wix devient payant à un certain niveau. Mais cela varie généralement en fonction de la version. Avec une facilité de manipulation, un site Wix peut être supprimé en quelques clics seulement, ce qui n’empêche pas pour autant les options payantes et le compte d’être ouverts.

Avec une élaboration ingénieuse, Wix offre une interface très appréciée ce qui en fait une attraction phare pour les créateurs de site web débutants. Dans son ensemble, Wix a été créé pour permettre de créer un site vitrine ne contenant que quelques pages avec une génération de trafic assez moindre.

 

lundi, 30 juillet 2018 10:50

Coins de paradis : cinq magnifiques plages sauvages autour du monde

 

Nous vivons sur une planète magnifique mais de plus en plus menacée. En parlant des pollutions plastiques qui défigurent des utopies sauvages pourtant inhabitées tout comme du gaspillage de l’eau qui déstabilise des espaces naturels fragiles, Waterlogic a relevé un défi : sensibiliser l’opinion publique sur la catastrophe climatique imminente dans l’espoir d’initier un changement avant qu’il ne soit trop tard.

Si nous n’agissons pas rapidement pour freiner la surconsommation des matières plastiques jetables, nous risquons de voir nos côtes disparaître sous une mer de déchets. Dans cet article, Waterlogic vous emmène sur les plus beaux endroits de la Terre, de véritables coins de paradis que nous mettons en danger avec nos habitudes irresponsables. Nous vous ferons découvrir des jardins d’Eden inexplorés dans l’espoir de vous faire prendre conscience des trésors que nous devons protéger afin que nos enfants en profitent un jour.

Nous avons produit plus de 9 milliards de tonnes de plastique depuis 1950. La majorité de ces matières plastiques existe encore aujourd'hui, dont notamment le plastique à usage unique, véritable fléau des océans. Le Forum Économique Mondial estime que près de 8 millions de tonnes entrent dans nos mers chaque année. Si l’on suit cette estimation, on arrive à une terrible conclusion : en 2050, la mer pourrait contenir plus de plastique que de poisson.

Nous voyons déjà les premiers effets. En Europe s’échouent sur les plages des cachalots morts empoisonnés après avoir ingéré des dizaines de kilos de plastique. Mais ce n'est pas seulement la vie marine qui en souffre. De nombreuses destinations côtières célèbres ne peuvent plus résister face à la pression du tourisme de masse.

Maya Bay, magnifique plage thaïlandaise rendue célèbre par la superproduction hollywoodienne 'The Beach', a été récemment fermée temporairement par les autorités. Sa surexploitation détruisait l’écosystème local. Le tristement célèbre littoral de Kuta à Bali est depuis devenu la proie de vagues de déchets qui se déversent sur le littoral.

Cependant, la beauté existe encore ailleurs. Découvrez dans cet article la sélection opérée des cinq plus belles plages sauvages de la Terre. Ile Cook

Ile Cook> AITUTAKI, LES ÎLES COOK
Cook

Si vous cherchez une escapade à la Robinson Crusoé, vous trouverez votre bonheur sur les îles Cook.
De nombreuses îlots cachés et des archipels secrets dansent dans les eaux cristallines.
Les rives désertes enveloppent le lagon turquoise d'Aitutaki. Dans cet endroit unique au monde, vous pouvez nager seul parmi toutes sortes de poissons tropicaux. Un lac privé. Immense.
Comme l’impression d’entrer dans une publication Instagram, tant les couleurs sont paradisiaques.
Rien d’étonnant à ce que ces îles figurent dans tous les guides touristiques.
Pourtant, le site reste encore calme et tranquille.

