logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       
Vous êtes iciAccueil|Transports terrestres|Partir avec son véhicule|Papiers et documents
jeudi, 10 septembre 2009 15:13

Papiers et documents

Parfois un vrai casse-tête (notez sur un papier facilement accessible le numéro du châssis et celui du moteur, le poids du véhicule) et en tous cas des dépenses supplémentaires. En premier lieux ce sont l'assurance et surtout le carnet de passage en douane qui demanderont le plus d'attention et parfois de patience.

Assurances :

S'il est possible de souscrire un contrat d'assistance international pour les personnes, aucune compagnie d'assurance occidentale ne couvre les risques automobiles et à plus forte raison le rapatriement d'un véhicule. Toutefois la carte verte de votre assurance habituelle couvre certains pays d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient (voir au dos de la celle-ci).
Ailleurs, dans certains pays, l'assurance reste obligatoire dès la frontière : Singapour, Malaisie, Mexique, Amérique Centrale et la plupart des pays africains (sauf Afrique du Sud). Dans ce cas, il y a souvent possibilité de souscrire une assurance à la frontière.

"Pour ma part, pour les voyages en pays africains, je souscris toujours une assurance responsabilité civile. Si vous blessez quelqu'un ou à plus forte raison, s'il y a mort d'homme, elle vous sera bien utile. Cette assurance garantit aussi le vol et l'incendie du véhicule et de son contenu. Il faut bien se renseigner et prendre une compagnie sérieuse, soit directement de France, soit à la frontière ou à la première ville juste après. Au niveau de l'Afrique, la Compagnie Caisse nationale d'assurance du Mali (BP568 Bamako, Mali) assure 14 pays d'Afrique occidentale et centrale. Ils proposent un système équivalent à notre carte verte, c'est la "carte brune". Je prends toujours la responsabilité civile qui couvre tous les dommages à autrui, le vol et incendie plus la garantie véhicule et défense et recours". 
(C. Desaintjan)

Carnet de passage en douane :

Le carnet de passage en douane n'est pas nécessaire pour l'Europe. Par contre il l'est en Asie (à partir de l'Iran), en Australie et en Afrique. En Amérique du Nord et du Sud il ne l'est plus pour franchir les frontières, sauf aux ports d'entrée si le véhicule arrive par voie maritime (Halifax, Buenos-Aires, Caracas, Los Angeles...). Dans tous les cas ne pas oublier le tampon de sortie !Ce carnet s'obtient auprès du service douanier de l'Automobile Club de l'Ile de France (ACIF : 14 av. de Grande Armée, 75017 Paris. Tél. : 01 40 55 43 00). Il est délivré pour une année renouvelable moyennant une caution s'élevant à 100 % de la valeur vénale du véhicule constituée le plus souvent par une caution bancaire, avec un minimum de 2 300 € si le véhicule n'est plus côté.

"Dans ce dernier cas, bien signaler à l'Automobile Club d'inscrire sur le carnet une valeur de 15 000 F et non de 0 F (certains pays très administratifs comme l'Inde peuvent poser quelques problèmes). Par ailleurs, si vous partez pour plus d'un an, il faut prévoir le renouvellement du carnet (coût + caution). Cela se fait auprès d'un Automobile Club (ou affilié) local et peut devenir laborieux et long selon les échanges de courriers entre les deux clubs (pour nous cela a duré un mois en Inde). Pour limiter les difficultés, choisissez un pays "efficace" où vous comptez rester assez longtemps (utile en cas de problème)."
(S. du Peloux)

Au niveau des frais de caution bancaire les choses sont variables selon le montant de la caution, donc de la valeur vénale (côte Argus) du véhicule. En général, les banques pratiquent 1 % de la valeur par trimestre + frais d'ouverture de dossier (de 30 à 75 €).

"Les banques consentent généralement un nantissement sur les fonds dont vous disposez sur un compte titre. La banque vous compte des frais mensuels très raisonnables en rapport avec la somme en jeu et votre compte titre reste générateur d'intérêts. Par contre, l'employé de guichet ne connaît généralement rien à cette possibilité et il faut tout de suite taper au niveau du directeur de l'agence ou, mieux, de la direction régionale pour éviter les pertes de temps !"
(M. Ferroud-Plattet)

Généralement, les frais de délivrance du carnet s'élèvent à 90 € + l'adhésion à l'ACIF (120 €/an); soit un total de 210 € par an. La caution sera levée au retour de votre voyage à condition que tous les tampons de sortie des pays traversés y figurent. Tout cela pour éviter que vous ne vendiez votre véhicule à l'étranger.
Attention aux papiers, permis de conduire international, passeport. Soyez en règle et ayez un véhicule en bon état. Partez aussi avec l'adresse des consulats et des ambassades de France à l'étranger, cela peut toujours être utile.
En cas de problèmes (véhicule brûlé, volé, gravement accidenté...) déclarez-le à la police du coin et, avec la déclaration, allez à l'ambassade de France, sinon vous risquez d'avoir des difficultés avec l'ACIF. 
La caution bancaire serait alors bloquée cinq ans par l'Automobile Club, le temps qu'une enquête soit menée. Dans le même genre, ne perdez pas votre carnet de passage en douane, ne vous le faite pas voler non plus. Votre caution serait là aussi bloquée cinq ans pour les mêmes raisons.

Lu 6155 fois

Derniers adhérents en ligne

adhabm   bebenoist   plemaitre   stcassonnet   jrose   catherine   fjourdain   chveque   jcpeugeot   jmhelle   cvandyk   jmserour   acabot   symarchand   troiscatalans  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public