Imprimer cette page
mercredi, 27 juin 2018 15:35

Un circuit incontournable en terre maya!

> sites archéologiques, ville coloniale et cénotes.

- Le célèbre site archéologique de Tulum est un des trésors de la culture maya ; c’est la seule cité maya érigée en bord de mer. Ce magnifique port précolombien était relié à Chichen Itza via Coba par un ’’sache’’ (chemin de pierre) dont on a retrouvé les vestiges.

- Coba est situé à 42 km de Tulum. Elle fut la cité maya la plus puissante du nord de la péninsule. Elle occupe un immense territoire de 70 km2 dont la plus grande partie est encore enfouie dans la forêt. Le site possède l’une des pyramides les plus hautes (42m) de toute la zone maya ;

Faire l’ascension (autorisée) de Nohoch Mul vous offre une vue admirable et imprenable sur la jungle et les 5 lacs qui entourent Coba.

- Chichen Itza est situé à 159 km de Coba.

Chichen itza signifie en maya ‘’la bouche du puits des sorciers de l’eau ; c’est l’une des splendeurs de la région et ce fut la cité la plus puissante du Yucatan. Ses ruines sont spectaculaires et s’étendent sur 300 ha. Parmi les plus importantes structures à admirer : le somptueux Castillo (la pyramide de kukulkan) le gigantesque terrain de pelote et le groupe des Milles Colonnes…

- Valladolid, située à 50 km de Chichen Itza, est surnommée “la sultane de l’Est’’. C’est une jolie ville au charme colonial et à l’atmosphère authentique, où il fait bon d’y séjourner et de visiter dans ses environs Ek Balam et des cénotes.

 

  • > Les cenotes du Yuvatan : 

On estime à 8.000 voir à 10.0000 le nombre de cénotes dans la péninsule !

La nature calcaire du sol rend sa surface très perméable et empêche l’existence de cours d’eau.

Ceux-ci se trouvent en dessous de la surface du sol ; parfois, le sol calcaire s’effondre, laissant à découvert une partie des rivières souterraines. Ces espèces de puits naturels dissimulés en pleine jungle constituent les cénotes.

Pour les Mayas, les cénotes étaient des lieux sacrés qui servaient de porte d’entrée au ‘’monde d’en dessous’’.

Il y a 4 grands types de cénotes : ouverts, semi-ouverts, cavernes et souterrains.

Un nombre impressionnant de cénotes ont été aménagés et ’’commercialisés” afin de recevoir un maximum de visiteurs souhaitant s’y baigner ; faire de la plongée-tuba ou de la plongée sous-marine ou encore de l’exploration de rivières souterraines…

Je vous conseille de choisir et découvrir des cénotes gérées par des communautés mayas et non par des sociétés commerciales de lieux d’amusement !

> Lionel Adnot

Lu 752 fois