FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
Vous êtes iciAccueil|Toutes les catégories k2|CATHERINE VAN DYK | ABM - Aventure du Bout du Monde
mercredi, 09 septembre 2009 16:38

Découvrir un pays

{htmlmap 2 middle}
mercredi, 09 septembre 2009 16:10

A découvrir




Quel type de voyage et quelle durée ?


Même si vous avez plusieurs mois devant vous et utilisez l'avion, vous aurez du mal à tout voir aux Etats-Unis. Et à plus forte raison si vous disposez de moins de temps.

Ce que l'on peut faire en...

→ 1 semaine : Ca sera juste assez pour s'imprégner du pays. En une semaine contentez-vous d'une ville ou d'un parc et de ses environs, ou à la limite de deux, et pas plus.

→ 2 semaines : Juste assez de temps pour survoler au choix la Californie, les parcs et réserves naturelles du Sud-ouest, la Floride et New Orleans, New York et la Nouvelle Angleterre ou la région de Washington.

→ 3 semaines : Bien pour la Californie, le triangle Chicago/Boston/Virginie, le Sud, le Sud-ouest ou les Rocheuses.

→ 1 mois : Même chose avec plus de facilités ou quelques incursions dans les régions voisines.

→ 45 jours : Une bonne durée pour explorer la Côte Est ou la Côte Ouest + Sud-ouest.

→ 2 mois : On pourra alors apprécier une bonne balade sur les deux tiers des Etats-Unis.

→ 3 mois : Durée maxi sans visa; et il faut bien ça pour envisager un tour complet de USA.

Trucs utiles

Pour "gagner" du temps : utilisez les possibilités de panachages au niveau aérien; c'est à dire arrivez dans un ville et repartez d'une autre. Idem avec les stop-over qu'offrent les compagnies US. Tout peut s'obtenir généralement gratuitement ou à peu de frais lorsque l'on réserve son billet.

Stop-over des compagnies US :

- Atlanta : Delta
- Boston : Delta
- Chicago : American + Delta + United
- Cincinnati : Delta
- Detroit : Northwest
- Dallas : American
- Houston : Continental
- Los Angeles : Delta + United . Miami : American
- New York : American + Continental + Delta
- Philadelphie : US Air
- Pittsburg : US Air
- San Francisco : Delta + United
- St Louis : American
- Washington : Delta + United



A voir


A ne pas manquer

Arizona + Californie + Floride + Louisiane + Massachusset + New York + Nouveau Mexique + Utah + Washington + Washington DC + Wyoming.

A voir

Colorado + Georgie + Idaho + Montana + Nevada + Oregon + Pennsylvanie + Tennessee + Texas + Virginie + Virgine Occ.

Eventuellement

Arkansas + Caroline du Sud + Caroline du Nord + Dakota du Sud + Delaware + Illinois + Kentucky + Maine + Michigan + Minnesota + Mississippi + Missouri + Nebraska + New Hampshire + New Jersey + Oklahoma + Rhode Island + Vermont + Wisconsin.

Si c'est sur votre route

Alabama + Connecticut + Dakota du Nord + Indiana + Iowa + Kansas + Maryland + Ohio.



Principaux centres d'intérêt


**** : à ne pas manquer
*** : très bien
** : à voir
* : éventuellement

Nouvelle Angleterre

White et Green Mountains *** (nature, rando, ski)
Boston **** (ville historique, universités)
Cape Cod et les îles **** (paysages marins et sites historiques)
Berkshires Hills *** (paysages)

New York et environs

New York City **** (ville)
Hudson Valley et Catskills Mountains *** (villes et demeures historiques, paysages)
Adirondacks Mountains *** (paysages, sports d'hiver, demeures historiques)
Buffalo et les Chutes du Niagara **** (ville et site)
Atlantic City *** (casinos)
Washington **** (la capitale avec ses monuments et musées)
Philadelphia *** (ville historique)
Pittsburgh *** (ville)
Harpers Ferry *** (ville historique)
Allegegheny Mountains *** (paysages, activités nature)

Les Grands lacs

Chicago **** (ville)
Lac Supérieur *** (paysages, activités nature)

Midwest et Grandes plaines

Badlands et Black Hills **** (Mt Rushmore, paysages, nature, sites indiens)

Le Sud

New Orleans **** (ville)
Pays cajun **** (plantations, villages et culture cajuns, marais)
Memphis *** (ville, musique et Elvis)
Nashville *** (ville, country music)
Great Smoky Mountains Nat. Park *** (paysages, activités nature)
Mamoth Caves Nat. Park *** (grottes)
Charlottesville et the Shenandoah *** (villes et sites de la guerre de Secession, paysages et rando)
Frederickburg et le Nord de la Virginie *** (villes et sites historiques)
Jamestown-Williamburg-Yorktown **** (sites historiques d'avant l'Indépendance)
Blue Ridge Parkway *** (paysages, activités nature, indiens)
Charleston et les environs **** (ville historique, plantations, plages)
Atlanta *** (la ville des JO, de Coca, CNN et M.L. King)
Savannah *** (ville historique)

Floride

Miami **** (ville)
Florida Keys **** (paysages, activités marines)
Everglades *** (faune et flore)
NASA *** (centre spatial, faune)
Orlando **** (Disney World, Seaworld, Universal Studio)
St Augustine *** (ville historique)

