FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
Vous êtes iciAccueil|Toutes les catégories k2|CATHERINE VAN DYK | ABM - Aventure du Bout du Monde
mercredi, 09 septembre 2009 16:03

Budget




Change


Dollar US (100 cents)
Taux de change du jour.

US $ en cash, travelers et carte de crédit conseillés.

N'emportez que des dollars car vous aurez beaucoup de difficultés à changer votre argent sur place autrement. Cartes de crédit évidemment facilement utilisables partout (adresses des distributeurs Visa et autres cartes).



Budget


Pas évident de définir un budget quotidien pour les USA car tout dépendra bien sûr du type de voyage effectué (durée, régions), de l'époque et du mode de transport utilisé.

Ce qui peut coûter cher

- La haute saison; c'est à dire juillet-août, plus l'hiver en Floride.
- Eventuellement l'hébergement dans certaines grandes villes (New York, Chicago, Los Angeles...) et les coins très touristiques (notamment en Floride).
- Les transports lorsque l'on a mal choisi son moyen de locomotion.
- Le train hors forfait.
- Les taxes locales à rajouter.

Ce qui peut ne pas coûter cher

- Voyager à plusieurs et partager sa chambre.
- Louer une voiture à plusieurs; très abordable avec une essence pas trop chère pour une liberté totale que l'on ne trouvera jamais en transports en commun (ils ne vont pas partout).
- Les motels (forfaits possibles), les dortoirs des "hostels" si l'on voyage seul, et les campings (nombreux dès que l'on est dans la nature).
- Les zones rurales.
- Les repas.
- Le taux de change favorable à l'Euro.

Budget par postes

→ Hébergement : De 10 à 15 US $/jour et par personne (dortoirs, campings) à 40 ou 60 US $/chambre (motels) et même beaucoup plus si vous choisissez les hôtels ou séjournez trop dans les coins les plus touristiques en saison. De façon générale, on peut avoir aussi intérêt à opter pour les "forfaits hébergement" des chaînes hôtelières.

→ Repas : En gros 20 US $/ jour et même à la limite moins sont suffisants et pour bien autre chose que les fast foods.

→ Transports : De 25 à 40 US $/jour pour une voiture de location, de 15 à 20 US $/jour pour un forfait bus selon la durée (en gros la même chose pour le train) et très variable pour ce qui concerne l'avion qui demeure abordable sous forme de pass et hors de prix autrement.

→ Visites : Certains lieux comme les parcs d'attractions peuvent rapidement coûter cher; popularité oblige.

A prévoir

Globalement, 50 à 80 US $/jour et par personne représente une bonne moyenne si vous voulez bouger et profiter un minimum de votre voyage. Pour une personne seule, cette fourchette sera un peu plus élevée.



mercredi, 09 septembre 2009 16:03

Climat




Vu l'étendue du pays, le climat est très variable selon les régions et le relief.

A l'Est, les hivers sont très rigoureux au nord et très agréables au sud pour des étés chauds à très chauds. Au centre c'est un climat continental plutôt sec qui règne. A l'Ouest, selon les régions, on aura un climat désertique (Sud-Ouest), de montagnes (les Rocheuses), océanique (le Nord-Ouest) ou méditerranéen (côtes sud californiennes).



Equipement


Un peu sur le même principe que pour la France, prévoir des vêtements légers pour l'été (lainage pour l'altitude) ou à l'année en Floride, plus d'autres chauds à très chauds pour les mois d'hiver.

Le camping étant une bonne formule d'hébergement dans de nombreuses régions, prévoyez aussi en conséquence (mais le cas échéant le matériel peut aussi facilement être loué/acheté sur place). Egalement de bonnes chaussures de marche si on souhaite faire de la rando.


mercredi, 09 septembre 2009 16:02

Histoire




Des origines à l'indépendance


14 000 av. J.C. : arrivée, via le détroit de Béring et l'Alaska, des premiers hommes sur le continent américain.

IIIe siècle : époque des "pueblos" (villages fortifiés) des tribus Anasazi encore visibles aujourd'hui dans le Sud-ouest des Etats-Unis.

Fin Xe siècle : présence Viking sur la côte Nord-est (Maine).

XVe siècle : des pêcheurs anglais et basques croisent au large des Etats-Unis. Environ 12 millions d'indiens en Amérique du Nord.