> L’ARCHIPEL BAZARUTO, MOZAMBIQUE
mozanbique

L'Afrique a la chance de compter d’innombrables havres de paix tropicaux.
Si vous avez déjà rêvé de dîner sur une île privée, ne cherchez pas plus loin que Bazaruto.
Ici, aucune trace de vie en dehors des bruissements de la faune marine.
L'archipel regorge de brins de sable qui vous invitent à traverser des mers azur et peu profondes.
Accessible seulement par bateau, cet archipel incarne la beauté à l’état pur.
La population prend grand soin de préserver la majesté de ce que la terre leur a confié. Voilà un niveau d’engagement pour la protection d’un écosystème dont toutes les autres communautés devraient s’inspirer !

> CHAMPAGNE BEACH, DOMINIQUE
dominique

La splendeur sauvage ne se résume pas à un simple sanctuaire de sable blanc.
Alors que les Caraïbes sont réputées pour leurs îlots paradisiaques, peu se sont aventurés sur le joyau caché qu'est la Dominique. Appelée «l'île Nature», elle possède une des biodiversités les plus riches de la planète.
Glissez de la jungle verdoyante dans les eaux cristallines avec pour seul fond sonore le bruissement des flots.
Pour une expérience hors du commun, découvrez l'enclave rocheuse de Champagne Beach.
Célèbre pour ses eaux effervescentes, les plongeurs nagent au milieu des sources volcaniques comme des jets d'eau bouillante qui jaillissent pour créer une source chaude incroyable.


> L’ÎLE DE PORQUEROLLES, FRANCE
Porquerolles

Face aux côtes françaises, en pleine mer Méditerranée, découvrez une île magnifique, protégée depuis 1971 au sein du parc national de Port-Cros. Véritable petit paradis, ses plages idylliques de sable fin aux eaux turquoises et transparentes attirent des visiteurs privilégiés. Les senteurs d’eucalyptus créent une atmosphère inoubliable.
Porquerolles est la plus connue des îles d’or. Protégée par l’État français, elle est aujourd’hui le refuge de plusieurs espèces animales et végétales rares.
Sur ces sentiers tortueux que vous pouvez empruntez pour de délicieuses randonnées pédestres ou à vélo, partez explorer les nombreuses criques.Un paradis protégé si proche de nous !


> L’ÎLE DE CUMBERLAND, GÉORGIE, ETATS-UNIS
Georgie

Encore trop confidentiels, les 28 kilomètres de la côte de l'île de Cumberland offrent pourtant de nombreuses possibilités d'exploration au large de la Géorgie aux Etats-Unis. Traversez ses marais, ses bancs de boue et ses ruisseaux de marée pour arriver sur des étendues de sable blanc habitées seulement par des chevaux sauvages, de vieilles tortues de mer, des tatous et toutes sortes d'artefacts historiques.

En explorant ce littoral, on ressent un sentiment nature sauvage et inexplorée. Bien qu'il y ait eu des aménagements dans la région, aventurez-vous à quelques kilomètres pour camper au bout de sentiers pour la plupart non cartographiés.

IL EST URGENT DE PROTÉGER CES ESPACES VIERGES

Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de cet article, rappelez-vous que nos espaces naturels ne peuvent pas supporter autant de pression. Nous devons tous agir pour nous débarrasser du plastique. L'Union Européenne a proposé récemment des mesures importantes pour retirer de la circulation les articles à usage unique les plus dommageables comme les cotons-tiges, les pailles et les couverts jetables.

Par ailleurs, plusieurs multinationales subissent des pressions pour mettre en place leurs propres contrôles sur le plastique. Cependant, notre dépendance quotidienne au plastique est telle qu'il faudra plus que des lois pour débarrasser le monde de ces déchets toxiques. Nous devons chacun modifier notre comportement et demander aux autres de faire la même chose si nous voulons voir un véritable changement vers des modes de vie plus durables qui permettront de préserver notre merveilleuse planète. Pourquoi ne pas opter pour des pratiques respectueuses de l'environnement et réduire la pression touristique sur les destinations de vacances à travers le monde déjà si fréquentées?

