You have no items in your shopping cart.

Vous êtes iciAccueil|Toutes les catégories k2|Toutes les catégories k2 | ABM - Aventure du Bout du Monde

Si vous voulez savoir si votre voiture est en bon état, il n’est pas toujours facile d’établir un bon diagnostic soi-même sans avoir recours à un contrôle technique. Pourtant, il existe plusieurs méthodes pour connaître l’état de santé de votre véhicule sans avoir à forcément ouvrir le capot.

Grâce aux conseils offerts par notre équipe d’experts en automobile, nous allons vous donner quelques méthodes pour savoir vous-même où en est votre voiture. Que vous envisagiez de vendre votre véhicule ou d’acheter une voiture en l’état, nos précieux conseils vont vous aider à y voir plus clair.

Utiliser le nouveau site de l’État

Depuis peu, l’État a mis un nouveau site à disposition des utilisateurs français. Ce site nommé HistoVec permet de consulter l'historique d’un véhicule. Vous pouvez obtenir un rapport détaillé qui mentionnera les faits marquants enregistrés pour un véhicule donné.

Vous connaîtrez sa date de première mise en circulation, ses changements de propriétaires, les sinistres ayant donné lieu à des réparations contrôlées par un expert, mais également les dates et résultats des contrôles techniques ainsi que l’historique du kilométrage.

Contrôler les voyants et les niveaux

Les voyants présents sur le tableau de bord de votre voiture servent d’indicateurs sur l’état de santé du véhicule. Même si certains voyants ne sont pas forcément importants (comme le voyant de liquide de pare-brise) d’autres sont cruciaux. Vérifiez donc qu’aucun voyant n’est allumé et si c’est le cas, renseignez-vous sur leur signification.

Les niveaux de liquides présents dans votre voiture doivent être souvent contrôlés. Profitez-en pour vérifier que la voiture n’a pas de fuite. Pour cela, il vous suffit de mettre les liquides à niveau une première fois.

Il faut ensuite rouler un petit peu, car les liquides vont être utilisés par la voiture. Une fois le véhicule froid, refaites le plein de liquides si nécessaire. Après avoir roulé une seconde fois, vérifiez de nouveau les niveaux. S'ils sont pleins, votre véhicule est étanche.

Vérifier le kilométrage et l’usure du véhicule

Vous pouvez vérifier que le kilométrage de la voiture correspond bien à son état d’usure. Par exemple, il n’est pas normal de trouver un intérieur et des pédales très usées dans un véhicule qui n’a que peu de kilomètres au compteur.

Vérifiez aussi l’état des joints et de la carrosserie. En tirant un peu sur les joints, vous pouvez déceler des traces de peinture qui ne sont pas d’origine. Si la couleur de la carrosserie n’est pas exactement la même partout, cela veut dire que le véhicule a été repeint.

Les ajustements entre les portes, le capot et les ailes peuvent également vous aider à savoir si la structure du véhicule a été touchée ou pas. Si vous trouvez un écartement inhabituel sur le véhicule, il a certainement été accidenté.

Un dernier conseil pour la route

Les bruits inhabituels émis par une voiture ne sont pas un bon signe. Si vous entendez un bruit persistant, cela peut vouloir dire que votre véhicule est proche de la panne, même si tous les voyants sont éteints.

Si jamais un doute persiste et que vous voulez être sûr de l’état d’un véhicule, vous pouvez toujours effectuer un contrôle technique volontaire ou faire expertiser le véhicule par un expert automobile de votre choix.

Pas toujours besoin de partir à des milliers de kilomètres pour trouver le dépaysement. Il est également possible de le faire non loin de chez soi.

Se dépayser à quelques kilomètres de chez soi

Aussi fort que l’on puisse apprécier le fait de partir loin et également, d’encourager à le faire pour des souvenirs immuables, il n’est pas toujours aisé de partir. Les raisons peuvent être nombreuses entre l’aspect financier ou parfois même, le temps manquant à chacun.

Pour faire face à cela, il existe cependant différentes manières tout de même  pour découvrir des choses, parfois sans trop de contraintes de temps et d’argent. Partir à quelques kilomètres de chez soi est l’une de ces solutions et bien que l’on pense qu’il soit impossible de se dépayser dans le cas échéant, il s’agit souvent d’une erreur.

Pour se dépayser non loin de chez soi, plusieurs solutions existent, alors que la tendance du staycation se fait de plus en plus pressente…

Jouer les touristes à côté de chez soi

Tout le monde s’est probablement déjà fait la réflexion en accueillant de la famille ou des amis chez soi : on ne connaît pas tous les plus beaux coins parfois situés à quelques encablures de notre lieu de vie. Pourtant et si l’on s’en tient à la France, de nombreuses localités valent le détour.

