logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       
Vous êtes iciAccueil|Voyager avec des enfants|Santé|Conseils divers
mercredi, 26 octobre 2011 12:59

Conseils divers

La peau :

La partie la plus fragile de l'enfant, il y a bien sûr le coup de soleil qui faudra absolument éviter, et beaucoup de petits bobos qui peuvent apparaître.

            - Le coup de chaleur survient quand il fait chaud (supérieur à 30°) et très humide. La victime a une fièvre élevée (supérieur à 40°) avec une peau sèche et brûlante. Elle se plaint de douleur musculaire, là aussi il faut prendre des mesures urgentes. Sur place, il faut mettre la victime à l'ombre, la déshabiller entièrement et la refroidir à l'aide de moyens dont on dispose : bain glacé, éponge, serviette humide, ventilation (journal, éventail).

            - Les infections cutanées : là encore dans un lieu hostile (chaleur, humidité, hygiène défectueuse...). Boutons, pistules, rougeurs souvent localisées peuvent apparaître. La démangeaison est importante, le risque principal est encore la surinfection. Utiliser des antiseptiques locaux ou l'application de talc.


            - Les parasites, ce sont des parasitoses provoquées par des larves, responsables de lésions ; la contamination se fait au contact du sable mouillé, de linge humide, alors le traitement est l'extraction des parasites.

            - Les poux et les puces sont traités à l'aide d'insecticide. Pour détruire les poux, laver les vêtements 15 minutes à 55° ou les enfermer dans un sac plastique pendant 48 heures, délai auquel les poux ne peuvent survivre sans se nourrir. Les insectifuges sont également efficaces contre les poux et les puces.

            - L'eczéma : c'est une maladie allergique souvent familiale, elle débute vers trois mois par des taches rouges et de très petites vésicules sur les joues. Les enfants peuvent être gênés par des démangeaisons.

            - Les allergies, la rhinite (ou le rhume des foins), l'asthme, toutes ces allergies que vous rencontrez en France peuvent également gêner votre enfant à l'étranger. Mieux vaut prévoir un traitement.

            - les érythèmes fessiers, rougeur et irritation sur les fesses dues au climat humide, aux couches, aux selles et urines irritantes, aux champignons : il est nécessaire de le traiter avec de l'éosine (il existe des petits flacons) ou une pommade cicatrisante.


Les yeux :

Si votre enfant a les yeux rouges, qu'ils les frottent régulièrement, il a une infection de la conjonctive dit la conjonctivite. Ce n'est pas très grave, il faut nettoyer les yeux au sérum physiologique, mais il est prudent de prévoir un collyre contre ce problème et d'en emporter avec vous. Une fois ouvert, le collyre ne se conserve que 15 jours.

Les pleurs :

 Il est normal qu'un bébé pleure, c'est sa façon à lui de s'exprimer, le tout est de trouver la raison des pleurs. L'émotion, le changement, la faim, la fatigue, la douleur peuvent être des causes des pleurs, mais il est parfois difficile d'en saisir la cause. L'art d'être parent est de ne pas s'énerver et de prendre votre bébé dans les bras en essayant de la calmer. Si vous ne trouvez pas les raisons et que les pleurs continuent de plus belle après une petite promenade, essayer les suppositoires qui le calmeront. Il faut savoir que le soir les bébés ont tendance à pleurer plus qu'en journée. Ces pleurs permettent à l'enfant de laisser échapper son trop-plein de tensions.

En tout cas, un câlin est une bonne façon de calmer les pleurs et n'hésitez pas à lui parler tendrement, et surtout ne pas s'énerver ou s’angoisser inutilement.

La toilette :

La cérémonie du bain, de la douche, de la toilette est indispensable. Le plaisir des enfants est de barboter dans l'eau. On trouve toujours des moyens, (baignoire, sceau, bac) pour leur offrir cet instant de bonheur.

