logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       
<> Afrique du Sud
--- (1/03) ----
"Bus peu développé. Les minibus amènent généralement les ouvriers le matin et le soir et roulent à tombeau ouvert. Pas l'idéal pour la visite."
(Mv.collombier@wanadoo.fr)

<> Burkina Faso
--- (8/06) ----
"Bus développés. Pas confortable, ponctualité moyenne mais coûts intéressants."
(betout.michel@wanadoo.fr)

--- (12/03) ----
"Réseau de bus développé. La ligne Ouaga - Bobo Dioulasso est bien desservie et les cars à peu près corrects. La route est de plus goudronnée.Pour aller dans le Nord-ouest vers Djibasso c'est autrement ! Compagnie Edbaff en faillite, bus délabrés qu'il faut pousser, la piste au bout de 100 km et donc la poussière qui s'insère dans le bus (très difficile à supporter !). Prix moyen de Ouaga à Djibasso : 8 Euros sans les bagages (quand les bagages sont sur le toit prévoir environ 4 à 5 Euros supplémentaires, cela dépend du volume). Ne pas hésiter à discuter le prix. Concernant la ponctualité sur cette ligne, ne pas s'y attendre. Le bus part quand il est plein et surchargé (il est préférable de réserver sa place assise la veille !). 3 bus pour aller à Djibasso avec déchargement des bagages à chaque fois. Voyage difficile : 12 heures pour 350 km mais très sympathique ! A découvrir !"
(coeurtamtam@wanadoo.fr)

--- (3/02) ----
"Bus très développé. De plus en plus de compagnies proposent des liaisons régulières entre les principales villes du pays à bord d'autobus confortables parfois climatisés."(pierrot@venuat.com)--- (12/00) ----"Réseau assez développé. Aucun problème pour les bus. C'est tout à fait correct pour l'Afrique.
(patrick.vallee@laposte.net)

<> Cameroun (7/01)
"Bus peu développé. Quelques bus sur les grands axes, en particulier de nuit. La sécurité serait meilleure selon les camerounais et ils partent à période fixe (pas à horaires, mais bon...)."(Llirabelle@netcourrier.com)

<> Egypte
--- (3/03) ---"Pour relier les oasis du désert lybique, le plus pratique est le bus. Le bus est souvent sale, plus ou moins en bon état, avec films arabes ou indiens diffusés à fort volume pendant le trajet. C'est OK la journée, mais la nuit ça semble être nettement moins appréciable. "
(papr@wanadoo.fr)

--- (6/02) ---
"Bus très développé. Deux très grosses compagnies : West Delta et East Delta. Fiable, rapide pour des tarifs corrects."
(pindavid@hotmail.com)

--- (11/01) ---
" Réseau de bus très développé. En général, les voyages en bus sont particulièrement pénibles. La climatisation est au maximum, il y fait donc froid. De plus, le bus est à peine parti qu'on vous passera de mauvais films égyptiens, en arabe bien sur, d'une qualité sonore exécrable et le volume à fond ! Pensez aux boules quiès Attention aussi à l'arnaque, au garage Turgoman du Caire notamment, on essaiera de vous demander 1 LE/bagage au moment du chargement."
(christian.fremin@wanadoo.fr)

<> Ethiopie
--- (8/05) ---
"Le pays dispose d'un bon réseau de bus qui dessert toutes les routes principales et si les véhicules sont lents. Ce mode de transport se révèle particulièrement économique quoique fort épuisant. Dans les grandes villes, achetez votre billet la veille, faute de quoi vous devrez l'acheter deux fois plus cher à un revendeur le jour du départ. Et soyez au moins 1h00 avant le départ car les bus sont pris d'assaut.
Les bus vont partout ou presque et constitue une bonne alternative à la location privée. Trajets toujours très longs, y être avant 6h00 du mat à la gare routière pour sauter dans un bus. Les grandes destinations sont prises d'assaut. Bus plus confortables que les minibus, mais plus lents. En principe, une place = une personne. Prix identique pour locaux et pour touristes. Assez facile à utiliser. Eviter les derniers sièges du fond car ils ont l'habitude de mettre 7 personnes au lieu de 6."
(angy8@bluewin.ch)

--- (2/05) ---"Réseau de bus très développé. Arriver tôt car les bus sont pris d'assaut ! Et attention à l'heure éthiopienne car quand il est midi à votre montre la leur marque 18h00 ! Donc, bien se faire préciser si c'est l'heure internationale ou éthiopienne."
(angy8@bluewin.ch)

--- (12/02) ---
"Bus très développé. Trajets toujours très longs. Etre avant 6h00 du mat à la gare routière pour sauter dans un bus. Les grandes destinations sont prises d'assaut. Bus plus confortables que les minibus, mais plus lents. En principe, une place = une personne. Pas cher. Prix identique pour les locaux et pour les touristes. Assez facile à utiliser. Eviter les derniers sièges du fond car ils ont l'habitude de mettre 7 personnes au lieu de 6."
(Laure.Curt@hospvd.ch)