Le Sud-ouest

Route 66 *** (l'ancienne route mythique entre Chicago et L.A. traverse plusieurs états du Sud-ouest)
Dallas/Fort Worth *** (villes)
San Antonio *** (ville et site historique)
The Hill Country *** (paysages, rando)
Big Bend Nat. Park **** (paysages désertiques, villes fantômes)
Santa Fe **** (ville espagnole, architecture en adobe)
The pueblos *** (villages indiens)
Taos **** (ville, arts et musées, indiens)
Bandelier, El Morro, Chaco Canyon *** (sites archéologiques indiens, paysages)
Acoma *** (paysages, villages indiens)
Carlsbad Cavern Nat. Park *** (grottes, paysages)
Sud-ouest du Nouveau Mexique *** (paysages, mines et villes fantômes, sites archéo. indiens)
Tombstone et le Sud-est Arizona *** (ville western; villes fantômes et paysages)
Autour de Flagstaff *** (paysages volcaniques, rando)
Red rock country *** (paysages)
The Hopis mesas *** (paysages, réserves indiennes)
Canyon de Chelly *** (paysages, rando, réserves et sites indiens)
Navajo Nat. Monument et Monument Valley **** (paysages, rando, réserves indiennes)
Grand Canyon **** (paysages, rando, raft, réserves indiennes)
Zion Nat. Park **** (paysages, rando)
Cedar Breaks Nat. Monument *** (paysages)
Bryce Canyon, Capitol Reef et Canyonland Nat. Park **** (paysages, rando, raft)
Lake Powel, San Juan river et Sud-est de l'Utah *** (paysages, rando, raft, sites indiens)
Natural Bridge Nat. Park *** (paysages)
Arches Nat. Park **** (paysages, rando)
Uinta Mountains *** (paysages, grottes, rando, ski)
Las Vegas **** (ville, casinos)
Great Basin Nat. Park et environs *** (paysages, grottes, rando, ski)

Californie

Los Angeles **** (ville, Disneyland, plages)
Route côtière Hwy-1 LA-SF **** (paysages, villes historiques, Hearst castle, plages)
San Francisco **** (ville)
Baie de San Francisco *** (villes, paysages)
Lassen Volcanic NP et Lava Beds Nat. Monuments *** (paysages volcaniques, rando)
Gold country *** (paysages, villes fantômes du Gold rush)
Lake Tahoe *** (paysages, rando, ski)
Yosemite Nat. Park **** (paysages, rando)
Mono Lake et environs *** (paysages, villes fantômes du Gold rush)
Mammoth Lake *** (paysages, rando, ski)
Sequoia Nat. Park *** (paysages, rando)
Mount Whitney, White Mountains et env. *** (paysages, rando)
Death Valley **** (paysages)
Josua Tree Nat. Park *** (paysages, rando)
San Diego *** (ville, plages, Seaworld)

Les Rocheuses et le Nord-ouest

Cascade Mountains et Crater lake **** (volcans, paysages, activités nature)
Hell's canyon *** (paysages, activités nature)
Seattle *** (ville)
Puget Sound *** (îles, paysages, activités nature, baleines)
Olympic Nat. Park **** (paysages, sites indiens, activités nature)
Sawtooth Range *** (paysages, rando, activités nature)
Région d'Hell's canyon *** (paysages, activités natures)
Glacier Nat. Park **** (paysages, rando, activités nature)
Beartooth Mountains *** (paysages, ski)
Laramie et Medecine Bow Mountains *** (ville et paysages)
Wind River Mountains *** (paysages, rando, réserve indienne)
Devils Tower Nat. Monument *** (paysages volcaniques)
Buffalo et les Bighorn Mountains *** (ville et site de l'Ouest, paysages)
Yellowstone Nat. Park **** (paysages, rando)
Grand Teton Nat. Park **** (paysages, activités nature)
Rocky Mountains Nat. Park **** (paysages, rando)
Boulder et environs *** (ville, paysages, rando, ski)
Summit County *** (ski, rando, paysages, anciennes villes minières)
Colorado Nat. Monument et Grand Mesa *** (paysages, rando)
Colorado Springs et env. *** (paysages, rando, anciennes villes minières)
San Juan skyway *** (paysages, activités nature, anciennes villes minières)
Mesa Verde Nat. Park *** (sites archéologiques indiens)



Nature


Nature et parcs nationaux

La nature est remarquables aux Etats-Unis avec les déserts, montagnes, forêts, côtes sauvages propices aux randonnées y compris équestres (un peu partout), raft (Sud-ouest), ski (Rocheuses, Nord-est) et autres activités de plein air. Egalement quelques belles plages (Floride...) et des possibilités d'activités nautiques en divers endroits.

Le pays compte 41 parcs nationaux, hors Hawaii et Alaska, situés majoritairement dans l'Ouest (Californie, Utah...). Dans l'Est, les Appalaches et le Nord-est proche de la frontière canadienne offrent aussi de nombreuses opportunités.



Culture et société


"Cowboys et indiens"

Des lieux et des choses faits pour les touristiques ou plus "authentiques"; au choix. C'est dans les Great Smoky Mountains (Caroline du Nord) et dans les Everglades (Floride) que l'on trouve les dernières traces des indiens de la côte Est des Etats-Unis. Plus à l'ouest l'Oklahoma, où plusieurs tribus furent expédiées à la mi-XIXe, possède quelques sites et musées intéressants. C'est là aussi, ainsi que dans le Kansas et le nord du Texas voisins, que plusieurs villes ont gardé l'image (touristique) des "cowtowns" et du "wild west".

