logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       

Japon

présentation
japon une destination...

Nature coeur3
Aventure coeur1
Culture coeur4
Détente-vacances coeur2
japcarte en bref...

. Destination : pour voyageur débutant/un peu expérimenté
. Tokyo : 550/920 € en avion.
. Passeport.
. A emporter : Euros.
. Budget quotidien : 50 à 70 €/jour.
. Hébergement : hébergements traditionnels (auberges, chez l'habitant) ou Auberges de Jeunesse.
. Pour se déplacer : trains et accessoirement avion.. Risques : RAS.


cadenas
Retrouvez les bons plans des adhérents sur la page Infos voyageurs !

Pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !



Dans tous les cas, avoir des guides et cartes où sont écrits les noms des lieux en japonais et en anglais. C'est indispensable pour se repérer.



Par la route


Excellent système routier mais parfois assez complexe pour un européen...

Voiture

Location :

La location de voiture n'est pas vraiment conseillée au Japon (et notamment à Tokyo) à cause de la signalisation parfois écrite en japonais, de la conduite à gauche, des embouteillages en ville ou près des villes et du prix exorbitant des autoroutes. Cela dit, c'est vrai qu'à 3 ou 4 c'est aussi un moyen économique de circuler. Comptez au moins 200/250 € la semaine pour des véhicules très bien équipés (ordinateur de bord).

Circulation :

De façon générale, on circule très lentement au Japon car soit c'est plat et très urbanisé (donc embouteillages et feux rouges en permanence), soit on est en montagne et on ne peut pas rouler vite sur les routes étroites et sinueuses. La vitesse est limitée à 50 km/h sur les routes nationales, 80 km/h sur les autoroutes (mais tout le monde roule à 110-120 km/h s'il n'y a pas d'embouteillages). Hors autoroute, compter 40 km/h de moyenne (sauf au Hokkaido, où il y a de grands espaces non urbanisés). A savoir que pour circuler en voiture au japon le "Road Atlas Japan Shobunsha" en anglais est indispensable (à voir sur place dans les grands magasins japonais).

Bus

Réseau de bus confortable et " relativement économique", de 20 à 50% de moins que les trains express, qui demande toutefois un peu de temps. Intéressant pour quelques dessertes, notamment de nuit, même si le train demeure généralement l'idéal pour se déplacer.
Certaines liaisons bus sont comprises dans le forfait train "JR Pass".

Scooters, motos

Location possible partout ou presque. Pour la moto (qui n'est pas si répandue que ça bien que le pays soit l'un des premiers constructeurs) se renseigner chez les concessionnaires.
A savoir aussi que le permis français toutes cylindrées ne permet de conduire que des 400 cc maxi.; au delà obligation de passer le permis japonais qui est très difficile.

Stop

Possible quoique très rare au niveau des locaux. C'est souvent par curiosité qu'on vous prendra. Utile d'indiquer sa destination en caractères japonais.



Trains


Réseau très développé, plus qu'en France, avec une efficacité toute nippone (trains nombreux et très ponctuels). Même les villages sont accessibles en train.
Toutefois, le système reste parfois complexe et les tarifs sont très élevés, augmentant avec la vitesse et le niveau de confort du train (dont le Shinkansen; TGV local).
A signaler que l'Office du Tourisme japonais offre une carte touristique suffisante pour les déplacements en train.

Formules pass

Pour les étrangers qui visitent la pays le forfait "Japan Rail Pass" s'impose. Il est valable 1, 2 ou 3 semaines avec déplacements à volonté ainsi que pour l'utilisation de quelques bus et ferries. Quand on connait les prix élevés des transports au Japon, il n'y a pas à hésiter surtout que la formule sera très vite amortie !
En plus du JR Pass, d'autres forfaits existent notamment au niveau régional. Nombre de ceux-ci ne sont disponibles qu'en dehors du Japon.



Bateaux


Bien si l'on a du temps pour la possibilité d'utiliser des ferries au départ notamment de Tokyo vers Hokkaido, Shikoku, Kyushu...
Les bateaux sont généralement confortables, avec des bains publics à la japonaise, et on peut embarquer sa voiture ou moto. Attention certaines dessertes sont très fréquentées en été et il faut donc prévoir en conséquence.



Vols domestiques


Réseau très développé et vols très fréquents avec des compagnies comme la JAL ou ANA. Les japonais sont nombreux à voyager et il vaut mieux réserver longtemps à l'avance.

Tarifs

Jusqu'à il y a peu, les compagnies s'entendaient sur les tarifs mais désormais la concurrence fait qu'il existe des écarts qui poussent à la baisse. Malgré tout les prix restent élevés. En principe, les vols doivent être payés dans les 3 jours suivant la réservation pour éviter le surbooking.
A signaler qu'il est possible d'acheter dans les agences de voyages japonaises des forfaits vols + hôtel de 2 à 4 jours à des tarifs plus avantageux. Une formule "pass" est également disponible pour ceux qui souhaitent découvrir tout le pays en avion.