 --- (11/02) ---"Premier trajet vers le nord d'Addis et premier long trajet de 12 heures pour à peine 300 km. Je me dit que voyager en Ethiopie ca va être coton; pratiquement pas de route et que des pistes défoncées ! Dans les bus jamais de touristes, je suis toujours le seul blanc. Prendre le bus n'est pas triste car il faut toujours être à 5h30 au terminal de bus. A 6h00 c'est l'ouverture des portes et c'est la cohue; le second jour de mon voyage plus de 500 personnes attendaient devant le portail ! Les trajets sont toujours bon marché à l'image du pays. Au total plus 3 000 km de bus ca laisse le temps d'admirer le paysage. Le voyage en bus est lent et poussiéreux mais on est récompensé par la beauté des paysages."
(stephbrun2001@yahoo.fr)

--- (7/02) ---
"Voyager en bus vaut le coup, on y a fait la plupart de nos rencontres avec les Ethiopiens. Il y a comme une espèce de solidarité de voyageurs et bien souvent les Ethiopiens nous prenaient sous leur aile. MAIS, et c'est un grand MAIS, c'est très long et épuisant. On l'avait pourtant lu dans le guide mais on croyait pouvoir le supporter. Si vous avez pour projet d'aller jusqu'à Aksum dans le nord, prévoyez absolument le retour en avion sur Addis dans votre budget. Sinon c'est 5 jours entiers de bus. De plus, que votre trajet dure 2 ou 16 heures, la plupart des bus partent à 7h00, voire avant, ce qui veut dire qu'il faut être à 5h30 devant les grilles pour la ruée finale très sportive. Ouverture des portes à 6h00."
(cecile.yann@laposte.net)

--- (6/02) ---
"Réseau très développé. Trajets très longs et bus affreusement inconfortables, pas ponctuels mais pas chers."
(jeanmarc.cotta@freesbee.fr)

<> Madère (4/07)
"Madère possède un bon réseau de bus, mais les horaires sont souvent compliqués et mal adaptés. Aussi ne pas hésiter à utiliser les taxis qui sont bon marché. Toujours bien demander le prix de la course avant de monter, certains rares chauffeurs ayant tendance à abuser."
(abm_grenoble@yahoo.fr)

<> Malawi
--- (2001) ---
"Réseau dense de mini-bus type Suzuki, assez surchargés, arrêts fréquents, vitesse parfois dangereuse, mais départs fréquents. Problèmes de moteur, pneus lisses, frein fréquents… Réseau de pullman plus "luxueux" : grand bus avec peu d'arrêts, départs plus occasionnels. Ces grands bus desservent surtout les grands axes (Lilongwe-Blantyre, Lilongwe-Mzuzu). Un tout petit peu plus cher."
(P. Servane, P. Georget)

<> Mali
--- (12/06) ----
"Réseau de bus développé. Beaucoup de bus là où il y a des routes goudronnées (en gros, l'axe Bamako - Gao). Confort assez variable (tout dépend de l'état du bus) pour plusieurs compagnies et plusieurs horaires. Pas mal au point de vue ponctualité (on est en Afrique), mais fiabilité aléatoire (les pannes ne sont pas une exception). Assez bon marché, mais pas forcément très rapide (moyenne de 50 km/h, environ). Néanmoins, contacts avec les locaux assurés."
(info@dominiquedavid.com)

--- (8/06) ----
"Réseau de bus développé. Bani et Bittar semblent les deux compagnies à conseiller... pour minimiser les désagréments !"
(betout.michel@wanadoo.fr)

--- (9/03) ----
"Réseau de bus très développé. Bittar Trans a de bons bus et est une compagnie sûre. Les départs se font à heures fixes contrairement à d'autres compagnies qui attendent de remplir le bus, parfois toute la journée, avant de partir. Pas cher : 6 000 CFA pour Bamako - Mopti; 2 000 CFA pour Bamako - Ségou, etc... Supplément pour les bagages souvent excessif."
(pauline_paquin@hotmail.com)

--- (8/02) ----
"Bus développé. Les principales villes du Mali sont desservies par plusieurs compagnies de bus, plus ou moins ponctuelles et plus ou moins confortables... N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à l'intérieur des bus avant d'acheter vos billets : ce n'est pas parce qu'ils sont rutilants vus de l'extérieur qu'ils le sont à l'intérieur !!! Critères de sélection très importants : la présence de fenêtres qui s'ouvrent. Ça parait bête, mais c'est loin d'être le cas dans tous les bus, et 10 à 15 heures de trajet dans un bus bondé et pas aéré est un vrai cauchemar !"
(lefebvre.veronique@noos.fr)