Mais c'est évidemment dans l'Ouest américain que les témoignages demeurent les plus forts : réserves et sites indiens du nord de l'Arizona, du Nouveau Mexique ou du sud de l'Utah et du Colorado; ranchs, rodéos, villes fantômes de l'ouest du Texas; traces de la ruée vers l'or en Californie. Même choses au nord dans le Dakota du Sud, l'Idaho, le Montana ou le Wyoming avec les souvenirs des dernières batailles indiennes, d'anciennes villes minières ou encore "l'Oregon Trail" qui était le chemin suivi par les convois de chariots.

Casinos

Longtemps limités à Las Vegas (à ne pas manquer !) et l'ensemble du Nevada, plus Atlantic City (New Jersey), les casinos sont maintenant de plus en plus autorisés ailleurs (normal vu les revenus qu'ils procurent). Parmi les "nouveaux", ceux sur le fleuve Mississippi (St Louis, Visburg...) et Deadwood (South Dakota) peuvent éventuellement mériter un détour.

Parcs d'attractions

Même chose au niveau des parcs d'attractions avec les incontournables que sont Disneyworld à Orlando (Floride), Disneyland à Los Angeles et Seaworld à San Diego (Californie). De nombreux autres "secondaires" ou thématiques existent aussi un peu partout.

Sports US

A voir pour l'ambiance des grands stades même si vous ne comprenez pas toujours les règles. C'est particulièrement vrai pour le basket (championnat NBA), le football américain, le baseball ou le hockey (à Detroit et dans le Nord).

Au niveau mécanique Indianapolis et ses 500 miles (unique !), plus Daytona (moto) et éventuellement le Ford Museum de Detroit organisés méritent plus qu'un détour. Ponctuellement aussi des courses de tracteurs et autres engins particuliers dans différents coins des USA, sans oublier aussi les courses de stock-car.

Musique

New York, San Francisco, Los Angeles (tous types de musiques); New Port (jazz); Chicago (blues, jazz et autres); Cleveland-Ohio (Rock and Roll Museum); Austin-Texas (folk); St Louis-Missouri (blues et accessoirement jazz); Delta du Mississippi (blues); Branson-Missouri (country); Tennessee (country, blues et Elvis); New Orleans (jazz) et pays Cajun (musique cajun).

Architecture

N'importe quelle ville ou presque vous donnera une idée de l'urbanisme très particulier des villes américaines. Plus spécifiques toutefois : Manhattan (unique !); Chicago (archi début XXe); Miami et la côte est de Floride (archi particulière de Floride); Charleston, Savannah et les plantations (style Sudiste); New Orleans (le vieux quartier); Santa Fé (architecture en adobe); également des sites plus historiques comme les villes fantômes (ou reconstituées) de l'Ouest et Williambourg (l'Amérique d'avant l'Indépendance).



Artisanat, Achats


Si le pays est varié au niveau paysages, il l'est beaucoup moins par contre au niveaux des achats que l'on peut y faire. L'artisanat indien représente l'attrait principal en la matière. On pourra aussi acheter toute la tenue de cowboy, des bottes au chapeau, notamment dans le Wyoming ou dans les villes country-music.

A signaler également pour les amateurs du genre, tous le "merchandising" qui peut exister autour des clubs sportifs (basket, baseball, football...) ou de divers événements (fêtes, films à gros budgets, etc...). Par contre, pour tout ce qui est informatique, audio-visuel, etc, le système américain est différent de l'européen et ne peut pas forcément bien fonctionner ici; et de toute façon les prix ne sont pas toujours intéressants.



mercredi, 09 septembre 2009 16:10

Manger, dormir




Hébergements


De façon générale, l'hébergement est assez souvent la dépense la plus importante d'un voyage aux USA. Comme toujours, le mieux est d'être à plusieurs pour partager sa chambre ou son emplacement de camping.


"YMCA" et "Hostels" (A.J.)

Grâce à leurs dortoirs, ces deux catégories d'hébergements représentent généralement la formule la plus économique (du moins pour ceux qui voyagent en solo). Comptez moins de 15 US $/personne, mais aussi quasiment le double dans les zones très touristiques.

A signaler qu'au delà des dortoirs on peut aussi obtenir des chambres individuelles (en gros deux fois plus chères). Avantage certain pour les non-motorisés, la localisation à l'intérieur des villes.

Hôtels et motels

Toutefois, à partir de 2 ou 3 personnes, les chambres d'hôtels ou de motels (en moyenne 40 à 60 US $/nuit) offrent un meilleur rapport, surtout que généralement le prix est en gros le même pour 1 ou 4 personnes.

Aux USA, ces établissements sont le plus souvent de "qualité" avec 1 ou 2 grands lits par chambre (attention le prix peut varier selon la taille), TV, salle de bain, café et parfois petit déjeuner gratuits, etc.

