logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
       

Russie

Sur les traces des loups de Russie

En Russie, le loup est encore chassé. Rencontre avec les passionnés qui dédient leur vie à la protection et à la connaissance de cet animal mythique dans l'immense blancheur de ces grands espaces .

Taïga. Un mot qui évoque l'immensité, la vie sauvage, la liberté. Des bouleaux à perte de vue, des pins aux troncs rougeâtres, des fougères timides et des grandes berces qui surgissent à travers la neige.
Il n'y rien, il n'y a personne. Il y a juste le souffle du vent et les flocons qui tombent encore en cette journée de mars. Je marche dans la neige, raquettes aux pieds, GPS et carte en main. Je suis leurs traces.

"Into the wild". J'entends juste le craquement des branches, quelques oiseaux noirs. J'aperçois un barrage de castors, une tourbière effacée sous le blanc et les empreintes très profondes et impressionnantes des élans qui sont passés par là avant moi. Je traverse un village abandonné, aux fenêtres encore si joliment décorées de dentelles boisées. Un crâne de boeuf trône sur un vieux tronc d'arbre à côté d'une barrière délabrée.
Des lapins détalent. Plus loin, des traces de martres et de chevreuils. Des traces de sang dans la neige. C'est juste un renard qui a fini sa proie.




En avion


Moscou

Prix : 310/480 €.
Aéroport Domodedovo International ou Sheremetyevo à respectivement 23 km S-E et 29 km N-O du centre (bus, train).
Moscou dispose de deux autres aéroports à usage essentiellement domestique.
Directs (3h40) Air France et Aeroflot de Roissy.
Avec changement (5h40 à 7h30) : Air Baltic, Alitalia, Austrian, British Airways, CSA, Finnair, KLM, LOT, Lufthansa, Malev, SAS, Swiss et une bonne douzaine d'autres compagnies

→ Que choisir ? Au niveau tarifs (quasi fixes à l'année) c'est généralement la SAS (via Copenhague) et Alitalia (via Rome ou Milan) qui demeurent en permanence les plus économiques, suivies souvent de quelques autres compagnies dans une fourchette d'une cinquantaine d'Euros (CSA, Malev, Swiss...). Quant à ceux qui souhaiteraient privilégier les liaisons directes, il faudra compter 80 à 120 € de plus pour d'abord des vols Aeroflot (AF est souvent un peu plus cher). A savoir que si les vols directs et la grosse majorité de ceux avec changement atterrissent à Sheremetyevo, quelques-uns de ces derniers arrivent aussi à l'autre aéroport international de Moscou.

→ De province : Des directs à destination de Moscou existent au départ de province. Ainsi Strasbourg est-elle desservie par Transaero, de même que Nice par Pulkhovo. Pour les autres villes, obligation de passer par Paris ou les bases des autres compagnies (dont Alitalia).


St Petersburg

Prix : 310/480 €.
Aéroport Pulkhovo à 17 km au sud du centre-ville.
Directs (3h20) Air France et Pulkhovo de Roissy.
Avec changement (5h00 à 7h00) : Aeroflot, Air Baltic, Alitalia, Austrian, British Airways, CSA, KLM, LOT, Lufthansa, SAS.

→ Que choisir ? Là aussi, en matière de prix, c'est généralement Alitalia (via l'Italie) qui demeure le plus intéressant suivie, selon, par la SAS (via Copenhague) ou CSA (Prague). Toutefois, pour à peine plus cher, on pourra aussi bénéficier des vols directs de la compagnie locale Pulkhovo (AF est bien plus cher) qui représentent finalement le meilleur rapport qualité-prix sur la destination.

→ De province : Pas de directs et donc l'obligation de passer par Paris ou de profiter comme pour Moscou des vols Alitalia via l'Italie.

→ Passer par la Finlande ou l'Estonie ? Pour les parisiens qui ont du temps et veulent faire quelques économies, il peut être intéressant de passer par Helsinki. La capitale finlandaise est en effet à environ 5 heures de train de St Petersburg pour 100 à 200 € A/R. Et comme il est possible de faire Paris - Helsinki en avion pour moins de 100 € A/R avec les low-cost Air Berlin ou accessoirement Blue One cela demeure aussi une solution. Autre solution passer par l'Estonie avec les vols "à bas prix" d'Easyjet (là aussi il y a parfois de supers offres) via Londres-Stansted. Ensuite, de Tallin la capitale estonienne, comptez 20 € l'A/S en bus jusqu'à St Petersburg pour une douzaine d'heures de route.