CONSEILS POUR UN VOYAGE RESPECTUEUX DE L'ENVIRONNEMENT
Ne pas louer une voiture et explorer les sites locaux en bus, en train ou en vélo.
Recyclez les journaux, les magazines et réduisez le nombre d'articles à usage unique tels que les serviettes et les couverts.
Agissez à l’hôtel comme vous le feriez à la maison. Évitez de demander de nouvelles serviettes inutilement, prenez des douches courtes et limitez votre consommation en énergie.


CONSEILS POUR UN VOYAGE RESPECTUEUX DE L'ENVIRONNEMENT

Ne pas louer une voiture et explorer les sites locaux en bus, en train ou en vélo.
Recyclez les journaux, les magazines et réduisez le nombre d'articles à usage unique tels que les serviettes et les couverts.
Agissez comme vous le feriez à la maison. Évitez de demander de nouvelles serviettes inutilement dans votre hôtel, prenez des douches courtes et limitez votre consommation en énergie.
dimanche, 22 juillet 2018 18:51

La famille qui voyage

Paul et Gizem se sont rencontrés à Bruxelles, il y a maintenant 11 ans. Durant ces années, ils ont construit toute une vie ensemble. Ils se sont mariés, ont déménagé à Paris, accueilli deux enfants, visité la Turquie, l’Andalousie, Sicile, New York, le Vietnam, Bali… et à partir du 1er septembre 2018, ils s'apprêtent à vivre leur plus grande aventure en famille : quitter leur appartement, minimiser leurs affaires au maximum et faire le tour du continent européen en camping-car.

Payna, la grande sœur âgée de 3 ans et Rumi, le petit frère de 8 mois sont les grandes inspirations derrière ce projet. Leur arrivée au monde a suscité plusieurs questions sur la vie, comment offrir un épanouissement et une meilleure éducation aux enfants. La réponse fut le voyage. Découvrir d’autres cultures, s’ouvrir au monde, partager des moments intenses, changer de climats, expérimenter de nouvelles cuisines (véganes)… Le projet de “La famille qui voyage” est ainsi né.

Leur itinéraire comprend 43 pays avec un départ de Paris, une petite remontée en Belgique pour dire aurevoir à la famille de Paul.

Le challenge est double, car c’est la première fois qu’ils voyagent à bord d’un camping-car et avec deux enfants en bas âge.

Toutes ces nouvelles expériences sont décrites pas-à-pas sur leur site lafamillequivoyage.com et leurs réseaux sociaux @lafamillequivoyage afin d’informer et d’inspirer d’autres esprits voyageurs.

dimanche, 22 juillet 2018 18:27

Festival d'ABM Lyon

ABM Lyon organise son festival annuel de films de voyage réalisés par ses adhérents.

Cette année,  vivez une aventure culinaire autour du monde, découvrez le Japon entre tradition et modernité, la Namibie et son peuple Himba aux conditions de vie très rudes et le Mékong à la culture millénaire.

Enfin, rencontrez différentes ethnies sur les routes d’Ethiopie et côtoyez les enfants des rues de Calcutta.

ABM Antenne de Lyon http://lyon.abm.fr  
abmlyon@wanadoo.fr    

  • Du 19 novembre au 1er décembre, les adhérents d'ABM Lyon vous invitent à partager leurs « Coups de cœur » à travers une sélection de photos prises lors de leurs voyages.   
  • Découvrez-les  dans le hall de la MJC Marcel Achard, 112 avenue Maréchal Foch, 69110 Ste Foy Lès Lyon. 9h-12h et 14h-19h. Entrée libre Tout public.
    ABM Antenne de Lyon http://lyon.abm.fr  
    abmlyon@wanadoo.fr    
vendredi, 20 juillet 2018 11:30

ABM Tours lance son festival !

