logo abm blanc
0
Panier
Votre panier est vide.
FacebookTwitterFeed
       

Islande



drapeau_islande

Une destination...

Nature coeur4
Aventure coeur4
Culture coeur2
Détente-vacances coeur0



En bref...

• Destination : pour voyageur débutant/un peu expérimenté
• Rejkjavik : 280/600 € en avion
• Carte d'identité
• A emporter : Euros
• Budget quotidien : 30 à 60 €/jour
• Hébergement : camping, chez l'habitant
• Pour se déplacer : bus, voiture
• Risques : RAS hors risques liés au climat



cadenas
Retrouvez les bons plans des adhérents sur la page Infos voyageurs !

Pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !






En avion


Reykjavik

Prix : 280/600 €.
Aéroport de Keflavik à 51 km du centre.
Direct (3h00) Icelandair depuis Roissy, plus quelques rares charters d'été donc ceux labélisés Corsair de Nouvelles Frontières.
Avec changement (5 à 6h00) : KLM, British Airways, SAS, Lufthansa, Air France... renvoyant tous à une connection avec la compagnie islandaise Icelandair.

→ Que choisir ? D'une façon ou d'une autre, il y a de fortes chances que la desserte se fasse en totalité ou en grande partie avec Icelandair, et ce quelles que soient les compagnies théoriquement proposées. En attendant, on aura intérêt à rechercher d'abord les quelques charters estivaux (dont ceux de NF) et offres spéciales Icelandair (à voir directement sur leur site) sur la destination, nettement plus économiques que les vols traditionnels. Pour ces derniers, autant privilégier aussi le direct de la compagnie locale souvent d'ailleurs proposé à un bon prix par rapport à la (pseudo) concurrence.



Voie maritime


Du printemps à l'automne, des ferries assurent des liaisons vers l'Islande au départ du Danemark via les Iles Féroé (150 € mini A/S et environ 2 jours de traversée). Même genre de dessertes depuis la Norvège ou le nord de la Grande-Bretagne.

Quant au Groënland, mis à part les "croisières" organisées par des agences, il n'y a pas de bateau faisant la liaison; reste l'avion avec un A/R quotidien en été Reykjavik - Kulusuk (côte sud-est du Groenland) sur la compagnie Air Iceland pour environ 350/400 €.

A signaler enfin, qu'il existe aussi quelques croisières passant par l'Islande.






VIIIe siècle : l'île est découverte par des moines irlandais.

IXe siècle : début de la colonisation par les Vikings.

930 : création d'un parlement national, l'Althing, qui après la soumission de l'Islande à la Norvège puis au Danemark sera rétabli en 1843.

985 : banni d'Islande, Erik le Rouge fonde une colonie au Groënland d'où son fils partira et découvrira l'Amérique (le "Vinland" à Terre Neuve).

1000 : le christianisme devient la religion officielle.

1262 : l'île devient norvégienne.

1380 : après une certaine autonomie, l'île devient une province danoise (en même temps que la Norvège).

XVIe siècle : sous l'influence du Danemark, l'Islande devient luthérienne.

XIXe siècle : début d'un mouvement nationaliste.

1874 : le pays dispose de sa propre constitution et de sa monnaie. Cet aussi à cette époque que pousés par la pauvreté, nombre d'islandais émigrents vers les Etats-Unis et le Canada.

1903 : nouvelle autonomie de l'Islande avant l'indépendance en 1918 sous tutelle danoise.

1944 : proclamation de la république.

1950-70 : essor économique du pays.

1980 : Vigdis Finnbogadottir, première femme au monde a être élue présidente de la république.

Années 90 : fin de la pêche à la baleine.

2006 : l'Islande envisage son adhésion à l'Union européenne. Reprise de la chasse à la baleine.

2008 : suite à la "crise mondiale" l'Islande se retrouve au bord de la faillite.






Voyage individuel


Destination pour voyageur débutant/voyageur un peu expérimenté (hors été ou pour des randos dans le centre).



Santé


Aucun risques particuliers sinon ces petites mouches en quantité contre lesquelles on devra se protéger dans certaines régions, notamment celle de Myvatn.



Sécurité
→ Conseils du Ministère des Affaires Etrangères


Rien à craindre au niveau délinquance. Par contre, faites attention aux variations climatiques, aux sources d'eau (trop) chaudes, et surtout aux risques de se perdre lors de randonnées (parfois éprouvantes) notamment dans le centre de l'île. Evitez aussi d'escalader les glaciers sans être équipés et accompagnés...







Comme tout en Islande l'hébergement reste assez cher. Mais, quelle que soit la forme choisie, il existe cependant des forfaits assez intéressants permettant de faire quelques économies.



Hôtels


Vraiment très chers (au mieux une soixantaine d'Euros la nuit) et de plus pas très nombreux.



Auberges de Jeunesse


Le pays compte une trentaine d'A.J. (plus quelques guest-houses et centres scolaires transformés en A.J en été) essentiellement en ville ou aux abords. Hors camping, c'est le mode d'hébergement le plus économique. Comptez au minimum une quinzaine d'Euros la nuit en dortoir (et bien plus en chambre).



Chez l'habitant ou à la ferme


Très bien pour rencontrer la population. En gros la même gamme de prix que les Auberges de Jeunesse.



Campings


Hors agglomérations, c'est généralement le seul mode d'hébergement possible. Evidemment mieux vaut être bien équipé, notamment contre le froid et l'humidité, et ne pas s'attendre forcément à des terrains bien aménagés ou équipés (c'est assez souvent sommaire). Comptez de 6 à 10 € la nuit.

Le camping sauvage reste aussi possible même s'il n'est pas vraiment encouragé par les autorités, et qu'il n'est pas toujours évident de trouver un endroit où planter sa tente au vu du terrain.

Quelques refuges souvent aussi dans les zones de randonnées. Mieux vaut réserver à l'avance dans les endroits "d'affluence".



Derniers adhérents en ligne

frharivel   mgommeaux   hemadelaine   jprabonneau   jpmeoc   ocfauvet   sabonbois   flabarre   cdemange   odgaillac   gcorsaletti   phlautridou   cgeorgel   andecron   opaugam  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public