1492 : "Christophe Colomb découvre l'Amérique" en débarquant aux Bahamas le 12 octobre.

1496 : l'anglais John Cabot "découvre" Terre Neuve (actuel Canada). Ponctuellement quelques pêcheurs anglais s'installent sur la côte Nord-est.

Début XVIe siècle : en cherchant un passage vers l'Asie, plusieurs navigateurs (Cartier, Verrazano...) explorent l'actuel Québec et l'Est des USA ce qui débouche sur les premières tentatives d'implantations européennes à l'est des Grands lacs. A la même époque les espagnols commencent l'exploration du Texas, des côtes californiennes et de Floride.

Fin XVIe siècle : création par les espagnols de la première colonie permanente aux USA (1565, St Augustine en Floride) et du Nouveau Mexique rattaché à Mexico.

Début XVIIe siècle : poursuite des rivalités anglo-espagnoles sur la côte atlantique.

1620 : l'arrivée du Mayflower ("Pilgrims Fathers") dans les environs de Boston marque le début "officiel" de la colonisation anglaise aux Etats-Unis. Arrivée des premiers esclaves quelques temps après.

Fin XVIIe siècle : les anglais "structurent" peu à peu l'actuelle Nouvelle-Angleterre où affluent nombre d'immigrants. Les français explorent le Mississippi et fondent en 1699 la Louisiane (Nouvelle France) qui s'étend alors du Golfe du Mexique au Canada. Premiers conflits sérieux entre indiens et européens.

Mi-XVIIIe siècle : prospérité des (13) colonies anglaises d'Amérique et dégradation progressive des relations entre celles-ci et l'Angleterre. Déjà les colonies du Sud (Maryland, Virginie) sont dominées par une société de planteurs et celles du nord par des bourgeois et marchands puritains.

1759 : les anglais s'emparent du Québec forçant les colons français à partir vers la Nouvelle Ecosse puis ensuite la Louisiane (les Cajuns).

1775-1783 : après une série de révoltes contre le monopole commercial de Londres (dont la "Boston Tea party"), les colonies anglaises entrent en guerre contre leur métropole (Guerre d'Indépendance) soutenues par la France. En 1776, le Congrès proclame l'indépendance des Etats-Unis. Même si les hostilités prennent fin en 1781, ce n'est qu'en 1783 que le Traité de Paris reconnaît l'existence des Etats-Unis d'Amérique.



De l'indépendance à la deuxième guerre mondiale


1789-1797 : Georges Washington est élu premier président des Etats-Unis. Deux tendances politiques, les Fédéralistes (pour un pouvoir centralisé fort) et les Républicain (pouvoirs locaux), domineront ensuite la scène politique américaine.

1800-1850 : l'Amérique s'agrandit avec l'achat de la Louisiane aux Français (1803), de la Floride aux Espagnols (1819) et de l'annexion du Texas, du Nouveau Mexique et de la Californie suite à la guerre contre le Mexique (1846-1848 ). En 1850 les Etats-Unis comptent 31 états.

1851-1860 : rivalités de plus en plus marquées entre le Sud (agricole, esclavagiste et libre-échangiste) et le Nord (industriel, anti-esclavagiste et protectionniste). En 1860 Abraham Lincoln leader du nouveau parti républicain (anti-esclavagiste) est élu président.

1861-1865 : suite aux conséquences de l'arrivée au pouvoir de Lincoln, les états du Sud créent les Etats Confédérés d'Amérique. Guerre de Sécession perdue par le Sud, abolition de l'esclavage et, en 1865, assassinat de Lincoln.

Fin XIXe siècle : prospérité américaine avec afflux de nombreux immigrants européens, achat de l'Alaska aux Russes (1867) et conquête de l'Ouest (guerres et génocide indien). Développement du capitalisme et par contre coup du syndicalisme.

Début XXe siècle : début de "l'interventionnisme américain" militaire et/ou économique (guerre hispano-américaine, Haïti, Mexique, Amérique Centrale...).

Années 20-30 : période de la Prohibition (années 20) et crise économique sans précédent (krach boursier de 1929). Elu en 1933, Roosevelt essaie avec son "New Deal" de rétablir la situation économique et sociale du pays.