Top départ... préparez-vous aux VOYAGES ?
On vous dévoile la programmation de la première édition du Festival « TERRE DES MONDES » ?
Rendez-vous sur le site tours.abm.fr pour découvrir les 8 superbes voyages qui seront présentés par leurs réalisateurs
> Samedi 13 octobre 2018 de 13 h à 23 h
Au centre culturel Yves Renault
à Chambray-Les-Tours
mercredi, 18 juillet 2018 09:34

5 destinations pour un week-end en amoureux

Besoin de changer d’air ? Un week-end en amoureux est parfait pour raviver la flamme de votre couple ! Découvrez les meilleures destinations pour un week-end romantique réussi !


> Venise

Venise est sans aucun doute la ville des séjours en amoureux ! N’hésitez pas à découvrir les nombreuses ruelles romantiques de cette ville. Si vous passez votre week-end en amoureux à Venise, un tour de gondole est l’activité à ne pas manquer. Pour un romantisme à son paroxysme, passez une soirée en amoureux dans un des nombreux restaurants de Venise.


> Londres

Ce ne sont pas les activités romantiques qui manquent dans la capitale britannique. Parmi les plus connues, un tour de grande roue London Eye. Celle-ci vous offre une vue incroyable sur Londres ! Pendant le coucher de soleil ou la nuit, observez la ville de Londres et profitez des paysages magnifiques.

Pendant votre week-end en amoureux, pensez à faire une croisière sur la Tamise. Pour un romantisme assuré, vous pouvez même réserver une table pour dîner à bord de la Tamise !


> Paris

Pour passer un week-end en amoureux, la capitale française est la ville romantique par excellence. Elle est parfaite pour se libérer et raviver la flamme de votre couple. Se promener le long des quais de la Seine ou des berges, Paris ne manque pas de choix. N’oubliez pas de vous rendre dans le célèbre quartier de Montmartre ! Avec ses nombreux restaurants romantiques et une vue incroyable sur la capitale, vous ne trouverez pas plus romantique. Vous pourrez également y découvrir le Moulin Rouge. Le célèbre cabaret propose en-effet des soirées dîner-spectacle idéales pour passer un bon moment de détente.

Comment parler de Paris sans évoquer Disneyland ? Le plus grand parc de France est autant prisé par les familles que les par les couples. Vous pouvez vous promener tranquillement dans les châteaux ou même en bateau, idéal pour changer d’air !


> Lisbonne

La capitale portugaise est une destination idéale pour quelques jours de détente en couple. Profitez des magnifiques vues offertes par la tour de Belém ou encore le célèbre Castelo de São Jorge. En été, rien de plus romantique qu’une balade le long de la plage à Costa Da Caparica.

Le petit plus de la ville de Lisbonne : le coût de la vie est deux fois moins cher qu’en France, de quoi faire des folies !


> Prague

La capitale de la République Tchèque fait partie des destinations les plus romantiques d’Europe. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, cette ville regorge de monuments historiques à visiter. Parmi ceux-ci, l’Église de Notre-Dame du Týn ou encore le château de Prague.

A l’ouest de la ville, vous trouverez l’île de Kampa, appelée “La petite Venise de Prague”. Pour un endroit calme et romantique, c’est idéal. Depuis le pont Saint-Charles, profitez d’une vue panoramique sur la ville.

Vous l’aurez compris, ce ne sont pas les destinations qui manquent pour un week-end romantique au top !

mardi, 17 juillet 2018 11:27

Randonnée à vélo dans la Dombes

Dimanche 17 Juin : fête des pères mais surtout journée de notre balade à vélo dans la Dombes organisée par Helmut assisté de son fils Emmanuel qui sera notre « vélo balai ». Il est  chargé d’encadrer, soutenir et aider les cyclistes du groupe en difficulté sur les routes de notre périple.

A 11h du matin après un petit déjeuner  bis et la préparation de notre équipement  à Joyeux, notre lieu de rendez-vous, nous partons à 14 en direction du Montellier. Le temps un peu gris, est idéal ,  la température est douce. Le vent souffle par moment et nous caresse le visage tandis que nous pédalons joyeusement sur de petites routes de campagne peu fréquentées par les automobilistes.

