FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
Vous êtes iciAccueil|Travail et voyages|Travailler à l'étranger|Travailler à l'étranger: avant de partir
mercredi, 16 septembre 2009 15:57

Travailler à l'étranger: avant de partir

Travailler à l'étranger est un moyen efficace de rencontrer et d'apprendre aux contacts des autres; c'est aussi une excellente clé pour mieux connaître les mentalités d'un pays. Le contexte de mondialisation y est d'ailleurs de plus en plus favorable.
Préparer sa recherche d'emploi c'est comme préparer un voyage : certains préfèrent partir à l'aventure, d'autres obtenir une multitude d'informations préalables sur le pays choisi, le marché de l'emploi... afin d'éviter toute désillusion.
Bien réfléchir avant de partir et se poser les fameuses questions : "Pourquoi travailler à l'étranger ? Dans quel pays ? Est-on vraiment prêt à s'intégrer ? Quels sont nos atouts pour réussir : compétences, motivations, relationnel sur place ? Comment prévoir le retour ?".
Bref, la nécessité peut-être que de faire un bilan à la fois personnel et professionnel avant de s'engager.
Mais au delà de l'envie de vivre sous d'autres cieux, la motivation n'est-elle pas aussi simplement parfois de travailler dans les voyages, quitte à rester basé dans son pays d'origine ? Si c'est le cas, le cheminement et les recherches sont alors différentes à celles d'une recherche "classique" d'emploi à l'étranger.

Témoignages :

"Est-ce que de trop vouloir bouger ne risque pas de faire perdre un certain équilibre et une stabilité que l'on trouve dans ses racines ? Dans quelle mesure le fait de s'expatrier est-il bénéfique ? Est-ce que de retour au pays on ne risque pas de sentir un manque ?"(M.Z.)

"J'ai 27 ans, je suis partie de chez-moi (Aosta-Italie) à l'âge de 18 ans. J'ai fait mon Deug à Chambéry, ma licence aux Pays de Galles (Swansea), ma maîtrise et un DESS à Rennes. Pendant mon Deug j'ai passé les étés à Londres où j'ai fait de petits jobs. Puis j'ai passé d'autres étés en Allemagne où j'ai bougé entre Hanovre, Leipzig, Dresden et Berlin où j'ai habité pendant 7 mois. A 24 ans j'ai commencé à travailler dans une multinationale à Stuttgart et depuis 1 an et demi je travaille pour la même entreprise en Suisse. Est-ce que je veux m'arrêter ? Absolument pas ! En mars je vais partir pour un long voyage dans l' Himalaya et ensuite je vais essayer de m'installer pendant un certain temps a Kathmandu. Voyager pour moi est un style de vie. C'est en voyageant que j'ai appris le plus sur moi-même, j'ai acquis de la confiance, j'ai appris à être ouverte et tolérante. Certes c'est dur ensuite de rentrer, mais pas impossible. Je sais qu'en bougeant continuellement j'ai renoncé à beaucoup d'autres aspects de la vie qui sont aussi importants. C'est un choix très personnel. Il n'y a pas de formule qui exprime la bonne relation entre le temps que l'on devrait passer à voyager et celui que l'on devrait passer dans un même endroit. Il n'y a pas une recette toute prête qui puisse t'aider... A toi de savoir ce qui te rend heureuse ! Divertiti e prendi la vita come viene, giorno per giorno !"
()

Lu 5341 fois

Derniers adhérents en ligne

kaprempain   vilobel   isblanc   adhabm   bridelpech   josolinas   opaugam   masaguet   pilussaut   djbenseddik   aguilleux   jedouasbin   anbouce   colocquette   espeyen  
Copyright © 2020 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public