Imprimer cette page
lundi, 16 septembre 2019 18:05

Safari au Sri Lanka, où voir les éléphants ?

Le Sri Lanka est un État insulaire d’Asie méridionale, dont la côte sableuse et pittoresque de 1 340 km offre aux voyageurs la douceur de l’Océan Indien. Mais réduire le charme de l’île sri lankaise à son littoral ou à ses ruines bouddhiques serait une regrettable erreur. Son climat tropical humide a favorisé la prolifération d’une biodiversité aussi riche que variée dans un cadre naturel luxuriant, offrant ainsi la possibilité de réserver de fabuleux safari en jeep au Sri Lanka.

Le pays est en effet connu pour être l’un des royaumes des éléphants d’Asie. Et si vous partiez au Sri Lanka pour votre prochaine destination de safari ?

Tour d’horizon des meilleurs endroits au Sri Lanka pour partir sur les traces des éléphants.


Parc national de Kaudulla

Nul ne prétend venir au Sri Lanka sans consacrer une étape de son itinéraire à la rencontre des éléphants de Kaudulla. À 190 km du district de Colombo, le parc de Kaudulla a été aménagé autour d’un réservoir d’irrigation qui assure les besoins en eau de la région pour les usages domestiques et agricoles. Il ne faut manquer pour rien au monde le rassemblement d’éléphants qui vient se désaltérer aux abords du bassin durant l’hiver.

Kaudulla est un paradis qui présente un somptueux tableau de la vie sauvage. Outre le bonheur de découvrir les mastodontes à pas lents, le parc recense plus d’une vingtaine d’espèces de mammifères, de reptiles, de poissons et 160 espèces d’oiseaux. Moins fréquenté de la foule que Minneriya, c’est un excellent camp de base pour votre safari. Partez en jeep en compagnie d’un ranger pour traquer les éléphants, arrêtez-vous pour un pique-nique dans un charmant coin ombragé, ou profitez d’une promenade en catamaran pour approcher les oiseaux.

Parc national de Minneriya

Au même titre que Kaudulla, le parc national de Minneriya soutient un formidable effectif de pachydermes (200). Roulez en jeep dans la réserve, le guide repérera pour vous les bons observatoires pour les capturer en photos.

La vie des éléphantidés au quotidien est un captivant objet de curiosité : tantôt marchant à pas nonchalant dans les prairies, tantôt se reposant sous les forêts feuillues, tantôt s’aspergeant de boue ou de poussière pour se débarrasser des parasites, tantôt arrachant de leur trompe les branches d’acacias et saisissant les feuilles tendres.

Et ce n’est pas tout ! Que vous soyez un professionnel d’ornithologie ou un amateur, le safari au parc de Minneriya vous réservera une cascade d’émotions. Les chapelets de lacs sont peuplés d’oiseaux en tous genres. Cigognes, pélicans et hérons gris s’y disputeront vos cris d’éblouissement !

Safari au Parc de Yala

Situé au sud-est de l’île le parc de Yala fait parti des parcs les plus célèbres du Sri Lanka, notamment pour ses safaris à travers ses plaines. On y observe aisément une grande variété d’animaux sauvage dont les fameux éléphants. Buffles, singes, crocodiles, cerfs, biches, phacochères ou encore paons viennent compléter la longue liste des spécimens observables sur les terres sauvages de Yala.

Parc national d’Udawalawe          
                                                                               

Idéalement situé entre Tangalle et Ella, le parc national d’Udawalawe est une destination safari très appréciable et moins fréquentée que Yala. Uda Walawe donne une petite impression d’Afrique en plein cœur de l’Océan Indien, avec ses grandes plaines, ses plans d’eau et sa végétation assez sèche qui permettent d’observer peut être plus aisément les animaux sauvages. La star du parc national reste bien évidemment l’éléphant, qui se compte à environ 250 spécimens, mais avec un regard aiguisé, il est possible d’observer d’autres espèces comme le crocodile, le coyote, le buffle et de très nombreux oiseaux.

Lu 129 fois