Helmut, comme toujours, a fort bien organisé la journée. Nous disposons d’une photocopie de la carte régionale sur laquelle est indiquée notre circuit. Après un premier arrêt au bord de d’un étang pour admirer la vue, nous continuons à pédaler en direction de Cordieux. Nous grignotons et nous reposons au bord de l’étang Chiroland avant de repartir vers Sainte Croix. Puis, nous traversons ce village en admirant les vieilles fermes typiques de la région, toutes en longueur.

La route monte parfois de façon assez raide : les «  200 m un peu difficiles » selon Helmut, correspondent-ils  à l’évaluation d’un dénivelé ou d’une distance ?!! Certains d’entre  nous préfèrent descendre de leur «  monture » et marcher. Fort heureusement, nous trouvons au sommet de la côte un grand  emplacement dégagé pour déposer les 14 vélos et pique niquer.

Après avoir repris des forces et beaucoup de calories (un peu trop pour pédaler dans les côtes ?), nous repartons vers Pizay puis Le Montellier  boucler notre circuit. Deux membres du groupe descendent directement sur Joyeux car faire près de 30 km  sans entraînement est déjà une prouesse. Les autres, cyclistes chevronnés, font une nouvelle boucle et passent par Versailleux voir les oiseaux de la Dombes depuis deux observatoires. Nous repérons des cygnes, des fuligules, des foulques macroules et des grèbes et même des ragondins.

 Il est maintenant temps de regagner Joyeux afin de rendre les vélos de location, et de conclure cette bonne journée de plein air par un dernier moment convivial, celui du thé. Le compteur kilométrique du vélo de l’une d’entre nous indique 40,5 km.

 Nous avons tous apprécié cette sortie loin des routes très fréquentées car elle nous  a permis de contempler la faune et les beaux paysages de la Dombes : étangs, champs de blé doré, forêts…

Avant de nous séparer nous discutons des prochaines activités prévues en juillet un pique-nique et en août un repas au restaurant puis regagnons nos  voitures. Il est 19h30 quand j’arrive chez moi fatiguée certes mais ravie de ma journée. 


> Martine Rémy (ABM Lyon)

mercredi, 11 juillet 2018 16:47

L'infini mongol

Prendre le bon chemin .....
Voilà bien un choix crucial dans ce pays sans route, sans poteau indicateur, sans GPS, sans téléphone portable.

Coupés du monde, oui, nous le sommes avec à l’horizon des monts de quartz et de granit. La voiture roule vite, au moins

50 km/h sur cette piste caillouteuse et poussiéreuse.

Pas le moindre signe de vie animale ou humaine, juste une végétation rase, sèche et éparse. Ces montagnes au loin nous semblent inatteignables. Nous roulons tout l’après-midi.

Elles ne se rapprochent que lentement, très lentement. Parfois la piste se sépare en deux.

Notre chauffeur n’hésite jamais sur le chemin à prendre. Il paraît que toutes les pistes mènent quelque part...

En fin de journée, nous arrivons à destination.

Un petit campement, quelques vestiges d’un monastère. Nous faisons connaissance avec ce qui deviendra notre habitat pendant dix jours. Nous poussons une porte d’un mètre de haut — c’est ainsi que nous nous “assommerons” régulièrement — et c’est l’émerveillement.

La yourte baigne dans une couleur orangée, deux lits en bois, peints de couleurs vives, orange, bleu, rouge ; une table basse, deux tabourets, un tapis, un poêle au milieu.

Mon enthousiasme ne connaît plus de borne.

C’est un espace douillet, un vrai cocon. Nous installons nos affaires. Le camp est implanté au pied d’une rivière, pour l’heure, asséchée.