--- (1/01) ----
"Bus développé. Pour les "grands trajets" (Bamako - Mopti par exemple), plusieurs compagnies. La meilleure (actuellement) : Bittqr. Ponctuelle, rapide, coûts normaux."
(marie-claude.cornee@univ-rennes1.fr)

--- (12/00) ----"Bus assez développé notamment à partir de Bamako jusqu'à Gao et aussi vers la Cote d'Ivoire et le Burkina. Par contre, inexistant à l'ouest de Bamako (pas de goudron). Nous avons pris un bus de Kayes à Dakar. Ce bus part le mercredi et le samedi. Il faut être là vers 14h00 mais on ne part qu'entre 16 et 17h00. Mauvaise piste jusqu'au Sénégal (100 km = 4 heures), ensuite goudron jusqu'à Dakar. Nous sommes arrivés le lendemain vers 16h. Nous étions méconnaissable car la poussière se colle sur la sueur et l'on roule toutes vitres ouvertes, il fait 50 C à l'arrêt. Prendre son billet à l'avance car on attribue en principe l'accès au véhicule dans l'ordre d'achat des billets. Le prix : 130 FF/personne + bagages (10 FF)."
(dbeuve@free.fr)

<> Maroc
--- (12/05) ----"Bus utilisé pour tout le trajet. Pour information, quand vous déposez votre sac à dos dans la soute vous devez payer une "taxe" au bon vouloir du bagagiste; soit entre 2,5 et 10 dh (0,23 et 1 €) par bagage. Le plus souvent nous avons payé 5 dh et, lorsque l'on nous demandait plus, nous marchandions en précisant que leur soute était sale, ce qui est vrai d'ailleurs ! Il faut avoir absolument une housse pour protéger son bagage."
(occitanie31@oreka.com)

--- (6/05) ----
"Aucun problème pour se déplacer en bus. Souvent plusieurs départs par jour, et des compagnies nombreuses. Les bus font des liaisons venant ou allant de/à Marrakech, Casablanca, Rabat...Départs pendant la journée ou la nuit selon les destinations, parfois des départs à 4h00 jusqu'à 6h00 ou bien vers 8/9h00. Il y a des bus qui circulent toute la journée, se renseigner auprès des compagnies ou dans les gares routières. Les gens sont très serviables et parlent français. Ne pas hésiter cependant à confirmer les informations par une autre source, gentillesse mais imprécision (les bus partent inch'allah')."
(oliviermartel@laposte.net)

--- (9/03) ----
"Réseau de bus développé. Pas cher mais confort moyen sans climatisation (dur dur en pleine chaleur)."
(pegsrigou@hotmail.com)

--- (8/03) ----
"Au Maroc, plus que les taxis collectifs, il est préférable à mon avis de prendre le bus (la compagnie CTM est la meilleure). Les taxis roulent dangereusement et s'arrêtent trop souvent en route pour prendre d'autre personnes."
(schoukairy@hotmail.com)

--- (2/03) ----
"Bus très développé mais transports longs. Supplément bagages de 5 DH/bagage et par trajet. Ne pas hésiter à les laisser en consigne quand on fait une boucle de 2 ou 3 jours; donc prendre tout dans un seul sac et laisser le reste. Attention aussi aux rabatteurs, mieux vaut prendre son billet directement dans le bus pour ne pas payer leur commission."
(pauline_paquin@hotmail.com)

--- (9/02) ----
"Bus très développé. Les bus relient toutes les villes du pays. Il y a les bus CTM et les autres. Les bus CTM sont plus chers (avec aussi paiement d'un supplément bagage) que les autres et pas forcément mieux. Dans les deux cas, les chauffeurs conduisent comme des fous mais ça c'est normal. Ponctualité : ok pour peu que l'on connaisse l'heure d'arrivée au départ."
(pindavid@hotmail.com)

<> Sénégal (8/03)
"Réseau de bus très développé. Petits bus pas cher, fréquents, mais pas très rapides. Dakar - Saint Louis pour 1 700 CFA; Dakar - M'bour pour 500 CFA; Dakar - Kaolak pour 1 350 CFA."
(pauline_paquin@hotmail.com)

<> Soudan (1/06)
"Réseau de bus développé mais fréquence variant selon la zone. Le nord est beaucoup moins desservie, il y a des bus mais pas forcément tous les jours. Le bus est souvent rudimentaire. Important : avoir un coupe-vent, ou ne pas se mettre près d'une fenêtre s'il n'y a pas de vitre, car les bus roulent aussi la nuit et il fait froid. Bien se couvrir le visage, car la poussière m'a personnellement fait tousser 5 semaines après avoir fini..."
(Laure_voyage@yahoo.fr)

