FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
Vous êtes iciAccueil|Destinations|Europe|Turquie|La Turquie, le nouvel eldorado du voyage médical.

La Turquie, le nouvel eldorado du voyage médical.

Aujourd’hui, la Turquie devient la destination médicale de prédilection pour se faire soigner. Le pays s’inscrit parmi les moins chers du monde, en termes de soins médicaux. Cette situation a été rendue possible par l’augmentation des coûts de la chirurgie dans les pays occidentaux, comme le Royaume-Uni, les États-Unis ou encore l’Europe.

La réputation des chirurgiens turcs pour la chirugie esthétique.

Rappelons que la chirurgie esthétique est une sous-catégorie de la chirurgie plastique. Cette opération permet d’améliorer l’aspect physique, ce qui renforce par la même occasion la confiance en soi.

Aujourd’hui, les gens s’orientent de plus en plus vers les chirurgiens esthétiques ainsi que les médecins turcs, comme Mooemclinic, pour pratiquer ce type d’opération pour deux raisons principales : les prix abordables et la proximité géographique.

Un rapport mondial indique même que la Turquie se classe parmi les trois premiers pays en matière de traitement esthétique.

Suite à des efforts et des années de travail acharnés, les dermatologues et chirurgiens turcs ont su s’imposer dans le domaine médical et se créer une bonne réputation auprès des patients. Ces praticiens multiplient désormais leurs services et les soins qu’ils prodiguent aux patients, venant dorénavant des quatre coins du monde.

Chaque année, des étrangers viennent en Turquie juste pour une esthétique du visage. Les récentes statistiques démontrent une tendance haussière chez les patients masculins que féminins.

Les points forts de la Turquie en matière de chirurgie esthétique

Le réseau chirurgical turc est apprécié pour plusieurs raisons :

  • Le coût du traitement, qui est estimé à 90% inférieur au prix appliqué dans d’autres pays. Ainsi, les patients venant du Royaume-Uni, des États-Unis, de l’Amérique du Nord ou encore de l’Europe s’intéressent fortement à la Turquie.
  • La fréquence des inspections : les hôpitaux et cliniques turcs sont fortement surveillés par les associations médicales, dont la Société turque de chirurgie plastique et esthétique (TSAPS) et l’Association médicale internationale. Ces entités servent de gardiens et de contrôleurs du niveau de propreté des cliniques, de l’accréditation des médecins et de l’établissement…
  • Les informations d’identification du chirurgien plasticien : Les associations médicales locales font en sorte de garder un œil strict sur les certifications et les références des chirurgiens. Parallèlement, le patient peut également se renseigner sur la licence médicale de son médecin, ainsi que les autres informations comme ses plaintes antérieures, ou encore ses actions disciplinaires. Sur Internet, il est également possible de vérifier la certification du conseil. Le cas échéant, Internet peut dévoiler les membres de la section « association » ou « associé » sur le site internet officiel du chirurgien comme sur Capillclic.
  • L’hébergement, la nourriture et les autres commodités de base : le coût de la vie en Turquie est abordable pour les touristes. On parle notamment de la nourriture, l’hébergement, les visites touristiques et le transport. D’ailleurs, il existe plusieurs hôtels et restaurants qui proposent des chambres luxueuses à petit prix, pourvues d’une cuisine selon les besoins. De plus, après le traitement, il est possible de visiter la ville. De nombreux modes de transport sont disponibles, adaptés à chaque budget.
  • La fabrication locale des équipements médicaux : il faut savoir que la Turquie privilégie la fabrication locale des produits et des biens, plutôt que l’importation. Ce concept entraîne ainsi une réduction des frais de soins médicaux et des prix des chirurgies. Pour soutenir son économie locale, la Turquie vend ses biens et produits à un taux plus élevé.
  • La qualité des implants, grâce aux diverses procédures esthétiques pour lesquelles les chirurgiens doivent avoir recours à la fixation d’implants dans le corps, comme l’augmentation mammaire. Dans ce cas, les chirurgiens garantissent l’usage d’un implant qualitatif avec une garantie à vie.
  • La différence de parité de pouvoir d’achat : même si l’Europe et les États-Unis fabriquent leurs propres médicaments, le coût de l’intervention chirurgicale reste élevé. Le premier facteur de cette situation est la fabrication nationale. Par conséquent, l’équation est simple si l’on prend en compte les différences de parité de pouvoir d’achat.
Lu 139 fois

Derniers adhérents en ligne

dbesnard   frderenne   jrevertegat   macottereau   phlautridou   mupersonnic   vilobel   gepotier   clbarre   mycadeau   adhabm   fmaignan   jechapelle   cgrevy   malevent  
Copyright © 2020 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public