1941-1945 : comme en 14-18 les USA sont aux côtés des alliés pendant la IIe Guerre mondiale.



De la deuxième guerre mondiale à nos jours


1945-1970 : plan Marshall pour une aide économique à l'Europe sinistrée (1948); création de l'OTAN pour une alliance des puissances occidentales (1949); guerre de Corée (1950-1953); crise de Cuba (1962); "guerre froide" contre l'URSS. A la fin des années 60, les démocrates Kennedy et Johnson essayent de lutter contre la pauvreté et la discrimination raciale (cf. Martin Luther King) qui sévissent aux USA.

1964-1973 : guerre du Viêtnam. Nixon (républicain) au pouvoir de 69 à 74 se rapproche de la Chine et améliore les relations avec l'URSS; le scandale du Watergate l'oblige à démissionner.

1974-1981 : relative "faiblesse" des successeurs de Nixon (Ford, Carter) au niveau international (prise d'otage de Téhéran en 1979).

1981-1989 : ère Reagan (républicain) qui "redonne sa puissance" aux USA et relance l'économie. Rapprochement avec l'URSS de Gorbatchev (1985); scandale de l'Irangate (1989, ventes d'armes à l'Iran afin de financer les "Contras" du Nicaragua).

1990-1993 : George Bush (républicain) poursuit la politique de Reagan sans toutefois vraiment résoudre les problèmes socio-économiques du pays. Guerre du Golfe contre l'Irak (1991) et conférence de Paix au Proche-Orient (Accords d'Oslo de 1993).

1993 : arrivée au pouvoir de Bill Clinton (démocrate) qui oriente plus sa politique sur le domaine intérieur (relance de l'économie, lutte contre la pauvreté...) et limite "l'interventionnisme américain" à l'extérieur.

2000 : après plus d'un mois de polémique "juridico-politique" en Floride, le républicain G.W. Bush est élu Président des Etats-Unis.

2001 : le 11 septembre plusieurs attentats-suicide détruisent le World Trade Center de New York et une partie du Pentagone à Washington faisant plusieurs milliers de morts. Suite aux attentats intervention en Afghanistan.

2003 : malgré l'opposition de l'ONU et de l'opinion mondiale, les Etats-Unis envahissent l'Irak sous prétexte de libérer le pays de la dictature de Saddam Hussein.

2004 : en novembre G.W. Bush est réélu pour un second mandat qui s'avérera catastrophique pour lui au niveau socio-politique.

2005 : plusieurs centaines de morts (et polémique sur la capacité de l'administration Bush à gérer les secours) en Louisiane suite au passage de l'ouragan Katrina.

2006 : la population américaine atteint les 300 millions d'habitants.

2008 : la crise des subprimes commencée aux Etats-Unis entraîne la plus grave crise économique mondiale depuis le krach de 1929. Election du démocrate Barack Obama, premier Noir à accéder à la Maison Blanche.
2011 : Barack Hussein Obama commande l'opération qui aboutit à la mort d'Oussama Ben Laden, tué par les forces spéciales américaines à Abbottad au Pakistan le 1er Mai 2011.

2012 : rééléction de Barack Obama le 6 Novembre 2012 pour un second mandat présidentiel en remportant 332 voix du collège électoral contre 206 à son rival et 51 % des suffrages au niveau national.

mercredi, 09 septembre 2009 16:02

Carte d'identité

Repères

• Les Etats-Unis sont situés le Canada et le Mexique
• Latitude/Longitude : 38.00 N, 97.00 W
• Superficie : 9 826 630 km2
• Littoral : 19 924 km
• Point le plus haut : Mount McKinley (6 198 m)
• Point le plus bas : Death Valley (- 86 m)
• Population : 318 882 103 hab. (2014)
• Capitale : Washington DC
• Conduite : A droite
 



Présentation


Aussi vaste qu'un continent, les Etats-Unis s'étirent de l'Atlantique au Pacifique et du Canada au Mexique. Ils se composent de 50 états (48 "continentaux" + l'Alaska et Hawaii) et de différents "territoires d'outre-mer" (Puerto-Rico et les îles Vierges, Guam...).