Schématiquement les motels sont des bâtiments d'un ou deux étages avec les chambres donnant sur l'extérieur. Ils sont généralement en périphéries des villes ou le long des Highways (donc voiture obligatoire) contrairement aux hôtels qui, eux, sont en ville. La plupart sont regroupés en chaînes (Motel 6, Days Inn...) avec des forfaits possibles que l'on peut d'ailleurs facilement acheter depuis la France, des réductions pour des séjours prolongés, en basse-saison , parfois le week-end ou au contraire en semaine. Egalement, nombreux coupons de réduction à dénicher dans la presse locale, les magazines gratuits disponibles dans les "Infos centers" le long des autoroutes, ou à imprimer directement sur Internet.

B and B

Une autre option d'hébergement. Comptez au moins 50 US $/chambre pour les B and B qui très souvent ressemblent en fait à des hôtels classiques simplement gérés par des particuliers.

Campings

Quant aux campings, c'est l'idéal pour faire des économies à conditions d'avoir un véhicule. Très nombreux et bien équipés, on les trouve d'abord dans les parcs et zones naturelles (surtout dans l'Ouest), mais aussi de plus en plus en bordure des villes. Gratuits à l'occasion, leurs prix tournent plutôt généralement autour de 10 à 15 US $/nuit, voire le double près des agglomérations. Utile de réserver en saison dans les coins les plus touristiques.



Gastronomie


Cuisine

Les Etats-Unis ne sont pas vraiment réputés pour leur gastronomie (hormis les fast food ?). De façon générale, l'alimentation américaine de base risque fort de surprendre plus d'un européen par son côté souvent coloré (voire fluo), peu variée, sans vraiment de goûts et allégée de ceci ou cela (la mode pour tout est actuellement au "fat free" - sans gras -).

Schématiquement, on peut dire que celle-ci tourne autour des hamburger-pizza-tacos-barbecue (la viande de boeuf n'est vraiment pas chère) accompagnés de soda en tous genres, de bières (légères), de vins (californiens, sud-américains, etc; chers et pas toujours très bons) et de café (pas bon du tout).

Toutefois il existe aussi des cuisines plus traditionnelles cajun, texanne, indienne (et mexicaine) qui méritent d'être découvertes, tout comme d'ailleurs des spécialités locales.

Restaurants

Pour manger, au delà des éternels fast foods et autres chaînes, on trouvera sans difficultés dans les villes nombre de restaurants étrangers, du chinois (très peu cher; < 10 US $ le repas) au français (souvent le haut de gamme aux USA) en passant par les mexicains et autres latinos. Dans certains établissements il est possible de choisir la formule "buffet à volonté". Et pour les pique-niques, aucun problème d'approvisionnement bien sûr dans les grandes surfaces.

Sur le plan financier, les repas sont de loin le poste le plus économique pour un voyage aux USA. Une vingtaine de dollars par jour sont suffisants pour manger, et pour bien autre chose que les fast foods.



mercredi, 09 septembre 2009 16:09

Se déplacer




Transports terrestres


Chose évidente le pays est immense, alors ne l'oubliez pas lors de vos déplacements ! Cela dit, au niveau du choix des transports, tout est aussi fonction du nombre de personnes, de la durée du séjour, du budget et des coins qu'on souhaite visiter.

Pour chaque mode de transport, voir également en détails par régions.

Voiture

Economique si l'on est à plusieurs, la voiture est de très loin l'idéal pour découvrir l'Amérique avec une liberté de visites et d'action totales que les transports en commun ne peuvent procurer. De plus, hormis à la limite sur la Côte Est, les villes ne sont pas faites pour les piétons.

→ Location : Large choix de location de véhicule avec des agences locales ou internationales. Normalement, il faut avoir 25 ans mini pour pouvoir louer une voiture et avoir une carte de crédit si l'on veut s'éviter les dépôts de garantie. Comptez environ 150 à 200 US $/semaine tout compris pour les formules les plus économiques (préférez les "kilométrages illimités"). N'oubliez pas qu'une location peut aussi s'effectuer facilement depuis la France et qu'il existe des formules "Fly and drive" (avion + voiture) intéressantes. Outre une voiture, on peut facilement louer un camping car ou une moto aux USA.

→ "Auto-driveaways" : Une option parfois choisie par certains sur des trajets spécifiques est le système "d'auto-driveaways" qui consiste à véhiculer en un temps donné la voiture de quelqu'un entre des villes assez éloignées. Pas toujours évident si l'on est touriste, limité en anglais et peu débrouillard que d'obtenir ces acheminements.

→ Achat : Dernière solution, l'achat d'un véhicule que vous pourrez essayer de revendre ensuite à d'autres voyageurs, voire même à l'ancien propriétaire. Très intéressant à plusieurs et pour un long voyage. C'est dans la presse locale, les journaux gratuits spécialisés et les PA entre autres des universités que l'on trouvera le plus d'occasions. Pas mal de choix aux alentours de 1 500/2 000 US $. Une fois acheté, les formalités pour le véhicule sont plus ou moins faciles selon les états (assurance, permis de conduire local obligatoire, paperasses diverses); donc renseignez vous bien déjà auprès de votre vendeur.

→ Divers : N'oubliez pas que les véhicules américains sont souvent à boite automatique, qu'il existe quelques particularités au niveau code de la route (pas de priorité à droite, carrefour avec 4 stops, tourner à droite lorsque le feu est rouge, etc), et que chaque état a aussi plus ou moins ses règles de conduites. Sachez que les américains ne sont pas des fous du volant (tant mieux) et respectent le code de la route. Et de toute façon la police est là qui surveille.