Par la route


2 500 km séparent Paris de Moscou et nécessitent en gros 2 à 3 jours de voyage par la route. En bus, avec Eurolines, comptez un peu moins de 200 € A/R.

Quant à ceux qui souhaiteraient arriver en Russie (depuis l'Europe) avec leur propre véhicule c'est possible même si l'intérêt demeure limité. Dans tous les cas, mieux vaut arriver par la Finlande ou les Pays Baltes et éviter de traverser la Biélorussie ou l'Ukraine.

Frontières terrestres

Par voie terrestre toutes les frontières européennes sont ouvertes, de même que celles avec la Chine, la Mongolie et le Kazakhstan. Par contre les frontières avec la Georgie et l'Azerbaïjan sont fermées aux étrangers. Pas de possibilités non plus avec la Corée du Nord.

→ Au niveau Européen : Norvège, Finlande, Estonie, Lettonie, Biélorussie, Ukraine (plus Pologne et Lituanie pour l'enclave de Kaliningrad).
→ Caucase et Asie : Georgie, Azebaïjan, Kazakhstan, Mongolie, Chine et Corée du Nord.



Trains


Nombreuses possibilités pour arriver en train en Russie (ou rejoindre le Transsibérien) d'Europe, de Chine ou de Mongolie ainsi que d'Asie Centrale via le Kazakhstan.

Prix et/ou durées

→ Europe : Pour Paris - Berlin - Moscou comptez un peu plus de 200 € mini. en A/S (75 + 135) et une quarantaine d'heures de trajet. Pour info, Helsinki est aussi relié à St Petersburg et Moscou par train pour 60 à 100 € le trajet.

→ Chine et Mongolie : En "platskart", pour Oulan Bator - Irkoutsk - Moscou comptez en gros 50 US $ + 80 US $ pour un total de 4 à 5 jours de route. Au départ de Pékin rajouter 45 à 55 US $ (et 1 journée) au précédent pour arriver jusqu'à Oulan Bator.

→ Asie Centrale : Il existe une liaison Douchambe (Tadjikistan) - Moscou (Russie) avec un train par semaine pour quatre jours de voyage à travers l'Ouzbékistan, le Turkménistan, le Kazakhstan.



Bateau


Plusieurs lignes de ferries plus ou moins régulières desservent la Russie au départ de divers pays :

Mer Baltique

Sont desservies : l'enclave de Kaliningrad au départ notamment d'Allemagne (avec Trans Russia) ou de Lituanie (Lisco Baltic), ainsi que St Petersburg au départ d'Allemagne (Trans Russia) ou Helsinki en Finlande (Silja Line).

Mer Noire

Il existe plus ou moins des ferries occasionnels entre les ports russes de la Mer Noire (dont Sochi) et la Turquie ou la Georgie. Se renseigner sur place.

Extrême-Orient

En prolongement du Transsibérien, une liaison hebdomadaire existe entre le port de Vladivostok (Russie) et Toyama (Japon). En gros un jour et demi de mer pour un peu moins de 280 US $ l'A/S (ou 420 l'A/R). Egalement une liaison régulière entre la Corée du Sud et Vladivostok avec la compagnie Dongchun.






Gastronomie


De façon générale, les restaurants en Russie ne coûtent pas cher. Comptez 2 ou 3 € dans les petits cafés de banlieue ou les restos pour étudiants, 5 € en moyenne dans les restaurants locaux, environ 10 € dans les coins touristiques, et à partir 20 € dans les établissements de meilleure qualité.



Hébergements


Théoriquement les hébergements doivent être réservés à l'avance lors de la demande de visa. De façon générale, les hébergements en Russie ne sont pas si économiques que ça, y compris en Sibérie.

Hôtels

Plus ou moins toute la gamme d'hôtels existe en Russie, du très basique au grand standing. Dans certains il existe plus ou moins un tarif "local" et un "étranger". Comptez moins de 10 €/personne à une vingtaine selon les lieux pour les établissements "économiques".

Auberges de Jeunesse (ou assimilé)

Les A.J. et autres guest-houses pour voyageurs existent surtout à Moscou et St Petersburg pour au choix des nuits en chambre ou en dortoir. Comptez au mieux un peu moins de 10 €/personne en dortoir et dans les 20 à 40 € la double.