On peut en gros diviser le pays en trois parties avec, à l'Est, les reliefs montagneux et boisés des Appalaches (Mont Mitchell : 2 037 m), au centre les Grandes plaines et les Grands lacs avec le fleuve Mississippi qui se jette dans le Golfe du Mexique, et à l'Ouest les Rocheuses (Mont Elbert : 4 400 m) avec ses plateaux découpés et ses profondes vallées.

Au niveau population, environ 80% des américains sont Blancs (dont 10% de "latinos" arrivés ces dernières décennies), 13% Noirs, 1,5% Métis, 4,5% Asiatiques et 1% d'origine amérindienne. Urbaine à 80%, celle-ci est aussi très mal répartie avec de très forts peuplements dans le Nord-est, le long du Golfe du Mexique et de la côte californienne. Ailleurs, la population est plus disséminée (notamment dans le Midwest), voire quasi-inexistante dans certaines zones de montagnes ou le Sud-ouest.

Bien qu'en crise, les USA sont la première puissance économique mondiale avec notamment de bonnes ressources hydro-électriques, agricoles (maïs, soja, blé, bétail...), en matière de pétrole, bois et minerais, plus un large réseau industriel et d'excellentes voies de communication. Ils sont aussi d'une certaine façon la première puissance politique de la planète.



Langues


Anglais (off.). L'espagnol très largement pratiqué dans les états du Sud-ouest, la Californie ou la Floride est aussi "langue officielle" dans certains de ceux-ci.

Quant au français, même si les cajuns de Louisiane le parlent vous aurez énormément de mal à les comprendre. En dehors d'eux vous ne trouverez que peu de monde parlant français aux USA.

Guides de conversation

Aucun problèmes pour trouver des méthodes d'anglais pour le voyage. A signaler toutefois des choses plus spécifiques aux USA comme le "USA phrasebook" chez Lonely Planet.



Les Etats-Unis c'est aussi...
[Cf. détails et sources]


"Qualité de vie" (rang)
2014  
11/177
PIB/hab.
2014 52 800 US $
Revenu moyen mensuel
2014 4 177 US $
Inflation 2013 +1.5%
Chômage 2015 5,5% pop.
Seuil de pauvreté 2011 15% pop.
Pop. avec moins de 2 US $/jour 2015 0%
Espérance de vie 2014 79,56ans
Taux de migration (pour 1 000 hab.) 2014 + 2,4
Croissance pop. 2013 + 0,7%
Taux d'alphabétisation 2012 99%
Population urbaine 2014 81,61%
Liberté de la presse (rang)
2013 32/179
Régime politique (système politique)
2015 Démocratie ======= Dictature



Plus d'infos sur...


→ The World Factbook



mercredi, 09 septembre 2009 16:01

Présentation




drapeau_usa
Une destination...

Nature coeur4
Aventure coeur3
Culture coeur2
Détente coeur3




En bref...


• Destination : pour voyageur débutant
• Selon les villes et époques, de 350 à 850 € en avion
• Passeport
• A emporter : US $
• Budget quotidien : 50 à 80 US $/jour
• Hébergement : camping, YMCA, motels
• Pour se déplacer : voiture, avion et accessoirement bus
• Risques : RAS au niveau sanitaire et très légers au niveau sécurité



cadenas
Retrouvez les bons plans des adhérents sur la page Infos voyageurs !

Pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !



Les USA et ses régions


Cette fiche ne concerne que "l'Amérique continentale" et n'inclue pas l'Alaska ni Hawaii traitées à part. Pour plus de détails sur les différentes régions des Etats-Unis, vous pouvez vous reporter aux fiches ci-dessous :

* New York et environs
* Les Grands lacs
* Midwest et Grandes plaines
* Floride
* Le Sud-ouest
* Californie
* Rocheuses et Nord-ouest



mercredi, 09 septembre 2009 15:58

A découvrir




Idées d'itinéraires (10 jours à 3 semaines)
→ Conseils du Guide du Routard


Le Mexique à de quoi séduire tout le monde avec sa richesse culturelle (sites précolombiens, vestiges coloniaux...), ses traditions (indiennes et autres), sa nature (mer, montagnes, déserts) aussi bien qu'avec, pour les amateurs du genre, ses opportunités de détente-vacances le long de la Riviera maya ou sur les côtes Pacifique.