Bus

Pas de gros problèmes pour qui veut découvrir les USA en bus. Aux Etats-Unis le réseau est bien développé (quoiqu'un peu moins qu'il y a quelques années) avec des bus rapides et confortables. Les bus vont partout ou presque... sauf malheureusement dans certains parcs nationaux, ce qui veut dire que dans ce cas il faudra prévoir alors une location de voiture.

De toute les sociétés, la plus grande et la plus connue est Greyhound qui sillonne le continent dans tous les sens. Tarifs intéressants et surtout la possibilité de prendre des forfaits pour plusieurs jours (facilement disponibles en France auprès des agences spécialisées sur la destination).

A signaler aussi qu'il existe désormais des bus "low-cost" comme la compagnie Megabus qui s'est bien implantée dans l'Ouest et le Midwest.

Moto

L'un des mythes américains avec la découverte des Etats-Unis à moto et notamment bien sûr en Harley.

Vélo

Pas forcément pour faire le tour des USA mais en tous cas à certaines occasions le vélo peut être un bon moyen de découverte. Certains coins comme la Floride, le Colorado ou les abords des Grands lacs y sont d'ailleurs tout à fait propices.

Stop

Pas vraiment conseillé vu les risques et de toute façon interdit dans de nombreux états.

En ville

Mis à part quelques villes comme San Francisco ou New York, circuler en ville est vraiment galère si l'on ne dispose pas de son véhicule. Et il est clair que nombre de villes américaines ne sont pas faites pour le piéton. Et sauf si tous les centres d'intérêts sont groupés et proches de votre hébergement (mais faut pas trop espérer), vous risquez de passer des heures dans les transports en commun urbains dont les réseaux sont généralement limités et assez mal fichus.

Plusieurs agglomérations américaines disposent d'une ou plusieurs lignes de métro.



Trains


Les Etats-Unis disposent de plusieurs dizaines de milliers de kilomètres de voies ferrées pour malgré tout de faibles fréquences avec des horaires parfois particuliers auxquels on doit s'adapter, des trains lents, et un réseau qui oublie nombre d'états ou lieux touristiques.

En gros, celui-ci encercle le territoire en longeant côtes et frontières avec en plus une transversale est-ouest en son milieu et une ligne Chicago - New Orleans. En ajoutant quelques transports complémentaires le train est toutefois une option possible pour visiter le pays, notamment dans sa partie est.

Pour ce qui est du niveau confort pas de problèmes, les trains américains (Amtrak) sont luxueux. Contrepartie, cela se paye et le train reste plus cher que le bus, et même parfois que l'avion pour certains trajets. Donc, on aura intérêt pour réduire les frais à prendre l'un des forfaits Amtrak Rail Pass (5 zones géographique pour des validités de 15 ou 30 jours). A signaler qu'il existe aussi quelques trains touristiques.


Fleuves et rivières


En dehors des croisières touristiques peu de chances de voyager au fil de l'eau aux USA, y compris sur le Mississippi.

Outre en partie la zone des Grands lacs, seule la région de Seattle (état de Washington) possède un réseau de ferries s'étendant d'ailleurs jusqu'à Vancouver au Canada.

Ponctuellement aussi quelques navettes entre le continent et les îles proches des côtes (Georgie, Caroline du Nord...).


Vols intérieurs


L'avion est la solution idéale (et même unique) pour ceux qui veulent visiter "tout" les Etats-Unis en peu de temps.

Le réseau est bon et très dense avec de très nombreuses compagnies locales. Toutefois, hormis les transversales Est-Ouest, la Floride et Las Vegas les tarifs demeurent assez chers (pour un service très moyen), voire très chers, d'une ville à l'autre. Il est donc utile de savoir que chaque grande compagnie US propose différentes formules pass qui permettent de sillonner le pays (avec aussi parfois des extensions territoriales) à des prix intéressants. Il existe aussi pas mal de promo à voir directement sur les sites des TO et compagnies locales dont notamment Southwest Airlines.

A noter que ceux qui privilégient les autres modes de transports auront aussi à l'occasion intérêt à prendre l'avion pour s'éviter de long trajets terrestres, parfois d'ailleurs fastidieux comme lorsqu'il s'agit de traverser les Grandes Plaines.



mercredi, 09 septembre 2009 16:06

Comment y aller




En avion


Destinations

Evidemment beaucoup de choix (trop ?) pour accéder aux Etats-Unis depuis la France. Pour ne parler que des vols directs ou non stops, pas moins d'une dizaine de compagnies desservent une vingtaine de villes américaines différentes (et des centaines d'autres après changement pour les transporteurs US).

* : vols directs, donc avec escale.

De Roissy

- Air France : Boston, Chicago, Dallas, Los Angeles, Miami, New York JFK + Newark, Philadelphie, San Francisco, Washington.
- Air Tahiti : Los Angeles.
- American Airlines : Boston, Chicago, Dallas, Los Angeles, Miami, New York JFK, San Francisco/San Jose.
- Continental : Houston, New York-Newark.
- Delta : Atlanta, Cincinnati, New York JFK.
- Northwest : Detroit, Minneapolis*, Seattle*.
- United : Boston *, Chicago, Los Angeles *, Miami *, New Orleans *, San Francisco, Washington.
- Us Air : Charlotte, Philadelphie, Pittsburgh, Seattle*.

D'Orly

L'Avion : New York.

D'Orly ou Roissy

Charters ponctuels et saisonniers vers New York.