<> Tanzanie (Zanzibar : 2/07)"Les transports en bus locaux (dalla-dalla) sont plus fiables dans leurs horaires que les minibus à touristes."(bernadette.laurent38@club-internet.fr)
 
Océan indien

<> Madagascar
--- (4/06) ----
Minibus : beaucoup de minibus sillonnent les quelques axes goudronnés de Madagascar. Comme souvent ils partent plein mais marchent plutôt bien. Les prix sont fixes dans les bureaux de vente de tickets dans les gares routières. - Minibus postaux : un tuyau cependant encore peu connu : il est possible de voyager dans les minibus postaux. Ce sont les mêmes camionnettes que les taxis-brousses mais ponctuelles, en meilleur état et qui partent à heure fixe même avec 3 passagers seulement. Attention ces véhicules ne marchent qu'entre les villes de Fianarantsoa et Tuléar (dans les deux sens), Mahajunga et Tana (dans les deux sens) et Tamatave et Tana (dans les deux sens). A venir la liaison Tana - Fianrantsoa. Pour voyager avec ces bus, rendez-vous à la poste au guichet Transpostal pour acheter votre ticket. Vous pouvez réserver plusieurs jours à l'avance et même choisir votre place (ils circulent tous les jours sauf le dimanche) et les bus partent à 7h00 tous les matins de la poste et ne prennent pas plus de passagers que nécessaires. Très efficace confortable et fiable."
(contact@reno-marca.com)

--- (7/01) ---
"Bus peu développés. Peu de grands bus. Le seul pris entre Fiana et Ranomafana était hyper lent, enfumé (des fuites du pot d'échappement dans la cabine passagers) et est parti avec 3 h de retard sur l'horaire annoncé..."
(pascal.millot6@libertysurf.fr)

<> Maurice (été 01)
"Les bus circulent tous les jours et vont dans toutes les directions. Bien conserver son billet car les contrôles sont fréquents. Prévoyez de payer en petites coupures, on aura moins la tentation de vous faire payer le prix fort. Le confort et la rapidité des bus laissent parfois à désirer, mais c'est très bon marché. Curieusement c'est un mode de transport rarement utilisé par les voyageurs (excepté dans le nord, touristique). A Rodrigues, qui est une petite ile (18 x 8 km), quantités de bus la sillonnent en permanence (prix peu élevé). Il faut les utiliser pour s'imprégner de l'âme rodriguaise."
(E. Orange)

<> Réunion
------ (6/05) ------
"Bus très développé. Nous avons pris le trajet Saint Denis - Saint Gilles les Bains et nous avons payé environ 3 Euros par personne. Quasiment tous les endroits de l'ile sont accessibles en bus. Navette entre l'aéroport de St Denis et le centre ville : 4 Euros par personne."
(psvoyages@free.fr)

------ (3/04) ------
"Bus très développé avec les compagnies des bus jaunes et bus pastels. Beaucoup d'embouteillage car peu de routes et beaucoup de voitures. Les cars jaunes viennent d'ouvrir des lignes de minibus plus rapides et, à partir d'août 2004, le tarif des bus va baisser de 40% pour inciter les gens à prendre le bus !"
(lep_chappe@wanadoo.fr)

------ (fin 2000) ------
"Très bon réseau de bus qui déssert les principales localités et aussi certains coins reculés. Mais les bus sont rares sur certains axes. C'est un moyen économique mais peu pratique surtout si on envisage des randonnées à la journée (impossible de prévoir un aller/retour dans la journée)."(xxx)

------ (8/00) ------
"Réseau bus développé... pour un département français. Les bus sont confortables, assez ponctuels; pour les liaisons entre les principales villes de l'île (cars jaunes), il y en a 1 par heure. Pour les petits trajets, les minibus Pastel sont moins fréquents et pas très ponctuels.
Pratiquement pas de bus le dimanche. Toutes les destinations "touristiques" (points de vue, départs de sentiers) ne sont pas accessibles par les transports locaux. Les distances sont courtes mais les trajets longs pour 2 raisons :
 1) la route du littoral est très souvent embouteillée (matins et soirs, retours de plages).
 2) les routes de l'intérieur très jolies sont très sinueuses. Les bus s'arrêtent de circuler assez tôt le soir (17h30). Prix : St-Denis - St-Gilles : 23,50 F (40 km); St-Denis - St-Pierre : 43,50 F (84 km); Aéroport - St-Denis : 10,00 F (5 km, ligne G, arrêt Gillot)."
(d.tutelaire@ac-nancy-metz.fr)
 

Derniers adhérents en ligne

jprabonneau   adhabm   bebenoist   plemaitre   stcassonnet   jrose   catherine   fjourdain   chveque   jcpeugeot   jmhelle   cvandyk   jmserour   acabot   symarchand  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public