Bref, énormément de choses à voir et à faire : Mexico et environs (Cathédrale et Zocalo, Museo nacional, site de Teotihuacan); sites précolombiens (Palenque, Chichén Itza, Uxmal et la route Puuc, Tulum, etc); villes coloniales (Guadalajara, San Luis Potosi, Oaxaca, Puebla, Real, Patzcuaro, Taxco...); stations balnéaires et sports nautiques (Acapulco, Cancun et sa côte, Puerto Vallarta, Mazatlan, Basse Californie); cultures indiennes (Chiapas...); paysages de la Sierra Madre (à faire en train) et volcans (Popocatépelt); baleines de la Mer de Cortes. Enfin, à écouter au moins une fois : les orchestres de mariachis.



Principaux points d'intérêt


**** : à ne pas manquer
*** : très bien
** : à voir
* : éventuellement


Nord du Mexique

Tijuana, Mexicali, Nogales, Ciudad Juarez et Matamoros * (villes frontières, shopping)
Ensenada et env. *** (plages, rando, surf)
Parque San Pedro Martir **** (nature, rando)
Mer de Cortes *** (baleine, pêche, faune et flore marine)
San Ignacio et Santa Rosalia ** (villes)
Bahia de la Conception **** (paysages, plages)
Puerto San Carlos *** (baleine d'octobre à mars)
La Paz et le sud de la Basse Californie ** (plages, stations balnéaires US)
Puerto Penasco et El Pinacate **** (plages; réserve volcanique)
Hermosillo *** (ville)
Côte d'Hermosillo à Mazatlan *** (plages)
Sierra Madre et les canyons **** (paysages, rando, train Los Mochis/Chihuahua)
Cuauhtemoc * (communautés mennonites)
Chihuahua * (ville)
Environs de Nuevos Casas ** (sites archéologiques)
Durango * (ville)
Monterrey ** (ville)
Région de Xilitla **** (ville, paysages, grottes, rando)
San Luis Potosi **** (ville coloniale)
Real de Catorce et env. *** (ville, paysages)
Zacatecas **** (ville, paysages)
Aguacalientes ** (ville coloniale)
Guadalajara ** (ville)
Lago de Chapala * (paysages, rando)
Sierra de Jalisco *** (volcans, paysages, rando)
Patzcuaro et env. **** (ville; paysages, artisanat)
Région de San Blas *** (plages, surf, faune)
Puerto Vallarta et env. ** (stations balnéaires US)
De Puerto Vallarta à Acapulco *** (plages)

Environs de Mexico

Guanajuato *** (mines, ville coloniale)
San Miguel de Allende **** (ville coloniale)
Querétaro ** (ville historique)
Tampico et env. * (paysages)
El Tajin ** (site précolombien)
Jalapa ** (ville coloniale, paysage)
Veracruz ** (ville)
Sud de Veracruz ** (petites villes, paysages)
Teotihuacan et Tula **** (sites précolombiens)
Toluca et env. ** (ville, paysages)
Mexico *** (ville)
L'est de Mexico *** (volcans, rando)
Puebla et Taxco **** (villes coloniales)
Sierra de Puebla ** (paysages, rando)
Cuernacava * (ville coloniale, musées)
Acapulco et env. ** (station balnéaire du Pacifique)

Sud du Mexique

Oaxaca **** (ville coloniale)
Vallées de Oaxaca *** (paysages, villages, ruines)
Monte Alban et Yagul *** (sites précolombiens)
Puerto Escondido et la côte du Oaxaca **** (paysages, plages)
Tuxlta Gutierrez et canon del sumidero * (ville, paysage)
San Cristobal et env. **** (ville, villages indiens)
Lagos de Montebello *** (lacs, nature)
Bonampak et Yaxchilan *** (sites précolombiens)
Tonina et cascades des env. ** (site précolombien, paysages)
Palenque **** (site précolombien)
Villahermosa * (ville, musées)
Xpujil et env. ** (sites précolombiens)
Campeche ** (ville historique)
Celestun ** (réserve ornitho)
Merida *** (ville coloniale)
Uxmal et la route Puuc **** (sites précolombiens)
Mayapan ** (site précolombien)
Chichen Itza **** (site précolombien)
Valladolid * (ville, réservoirs souterrains)
Rio Lagartos ** (réserve ornitho)
Cancun et Isla Mujeres ** (stations balnéaires, plages, plongée)
Cozumel *** (station balnéaire, plages, plongée)
Playa del Carmen *** (station balnéaire, plages, plongée)
De Playa del Carmen à Tulum ** (plages, plongée)
Tulum ** (site précolombien, plages)
Coba *** (site précolombien)
Sian Ka'an *** (biosphère)