Un petit rongeur passe entre mes pieds... tiens, le cocon n’est pas hermétique. Il faut refermer les sacs à dos dans lesquels nous avons des provisions de bouche. Par prudence, car nous ne savons pas à quoi ressemblera la nourriture pendant ce séjour loin de tout, nous avons emporté des barres de céréales, des fruits séchés, du chocolat...

Nous visitons le monastère d’Ongiin, qui fut un site important malgré son isolement. Il abritait une centaine de moines au XIVe siècle.

Complètement détruit sous l’ère communiste, il renaît lentement. Un seul bâtiment a été reconstruit.

Un office a lieu. Une vingtaine de fidèles attentifs et recueillis, un vieux moine, quelques moinillons un peu dissipés et perdus dans les rites. Le moine interrompt souvent sa litanie pour leur donner des consignes. C’est un temple modeste et très pauvre, ici pas de Bouddha couvert d’or mais un petit portrait du Dalaï Lama. À la fin de l’office, tout le monde part en procession dans la montagne, formant un long ruban coloré.

La soirée s’écoule. Assis devant notre yourte, nous écoutons la vie, les aboiements des chiens, les cris des enfants et les voix des adultes venant du campement de nomades installé sur la colline, face à nous, sur l’autre rive de la rivière. Dans le lointain, on entend le bourdonnement des chèvres et des moutons qui ruminent, parqués dans leurs enclos.

Soudain, sans bruit, un troupeau de chevaux passe à quelques mètres de nous. Le lit asséché de la rivière amortit le martèlement de leurs sabots. Puis des cavaliers arrivent, rassemblent les animaux et s’éloignent.

Le soleil se couche, un vent tiède se lève.

C’est une nuit paisible et sans doute très vieille.” (Citation de Galsan Tschinag)

 

> Annick Glentzlin (45)
Article paru dans Globe-Trotters magazine n°176

mercredi, 04 juillet 2018 14:55

Globe-Trotters N°180 vient de paraître !

Globe-Trotters magazine N°180 vient de paraître, 80 pages couleurs de voyages et d'aventures :

Slow Down ! Ça y est, l’été est là. Et avec lui l’envie irrésistible de profiter de quelques jours de congés pour partir. Le rythme du quotidien déteint alors parfois sur nos voyages : il faut rentabiliser les vacances !

Halte-là ! Ralentissez ! Et si, cet été, vous profitiez des beaux paysages et de ceux qui voyagent à vos côtés ? Et ce au rythme des transports locaux — qui parfois ne passent qu’une seule fois par jour, à des horaires approximatifs —, des courants des fleuves (pour vous laisser porter et découvrir la faune et la flore qui les bercent), des coups de pédales et des pas qui se suivent sans que le paysage ne change toutes les minutes.

Prendre le temps en voyage n’est pas une perte de temps, mais un enrichissement de chaque seconde. Profiter de chaque lieu, les découvrir sans compter les heures, vivre au rythme des siestes pour mieux se ressourcer. Rencontrer des inconnus dans des transports en commun, prendre le temps d’échanger, se laisser envoûter par des saveurs nouvelles dans une cantine de marchés couverts, et revenir chez soi non pas en affirmant avoir tout vu d’un pays, mais d’y avoir vécu et de s’en être imprégné.

Cette édition d’été vous invite à la lenteur : au rythme des pas qui s’enchaînent en Irlande, des trains en Inde ou en Mauritanie, ou encore des courants du fleuve Amazone ou des eaux du Mékong au Laos. Le Chili, la Chine, l’Éthiopie et la Roumanie sont également à l’honneur. En chemin, n’oubliez pas de vous régaler notamment à Bangkok. Et rendez-vous en septembre pour le Festival des Globe-trotters !

Bon été à vous tous !
Perrine Gourgeot (75)

Vous pouvez le commander

cfravallallinec   xgouffault   evbilly   adboussard   plemaitre   kpapillon   sabonbois   adhabm   daadriaenssens   agminster   cocoppens   liadnot   ghidoucet   miantoni   mobinaud  
Copyright © 2018 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public