FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
Vous êtes iciAccueil|Destinations|Asie|Malaisie|Se déplacer

Se déplacer




Par la route


Routes

Réseau routier en bon état (et même excellent avec les autoroutes) sur la partie continentale et bien plus aléatoire en Malaisie orientale.

Location de voiture

Il est possible de louer une voiture pour environ 30 à 40 €/jour. Mais cela demeure d'abord intéressant pour la partie continentale dès lors que l'on est plusieurs.

Bus

Sur la zone occidentale le réseau est bon avec pour certaines liaisons inter-villes des bus rapides et confortables proposés par de multiples compagnies dont Transnational est la principale.
Par contre, de l'autre côté, les bus sont généralement moins nombreux et confortables et d'ailleurs sont souvent remplacés par des minibus collectifs.
En attendant, le bus est un bon moyen de découvrir le pays.

Taxis collectifs

Les taxis collectifs sont plus chers que le bus ou le train et ne partent que lorsqu'ils sont pleins. A n'utiliser avant tout que si ces deux modes de transport n'existent pas sur un trajet.

Stop

Possible, quoique rare, mais souvent payant et parfois un peu risqué. Mais de façon générale, vu le faible prix des transports ce n'est pas forcément le plus intéressant.

En ville

Au choix taxis, bus, rickshaw et même un métro à Kuala Lumpur; le tout pour pas très cher.
Possibilité également de louer un vélo (1 ou 2 €/jour), une mobylette ou une petite moto (environ 5 €/jour) afin de découvrir les villes et leurs environs.



Trains


Réseau ferré

- Malaisie Occidentale : C'est la compagnie KTM qui assure le service avec des trains économiques, assez confortables mais parfois aussi un peu lents. Son réseau, qui permet d'ailleurs de relier Singapour à la Thailande, consiste en deux lignes principales le long des côtes de la partie continentale avec notamment la "Jungle Line" (Kuala Lumpur - Khota Bahru) très spectaculaire et appréciée des voyageurs. Sur l'ensemble, c'est la 2e classe qui offre le meilleur rapport qualité-prix (comptez 7 ou 8 € pour un Kuala - Singapour dans cette classe). A signaler qu'il existe aussi un forfait ("Rail pass") pour ceux qui souhaitent effectuer plusieurs voyages en trains lors de leur séjour.

- Malaisie Orientale : Juste un petit réseau d'une centaine de kilomètres sur Sabah permettant de relier Tanjung Aru (côte) à Tenom (intérieur).

Train de luxe

En Malaisie roule également l'un des plus luxueux trains au monde : l'Eastern Oriental Expresss. Celui-ci est inspiré en "version coloniale" de l'Orient Express et relie en 52 heures Bangkok à Singapour via la Malaisie (prix en conséquence).



Mers et rivières


Il n' y a pas de ferries entre les deux parties de la Malaisie et l'activité des bateaux se réduit quelque peu en période de mousson.

Malaisie Orientale

Beaucoup de déplacements se font en bateau le long des côtes ou sur rivières pour la partie orientale du pays avec au choix des lignes régulières ou des embarcations à affréter.

Malaisie Occidentale

Des liaisons également côté péninsule, notamment vers les petites îles voisines (dont l'archipel des Langkawi avec LSF).



Vols domestiques

Bon réseau local avec d'abord Malaysian Airlines, la Berjaya, Air Asia et depuis peu une low-cost intéressante (Firefly).
L'avion est à prendre essentiellement sur la partie orientale si l'on veut gagner du temps, ou encore pour effectuer le trajet entre les deux parties de la Malaisie (environ 70/100 € A/R). Mais attention, à Bornéo, les vols sont parfois soumis aux aléas climatiques.
A signaler qu'un pass aérien est proposé par la compagnie nationale sur l'ensemble du pays. Cela dit, l'avion n'est pas trop cher en Malaisie.

Beaucoup de touristes se font piéger à l'aéroport lors du changement de terminal. Il existe le terminal de l'aéroport international (KUL) mais aussi à 500m le LCCT (Low Cost Carrier Terminal) d'où partent les vols Tiger, Air Asia, etc…

Les taxis, qui oublient de vous signaler qu'il existe un bus entre les deux terminaux, font systématiquement un circuit d'une trentaine de kilomètres dans la campagne avant de revenir à l'aéroport (compter au moins 20€) au 2ème terminal. Il existe un bus qui relie les deux terminaux, coût dérisoire. Demander au point d'information où il s'arrête.

Attention, tout cela prend du temps, aussi il s'avère risqué de ne pas prévoir au moins 3H ou 4H entre l'arrivée de votre vol international et la connexion avec un vol "low cost" au LCCT. Un vol raté est repayé plein pot sur le vol suivant.



Lu 5217 fois

Derniers adhérents en ligne

adhabm   pkernen   chumbert   malebrun   phlautridou   magameiro   madefontenay   anbioret   cabafour   phgouyou   opaugam   rbars   emsanchis   carowinckel   maredor  
Copyright © 2020 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public