Transports urbains


Métro ou/et bus

Des métros dans une douzaine de villes et l'idéal pour se déplacer dans les grandes agglomération (dont notamment Tokyo) même s'il n'est pas toujours évident de se repérer à cause des indications parfois uniquement en japonais.
Forfaits à l'occasion possibles dans certaines villes comme Tokyo.

Taxis

(Très) cher de nuit ou pour les longues distances... et les villes sont de plus souvent étendues ! En attendant, les taxis sont extrêmement nombreux (le soir à Tokyo il y en a plus que de voitures particulières !). Les chauffeurs parlent très peu anglais et ne connaissent pas toujours bien les villes. Donc, il est souvent préférable d'avoir un plan de l'endroit où l'on se rend, en plus de l'adresse, ou d'indiquer un point de repère connu proche de cet endroit.

Location de vélos

Très répandue dans les gares et tous les endroits touristiques.






Gastronomie


La cuisine japonaise est très riche, variée à base de riz, de poisson cru, d'algues et de fruits de mer.
Quelques spécialités : ashimi et sushi (poisson cru), tempura (friture, fruits de mer et légumes), sukiyaki (boeuf cuit au soja), thé, saké (alcool de riz).

Repas

Le midi, les restos proposent des menus à des prix très raisonnables (mais bien plus cher le soir) et pour moins de 10 € on mange bien. Les menus sont généralement présentés en vitrine avec des reproductions en plastique. Donc, si l'on n'arrive pas à se faire comprendre, il suffit de montrer du doigt !
Pour manger bon marché (environ 5 €) il existe les Mac Do (pas très typique mais il y en a partout), les sandwiches et bento (boite repas japonaise) vendus dans les innombrables "convenience stores" et les ramen (nouilles chinoises au bouillon) qu'on mange parfois debout au comptoir.



Hébergements


Dans l'ensemble, l'hébergement au Japon est varié, très développé et assez cher comme beaucoup de choses dans le pays. A signaler qu'il vaut mieux réserver en période de pointe.

Hôtels et "Hôtels capsules"

Hôtels : Plusieurs chaînes proposent des hôtels "à l'occidentale", notamment dans les villes, mais à des prix souvent élevés (au mieux 100 € la double). Egalement des établissements de qualité moindre pour "hommes d'affaires" pour 25 € mini par personne. Bref, tout cela n'est pas forcément l'idéal tant au niveau prix qu'en terme surtout de "dépaysement" comparé aux hébergements traditionnels japonais.

Hôtels "capsules" : Ce sont un peu les hébergements de dépannage pour les japonais lors de leurs sorties. On les trouve souvent près des gares. Comptez au minimum 20 € la nuit mais claustro s'abstenir. Dès l'entrée de ce surprenant style d'hébergement vous devez vous délester de tous vos bagages et de vos vêtements. Vêtu d'une tenue légère rituelle, vous transitez alors par un sauna avant de rejoindre vos appartements hermétiquement clos, à partager consensuellement avec une quarantaine de "capsuleurs" logés à la même enseigne : celle d'un parallélépipède privatif de 2m x 1m x 1m avec téléviseur incorporé et air conditionné !

Auberges de Jeunesse

Plusieurs centaines d'A.J. dans tous le pays avec des prix autour de 20 € la nuit ou de 15 € en dortoir, et même un peu plus en saison.
Pensez à acheter votre carte de membre avant de partir car elle permet une grosse réduction pour les détenteurs. A signaler aussi des horaires et règlements souvent assez contraignants.

"Minshuku"

C'est l'hébergement traditionnel chez l'habitant. Vous serez reçus selon les codes sociaux japonais et les comportements attendus des clients doivent être respectés (une brochure est disponible à l'Office du Tourisme sur ce sujet). Comptez 30 à 50 € par personne.

• Location de maisons

Formule unique de location de maisons à louer à Kyoto et Tokyo, pouvant accueillir de 2 à 6 personnes, pour des durées de 4 jours à plusieurs semaines, et ce en toute tranquillité grâce à l'accueil et l'assistance d'un "Travel Angel".

"Ryokan"

Auberge japonaise traditionnelle avec tatamis et futons. Là aussi certaines règles sont en vigueur. Comptez en moyenne, pour les premiers prix, entre 35 et 50 € selon que le repas est compris ou non.

Temples

Possibilité d'hébergement parfois possible dans les temples bouddhistes et shintos. Confort plutôt austère mais réel pour une ambiance unique (à ne pas manquer). Comptez en gros 20 € la nuit par personne.

Campings

Bien si l'on est motorisé car les campings (pas si nombreux que cela) sont surtout situés dans les campagnes. Les aires de pique-niques où les toilettes y sont toujours irréprochables et très agréables. Pour se laver, on va souvent dans les sento (bains publics) qui sont surtout ouverts l'après-midi.






Climat


Prévisions pour les jours à venir, moyennes mensuelles et meilleures périodes.

