Imprimer cette page

Les mille et une merveilles du pays laotien : le rendez-vous des trekkeurs

Les mille et une merveilles du pays laotien : le rendez-vous des trekkeurs

Grottes sacrées, chutes d’eau spectaculaires de Kuang Si, promenade en bateau sur le fleuve du Mékong… Encore méconnus du tourisme, les jolis villages du Laos proposent plusieurs itinéraires de trekking et offriront des plaisirs inattendus aux fatigués du tourisme balnéaire.

Jouer la carte de la nature…

Loin de l’exotisme de Chine ou de Thaïlande, le Laos joue de son charme paisible et authentique pour attirer les visiteurs. Partir au Laos, c’est découvrir l’Asie des rizières en gradins, des hautes falaises verdoyantes, des tribus ethniques réfugiées dans la jungle et des pagodes dorées. L’absence d’accès à la mer, le conservatisme du peuple et un réseau de communication déficient ont contribué à l’isolement du pays jusqu’au milieu des années 1990. Ouvert aujourd'hui au tourisme, le Laos passe pour une destination nature respirant le calme et la sérénité. Que dire de plus… c’est le rendez-vous des trekkeurs et des amateurs de découverte insolite.

Itinéraires de randonnée au Laos

Le relief accidenté du Laos, où se succèdent montagnes, falaises de granit et abîmes vertigineux, offre un cadre sublime pour pratiquer la randonnée grandeur nature.

La promenade est agréable le matin, quand les feuillages se dorent sous la lumière rosée du levant. Le bassin du Mékong, au cœur de Luang Prabang, doit être impérativement compris dans votre itinéraire. Tantôt, vous sillonnerez des rizières à perte de vue, où un buffle d’eau piétine parfois le sol et le rend meuble avant la mise en semences. Tantôt, vous pénétrez au milieu d’une forêt de bambous et d’hévéas. Avec la compagnie d’un guide local qui parle votre langue, vous serez ravis d’apprendre le mode de vie des villageois, qui tirent encore leur subsistance des produits de cueillette et mangent les pousses de bambou en période de soudure. La randonnée permet de découvrir de très jolies cascades se jetant depuis une hauteur de 20 mètres dans des bassins d’eaux bleu turquoise qui appellent à la baignade.

Les chutes de Kuang Si

Les cascades de Kuang Si, situées à 30 km seulement du centre-ville de Luang Prabang, sont un site naturel qu’il ne faut pas manquer. La route pour y parvenir est bien entretenue et, il faut le dire, magnifique. A l’entrée du parc, les restaurants sont sur pied de guerre pour vous faire goûter des spécialités locales. Pour faciliter les visites touristiques, des ponts et passerelles ont été spécialement aménagés. Enrichissez votre balade en faisant un petit tour dans la réserve d’ours noirs qui est à deux pas du parc : vos enfants seront aux anges à les voir grimper aux branches, s’amuser ou se nourrir de fruits de palmiers. Le point d’orgue de la randonnée sera la plongée dans l’une des piscines naturelles de Kuang Si. 

Les grottes de Pak Ou

Les grottes de Pak Ou, un ensemble de deux grottes aux parois calcaires étincelantes, sont un but de randonnées très convoité. Ce lieu de culte fondé par le peuple lao est voué à la spiritualité et à la méditation. Le voyageur s’y sent apaisé, déconnecté du stress des bruyantes cités et de l’univers du travail. Pour vous y rendre, offrez-vous une excursion en bateau sur le fleuve Mékong souvent intégré dans les circuits touristiques au Laos et arrêtez-vous à l’embouchure de Nam Ou. La grotte de Tham Ting est la plus facile d’accès tandis que la seconde, dite grotte de Tham Phum, est plus grande et plus profonde. Emportez une lampe de poche pour voir clair à l’intérieur des grottes, dans lesquelles il faut admirer les statuettes sculptées de Bouddha, l’idole nationale de Laos. Le seul point négatif, c’est la cohue touristique que vous ne pourrez pas fuir et qui pourrait entacher légèrement vos moments de recueillement… Sinon, les grottes de Pak Ou sont un monument naturel franchement
Lu 156 fois