You have no items in your shopping cart.

Vous êtes iciAccueil|Actus des bourlingueurs|Voyage dans les Balkans.
lundi, 15 novembre 2021 15:08

Voyage dans les Balkans.

Eglise Saint Jean de Kanéo d’Ohrid. Eglise Saint Jean de Kanéo d’Ohrid.

Grande effervescence avec le retour des beaux jours. Nous préparons la voiture pour un grand périple : Albanie en passant par les Balkans. Voyage avec notre vieille 306, cuisine aménagée dans le coffre et une petite tente. Toutes rencontres avec les habitants seront privilégiées.

Après un week-end familial pour dire "au-revoir" aux enfants/petits-enfants, nous passons une soirée chez nos amis de Vienne (en France). Le confort est apprécié car des trombes d'eau inondent les vignes.

Le lendemain, nous apprécions notre pique-nique au col du Mont Cenis. Par contre, des embouteillages à Milan nous retardent. Nous arrivons au camping de Venise à 20 heures !

La journée à Venise est fantastique, avec une météo très agréable.  

La Croatie

Après l’Italie, nous traversons la Slovénie sur 30 km. Le jeu consiste à éviter l’autoroute (forfait annuel). Nous traversons une zone industrieuse car c’est le seul port de la Slovénie. La Croatie est pays magnifique. La côte très découpée, les criques, les ilots qui baignent dans la mer bleue, turquoise sur le bord. Il fait plus de 30° et nous profitons d’une baignade dans l’Adriatique tous les soirs. Revers de la médaille : les signes extérieurs de richesse, yachts, grosses cylindrées, tours de taille imposants, location en tout genre, tatouages, nous indisposent jusqu’au dégout. Quelques perles que vous retrouverez sur la carte : Porec (prononcez porredge), Roving en Istrie, Pula, Zadar, Sibenik, Trogir, Split en Dalmatie. Nous avons beaucoup apprécié les deux iles que nous avons testées, Pag (prononcez Paq) et Hvar.

Quand on rentre dans les terres on trouve une nature superbe dans les parcs naturels, mais aussi les stigmates de la guerre. Pans de murs effondrés, impacts de balles, maisons envahies de végétation. De 1992 à 1995 les orthodoxes, serbes, et les catholiques, croates, se sont fait la guerre. Les églises catholiques sont neuves. Les monastères orthodoxes ont mieux résistés et renferment une belle iconographie.

Mostar< La Bosnie-Herzégovine et le Monténégro

La Bosnie-Herzégovine. Voilà un curieux pays. Trois communautés en présence : les Bosno-Serbes, orthodoxes, les Bosno-Croates, catholiques et les Bosniaques, musulmans. Terres de conflits puisque la première guerre mondiale a été déclenchée par l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand et sa femme Sophie. Suite à la seconde guerre mondiale, la Yougoslavie, sous l’égide de Tito, fait partie du bloc communiste. Enfin le conflit honteux de 92 à 95 entre les trois communautés, sans l’intervention de l’occident pour de mauvaises raisons politiques. Le siège de Sarajevo durant plus de 4 ans, et différents massacres dont Srebenica, ont fait nombre de victimes. C’est donc un pays reconstruit, mais qui garde des traces flagrantes de destruction, y compris psychologique. Ici, pas de côte touristique (seulement 15 km de côte) mais des mosquées dans les montagnes verdoyantes.

Nous traversons rapidement le Monténégro. Pays des montagnes noires qui se jettent dans la mer. Les bouches de Kotor et les îlots habités sont de petites merveilles. Présence policière importante dans ce pays qui serait mafieux. Travaux de construction partout, la côte se bétonne.

