FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
Vous êtes iciAccueil|Toutes les catégories k2|CATHERINE VAN DYK | ABM - Aventure du Bout du Monde
mercredi, 26 octobre 2011 13:12

Allaitement

Au sein, votre bébé ne risque rien, toujours disponible votre lait lui convient parfaitement. Pour vous, aucun changement donc. Veiller à boire plus s'il fait chaud.
mercredi, 26 octobre 2011 13:12

Biberon

si votre enfant est au biberon (préférez les modèles en plastique), quelques précautions s'imposent. Prévoyez votre stock de lait pour la durée du périple : même si vous trouvez des boîtes de lait maternisé dans les pharmacies, magasins un peu partout, le problème est la différence de goût qui peut gêner bébé. Acheter toujours de l'eau minérale capsulée ou, sans autre solution, de l'eau purifiée, voire filtrée.

Vous pouvez également stériliser le biberon à froid avec les produits stérilisants que l'on trouve en France. Pensez à prendre des tétines de rechange, car sur place vous ne trouverez pas forcément les modèles adaptés à vos biberons. Il existe pour le voyage des sachets en plastiques stériles (chicco), avec ce système, il suffit de stériliser la tétine, prévoir également les goupillons pour nettoyer l'intérieur des biberons, le lait et la chaleur donnent de mauvaises odeurs.

Si vous n'avez pas de stérilisateur, vous pouvez plonger biberon, tétines et bouchon vingt minutes dans une casserole d'eau bouillante, pour tuer tous les microbes. 

 

mercredi, 26 octobre 2011 13:12

Les vitamines

Jusqu'à l'âge de 2 ans, votre enfant devra prendre des vitamines type Uvesterol ADEC, pour lui donner les vitamines D qu'ils pourraient manquer. Après les deux ans, un ampoule lui sera administrée environ tous les six mois.
mercredi, 26 octobre 2011 13:11

Les aliments

Où trouver les vitamines :

Vitamine A se trouve dans le beurre, produits laitiers, carottes, épinards, abricots secs, le foie des animaux, bon pour la peau, les muqueuses, les cheveux, les yeux et pour combattre les infections.

Vitamine B (il existe différentes vitamines B), elle se trouve dans les aliments complets, légumes secs, viandes, poisson, légumes verts, lait, pomme de terre utile pour la digestion, le système nerveux, la constitution du sang.

Vitamine C se trouve dans le persil, les poivrons, choux, cresson, pomme de terre, kiwis, framboise, groseille, cassis et utile pour l'assimilation du fer, la guérison des plaies et le renforcement des vaisseaux sanguins.

Vitamine D se trouve dans les poissons gras, l'huile de foie de morue, les œufs et est utile pour la dentition et les os

Vitamine E se trouve dans les huiles végétales et est utile pour la fertilité

Vitamine K se trouve dans les légumes verts, les œufs, les produits laitiers et est utile pour la coagulation du sang.

Où trouver les sels minéraux :

Le calcium se trouve dans le fromage, les produits laitiers, les haricots verts, les noix et les figues et est utile pour la croissance et la consolidation du squelette.

Le fer se trouve dans les abats, foie, légumes secs, pain, légumes verts et est excellent pour la constitution du sang.

Le fluor se trouve dans le poisson, les fruits et les légumes et est idéal pour le renforcement de l'émail et la dentine.

L'iode se trouve dans les coquillages, les poissons, les crustacés et l'eau et est utile pour les mécanismes de la croissance et du système nerveux.

Le phosphore se trouve dans les produits laitiers, la viande, le poisson, le pain, les haricots verts et est utile comme le calcium.

Le potassium se trouve dans les légumes secs et les fruits secs et est utile pour le renforcement de la musculature.

Le sodium se trouve dans le sel et dans la plupart des aliments et est utile pour l'équilibre des liquides.

Les farines instantanées :

Pour les bébés et pour accompagner les biberons, vous trouverez des farines pour compléter l'alimentation de votre bébé. Les farines apportent un complément de calories, il en existe plusieurs sortes (on en cite 95 sortes !), il est donc utile de faire une sélection. Il ne faut pas en abuser, des farines données trop tôt et trop longtemps peuvent provoquer des troubles digestifs, il faut bien regarder les recommandations des fabricants et du pédiatre.