Artisanat, achats


Du choix au niveau artisanat et choses à rapporter avec notamment des bijoux en argent, or ou cuivre; pierres précieuses; fausses antiquités; céramiques (azulejos); objets en bois ou en paille; tissages indiens; couvertures de laine; hamacs; bottes et "tenue de cowboy". Le tout à marchander sur les marchés (et surtout pas les boutiques des stations balnéaires où les prix sont multipliés par 5 ou 6 !).



mercredi, 09 septembre 2009 15:57

Manger, dormir




Hébergements


Hôtels (hors "tout inclus")

Il existe une gamme assez complète au niveau des hôtels et pensions, du familial au grand luxe en passant par le motel d'autoroute.

Pour 8/15 € la chambre on a un hébergement convenable dans un établissement local, et pour 25/40 € un 2 à 3 étoiles "version touristes".

Généralement, les hôtels "routards" du Mexique offrent un meilleur rapport qualité/prix que ceux des autres pays d'Amérique Centrale. A signaler toutefois que les prix s'envolent en saison dans les zones les plus touristiques; souvent rien à moins de 20/25 €.

 Coup de coeur : La pousada Francia à San Miguel de GTO : tenue par une Bordelaise qui propose dans sa maison quatre chambres pour 2 à 4 personnes. Très bien située dans une rue calme à quelques minutes du centre historique. Les chambres sont modernes, confortables, meublées avec goût et très propres. Le petit déjeuner confectionné amoureusement par Joséphine est composé de cakes, confitures maison et cannelés inoubliables. Une adresse recommandable ! Robert et Martine www.kookynet.net 

"Tout inclus"

Quant à ceux qui souhaiteraient des hôtels plus hauts de gamme réservés aux touristes, notamment dans la région de Cancun, ils auront tout intérêt à prendre une formule "Tout inclus" au départ de chez eux. Les prix sur place étant très nettement supérieurs.

Auberges de Jeunesse

Il existe une trentaine d'Auberges de Jeunesse au Mexique proposant généralement des hébergements économiques en dortoirs.

Campings

On trouve également dans le pays quelques campings d'ailleurs par toujours du meilleur rapport qualité-prix vu les tarifs pratiqués par les hôtels locaux. Ces campings sont avant tous destinés aux motorisés. En attendant, plus qu'une tente privilégiez le hamac surtout si vous restez dans les régions côtières.

Quant au camping sauvage, il n'est que très moyennement recommandé.



Gastronomie


Cuisine

La cuisine mexicaine est parfois un peu (trop) épicée avec trois éléments de base que sont la tortilla, les haricots et les piments.

Parmi les spécialités on notera : la tortilla (galette de maïs), les enchiladas (tortillas cuites au four farcies au poulet ou à la viande) et tacos (même chose avec des tortillas frites), le barbacoa (chevreau cuit dans des feuilles de bananier), le polo mole (poulet avec sauce au cacao), le ceviche (poisson cru), les tamales (semoule de maïs, viande et piment) et le guacamole (purée d'avocat) Au niveau boissons : bières locales, mezcal et tequila.

Et pour les amateurs du genre, il y a aussi des plats d'origine précolombienne que l'on peut encore manger parfois : serpent, sauterelles grillées, vers d'agave également grillés (accompagnés de guacamole), vers rouges vivants (avec sauce au citron), ou encore le caviar Aztèque (larves de moustiques dont on mange les oeufs).

Restaurant

On peut facilement manger au Mexique pour moins de 5 € sur les marchés et dans les établissements locaux. Pour plus de choix ou dans des établissments plus "haut de gamme" comptez plutôt dans les 8 à 10 €.


mercredi, 09 septembre 2009 15:56

Se déplacer




Transports terrestres


Le réseau routier mexicain est assez inégal avec une circulation un peu anarchique surtout à la tombée de la nuit.

Location de voiture

Location de voiture à partir d'environ 150 à 200 €/semaine. Une location est utile surtout si l'on reste dans une même région ou si l'on veut découvrir des zones reculées en peu de temps.

