logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       
mercredi, 26 octobre 2011 13:16

Le bilan

« Le retour : l’heure du bilan"

L’objectif du voyage n’était pas la fuite d’un quotidien devenu trop routinier, mais l’envie de vivre une expérience, de vivre différemment, avec d’autres repères que son clocher, sa montre et son agenda.

Nous avons été comblés, tant il est vrai que le plus grand luxe que l’on puisse s’offrir aujourd’hui est celui d’avoir du temps !

Sortir du système, se sentir parfaitement libre une fois au moins dans sa vie est une expérience que chacun devrait essayer de réaliser, sous quelque forme que ce soit. On prend alors du recul, on ouvre les yeux et l’on redécouvre les valeurs essentielles à travers la simplicité et les rencontres, vraie richesse du voyage.

Nous avons passé des heures à discuter, à écouter surtout, chacun nous apportant ses trésors, ses différences, son expérience.

On apprend aussi à se détacher de tous ces biens matériels, produits dont la société de consommation nous a fait prisonniers ; nous les avons retrouvés sans plaisir aucun, débordant de nos placards et tiroirs !

Nous avons été des malles aux trésors se remplissant chaque jour de couleurs, d’odeurs, de paysages, de rencontres. Partager aujourd’hui ces trésors avec quelques-uns est un vrai bonheur et prolonge notre aventure. D’autres, tellement prisonniers de leur quotidien, ont perdu la curiosité et ne cherchent plus à respirer un parfum nouveau. Dommage !

Nous sommes maintenant dans la phase de “digestion”. Chaque jour un détail, une impression, une réaction par rapport à une situation, à quelque chose ou quelqu’un nous révèle le chemin parcouru, l’évolution qui s’est opérée sans que l’on s’en rende compte. Et il nous faut désormais recomposer notre vie avec ces nouvelles données. Pas toujours simple ! »

Martine et Francis Baroux (tour du monde des îles en tandem pendant un an avec leurs deux filles)

 « Et voilà ! Deux années sont déjà écoulées… Nous refermons cette parenthèse dans notre vie… Refermer ? Non, pas tout à fait… car quelque chose en nous n’est plus exactement comme avant…

Ho, pas grand chose ! Et cela transparaît si peu…

Pourtant, il nous semble respirer plus intensément, il nous semble voir plus distinctement…

Nous avons vécu de ces regards, de ces mots qui font basculer une situation… Désormais, un geste anodin s’éclaire d’une lumière nouvelle…

Un Franciscain équatorien, le matin de notre départ, nous a salué ainsi : N’oubliez pas : “une journée sans sourire est une journée perdue !”. Allez, que Dieu vous garde !

La tête pleine de souvenirs ? Certes ! Mais pas de ces pêle-mêle poussiéreux relégués dans un coin sombre de notre mémoire, plutôt un carnet de rendez-vous qui nous propulse vers un avenir serein.

- Alors maman, on est arrivé au bout de notre voyage ?

- Oh non, petite Madeleine, notre voyage n’est pas fini : il ne fait que commencer…”.

Madeleine, Catherine et Franck Gaumé « Mille millions de coups de pédale »

 

Lu 1687 fois

Derniers adhérents en ligne

jpvaulot   yvnedelec   adhabm   rcombaz   msantambien   dwagner   daruelle   gigobert   maletourneau   andore   beduval   lolesire   ffeugeas   albrousse   phlautridou  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public