Les fruits :

Là aussi, en voyage prendre des fruits qui s'épluchent. Les fruits contiennent les fameuses vitamines C, il est donc important d'en consommer, et dans les pays tropicaux, vous n'aurez que l'embarras du choix (papaye, goyave, pastèque, mangue...).

Vous pouvez également les écraser et faire une purée de fruits avec du sucre et si on a de la chance de la bonne crème fraîche.

Les légumes :

Source de vitamines et de sels minéraux, là aussi essayer d'en manger régulièrement, en purée ou cuits à l'eau. Éviter les légumes crus (carottes, tomates, etc.). Les haricots verts et autres légumes secs (haricots rouges, blancs) sont également souhaités dans l'alimentation. Il faut penser aussi aux féculents, les pommes de terre ou patate douce sont excellentes en purée. Partout, vous trouverez du riz ou des nouilles, agrémenté de viande ou de sauce. Attention aux plats un peu trop épicés que les enfants n'aiment pas toujours et qui peuvent occasionner des troubles digestifs. La cuisine à travers le monde est tellement riche et variée : apprenez à vos enfants à goutter à ces variétés et ne pas se contenter toujours de la nourriture occidentale, c'est ainsi que l'on développe le goût.

Les viandes :

La viande est une des principales sources de protéines. Toujours prendre de la viande cuite et bien cuite. Dans beaucoup d'endroits, la seule variété de viande est le poulet ou le mouton, sous toutes ses formes. Il est vrai que certains pays ne pratiquent peu d'élevage et ne savent pas toujours agrémenter leur viande. Parfois on peut manger les abats, préférez alors le foie. L'enfant n'a pas besoin de manger de la viande deux fois par jour, donnez lui de la viande modérément environ 50 gr, et attention à la fraîcheur. Les boucheries ne sont pas toutes aux normes occidentales, il est donc prudent de voir la viande avant cuisson et surtout si elle a un goût de vieux, abstenez-vous !

Le poisson :

Le poisson a autant de valeur nutritive que la viande, il apporte des protéines lui aussi. Dans les îles ou les pays ayant la mer, vous trouverez un peu partout des endroits pour manger du poisson frais, et parfois même des crustacés, accompagnés de légumes. Grillé ou en papillote, il y a plusieurs façons de cuire le poisson, vérifiez avant la fraîcheur de celui-ci. Si vous voyez des pêcheurs dans le coin, c'est que le poisson a de la chance d'être frais. Méfiez vous des endroits éloignés de la mer qui proposent du poisson, car le transport ou la conservation est parfois limité et surtout pas dans les conditions qu'il faudrait. Certains préfèrent consommer du poisson séché ou fumé, là pas de problème de conservation.

Le lait :

Même lorsque votre enfant à une alimentation variée, il doit continuer à boire du lait : de 200 à 300 g par jour après un an, et pendant toutes son enfance, il doit consommer des produits laitiers. Le besoin en calcium étant considérable, seuls le lait et ses dérivés peuvent les satisfaire.

Vous trouverez rarement du fromage, ou alors pas toujours au goût des petits, aussi il faut veiller à leur donner des yaourts, des laitages.

Les céréales :

Les céréales sont riches en sels minéraux, en protéines, en vitamines B et E. Il existe quantité de sortes de céréales de blé, d'avoine, de riz, de maïs ou des mélanges avec des fruits. Idéal pour bien débuter une journée, mais rarement au menu des petits hôtels : faire ses provisions.

Pain :

L'aliment français par excellence dont il est bien difficile de se passer. Des “chapatis ” en Inde à la « Pita « en Turquie, chacun à sa spécialité. Profitez-en pour les goûter.

Les glaces :

À éviter car la conservation et la fabrication des glaces est parfois douteuse, et ne sont pas réalisées dans les conditions d'hygiène nécessaire. Même les grands chaînes de restaurants et d'hôtels ont des problèmes pour garder la chaîne du froid, soyez donc prudents, et en tout cas à manger avec modération.

