Imprimer cette page
vendredi, 10 juin 2022 09:46

Rallye sur les traces des appaches

Nous étions une quarantaine de pékins, zigues et gonzesses confondus, par troupes de 4 à arpenter le bitume de Ménilmuche et Belleville, deux quartiers de Paname dans le 20e.

Le cagnard tapait déjà dur pour un jour de mai mais des noms de rues en promettaient, rappelant la flotte plutôt que le picrate. A la recherche des regards des Cascades en traversant les Rigoles et suivant La Mare jusqu’aux Sources du Nord, on passait par les Soupirs. Y’avait pas lerche d’ombre sauf à ND de la Croix en descendant des Envierges.

Nos organisateurs, une bande de zigues à la coule, avaient travaillé du citron pour nous prendre le chou : fallait se gratter le caillou et avoir du blaire pour chercher les énigmes, zyeuter dans tous les recoins pour dénicher les photos. Depuis la rue des Panoyaux à la rue Dénoyer, on n’allait pas y passer la noie, fallait bien gamberger et battre des gambilles sans se perdre en passant par le Labyrinthe.

Bien sûr, une fois une énigme trouvée, pas question de travailler de la menteuse entre nous pour s’affaler devant les zigotos des autres équipes, fallait y aller mollo et mettre les bouts, puis pondre la réponse sur la bafouille en loucedé, la concurrence est rude, faut pas déconner !

On avait apporté nos galtouses pour le casse-croûte dans un square près de la Bidassoa, la dalle en pente comme les Pyrénées ! Puis, après s’être jeté un caoua derrière la cravate au troquet du coin, on décarrait fissa, y’avait encore du taf. Le parcours s’est terminé au square Juliette Dodu, pas la poule du Père Dodu malgré son blaze, mais une brave môme qui avait chouravé des tuyaux aux Fridolins pendant la guerre de 1870.

Après huit plombes, certains avaient les arpions qui enflaient dans leurs grolles, il était temps d’arrêter pour s’enfiler une binouze puis de s’en mettre plein le cornet dans un resto de la Place du Colonel Fabien face à la centrale du PCF et c’est pas les cocos qu’allaient payer la douloureuse !

Chapeau bas aux les organisateurs et on attend le prochain rallye après 3 piges depuis le dernier, because le Covid !

< Guy Colombet (92)

Lu 122 fois