Assez pluvieux dans l'ensemble (l'été restant la période la plus arrosée notamment au sud) et des saisons marquées de la même façon qu'en Europe. Le printemps et l'automne sont des moments agréables pour visiter le Japon. Risques de typhons d'août à début octobre. Neige abondante et basses températures en hiver dans la partie nord de l'archipel.

Equipement à prévoir

En gros la même chose qu'en France en toutes saisons. Ne pas oublier également de quoi se protéger de la pluie.



Langues


Japonais (off.), anglais (surtout dans les villes, mais souvent de manière approximative).
N'oubliez pas votre manuel de conversation très utile pour décrypter les informations écrites (rarement autrement qu'en japonais). Apprendre quelques mots de japonais peut ouvrir bien des portes.

→ Guides de conversation : Assimil, Harrap's, Omnivox, Langue pour tous, Lonely Planet (en anglais).




Argent


Yen (100 sen)
Taux de change du jour.

A emporter

Les Euros sont désormais conseillés pour un voyage au Japon (cash, travelers, carte); les dollars US étant de moins en moins utiles.
Prévoir toutefois un bon stock de cash, de la même façon que les japonais, car beaucoup de choses se payent en liquide dans le pays.
On peut assez facilement acheter des Yens en France.

Cartes bancaires

Les réseaux bancaires (Visa, Mastercard...) sont répandus avec désormais des distributeurs acceptant les cartes internationales pour les retraits (ce qui n'a pas été évident pendant longtemps). A ce sujet il faut signaler que les supermarchés Seven Eleven, très nombreux au Japon, viennent d'installer 12 000 distributeurs automatiques acceptant les cartes étrangères dans leurs magasins.
Adresses des distributeurs Visa (et autres cartes).

Taxes

A signaler enfin qu'à presque tous les prix affichés s'ajoutent une taxe à la consommation de 5%.



Budget "routard"


Même si les prix ont un peu baissé, le pays reste encore cher surtout pour ce qui est des transports et de l'hébergement (à l'opposé de la nourriture). Comptez au moins 50 à 70 €/jour sans trop d'excès cependant possibles.



Précautions


Sanitaires

Rien de particulier. Sachez toutefois que les frais médicaux sont hors de prix au Japon (donc bien vérifier les garanties de ses assurances).

Sécurité

Vraiment pas de risques y compris pour les voyageuses seules. Le Japon est l'un des pays les plus sûrs au monde.
Dans un autre domaine attention cependant aux éternels tremblements de terre (1 500 par an à Tokyo !). Heureusement rares sont ceux d'amplitudes importantes.




é



Formalités et conseils
Ministère des Affaires Etrangères


Pas de visa nécessaire pour un séjour inférieur à 90 jours, mais passeport valable 6 mois au moins après la date retour prévue.



Adresses utiles


Consulat

7 av. Hoche, 75008 Paris. Tél. : 01 48 88 62 00. Ouvert de 9h30 à 12h00 et 14h30 à 17h00.
Consulats également à Lyon, Strasbourg et Marseille.

Librairies

- Tokyo-Do : 4-8 rue Ste Anne, 75001 Paris. Tél. : 01 42 61 08 71.
- Junku : 18 rue des Pyramides, 75001 Paris. Tél. : 01 42 60 89 12.
- Bibliothèque japonaise : 9 rue de la Fontaine au Roi, 75011. Paris. Tél. : 01 47 00 77 47.

Compagnies aériennes

- Japan Airlines : 4 rue Ventadour 75001 Paris. Tél. : 0 810 74 77 00.
- All Nippon Airways : 114 av. des Champs-Elysées, 75008 Paris. Tél. : 01 53 83 52 52.

Autres adresses

- Centre culturel : 7 av. Hoche , 75008 Paris. Tél. : 01 48 88 62 00. Centre dépendant des services consulaires.
- Maison de la culture du Japon : 101 bis quai Branly, 75740 Paris Cedex 15. Tél. : 01 44 37 95 00.
- Office du Tourisme : 4 rue Ventadour 75001 Paris. Tél. : 01 42 96 20 29.
- Chemins de fer japonais : c/o Office du Tourisme.

A Savoir 

Affluence

Le Japon est une destination qui reçoit encore et toujours un large pourcentage de voyageurs d'affaires. Après une baisse aux alentours de 2000, le pays a accueilli 7,334 millions de touristes en 2006 (+ 9% sur 06/05) et compte en attirer dans les 10 millions vers 2010.
Ce sont les sud-coréens (1,8 million), les taïwanais (1,35), les américains (0,9) et les chinois (0,7) qui sont les plus nombreux. Environ 100 000 français ont visité le Japon en 2005.
 
Voyage individuel : pour qui ?

Destination pour voyageur débutant/voyageur un peu expérimenté (essentiellement à cause des problèmes de langue).
 
 



Derniers adhérents en ligne

phlautridou   gcorsaletti   adhabm   chriduhurt   gheam   jmflaquet   dgodde   bebenoist   rtourbot   fmaignan   opaugam   cvandyk   ccohen   catherine   fbouvet  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public