L'eau :

Indispensable, toujours traiter l'eau avec des comprimés (Micropur ou Hydroclonazone) ou acheter des bouteilles d’eau minérale capsulée. Il faut boire régulièrement et encore plus sous les latitudes chaudes. N'hésiter pas à acquérir des gourdes ou des Thermos et ayez toujours sur vous de quoi étancher la soif.

Couverts :

Très pratique un petit verre en plastique à anse qui suivra bébé partout. Pensez à lui emmener sa fourchette, et sa cuillère.

mercredi, 26 octobre 2011 13:11

Les petits pots

Vous pourrez trouver des petits pots dans les grandes villes, avec des marques différentes et des goûts pas toujours appréciés de vos bébés. Pour ma part j'emmène toujours un stock de petits pots pour le voyage, au moins bébé mangera à sa faim et à son goût. En dépannage, vous pouvez prendre des fruits frais à éplucher (banane, pomme) à mélanger avec des céréales, faciles à transporter.  

Si le petit pot ne fait pas le "pop" ou le "clic" caractéristique de l'appel d'air, c'est que la fermeture n'était pas hermétique, le contenu s'en trouve forcément altéré. Il en est de même si le centre de la capsule s'enfonce lorsque vous exercez votre pression à l'ouverture.

mercredi, 26 octobre 2011 13:10

Où manger : restaurants, marchés, à la maison, à l'hôtel, en plein air

Les restaurants :

Encore une expérience intéressante pour les enfants, manger dans des endroits différents, avec des baguettes, avec les mains, assis sur des tapis… Préférez les endroits calmes, aérés, où il y a de la place pour circuler. En Asie, vous trouverez des petites gargotes sympathiques pour manger. La plupart du temps, l’on prendra votre progéniture pendant que vous mangez tranquillement, on l'emmènera en cuisine pour la montrer à tout le monde, la famille, les autres bébés, un endroit où votre enfant trouvera compagnie et affection. Évitez les restos trop touristiques où les enfants sont plutôt considérés comme un problème et prenez le temps de choisir. N'hésitez pas à demander de chauffer vos petits pots ou biberon, le personnel se mettra souvent en quatre pour vous aider. 

Les marchés locaux :

Endroit là aussi, où fourmillent beaucoup de monde, pas vraiment facile pour trouver du calme et la sérénité d'un repas, mais par contre idéal pour rencontrer les gens et faire connaissance. Attention toutefois de ne pas donner de la viande crue, des crudités, et même de l'eau ou des glaçons, des jus de fruits. La plupart des couverts étant lavés avec de l’eau froide, il vaut mieux éviter les contacts avec ceux-ci . Difficile de faire attention à tout…

À la maison :

Parfois, lors d'une location de plusieurs jours, il est bon de prendre ses repas à la maison, et de se préparer de bons petits plats, à déguster en famille ou en profiter pour inviter les voisins. 

À l'hôtel :

Certains hôtels pratiquent la demi-pension, c’est-à-dire le repas du soir et le petit-déjeuner inclus dans le prix de la chambre. Beaucoup d’hôtels ont des restaurants. Ce n'est pas forcément plus cher qu'en ville et cela évite les déplacements de nuit. Attention en tout cas à bien demander les prix s’ils ne sont pas affichés avant de commander pour éviter les mauvaises surprises.

En plein air :

Quand on est dans un endroit grandiose (montagne, steppe, désert), il est plus prudent d'apporter son ravitaillement. Attention, respecter bien les endroits que vous fréquentez. En effet, on voit de plus en plus de touristes qui laissent leur détritus sur leur passage. Il faut respecter la nature. Emportez vos déchets et jetez-les dans des endroits prévus à cet effet ; ne pas les enterrer. Vous devez laisser l’endroit dans l’état où vous l’avez trouvé.

 

mercredi, 26 octobre 2011 13:06

Hôtels

Préférer des chambres propres et confortables ou bébé se sentira bien et pourra dormir tranquille. Si votre enfant s'endort n'importe où, un matelas posé au sol fera l'affaire, à moins que vous ne préfériez transporter un lit parapluie. En Asie, les lits bébés sont rares dans les guest-houses. Dans certains hôtels, vous trouverez des services de garde d'enfant ou des bonnes âmes, qui se dévoueront pour garder votre bébé quelques heures. Bébé aura plus que jamais besoin de son bain quotidien : on trouve en France des baignoires gonflables, sinon une bassine, un seau feront très bien l'affaire.