De province

En dehors de quelques très rares charters saisonniers pour New York et d'un régulier Lyon ou Nice-New York avec Air France-Delta, la province doit utiliser le système de préacheminement vers Paris ou les bases des autres compagnies européennes pour se rendre aux Etats-Unis.

Tarifs

En gros on peut découper les Etats-Unis en quatre zones tarifaires :
- New York qui est la porte d'entrée principale aux USA et sur laquelle on trouvera le plus grand choix tarifaire : 350 à 780 €
- La côte Est (Boston, Washington), la Floride et le centre (Chicago) : 380 à 850 €
- L'Ouest et le Sud-ouest américain (Houston) : 470 à 850 €
- La Californie (Los Angeles) souvent la porte d'entrée pour l'Ouest américain : 450 à 800 €



Voie terrestre


→ Frontières : Canada (6 420 km, hors frontière avec l'Alaska) et Mexique (3 141 km).

Aucun problème pour circuler entre les pays, il existe de très nombreux points de passages (et de lignes de bus) entre les USA et ses voisins.

Au niveau formalités, les choses sont les mêmes que pour une arrivée par avion (juste une taxe en sus de 6 US $ à acquitter).



Voie maritime


Transatlantiques

Pour les amateurs du genre, il existe de nombreux cargos effectuant le trajet transatlantique de même qu'encore quelques paquebots/croisières en ponctuel. Comptez une dizaine/douzaine de jours pour des prix évidemment supérieurs à l'avion (mais l'expérience n'est pas comparable).

Ferries

Il existe des lignes de ferries entre la Colombie Britannique (Canada) et la région de Seattles au nord-est, plus une liaison Bahamas - Floride.

Croisières

Quant aux croisières, si énormément partent de Floride en direction notamment des Caraïbes, très peu proposent l'inverse.



mercredi, 09 septembre 2009 16:05

Bon à savoir


Fuseaux horaires


Quatre fuseaux horaires; de - 6 à - 9 heures de décalage par rapport à la France (GMT - 5 à - 8 ou - 4 à - 7 en été).



Electricité


120 Volt. Prévoir transfo et adaptateur électrique pour "prises américaines".



Affluence


Avec 56 millions de visiteurs en 2007 (+ 10% sur 07/06), les Etats-Unis sont la troisième destination touristique au monde derrière la France et l'Espagne.

Localisation

Toutefois, cette affluence cache une grande disparité selon les régions. Et si New York, la Floride, l'Ouest ou la Californie sont des incontournables et attirent des millions de visiteurs chaque année, d'autres régions comme le Midwest sont quasiment ignorées des touristes.

→ Les 10 sites les plus visités aux USA :
1) Disney World (Orlando, Floride) avec 17 millions de visiteurs
2) Las Vegas
3) Washington DC
4) Golden Gate Recreation Area à San Francisco
5) Grand Canyon
6) Empire State Building à New York
7) Yosemite National Park
8) Yellowstone National Park
9) Mount Rushmore dans le Dakota du Sud
10) Walk of Fame à Los Angeles

Origine

Ce sont de très loin les Canadiens qui constituent le premier contingent de visiteurs étrangers aux USA (plus de 15 millions), loin devant les Mexicains (13 millions), les Anglais (4,5 millions), les Japonais (4 millions), les Allemands (1,5 million) et les Français. 997 500 Français sont allés aux USA en 2007 essentiellement à New-York, en Floride et Californie. Mais en attendant, vous croiserez d'abord et surtout de nombreux américains visitant leur pays (normal vu l'étendue de celui-ci et le peu de vacances dont disposent les américains).

Période

De façon générale c'est juillet-août qui attirent le plus les foules, même si les mois d'hiver drainent beaucoup de visiteurs du côté de la Floride et de la Californie. Si vous voulez évitez le monde et la chaleur on vous conseille toutefois de favoriser mai-juin et septembre-début octobre pour vos visites.



Voyage organisé


Les Etats-Unis sont bien sûr très présents dans le catalogue des agences. On trouvera donc des formules de circuits, séjours, "aventure", prestations diverses en grand nombre et des possibilités également de réservation d'hôtels ou de véhicules.

A signaler toutefois qu'en matière d'organisé, l'offre se centralise d'abord logiquement sur la Californie, les parcs de l'Ouest, la Floride (avec aussi du "tout inclus") ou le Nord-est. Peu à très peu de choses par contre lorsqu'il s'agit par exemple du Nord-ouest ou encore plus des Grandes Plaines.

De grandes villes comme Los Angeles la trépidante, San Francisco la branchée, Seattle l'innovatrice, les grands parcs nationaux comme Yellowstone ou Monument Valley et bien sûr le grand Canyon, en passant par le Nouveau Mexique l'agence Comptoir des voyages vous proposera un voyage aux USA adapté à vos intérêts et à votre budget .

Une expérience unique et inoubliable.



mercredi, 09 septembre 2009 16:05

Formalités

 



Formalités et conseils
Ministère des Affaires Etrangères et l'Office du Tourisme des Etats-Unis


Dans les faits, pas besoin de visa pour les français pour un séjour touristique de moins de 90 jours sur place mais billet de retour ou de continuation obligatoire, fonds suffisants, plus nécessité d'avoir une autorisation ESTA . Attention cependant car cette exemption de visa dépend également du type de passeport dont on dispose.