< L’Albanie

Déclaré premier pays athée du monde par son dictateur Enver Hoxha, églises et mosquées furent détruites, à l’exception des celles déclarées monuments culturels. Depuis 1990, les religions investissent dans des lieux de culte neufs. Ayant été fermée du monde extérieur, l’Albanie n’a pas connu de conflit depuis la deuxième guerre mondiale. Les religions vivent en harmonie et les familles sont multiconfessionnelles. C’est un pays montagneux, agricole et pauvre. Les routes sont dans un piteux état hors de quelques grands axes dans les plaines. Les paysans travaillent à la main, ânes et mulets transportent toutes les marchandises. Les Mercédès finissent leurs vies ici. Les maisons abandonnées et délabrées ne sont pas détruites. Du neuf est bâti à côté et le toit en béton peut accueillir un étage à venir. Il y a décharges et des casses vraiment vilaines. De grandes poubelles récupèrent tous les déchets et certains les trient pour en vivre. Les touristes sont bien accueillis, c’est une manne pour le pays. C’est un pays simple que nous avons beaucoup apprécié.

L’Ancienne République Yougoslave de Macédoine et le Kosovo

La Macédoine, c’est un patchwork de communautés qui cherchent une unité dans des références empruntées à leurs voisins grecs, bulgares, albanais. Cela n‘arrange pas les relations ! Comme partout, des kékés en voitures rutilantes, mais c’est plus choquant dans ce pays avec un niveau de vie très bas. La misère se cache. La région des albanais musulmans semble organisée et prospère. Après avoir travaillé en Europe, ils font construire de grandes maisons avec garage pour leur grosse voiture. En activité, ils ne reviennent que 20 jours par an. Très beau patrimoine religieux.

Au Kosovo, les tensions avec le voisin serbe se font sentir. L’église orthodoxe serbe autocéphale (indépendante) possède de beaux monastères qui sont protégés par la KFOR, la police ou l’armée. Les panneaux sont écrits en deux langues mais le serbe est effacé à la peinture. Très peu de tourisme, donc pas de camping. Pendant les conflits de 1999, certains kosovars ont émigré vers l’Europe. Ils sont revenus au pays, pour ouvrir un restaurant, un hôtel ou cultiver quelques hectares de vignes. Ils parlent français et le contact est plus facile. On voit de grosses voitures immatriculées au Kosovo avec un CH ou D à l’arrière.

< La Serbie

La Serbie, pour moi, c’est le Danube. A vélo en 2016, maintenant en voiture et en bateau, les Portes de Fer (gorges du Danube) sont exceptionnelles malgré la pluie. La Serbie est un pays plus moderne qui nous fait sentir la fin de notre voyage, le dépaysement est moindre. La religion orthodoxe est bien implantée.

< Le retour en France

Entrer en Croatie le jour de la finale de la coupe du monde de football, c’est quelque chose ! La plupart sont absolument ravis de fêter leur place de vice-champion. Certains nous ont fait remarquer que nous avons gagné grâce aux africains. Certes, car nous les avons accueillis. Ici, sur 2 mois, les africains rencontrés se comptent sur les doigts d’une seule main.

La Slovénie est un petit pays européen qui semble prospère. Ici, c’est la nature, les montagnes, les lacs qui attirent des myriades de touristes.

L’Autriche est un pays riche : tout est nickel. Depuis que nous retrouvons un niveau de vie comparable au nôtre, nous nous interrogeons sur l’accueil des migrants. Ce sont ces pays-là qui mettent des murs physiques ou politiques pour laisser l’étranger dehors. Y compris la France ! Alpes Juliennes : que la montagne est belle !

Allemagne. Nous sommes dans les alpes Bavaroises et les villages sont typiques. Chalets en bois avec des géraniums au balcon. Les calvaires protégés par un petit toit de bois indiquent que nous sommes en pays catholique. Nous retrouvons le Danube à Ulm ! La course des bolides sur l’autoroute (quand cela est permis) nous effare !

< Sophie Duchêne

Lu 102 fois

Derniers adhérents en ligne

fbochereau   artuloup   opaugam   adhabm   rtourbot   geromatet   cemailhos   odanbricourt   gpez   dbesnard   fedayde   chlebris   mpfouilloux   pegourgeot   jldayot  
Copyright © 2022 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public