Choisir sa chambre

Vous avez découvert le bon hôtel, à vous maintenant de trouver la bonne chambre ou en tout cas celle qui correspondra le mieux à la nuit que vous avez envie de passer.

De manière générale, une chambre sympa le jour ne l'est pas forcément la nuit surtout quand on espère calme et tranquillité. Donc, si possible, visitez avant de payer, testez aussi les sanitaires et le matelas. Pour ne pas être dérangé par les bruits de l'hôtel, évitez les chambres près de l'ascenseur, du bar, du resto ou des cuisines, celles qui sont proches de la réception (arrivées tardives et départs matinaux des clients), et pour les couche-tôt celles qui sont à proximité de la salle T.V., du bar, de la terrasse, de la cour ou du jardin qui accueillent régulièrement les clients insomniaques. Si vous avez le sommeil léger, ne choisissez pas de dormir côté rue si celle-ci est passante ou animée et vérifiez l'existence de rideaux ou de volets si vous ne voulez pas être réveillé par le jour. N'hésitez pas non plus lorsque vous prenez possession des lieux (et non pas à minuit au retour du resto) de demander si nécessaire à changer la literie, monter le chauffage, baisser la climatisation ou à avoir un ventilo pour la nuit.

Sans oublier évidemment, sous peine de devoir cogner longtemps à la porte, de poser la question de l'heure du couvre-feu et des possibilités pour rentrer après l’heure. Bref, soyez prévoyants !

À prévoir

Sauf si vous ne séjournez que dans des établissements assez haut de gamme, il peut être utile, sinon nécessaire, de prévoir un minimum d'équipements pour passer de bonnes nuits.

Élément indispensable, le cadenas qui permet de fermer la porte de sa chambre lorsque celle-ci ne dispose pas de clés (assez courant dans les petits hôtels en Asie ou en Amérique latine). Même si l'hôtelier en a prévu un, vous pouvez utiliser le vôtre pour plus de tranquillité. Choisissez de préférence un modèle à combinaison qui vous évitera bien des déboires si vous perdez la clé et surtout vous facilitera les choses si vous partagez votre chambre avec d'autres personnes.

- Vivement conseillé aussi, une couverture ou un duvet léger et peu encombrant (moins de 100 FF en grande surface). En plus de tenir chaud à l'occasion, cela évite le contact avec les literies douteuses. Dans certains endroits, une petite moustiquaire imprégnée (et un produit anti-moustique) pourra compléter l'équipement.

- Sur le plan pratique n'oubliez pas le réveil de voyage ainsi que des bougies et/ou une lampe frontale utiles lorsqu'il n'y a pas - ou plus - d'électricité. Contre les mauvaises petites odeurs parfois tenaces, utilisez quelques bâtonnets d'encens, contre le bruit des Boule-Quiès, et si vous êtes sensibles à la lumière un masque de nuit comme on en donne parfois dans les avions. Moins aléatoire, le papier toilette et la bouteille d'eau pour les soifs nocturnes. Enfin, pour accéder à la salle de bain ou aux toilettes, des chaussures en plastique (genre tong) pourront rendre service.

Témoignage :

"Pour le logement, les hôtels bon marché peuvent suffire à nos exigences. Seule petite précaution, nous réservons les premières nuits dans la ville d'arrivée, cela évite de chercher une chambre après les heures d'avion. La réservation se fait par courrier ou par fax, cette méthode fonctionne bien. Nos centres d'intérêt ont également changé. Nous évitons les visites des musées ou des vieilles pierres. Tout petit, il est difficile de le faire participer pleinement au voyage, rassurez-vous cela ne dure que les toutes premières années de sa vie de globe-trotter. Depuis sa quatrième année, Nicolas à la haute responsabilité de choisir la chambre de l'hôtel ou du bungalow. Il accomplit cette mission avec fierté et grand amusement. Ces critères sont simples, un ventilateur est plus rigolo qu'une climatisation et les toilettes doivent "être comme à Paris".