A signaler que, même si vous ne faites qu'un simple transit aérien de quelques heures sur le sol américain, la procédure est la même. Tout comme d'ailleurs en cas d'arrivée par voie terrestre ou maritime.

ESTA

Tout visiteur se rendant aux USA doit obligatoirement être en possessions d'un "ESTA" (Electronic System for Travel Authorization) au plus tard 72 heures avant le départ afin de recevoir une autorisation de voyage.

Ce document s'obtient uniquement en ligne et consiste en un questionnaire à remplir. Toute personne, y compris les enfants/bébés, doit faire une demande individuelle. Celle-ci est ensuite valable deux ans ou jusqu'à expiration du passeport.

Chaque visiteur devra s'acquitter d'une taxe de 14 $US (dont 10 $ US iront pour la promotion du pays) lors de la validation de l'autorisation de voyage.
Attention certains sites proposant le même service à plus de 59 $US.

Site web

Selon son passeport

Outre sa nationalité, l'exemption de visa dépend aussi du type de passeport dont on dispose.
- Passeport biométrique : Ce sont les nouveaux passeports émis depuis avril 2006. Dans ce cas, pas besoin de visa dans le cadre d'un séjour touristique.
- Passeport "Delphine" d'avant le 25.10.05 : Les Delphine sont des passeports lisibles en machine. Si le vôtre a été émis avant le 25 octobre 2005, vous n'avez pas besoin de visa.
- Passeport "Delphine" d'après le 25.10.05 : Dans ce cas vous devez faire une demande de visa tourisme. Mais plus simplement, vous pouvez aussi échanger gratuitement votre passeport contre un biométrique.
- Passeport ancien modèle : C'est à dire non lisibles en machine. Là aussi un visa est obligatoire.

Demande de visa tourisme (B1, B2)

A effectuer en personne auprès des consulats US habilités. Uniquement sur rendez-vous (payant). La demande doit être accompagnée du formulaire adéquate obligatoirement rempli en ligne.

En attendant, vu les démarches, leurs coûts et accessoirement les délais nécessaires, ceux qui n'ont pas de passeport ouvrant droit à une exemption de visa auront tout intérêt à faire une demande de passeport biométrique. S'ils disposent du temps nécessaire à son obtention, c'est de très loin la meilleure solution.

A savoir aussi

Depuis fin 2004 tous les visiteurs, avec ou sans visa, sont systématiquement enregistrés à l'entrée comme à la sortie du territoire par la prise d'empreintes digitales et numérisation de leur photo.

A savoir également que pour pouvoir entrer aux Etats-Unis sans visa, les enfants doivent être munis d'un passeport individuel.

Long séjour, job

Reste aussi qu'au delà de 3 mois, pour des études ou un travail "officiel" un visa est nécessaire. Dans certains cas, les formalités peuvent demander un certain temps (et le visa coûter assez cher selon le type); donc prenez-vous y à l'avance.

Quant à ceux qui espèrent trouver un job non déclaré sur place, sachez que depuis quelques années les amendes pour les employeurs sont devenues dissuasives, et donc les opportunités très rares.



Adresses utiles


Consulats

Site web.

2 rue St Florentin, 75011 Paris. Fermé au public et renseignements uniquement en ligne ou par téléphone au 0892 23 84 72. Pour toute demande de visa un rendez-vous est fixé par le consulat à Paris.

Huit autres consulats américains en France, mais aucun habilité à délivrer des visas ou fournir des informations.

Offices de Tourisme

Site web.

Le Visit USA Commitee (association de professionnels du tourisme sur les USA) est fermé au public. Toutes les demandes d'informations se font en ligne ou par téléphone au 08 99 70 24 70.

Tous les états et de nombreuses régions ou villes américaines disposent également d'O.T. mais le plus souvent uniquement sur Internet.

Compagnies aériennes

Les compagnies American Airlines, Continental Airlines, Delta/Northwest Airlines, United Airlines et US Airways sont représentées en France, de même d'ailleurs que quelques autres transporteurs "secondaires".


 

mercredi, 09 septembre 2009 16:04

Cartes




Carte interactive
{avec Google Maps}






Cartes et plans


Même si plusieurs éditeurs proposent des choses intéressantes sur les USA, il existe une collection de référence aussi bien pour les atlas, cartes et plans de tous types. Il s'agit de Rand Mac Nally avec plusieurs dizaines de représentations facilement disponibles en Europe et sur place.

A savoir que la plupart des Offices de Tourisme locaux donnent sans problème des cartes des états et régions. Egalement, de nombreuses cartes et plans de villes dans les centres d'infos touristiques le long des routes ou même les réceptions de motels.

Cartes topo et autres choses spécifiques

En dehors de ce que l'on pourra trouver localement, National Geographic propose plusieurs séries intéressantes.



mercredi, 09 septembre 2009 16:04

Guides




Sur le Web


Portails et Fiches pratiques

> Yahoo.US : la partie tourisme consacrée aux Etats-Unis.
> Fiches pays : Lonely Planet et Routard.
> Fiche pays : Rough Guide
> US Tourist et USA découverte : plein d'infos faites pour le voyageur individuel.