Dans tous les cas utilisez si possible les parkings gardés et faites attention aux dos d'ânes ("topes") à l'entrée des agglomérations et dans un autre genre aux tarifs prohibitifs des autoroutes.

Dernière chose, évitez de rouler de nuit.

Bus

Réseau vraiment très développé pour des bus confortables avec siège couchette, vidéo, bar, etc, pour ce qui est des "express" ou "luxe" et un peu moins pour les autres catégories. Le tout est à des prix très abordables (de 2 à 5 €/100 km) ce qui fait d'ailleurs que pour les longs trajets ou de nuit on aura intérêt à privilégier le "haut de gamme". En attendant, le bus demeure un excellent moyen de locomotion au Mexique.

Des formules pass sont en principe proposées par certaines compagnies pour une à trois semaines.

Deux roues

→ Vélo : Intéressant localement pour quelques Euros par jour pour de petits déplacements, notamment dans les stations balnéaires.

→ Scooter : Une autre option pour se déplacer en toute liberté sur de petites ou moyennes distances. Comptez en gros 10 à 15 €/jour pour une location. Comme pour la voiture évitez de rouler de nuit.

Stop

Assez rare, parfois payant et pas toujours très conseillé pour les voyageuses.

Malgré tout, dans les zones très touristiques, le stop fontionne pas trop mal sur de petites distances du fait des nombreux touristes se déplaçant avec un véhicule de location.

En ville

En ville vous pouvez opter au choix pour les taxis individuels (négociez le prix avant ou vérifiez qu'ils disposent d'un compteur) et collectifs, ou les bus urbains (souvent bondés mais très économiques).

Un métro existe à Mexico.



Trains


Le réseau ferroviaire mexicain est quasi à l'abandon. Seules subsistent la ligne le long de la Sierra Madre occidentale avec le Chihuahua al Pacifico qui mérite le détour, plus une ligne au départ de Guadalajaja. Comptez en gros 3 à 4 € les 100 km en seconde.



Ferries


Il existe quelques liaisons entre le "Mexique continental" et la Basse-Californie, de même qu'au sud entre Cozumel et le continent.



Vols intérieurs


Le Mexique est vaste et dispose d'un bon réseau aérien avec de nombreuses compagnies.

Mieux vaut déjà privilégier l'avion pour une découverte de l'ensemble du pays si l'on ne dispose pas de trop de temps, surtout que plusieurs compagnies comme Mexicana ou Aeromexico proposent des pass ou réductions sur leurs vols intérieurs. Idem pour ceux qui souhaitent s'éviter de très longs parcours en bus.

Malgré tout l'avion demeure un peu cher au Mexique même s'il existe désormais des low-cost dans le pays (Avolar, Inter Jet...).



mercredi, 09 septembre 2009 15:55

Comment y aller




En avion


Mexico

Prix : 570/780 €.
Aéroport B. Juarez à 12 km du centre; Mexico possède deux autres aéroports.
Taxes d'aéroport : 17 US $ (internat.), 9 US $ (dom.).
Directs (12h00) Air France et Aeromexico de Roissy.
Vols avec changement (14 à 19h00) : Iberia, British Airways, Lufthansa, KLM, Alitalia, Continental, Northwest, Delta, US Air, American Airlines, United, Air Canada.

→ Que choisir ? Iberia (via Madrid) pour ce qui est des tarifs; en effet la compagnie espagnole demeure généralement la moins chère à l'année sur la destination. Autrement, pour parfois à peine plus, on pourra également choisir entre United, Lufthansa et à l'occasion quelques autres transporteurs proposant une fourchette de prix similaires. Dans ce cas, il sera utile de comparer leurs caractéristiques de vols (durée, nombre et localisation des escales...). A signaler aussi et surtout que les vols directs d'Aeromexico (et parfois d'Air France) sont eux aussi très intéressants. Hormis en haute saison, on les retrouvera en effet assez souvent en tête de liste des systèmes de résa. Bref, si cela est le cas, autant les privilégier ne serait-ce que pour leur durée de vol et leur liaison directe. De plus, pour qui compte panacher deux destinations mexicaines (ou bénéficier de réduction sur le réseau intérieur), Aeromexico demeure une excellente solution.

