logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
Vous êtes iciAccueil|Destinations|Afrique|Ethiopie|Voyage en Ethiopie, berceau de l’humanité

Voyage en Ethiopie, berceau de l’humanité

C'était décidé, nous étions fin prêts à partir pour un voyage en Ethiopie, en plein cœur de la Corne de l'Afrique. L'Ethiopie, c'est l’ancienne Abyssinie, “le pays des visages brûlés” si l’on traduit son nom actuel. Le plus fabuleux, mythique, extraordinaire, incroyable, le plus beau de tous nos voyages. Voyageurs attirés par ces terres africaines, découvrez notre retour d'expérience en un article.

5 destinations touristiques éthiopiennes à ne pas manquer

Voici d'abord les 5 destinations à ne pas rater pour faire le tour des visites incontournables, ainsi que quelques conseils utiles :
 
>Addis-Abeba, capitale de l'Ethiopie

Le Merkato (marché principal) vaut la visite, ainsi que le musée national et le musée d’anthropologie (situé dans l’Université). Un tour à Entoto est aussi à effectuer. Prévoir la journée en prenant de la nourriture pour cela. J’ai logé dans différents hôtels, tous dans le même quartier.
Pour acheter de beaux souvenirs, et en plus équitables, on peut aller à Abysinnia Kraft. On y trouve des tissus, des poteries, etc. produits localement. Il se trouve à proximité de l’ambassade d’Irlande (c’est fléché depuis l’ambassade). Le centre a été créé par un Français, installé à Addis depuis plus de quarante ans.

> Gondar, ville perchée à 2 200 m

Visiter le site des châteaux. On va surtout à Gondar pour Timkat. Il faut alors impérativement réserver très à l’avance. La fête de l'Epiphanie du Timkat se déroule sur deux jours. Habituellement les touristes assistent au départ de la procession depuis la terrasse du Quara Hotel. Mais juste en face se trouve une autre terrasse, dont l’accès est gratuit. Le lendemain matin on assiste aux bains (réellement accessibles, en jouant des coudes, qu’à partir de 10 h). Ou alors venir très tôt (5 h) pour espérer un accès avec les premiers fidèles.

> Simien, paysage spectaculaire

Attention, les montagnes du Simien ont beau être de la “montagne à vaches”, nous sommes en haute altitude (3 500 à 4 500 m). Si le mal des montagnes n’est pas à craindre car Debark est à 2 800 m, il faut néanmoins prévoir une journée d’acclimatation pour adapter son rythme de marche et sa respiration. Le campement de Chenek permet de voir les ibex qui se promènent le long de la falaise voisine.

> Axoum, centres religieux de l'Église éthiopienne

La visite des champs de stèles et du palais de la reine de Saba s’effectue avec un guide local. Il faut avoir un véhicule car il y a deux sites à visiter qui sont éloignés les uns des autres de quelques kilomètres. Par contre la visite de la cathédrale et du petit musée attenant n’apporte pas grand-chose. Attention aux guides “rapaces” du musée dont le but consiste à obtenir un maximum de pourboires.

> Lalibella, connue pour ses églises uniques, taillées dans la roche, qui datent des XIIe et XIIIe siècles
La visite du site Labibella nécessite de prendre un sac pour y mettre les chaussures pour entrer dans les églises. Sans sac, on est obligé de prendre un gardien certifié (2 birrs par église, donc 24 birrs pour la totalité de la visite). La route d’accès à l’église d’Ymrane Christos (à 40 km de Lalibella) n’est plus praticable en minibus. Seuls les 4x4 peuvent encore facilement passer.
Wendogenet : ancienne résidence de l’empereur Haïlé Sélassiée, transformée en hôtel confortable. À la sortie de l’hôtel, juste en face, se trouve une piscine thermale accessible gratuitement aux clients de l’hôtel, en montrant la clef de la chambre. On peut s’y baigner dès le lever du jour.

Conseil : Pour les voyageurs pas vraiment téméraires, il est à noter que des agences avec guides locaux proposent des circuits pour emmener les touristes dans ces endroits magiques. En effet, voyager en Ethiopie, au cœur de la Corne de l'Afrique ne s'improvise pas. Huwans clubaventure fait partie des voyagistes spécialisés dans les voyages d'aventure qui pourront vous proposer des séjours en petits groupes hors des sentiers battus en territoire abyssin.

> La gastronomie éthiopienne

Dans les villes, on trouve facilement des restaurants où l’on mange bien. Le repas de base est l’injera (galette à base de farine de teff) qu’on mange toujours avec la main droite. Les mercredis et vendredis, elles sont habituellement garnies uniquement de légumes. Les autres jours, elles sont garnies de viande ou de poisson. Les restaurants proposent souvent des pâtes ou des pizzas. En dehors des villes, l’hygiène est souvent insuffisante. Manger des aliments bien cuits est important. Les fruits sont présents partout (bananes, mangues, etc.) et pour des prix ridicules. Manger au restaurant coûte en général entre 50 et 100 birrs. De 20 à 50 birrs si l’on mange local, une bière coûte 7 birrs, une chèvre de 180 à 220 birrs.

> Hébergements lors d'un voyage en Ethiopie

On trouve de nombreux hôtels partout dans le pays entre 30 et 400 birrs la nuit. Avant d’accepter la chambre, il est important de toujours vérifier le bon fonctionnement de l’électricité et de l’eau car souvent une partie de la plomberie ne fonctionne pas. Il y a alors un broc avec un grand seau d’eau pour remplacer la salle d'eau. Dans le Sud, les douches chaudes restent un luxe, et le chauffe-eau prometteur fonctionne rarement... lorsque l’eau n’est pas coupée pour toute la ville juste quand vous arrivez !

> Coup de cœur
Les marchés de Konso, Weito, Diméka en région des Dassanech. À Omoraté, marché tous les jours.
Visite des villages Konsos. Pour 20 B, un enfant m’a fait visiter son village traditionnel en dehors des circuits touristiques.
Visite du village Dorzé de Chenchua et de son marché avec un guide officiel pour 100 à 150 B l’après-midi.
Cérémonie de l’ukuli chez les Hamers (jumping bull). Pour passer à l’âge adulte, le garçon doit courir sur un alignement de vaches et les filles montrent leur courage en se faisant fouetter (!).
Mieux vaut aller dans les villages éloignés de Turmi pour éviter les mises en scènes pour touristes. artout vous devrez payer une taxe de 200 B à la famille pour participer aux frais et de 100 B pour le guide qui vous accompagnera.
→ Thierry P.
Lu 1087 fois
gcolombet   echocq   julorthios   jeletellier   sebjouffre   adhabm   cgaudin   hpavageau   cgeorgel   opaugam   celguyot   pacadieu   angeneau   cygourgeot   fabaray  
Copyright © 2018 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public