Autres sites

> Voyage Magazine : magazine virtuel consacré largement aux USA.
> Hommage aux Amérindiens : histoire, culture, société d'hier et d'aujourd'hui des indiens d'Amérique.
> National Park Service : très complet sur tous les parcs US.
> Faune : celle des parcs de l'Ouest.
> EuropUSA : conseils et infos pour vivre et travailler aux USA.
> France Service : inscription à la loterie annuelle en vue de l'obtention de la "Green card".
> La presse, les radios et les TV locales sur le web.



Les Etats-Unis en totalité


Très vaste choix de guides en tous genres, y compris thématiques, facilement disponibles en France. A cela on pourrait ajouter d'autres collections à découvrir sur place.

Ci-dessous ne sont indiqués que les titres traitant plus ou moins de l'ensemble des USA (pour plus de détails reportez-vous aux fiches par régions).


Pratique

Guide du Routard (en 4 titres); Let's Go (en 2 titres).

→ En anglais :
- Rough Guide (1 titre assez complet); Lonely Planet (en 1 ou 10 titres) ; Let's Go.
- A signaler aussi que des collections comme Frommers', Compass, Fodor ou Moon possèdent de très nombreux guides sur les USA.

Brefs séjours/organisé

Cartoville, Berlitz; Marcus (en 2 titres); Cap sur (en 2 titres); Mondeos (3 titres).

Culturel

Guide Vert, Guide Gallimard, Bibliothèque du Voyageur, Guide Bleu, Nelles.



Guides thématiques en anglais


- Bradt "USA by rail" et "No frills guide to North America" (rando, pêche, vélo, cheval, sports d'hiver, parcs)
- Lonely Planet "Hiking USA"
- Cicerones "Hiking/trekking guide North America"
- Frommer's "Bed and Breakfeast North America"et "Where to stay USA ?"
- Egalement bien d'autres titres à découvrir sur place dans différentes collections locales



mercredi, 09 septembre 2009 16:03

Précautions




Voyage individuel


Destination pour voyageur débutant/voyageur un peu expérimenté si vous pensez voyager hors sentiers battus ou en hiver dans certaines régions.



Santé


Pas plus de risques aux Etats-Unis qu'en France, mais sachez cependant que tous ce qui concerne la santé et les soins est hors de prix aux USA (prévoyez une assurance en rapport au niveau garanties). Dans un autre domaine attention aux chaleurs suffocantes d'été avant tout dans le sud, et aux grands froids d'hiver dans le nord.



Sécurité
Conseils du Ministère des Affaires Etrangères.


Un mélange de mythes et de réalités poursuit les Etats-Unis dans ce domaine.

En matière de criminalité

→ Villes et quartiers : De nombreuses villes ou quartiers traînent encore une mauvaise réputation désormais totalement injustifiées, à commencer par Chicago (l'insécurité était à l'époque de la prohibition) et New-York (maintenant une ville sûre y compris pour son métro). Toutefois il est évident que la criminalité existe aux USA, mais hormis Washington DC, Houston et Atlanta qui sont des lieux touristiques, les autres "villes statistiquement dangereuses" sont hors des circuits traditionnels des voyageurs. A signaler toutefois que, comme en Europe, certains quartiers des agglomérations sont à éviter en permanence et d'autres la nuit. Mais de toute façon comme les villes américaines ne sont pas du tout faites pour les piétons, il est recommandé d'utiliser les moyens de transports pour se déplacer en toutes occasions.

→ Agressions : Plus que de se faire assassiner on risque d'abord de se faire dépouiller aux Etats-Unis. Comme partout, pour limiter les risques ne transportez pas et évitez de trop montrer votre argent (mais prévoyez aussi quelques dizaines de dollars au cas où), ne faites pas trop touriste, et surtout évitez de jouer les héros.

→ Catégories de voyageurs : Localement, certaines catégories de personnes peuvent également rencontrer des problèmes, notamment dans le Sud où un racisme anti-Noirs est toujours très présent. De même, les filles voyageant seules, les homosexuels, et les auto-stoppeurs (pas vraiment conseillé aux USA) peuvent s'avérer des cibles de choix dans certains états, entre autres encore une fois du Sud. Dans un passé relativement récent, quelques touristes circulant avec des véhicules de location ont été victimes d'agressions en Floride.

→ Police et population : En cas de problèmes, sachez que la police américaine est très serviable (tant que vous n'êtes pas à la source des problèmes en question) et très présente. D'un autre côté, la société américaine étant plutôt cloisonnée (et souvent totalement parano et excessive), les conseils, en matière notamment de risques et d'insécurité, que l'on peut recueillir de la part de "l'américain moyen" ne sont pas toujours des plus judicieux.

Dans un autre domaine

Les risques peuvent aussi provenir de la nature : les très grosses chaleurs estivales, les grands froids hivernaux du nord, les étendues désertiques et les innombrables forêts ou montagnes du pays dans lesquelles il est très facile de se perdre, les tornades, les cyclones sur le pourtour du Golfe du Mexique, sans oublier les volcans (actifs) du Nord-ouest et les risques sismiques en Californie.

Quant aux bestioles, on aura plus de risque de se faire attaquer par les (très nombreux) moustiques qui sévissent un peu partout en été que par un serpent à sonnette ou un ours.



Derniers adhérents en ligne

jpgarrec   flwohlhuter   fmaignan   agverroust   syhupin   cklaeyle   rpberthelot   jalix   cgrevy   grperra   angeneau   cburatto   colocquette   chumbert   nidesroches  
Copyright © 2020 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public