Dans les villes universitaires il est possible parfois pour les étudiants de dormir dans les cité-U.

Chez l'habitant

C'est une bonne possibilité, notamment à Moscou et St Petersbourg, et il existe des agences locales (Hofa étant la plus connue) ou étrangères spécialisées en ce domaine. La formule ressemble d'une certaine façon aux B and B et la famille d'accueil parle en général l'anglais, voire le français ou d'autres langues. Dans tous les cas c'est un très bon moyen de découvrir le mode de vie des russes (ou en tous cas d'une certaine partie de la population).

Si l'on a choisi ce mode d'hébergement une invitation est nécessaire et est à ajouter aux documents lors de la demande de visa (c'est l'agence qui s'en chargera). Au niveau tarifs, comptez entre 20 et 40 € par personne.

Campings

Au choix en terrain ou en camping sauvage.

→ En terrain : Les terrains de camping demeurent très peu nombreux en Russie (y compris dans les grandes villes). Ils ne sont généralement ouverts qu'aux beaux jours et sont d'une qualité assez médiocre pour des prix il est vrai peu élevés. Bref, ce n'est pas l'idéal. Très souvent il y a la possibilité d'y louer aussi des bungalows.

→ Camping sauvage : Quant au camping sauvage, il est autorisé presque partout et demeure, hors sentiers battus dans l'Est, le seul mode d'hébergement (y compris lorsqu'il y a prestation d'une agence locale). Prévoir quand même du bon matériel (et faire attention à l'environnement) même si les prestataires locaux peuvent parfois en fournir.

Dormir dans les gares

Comme en Inde nombre de gares russes disposent de "salles de repos" pour les passagers avec selon chambres et/ou dortoirs. Très économique mais confort basique et souvent plein.






Climat


Climat continental très marqué avec assez peu de pluies, des étés chauds, des hivers très rudes (jusqu'à - 71 C enregistrés en Sibérie !) et des périodes intermédiaires courtes. Schématiquement plus on va vers l'Est et plus les hivers sont froids; seuls les abords de la mer Noire disposant d'hivers assez doux.

Par rapport au climat, c'est la période de fin mai à fin septembre qui demeure la meilleure au niveau visite.

Equipement à prévoir

En été prévoir des vêtements légers et un plus chaud pour les soirées ou certaines régions (Mourmansk, nord de la Sibérie...), plus un bon équipement si vous souhaitez randonner ou camper. Quant à l'hiver, mieux vaut prévoir de bon vêtements adaptés aux rigueurs du climat.



Langues


Russe (off.); plus diverses langues et dialectes locaux.

Quant à l'anglais s'est surtout auprès des jeunes (surtout dans les zones touristiques) qu'il est le plus pratiqué. Le français n'est parlé que par très peu de monde.

De façon générale, lorsque l'on voyage en individuel en Russie (hors à la limite Moscou et St Petersbourg), mieux vaut avoir quelques notions de base de la langue (et de l'écriture cyrillique), ne serait-ce que pour ce qui est des transports.

→ Manuel de conversation : Du choix avec notamment Assimil, Berlitz, Chantecler, Harrap's, Langue pour tous, Omnivox...



Argent


Rouble (100 kopecks).
Taux de change du jour.
Euros conseillés en cash, travelers plus carte de crédit.



Budget "routard"


Contrairement à ce que l'on pourrait penser voyager en Russie n'est pas si économique que cela. Mais il est vrai que tout est aussi fonction des lieux que l'on souhaite visiter et des modes de transports prévus.

Dans l'ensemble, Moscou et St Petersburg sont logiquement les villes les plus chères, et de loin. De même un périple dans l'Est, un peu hors des sentiers battus (le Kamchatka par exemple), nécessitera un assez gros budget par l'obligation de passer par des prestataires locaux et une certaine logistique notamment au niveau déplacements.

Sinon, pour des itinéraires plus "classiques" en utilisant les transports et hébergements locaux comptez dans les 25 à 40 €/jour; l'hébergement s'avérant souvent le plus cher des postes.



Précautions


Sanitaires

Assez peu de risques sinon quelques précautions de base concernant l'eau et l'alimentation.

Sécurité

A nuancer selon le type de voyage et les régions que l'on compte visiter.