Qu’elles attirent un grand nombre de touristes chaque année ou non, elles ne sont parfois pas parfaitement connues des locaux. Il peut donc être intéressant de jouer les touristes chez soi et de découvrir de nouvelles destinations, sans engranger trop de temps, ou de frais !

Louer un endroit relaxant à quelques heures de son domicile

Comment déconnecter totalement, même lorsque l’on se trouve à quelques kilomètres de son domicile et donc, de son travail, de ses habitudes et parfois même, des divers ennuis qui peuvent nous heurter au quotidien ?

Les vacances sont souvent bénéfiques pour le corps et l’esprit et plus que de partir systématiquement à l’autre bout de la planète, faire un choix cohérent pour ne penser qu’à soi et sa famille peut être intéressant pour son bien-être.

Dans ce cas, il peut être malin de fuir les zones peuplées, les lieux de tourisme massif et peut-être, retrouver le goût de la nature avec des lieux insolites comme une cabane au bord de l’eau ou une, nichée dans les arbres s’il fallait donner plusieurs exemples.

Ne serait-ce que pour quelques jours, une telle déconnexion peut toujours faire le plus grand bien.

Découvrir une nouvelle activité

Selon le même principe que les monuments et les autres lieux pittoresques à découvrir non loin de chez soi, il existe probablement plusieurs activités culturelles ou sportives à effectuer près de son domicile.

Avec des amis, en famille ou même seul(s), prendre le temps de découvrir de nouvelles choses devrait faire le plus grand bien à court terme et ainsi, permettre de recharger les batteries, tout en se découvrant une nouvelle passion et en se dépaysant d’une certaine manière.

mardi, 13 septembre 2022 15:53

Soirée Japon à ABM Caen

Les activités d'ABM repartent pour cette rentrée 2022 et vous emmènent au Japon.

 Jean-Claude MARAIS qui a effectué de nombreux séjours aux Japon présentera à l’aide d’un montage numérique quelques aspects de ce pays étonnant. Il répondra aux questions des auditeurs, notamment sur les aspects pratiques d’un voyage dans ce pays si particulier.

Une exposition de peinture d'une artiste japonaise accompagnera cette soirée.

 

Vendredi 16 septembre de 20 h à 23 h. MJC Prairie, 11, rue Albert-Sorel, Caen.

Tarif 2€.

 

samedi, 20 août 2022 11:05

Bande annonce du 34e Festival des Globe-Trotters

Découvrez la bande annonce du 34e festival des Globe-Trotters qui se tiendra du vendredi 30 septembre au dimanche 2 octobre à l'opéra de Paris-sud situé à Massy.
mardi, 16 août 2022 12:11

Zanskar, les promesses de l'hiver au festival des Globe-Trotters #34

#Zanskar, les promesses de l'hiver , film de Caroline Riegel Auteur au 34e Festival Globe-Trotters , samedi 1er octobre Opéra de Massy

Dans une vallée himalayenne nichée à 3500 m d’altitude, vivent 13 000 âmes en harmonie, coupées du monde pendant de longs mois d’hiver.

À cette saison, le seul moyen d’accès est de suivre le Tchadar, un fleuve gelé, au péril de sa vie. Voici quinze ans, Caroline Riegel, est tombée amoureuse du Zanskar, cette vallée rebelle et délaissée au nord-ouest de l’Inde, dans le tout jeune État du #Ladakh.

La vie semblait paisible, collective et joyeuse. Rien n’était superflu et le rire omniprésent. Au fil des nombreux séjours effectués dans cette région, elle a constaté que l’isolement qui protège encore cette vallée des pressions d’un monde gourmand et ultra rapide n’est désormais palpable que l’hiver.

Alors quinze ans après son premier voyage, elle décide de filmer l’hiver dans cette vallée et ses montagnes, afin de témoigner de ce Zanskar d’antan avant qu’il ne s’efface complètement.
mardi, 16 août 2022 10:04

Le numéro 205 sept/oct. de Globe-Trotters dans vos boîtes à lettres très bientôt !

GT205 web COUV petit formatUn des grands malheurs de la vie moderne, c’est le manque d’imprévu, l’absence d’aventures. Tout est si bien réglé, si bien engrené, si bien étiqueté, que le hasard n’est plus possible”, disait Théophile Gautier en 1843. Citation toujours actuelle, n’est-ce pas ?

L’aventure, s’évader de son quotidien pour un temps, lâcher prise, découvrir de nouvelles frontières, se laisser distraire par des odeurs épicées, émouvoir par un paysage inconnu, rencontrer et faire confiance, avec le sentiment d’appartenir à une même terre, ressentir cette impression de liberté en appréciant la chance de se déplacer en toute indépendance.