Si pendant l'époque bébé, il faut surtout veiller à l'hygiène, quand il devient plus indépendant certaines recommandations de base viennent s'ajouter. Apprenez-lui comme en France d'ailleurs, à ne jamais toucher un objet ou un animal qu'il ne connaît pas. Un beau bâton attirant peut se révéler être un redoutable serpent venimeux, qui sans doute, n'apprécierait pas d'être dérangé pendant sa digestion. À ce propos, à chaque sortie en forêt, munissez vous de votre aspivenin. Méfiance également avec les plantes inconnues, certaines donnent de l'urticaire : pauvre petit garçon qui ne peut cueillir un beau bouquet pour sa maman ! Il faut lui expliquer tous les risques mais sans lui faire peur, bien entendu. Il ne doit pas s'éloigner seul en mer ou dans la jungle.

Les voyages ne doivent pas être pour lui qu'une liste d'interdits, il lui faut lui réserver des activités. Cela est souvent possible et amusant pour toute la famille. En Colombie, nous avons logé quelques jours en montagne dans l'exploitation de café d'un copain. Le ramassage des petites billes de café pour les faire sécher au soleil, c'était comme la classe nature. La plage, ils adorent. Alors faites de la place, dans vos bagages pour son masque et son tuba, il risque de ne pas en trouver à sa taille en location. Les sandales en plastique sont obligatoires, because les oursins et coraux. En bord de mer, les activités sont multiples, vous n'échapperez pas à la recherche de coquillages. Il vaut mieux lui apprendre à sélectionner les plus intéressants en fonction de leurs formes et couleurs. Sinon vous risquez, comme moi, de trimballer sa collection de plusieurs kilos, et je ne parle pas de l'odeur dans les sacs. On peut également imaginer d'autres occupations, jouez au docteur Jones en cherchant ensemble une église ou une statue remarquable.
À Carthagène, nous partions à la recherche du fort San Felipe et de ses canons.
À Manille, il fallait découvrir le tombeau d'un conquistador, les idées ne manquent pas. Une façon d'apprendre à se servir d'une carte, d'une boussole et à lire la documentation. Le soir à l'hôtel, une feuille de dessin et des crayons de couleurs peuvent donner des résultats biens meilleurs que votre Nikon regroupant les dernières technologies. Avant le dodo, une petite histoire adaptée au pays va prolonger l'aventure dans les rêves. Un beau récit de pirates, c'est idéal dans les Caraïbes. Plus il va grandir, plus il va vous poser des questions sur ce qu'il voit, parfois des questions sont surprenantes et coulent sous le sens de la vérité si évidente aux enfants. Je vous laisse découvrir par vous-mêmes ces moments de bonheur que l'on aimerait prolonger une éternité. À ce propos une fois en France, pendant la soirée diapos entre copains, laissez le commenter sa vision du voyage, c'est tellement plus vrai !"

Gérald Masnada

 


mercredi, 26 octobre 2011 13:06

Clubs et villages vacances



C'est une bonne solution, surtout pour les enfants qui trouvent là une bonne façon de profiter des vacances et de se faire des copains. L'inconvénient est le cloisonnement de ces clubs avec peu de contact avec la population locale. Par contre, il y a tout le confort : crèche, menus enfants, services spécial bébé, jeux, piscine.

Club Med : tél. : 0  810 810 810 www.clubmed.fr
mercredi, 26 octobre 2011 13:06

Chez l'habitant



En voyage, vous pouvez être invité chez l'habitant (c’est courant en Turquie, Iran…). Un excellent moyen pour faire connaissance et lier des contacts. 


mercredi, 26 octobre 2011 13:05

Les auberges

Les auberges de Jeunesse :

Les A.J. sont une bonne opportunité pour les familles, présentes dans plus de 62 pays, ils en existent plus de 6000 dans le monde. Ce n’est pas toujours l'hébergement le moins cher, mais vous pouvez réserver vos chambres depuis la France.

FUAJ : 27 rue Pajol 75018 Paris tél. : 01 44 89 87 27 www.fuaj.fr

Derniers adhérents en ligne

catherine   mchattier   fabaray   ccohen   clegrand   chleguenedal   chancel   bebruel   lablind   jpgarrec   flwohlhuter   fmaignan   agverroust   syhupin   cklaeyle  
Copyright © 2020 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public