→ Délinquance : Moscou et St Petersburg ne présentent que peu de "dangers" même s'il existe des risques de vols que l'on retrouvera aussi ailleurs dans d'autres villes. Donc, évitez d'afficher vos richesses... Attention aussi aux problèmes liés à l'alcool et à l'agressivité qui peut en découler chez certains russes. Et puis, dans un autre domaine, sachez que certains policiers ont une fâcheuse tendance au racket.

→ Problèmes politiques : Plus graves, les risques liés au terrorisme et autres problèmes politiques que connait la Russie. Ceci est essentiellement valable pour la partie Caucasienne du pays où des régions comme notamment le Dagestan et bien sûr la Tchétchénie sont absolument à éviter. Pour le reste du Caucase, bien se renseigner avant.

→ Risques naturels : Derniers dangers, ceux liés à la nature et au climat. Donc, bien sûr agissez en conséquence et évitez de partir seul (tant est-il que cela soit possible) hors sentiers battus notamment dans les régions de l'Est de la Russie.







Formalités et conseils
Ministère des Affaires Etrangères
Formulaires et demande du visa par Internet


Pour cause de bureaucratie et d'archaïsmes persistants, les formalités d'entrée et de visite en Russie demeurent très souvent une aventure à elles seules. De plus l'administration russe, y compris dans ses consulats, reste très pointilleuses d'où l'intérêt d'effectuer ses démarches assez tôt.

Malgré tout, tout dépendra aussi du type de voyage que l'on envisage (individuel ou organisé) ainsi que de sa durée et de l'itinéraire prévus. De façon générale, la durée du visa correspond à la durée du séjour sur place.

Dans tous les cas, vos papiers (visas, passeport, carte d'enregistrement...) doivent être absolument en règle compte tenu de nombre de fois incalculable où ils vous seront demandés. lors de votre voyage.



Pièces nécessaires


Pour un voyage touristique, il faut prévoir un passeport en cours de validité + 1 photo + demande de visa + assurances + justificatifs de séjour (et programme détaillé si plus de 15 jours sur place). Un formulaire pour le visa et l'assurance sont également à remplir.

Passeport

Valable au moins 6 mois après la date de retour prévue.

Visa

Plusieurs types au niveau tourisme (formulaire en ligne) :
- Visa de transit : Valable pour 2 à 10 jours selon que l'on transite en avion ou en train. Prix : 45 € (une entrée) ou 74 € (double transit). Délais d'obtention : 1 semaine.
- Visa tourisme : Valable 30 jours maximum. Prix : 54 € (une entrée) ou 83 € (double entrée). Délais d'obtention : 1 semaine. Un visa de 3 jours existe aussi (cf. "Moscou pour 3 jours") au prix de 28 €.
- Visa à double entrée ou entrées multiples : Si nécessaire, à prévoir obligatoirement avant quel que soit le type de visa. Prix de 74 € (double transit), 83 € (double entrée) ou 153 € (entrées multiples).

Assurances (formulaire en ligne)

Il s'agit d'une assurance maladies et rapatriement fournie par une compagnie française d'assurances en contrat avec une homologue russe. Les autorités russes ont établi une liste des assurances françaises agrées.

Justificatifs de séjour

Il s'agit de l'attestation d'agences françaises ou russes (ou d'hôtels/AJ sur place) justifiant des réservations d'hébergement lors du séjour avec confirmation de celles-ci (en pratique avec souvent juste quelques réservations ça passe aussi).

D'autre part si l'on reste plus de 15 jours en Russie, il est obligatoire de présenter le programme détaillé de son voyage établi par une agence russe ou française.



A savoir


Voyage en groupe organisé

Théoriquement, le voyagiste qui vend la prestation se charge de l'obtention des visas. Très souvent le délais d'obtention du visa est un peu plus long qu'en individuel.

Voyage individuel

Concernant l'obtention du visa on peut soit s'adresser à un organisme spécialisé dans les visas et à un voyagiste français qui établira les justificatifs, soit se débrouiller par soi-même.

L'avantage de la première solution est plus de tranquillité, de facilité si l'on n'est pas sur Paris, à la limite un gain de temps, et surtout pas d'erreurs dans les procédures pour cependant une dépense quasiment double.

Pour ceux qui veulent faire les démarches seuls et faire quelques économies, il faudra donc récupérer les formulaires en ligne, prendre l'assurance agréée et surtout contacter par mail une agence ou hôtelier russe pouvant établir les vouchers touristiques et la confirmation d'accueil avant d'aller faire sa demande auprès du consulat (arriver tôt). Le tout en vérifiant bien que l'ensemble est complet et fait comme il faut.