Les initiatives positives rencontrées en chemin nous donnent l’énergie de se remettre en question et de revenir avec un regard neuf. Alors une envie de partage, d’échange nous titille. C’est la raison d’être du Festival des Globe-trotters et l’association a réussi à maintenir ce rendez-vous depuis trente-quatre ans.

Cette volonté de partage anime aussi nos aventuriers. Ils ont suivi leur rêve, cheminé avec bonheur et parfois souffrance, par la seule force de leurs mollets et grâce à leur volonté, suivi des sentiers mal balisés dans les Alpes ou dans l’Atlas marocain avec de jeunes enfants, ont pris des risques, savouré les paysages sauvages d’Islande, des Balkans, du Dolpo ou de Russie, noué des liens profonds avec des nonnes au Zanskar, pédalé autour du monde en famille. Curieux, ils sont allés regarder “de l’autre côté du miroir”. Ils ont appris, enregistré des sons, des ambiances, exploré les musiques du monde. Rencontré d’autres façons de vivre, d’autres valeurs, d’autres traditions.

Nous vous invitons, cher lecteur, à les retrouver, à partager cette communion, lors de cette 34e édition du Festival des Globetrotters du 30 septembre au 2 octobre à l’Opéra de Massy.

mercredi, 10 août 2022 09:39

Le voyage en autostop au festival Globe-Trotters #34

Le voyage en autostop avec Jérémie Fischer Des racines à la page lors du 34e Festival Globe-Trotters samedi 1er et dimanche 2 octobre Opéra de Massy

Jérémie Fischer est un archiviste qui a quitté son emploi en 2019, pour réaliser un périple de 15 mois autour du #monde en autostop.

A son retour, il se lance comme écrivain-biographe indépendant et créé Des racines à la page, qui propose un accompagnement sur-mesure à des personnes qui souhaitent écrire une biographie à transmettre à leurs proches.

Le premier, Journal d’un autostoppeur sur les routes du monde retrace au jour le jour son incroyable aventure.

Il le présentera en séance dédicace tout au long du festival. Venez nombreux échanger avec lui sur le #voyage en autostop !

lundi, 25 juillet 2022 15:25

Via Alpina, traversée des Alpes au Festival Globe-Trotters

34e Festival des Globe-Trotters à Opéra de Massy, un événement organisé par ABM, Aventure du Bout du Monde

Vendredi 30 septembre avec Via Alpina, récit d'une Odyssée.

Deux amis d’enfance partent explorer les confins des #Alpes Orientales à la recherche d’aventures !

Un long voyage de 300 km qui les plongera au coeur d'une nature encore sauvage et préservée de #Slovénie pour arriver jusqu'aux majestueux cirques glaciaires d'#Autriche avec en prime la

traversée des célèbres Dolomites Italiennes.

Une incroyable aventure humaine aux milles rebondissements, ponctuée de joie, de rencontres mais aussi de peur et de doutes.

Un périple en quête de sens sur un chemin assez méconnu et aux paysages grandioses. Un chemin où l'on rencontre autant de diversité que d’adversité.

Un chemin sur lequel souffle un immense vent de liberté.

https://festivaldesglobetrotters.fr

samedi, 18 juin 2022 06:23

Préparer son voyage à l’étranger

 

CDCS RS 1920 x 1080 CAVArianePréparer un  voyage en toute sécurité grâce aux outils du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Avant de partir à l’étranger, il est essentiel de s’informer sur les risques encourus dans les pays visités, et de consulter les  recommandations de sécurité.

Vous prévoyez un déplacement à l’étranger ? Rendez-vous sur les Conseils aux Voyageurs

Ce service est disponible sur le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Les Conseils aux voyageurs fournissent des informations pratiques et des recommandations sécuritaires à travers 191 « fiches pays » assorties de cartes et de fiches thématiques. Vous pouvez y retrouver des informations utiles sur vos destinations aussi bien sur les questions sécuritaires, que les conditions d’entrée et les démarches administratives, le contexte et les obligations sanitaires, les us et coutumes, ou encore sur les réseaux de transport locaux.

Très consultés par les usagers, les Conseils aux voyageurs sont actualisés en permanence : en 2021, les informations ont fait l’objet de plus de 3770 modifications. La rubrique « Dernières minutes » vous informe des évènements ou des mesures sanitaires susceptibles d’affecter votre sécurité à l’étranger (attentat, épidémie, séisme…).

En 2021, le chiffre record de 63 millions de visites a été atteint. La procédure d’élaboration de ce service gratuit du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères est par ailleurs certifiée par la norme ISO 9001.

