logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       
Vous êtes iciAccueil|Transports terrestres|Vos expériences|Vos expériences - Transport en camion
mercredi, 21 octobre 2009 17:33

Vos expériences - Transport en camion

<> Bolivie (8/02)
"Camions "collectifs" peu confortables et horaires très aléatoires avec des départs lorsqu'ils sont pleins, pannes sur la route..."
(xavier@delore.com)

<> Cameroun (1/99)
 "Je viens de passer 2 séjours consécutifs de 3 mois chacun au Cameroun pour des activités diverses, alliant l'utile à l'agréable : depuis le voyage-découverte jusqu'au dédouanement et convoyage de camions et autres matériels depuis Douala jusqu'à Garoua et Maroua, dans le Nord et l'extrême-Nord.
J'ai vécu de très grands moments durant les convoyages; moins pendant le dédouanement. Quoique cette dernière activité soit édifiante à plus d'un titre ! Traverser le pays du Sud au Nord demande une préparation méticuleuse. Le voyage, au volant d'un Berliet, des camions réformés de l'Armée Française, dure entre dix et quinze jours en moyenne. Si tout va bien. Une superbe aventure. Les régions traversées offrent des paysages somptueux par leur beauté et leur diversité. Une expérience plusieurs fois renouvelée par des itinéraires différents, mais qui valait à chaque reprise son pesant de cacahuètes."
(Bourgerard@aol.com)

<> Cuba (9/01)
"Les camions ne couvrent que des distances inférieures à 70 km environ car ils relient souvent deux villes : ne coûte quasiment rien mais il ne faut pas être pressé car on peut n'attendre que 15 minutes comme attendre 2 heures)".(isagil@club-internet.fr)

<> Equateur (8/98)
"Les quelques villages à l'écart du réseau de bus sont le plus souvent desservis par camion. Se renseigner sur les marchés pour mettre la main sur le camion partant dans la direction souhaitée."(xxx)

<> Laos (8/00) "Attention à la place que l'on prend dans le camion : ne pas trop compter sur les places dans la cabine à côté du chauffeur, réservées aux notables locaux; choisir si possible une place à l'arrière mais au milieu. Il y a 2 bancs en bois qui se font face, dos à la route. Si on se place au fond près de la cabine, on prend la pluie malgré la bâche et si on s'installe complètement à l'arrière pour voir le paysage, on prend toute la poussière et on décolle du banc au moindre nid de poule...
Prévoir de l'eau. De Oudomwai à Phongsali : la plus belle route que nous ayons vue au Laos, mais dans un état épouvantable pendant la saison des pluies. Un éboulement grave nous a obligé à abandonner notre camion et à escalader avec les sacs à dos de gros blocs de rochers recouverts de glaise sur plus de 10 mètres de haut. Heureusement, un autre camion attendait de l'autre côté. Le lendemain seulement l'éboulement a été dynamité. Nous avons accompli les 230 km en 13 heures, certains jours c'est 15 heures..."
(J-P et J Grouard)

<> Madagascar (7/00)
"Pour les inconditionnels de transports collectifs, il existe des camions de brousse qui relient les grandes villes du Sud (Tuléar - Fort Dauphin en 48 heures presque non-stop), mais c'est encore plus fatigant que le 4x4; on ne longe pas la mer et on ne peut pas s'arrêter souvent."
(pascal.millot6@libertysurf.fr)

<> Mongolie (9/02)
"Des amis sont allés dans l'Ouest de la Mongolie en camion en 10 jours environ. C'est très typique, mais cela demande en revanche une excellente condition physique. Peu d'arrêts, aucune intimité, ni autonomie !"
(laurencejb@hotmail.com)

<> Niger
----- (11/00) --------
"Désert du Ténéré. De nombreux camions partent d'Agadez vers Dirkou (plein Est), puis la Libye. En temps normal, le voyage est "facile" à faire. Au jour d'aujourd'hui la frontière est fermée dans le sens Niger-Libye aux étrangers. Mais sinon, c'est très sportif (minimum 15 jours), mais faisable. Nous avons fait le trajet entre Dirkou et Agadez, nous avons payé 10.000 CFA/pers. sur le toit. Des camions partent régulièrement dans les deux sens.
A Dirkou, on n'a pas besoin de "feuille de route", uniquement au départ d'Agadez. Prévoir de la nourriture pour voyager sur ces camions, prévoir large, il est rare qu'ils arrivent dans les temps. Prévoir aussi un duvet pour la nuit, on dort sur le camion qui roule à la fraîche. Compter au minimum deux nuits pour traverser le Ténéré."
(unpeuplusloin@hotmail.com)

----- (10/00) --------
"On peut voyager en camion, sur le chargement, avec une condition physique au top ! J'ai fait la route d'Arlit (Niger) à Tamanrasset (Algérie) en camion-stop, une expérience que je recommande… avec une condition physique au top ! La piste est assez fréquentée de jour comme de nuit, donc en cas de panne, le 1er routier qui passe vous aidera, et elle est balisée de part en part par des vieux pneus."
(nicos_@caramail.com)
Lu 4149 fois

Derniers adhérents en ligne

jeabaillon   phlautridou   ttastet   omartel   adhabm   wamaalej   pteillere   jeloizeau   grperra   amcherchali   opaugam   sohumbert   aupagnier   jeperignon   gagouband  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public