A signaler que pour ce qui est des contacts russes, nombre d'agences et d'hôtels, notamment de Moscou et St Petersburg, sont maintenant habitués à traiter avec des voyageurs individuels étrangers... et même ABM (voir adresses et démarches à suivre dans les "infos des voyageurs").

Moscou ou St Petersburg pour 3 jours maxi

Afin de "faciliter" le tourisme dans les deux principales villes de Russie (mais aussi l'enclave de Kaliningrad et la région limitrophe de la Finlande), les autorités russes autorisent depuis 2002 les ressortissants de l'U.E. à prendre leur visa à l'arrivée dans le pays. Mais attention cette procédure ne concerne que des séjours inférieurs à 72 heures sur place, les visas ne sont délivrés qu'en 6 points précis (dont uniquement les aéroports internationaux pour Moscou et St Petersburg) et il est obligatoire de passer au préalable par une agence de voyage française agréée. Le prix du visa est de 28 €.

Cela dit, comme cela ne dispense pas des assurances et autres justificatifs on peut aussi simplement suivre la démarche "classique" de demande de visa.

Transit

Il existe un visa de transit (45 ou 75 € selon le nombre d'entrées) pour ceux qui ne font que passer par la Russie; sous-entendu (en principe) moins de 2 jours en avion ou une dizaine de jours en Transsibérien.

L'ensemble des documents, moins les justificatifs d'hébergements, est à prévoir avec en plus la preuve d'obtention du visa du pays suivant ainsi que les titres de transports pour l'entrée et la sortie de Russie.

Permis spéciaux ou zone interdites aux étrangers

Certaines régions ou villes sont d'accès réglementés pour ce qui est des étrangers. Si certaines sont encore totalement interdites, d'autres nécessitent un permis spécial à voir sur place (de préférence à Moscou). En attendant, ces zones sont d'abord d'un intérêt stratégique bien plus que touristiques et de fait ne représentent le plus souvent aucun intérêt pour le visiteur.

Enregistrement sur place

Dès que l'on arrive dans un ville, votre hébergeur doit en principe vous enregistrer auprès des autorités (PVU; ex OVIR). C'est parfois payant.

A savoir aussi que le premier enregistrement doit être obligatoirement aussi effectué par le premier hébergeur mentionné dans la demande de visa.

Prolongation de séjour

Il est en principe possible d'obtenir une prolongation de son visa une fois sur place. Mais comme ce n'est pas toujours simple, mieux vaut prévoir avant le départ et demander alors une validité plus longue.

A signaler aussi que pour ceux qui souhaitent rester au delà du mois autorisé par le visa "tourisme", il peut être intéressant de faire une demande de visa "affaires" dont la validité peut aller jusqu'à 1 an. A savoir que ce type de visa n'est pas plus dur à avoir que le "tourisme"... même si on ne veut faire que du tourisme.

Sortie du territoire

Mieux vaut être en règle, notamment pour ce qui est de la durée de son séjour sous peine de (gros) problèmes lors de la sortie du pays. Idem pour ce qui est du respect de son itinéraire vis à vis des autorités locales.



Adresses utiles


Consulats

40-50 bd Lannes, 75116 Paris. Tél. : 01 45 04 05 01. La section des visas est ouverte du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00.
Consulats également à Marseille (3 av. Ambroise Paré. Tél. : 04 91 77 15 25) et Strasbourg (6 place Sébastien Brant. Tél. : 03 88 36 73 15).

Centre culturel

61 rue Boissière, 75116 Paris. Tél.: 01 44 34 79 79.

Compagnies aériennes

- Aeroflot : 33 av. des Champs-Elysées, 75008 Paris. Tél. : 01 42 25 31 92.
- Pulkovo : 35 av. de Friedland, 75008 Paris. Tél. : 01 45 61 46 46. A Nice : 04 89 98 51 25.
- Transaero : Tél. : 03 88 64 73 89.



Derniers adhérents en ligne

phlautridou   gcorsaletti   adhabm   chriduhurt   gheam   jmflaquet   dgodde   bebenoist   rtourbot   fmaignan   opaugam   cvandyk   ccohen   catherine   fbouvet  
Copyright © 2017 Aventure du Bout du Monde - Le site de vos voyages - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public