Cancun

Prix : 570/790 €.
Aéroport International à 25 km du centre.
Pas de directs en vols réguliers. Charters d'été en très ponctuel.
Vols avec changement (14 à 19h00) : Aeromexico, Iberia, Air Europa, United, Continental, American, Us Air.

→ Que choisir ? Assez logiquement moins de choix que pour Mexico, mais toujours Iberia pour ce qui est des meilleurs tarifs à l'année suivie cette fois-ci, selon, par United et Us Air (via les USA) ou Air Europa (via Madrid). Quant aux rares vols charterisés ils sont à voir directement auprès des TO spécialisés dans ce domaine.


A savoir

En attendant, pour Cancun et la Riviera Maya, la formule "tout inclus" (avion + hôtel) peut représenter une excellente opportunité, des plus économiques, puisque l'on trouvera à l'année (ou presque) des offres de ce type proposées en agences à un prix en gros identique à celui d'un vol sec.

Donc, pour de courts séjours (1 ou 2 semaines), cela peut être plus que valable (et, si vous souhaitez votre indépendance, rien ne vous empêche de ne pas utiliser toutes les nuits d'hôtels prévues dans la formule).



Voie terrestre


→ Frontières : Etats-Unis (3 140 km), Guatemala (960 km), Belize (250 km).

Il n'y a aucun problème pour arriver au Mexique par voie terrestre. Il existe de multiples points de passage avec les USA, plus deux routes principales (et des accès par rivières) côté Pacifique avec le Guatemala ainsi que, côté Caraïbes, un point de passage avec le Belize.

A signaler que l'on trouve assez régulièrement des offes de covoiturages pour se rendre au Mexique depuis l'Amérique du Nord et notamment le Québec.



Voie maritime


Il n'existe aucune ligne régulière entre le Mexique et ses voisins (y compris pour Cuba). Par contre, plusieurs ports mexicains dont Veracruz sur la façade est du pays sont accessibles en cargo.

Dans un autre genre, nombre de bateaux de croisière font escale sur la Riviera Maya (Cancun) dans la Mer Caraïbes, et dans une moindre mesure dans la région d'Acapulco sur la côte Pacifique.



mercredi, 09 septembre 2009 15:54

Bon à savoir




Décalage horaire


Pour Mexico (et la majorité du pays) : - 7 heures de décalage en hiver et - 8 en été par rapport à la France.

Il y a en tout 3 fuseaux horaires au Mexique (GMT- 7 à - 9).



Electricité


110 Volt avec "prises US". Donc, prévoir adaptateur et transfo.



Affluence


Le Mexique est après les Etats-Unis le pays le plus visité d'Amérique avec 21,424 millions de visiteurs en 2007 en provenance pour 90% des USA, 3% du Canada et 3% d'Europe (dont 192 000 français en 07).

En attendant, le tourisme est d'abord (très) concentré sur quelques zones spécifiques comme celles de Cancun et Acapulco - Puerto Vallarta (beaucoup d'américains), Playa del Carmen (européens) ou à la frontière US (américains); le tout majoritairement lors des mois d'été ou la période de Noël.

Quant aux revenus du tourisme, ils représentent la troisième source pour le pays après le pétrole et les dollars envoyés par les mexicains émigrés aux USA.



Voyage organisé


Le Mexique est bien sûr très présent dans le catalogue des agences françaises (et québécoises), même si ce sont le Yucatan et la région de Mexico qui sont de très loin les plus programmés pour des formules en tous genres (circuits, séjours, résa hôtel ou véhicule...). Egalement, à l'occasion, des possibilités de croisières passant essentiellement par Cancun et/ou Cozumel.

A noter que Cancun et ses environs étant le plus touristique, il est proposé assez régulièrement des formules "tout inclus" (avion + hôtel) par les agences. On pourra donc jeter un oeil sur ce type d'offres notamment en cas de promos. En effet, il pourra s'avérer que le prix de celles-ci soit des plus intéressants, voire même que le coût "avion + hôtel" soit quasi identique à un simple vol sec sur la destination.



Derniers adhérents en ligne

jpgarrec   flwohlhuter   fmaignan   agverroust   syhupin   cklaeyle   rpberthelot   jalix   cgrevy   grperra   angeneau   cburatto   colocquette   chumbert   nidesroches  
Copyright © 2020 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public