            - le savon, on trouve des savonnettes partout, mais si vous avez l'habitude de laver votre enfant avec du savon non-alcalin, mieux vaut l'emporter. Le parfum du savon pourra aussi calmer votre progéniture avant le sommeil.

            - le bain : le soir, l'instant du bain est magique, il permet à l'enfant de se relaxer et de se rafraîchir avant de passer une bonne nuit. Éviter l'eau de mer, car le sel irrite la peau. Attention ne laisser jamais votre enfant sans surveillance, nombreux cas de noyade dans les baignoires sont constatés chaque année.

            - les oreilles et le nez, nettoyer à l’aide de sérum physiologique, et instillez quelques gouttes. Pour les oreilles faites attention de ne pas enfoncer trop profondément vos cotons-tiges et retirer le cérumen qui apparaît à la sortie du conduit.

            - les cheveux : lavez-lui les cheveux si possible tous les jours : en transpirant, votre enfant sécrète, et cela entraîne la formation de croûtes sur la tête. Prenez un shampooing doux, et inoffensif pour les yeux. 

            - le visage : la partie la plus vulnérable. En mangeant, votre enfant se salit souvent le visage ; comme le reste l'hygiène du visage est importante. Instaurez également la cérémonie du lavage des dents tous les soirs, car les bonnes habitudes se prennent tôt.

            - Les ongles : il faut veiller à les couper régulièrement, car ceux -ci peuvent garder des microbes et également blesser.

Petite pharmacie de base :

Un thermomètre, des ciseaux, une pince à épiler (pour les échardes), une petite glace, de l'aspirine ou du paracétamol type doliprane pour les douleurs et la fièvre. Bien se faire préciser les dosages en fonction de l'âge et du poids de votre petit.

 Du vogalène (ou Mitilium) contre les vomissements, une solution de réhydratation de type Adaril et un aliment de réhydratation pour les bébés Diargal en cas de diarrhée. Un collyre apaisant pour les conjonctivites (ne pas garder entamé plus de 15 jours), du coton, de l'éosine, de l'eau oxygénée et des pansements pour les petits bobos.

Une crème contre les moustiques, une pommade à l'arnica en cas d'hématome, un anti-inflammatoire, un antibiotique à large spectre sur ordonnance, style Clamoxyl. Et l'on peut prendre un décongestionnant nasal (pour le rhume) type Rinutan, un antihistaminique pour lutter pour les phénomènes allergiques. On peut également penser à prendre des seringues et aiguilles à usage unique ainsi que des compresses stériles et des pansements.

Attention de conserver les médicaments à l'abri de la chaleur et des enfants. Si vous n'utilisez pas tout, vous pouvez les offrir à des associations humanitaires locales, ou des dispensaires qui en auront sûrement l'utilité.

Lunettes : si votre enfant porte des lunettes, mieux vaut avoir une paire de rechange sur soi. Si votre enfant porte des lentilles, il vaut mieux prévoir son équipement également, car vous ne trouverez pas toujours les produits identiques. Méfiez-vous de la poussière en voiture, bus ou autres sur les pistes.

 Voilà un aperçu des problèmes que vous pourrez rencontrer en cours de route, en tout cas sachez que votre assistance peut à tout moment vous renseigner et vous mettre en relation avec un médecin de leur compagnie.

En cas de difficulté, vous pouvez vous adresser aux représentants des consulats français ou à défaut l'ambassade de France du pays où vous vous trouvez.

Si vous le souhaitez, vous pouvez lire le livre très bien fait du Dr Jean-Yves Chauve Le guide de la médecine à distance, éditions Distance assistance.

Un guide qui peut compléter aussi l'aspect santé, mais aussi vie de tous les jours J'élève mon enfant de Laurence Pernoud éditions Pierre Horay, remis à jour chaque année.

 

Lu 1377 fois

Derniers adhérents en ligne

rappriou   adhabm   sroinson   mabrotons   chlefebvre   mchattier   opaugam   cherveau   nicolombier   chchampalaune   gbernis   gcorsaletti   clougovoy   amvial   rdemougin  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public