Les conseils sont accessibles depuis le site diplomatie.gouv.fr, sur Twitter @ConseilsVoyages, mais aussi sur l’application mobile Conseils aux voyageurs, disponible sur IOS et Android.

Vous souhaitez être alerté en temps réel en cas d’évènement affectant la sécurité des pays que vous visitez ou traversez ? Inscrivez-vous sur Ariane

Le service Ariane vous permet de recevoir par mail ou par SMS des messages d’alerte et des consignes de sécurité si la situation du pays où vous vous rendez le justifie. Ces alertes peuvent porter sur des risques naturels, terroristes, sanitaires ou autres. En 2021, plus de 2310 campagnes d’alerte ont été diffusées via cet outil.

Tout voyageur, qu’il vive sur le territoire national ou non, peut s’inscrire et enregistrer un voyage touristique, personnel ou professionnel d’une durée de moins de 6 mois. L’inscription est simple, gratuite, et peut se faire rapidement à partir du site internet du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères diplomatie.gouv.fr, ou via l’application mobile Conseils aux voyageurs. Une fois inscrit, vous n’aurez qu’à enregistrer les détails de vos voyages, notamment les lieux de passage, le nom des accompagnants, le numéro d’une personne à contacter en cas de problème, ou encore le numéro de téléphone de contact utilisé sur place, afin de recevoir les alertes qui vous concernent.

En moyenne, un million de voyages sont enregistrés sur Ariane chaque année. Néanmoins, ce service public n’est pas une assurance voyage. Pensez à vérifier que vous êtes bien assuré avant de partir.

Le service Ariane respecte les dispositions du règlement général sur la protection des données (RGPD). Vos données personnelles ne sont utilisées qu’en cas d’évènement pouvant affecter votre sécurité. Les données liées à votre voyage sont effacées un mois après la date déclarée de votre retour.

Ces deux outils sont à votre service. N’hésitez pas à les consulter et à les utiliser pour préparer vos voyages en toute sécurité.

lundi, 13 juin 2022 16:10

Le numéro 204 juillet/août de Globe-Trotters prochainement dans vos boîtes à lettres

 

GT204 web 1S’il est un terme que le Landerneau du voyage a largement galvaudé, c’est bien l’aventure. Aujourd’hui, son sens emprunte celui des superlatifs, ceux-là même employés à foison dans les reportages télé, les catalogues des voyagistes, voire les récits de commande d’écrivains voyageurs, jusqu’à les dépouiller de leur intérêt voire de l’émotion spontanée à laquelle ils nous rendent finalement résistants. Si nous revenions quelques instants à

l’essence des aventuriers : l’esprit d’aventure lui-même. Pour reprendre l’exégèse de Patrice Franceschi — l’un des rares voyageurs aventuriers à avoir su ériger pratique et théorie sur un même piédestal —, l’esprit d’aventure répond à quatre vertus cardinales : “l’anticonformisme, l’aptitude au risque, le besoin de liberté et le désir d’explorer la connaissance”.

Votre Globe-trotters fait précisément la part belle aux bourlingueurs qui se reconnaissent dans ces vertus, en y ajoutant

la célèbre devise sportive “plus vite, plus haut, plus fort” : dépassement de soi sur les 6032 m du stratovolcan Acotango en Bolivie, expédition à traîneau dans l’immensité glaciaire en Norvège, traversée de l’Atlantique en famille… la liste est longue, et le principe capital de l’aventure est justement de ne rien dévoiler avant de découvrir.

En contre-pied de ces récits, et comme un clin d’oeil à cet anticonformisme inhérent à l’aventure, nous avons ajouté un billet d’humour bravement intitulé “Je hais l’aventure (et les aventuriers)” ! Une forme d’esprit d’aventure ?

Et pourquoi ne pas publier dans un prochain numéro, un extrait de la Critique de la raison pure du célèbre philosophe

allemand Kant, lui qui n’a jamais bougé de chez lui, mais qui s’est révélé être un véritable aventurier en prenant le risque de bousculer les théories de la connaissance ? Mettons-le sur un traîneau au milieu de l’Arctique pour nous dire ce qu’il en pense !

 Xavier Gaumer (77)
Photo de couverture : https://www.lucaslepage.com/

ABONNEZ VOUS

Page 9 sur 268

Derniers adhérents en ligne

fporet   phcayrel   miregairaz   fmaignan   jrevertegat   alkrzywdziak   hclavery   lherodet   hherodet   giberthiaux   fabaray   lomarie   pemeriau   vvitoux   diletertre  
Copyright © 2024 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public