FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 65

Formalités

. Visa Tourisme

> Dès le 1er Octobre 2019, les ressortissants des pays dispensés de visa, dont la France fait partie, devront obtenir une autorisation électronique de voyage pour être admis sur le territoire néo-zélandais. Présentation de cette ETA, nommée NZeTA, qui peut d’ores et déjà être réclamée en ligne.

> Qu’est-ce qu’une NZeTA ?

La NZeTA est une nouvelle mesure de sécurité que le gouvernement néo-zélandais mettra en place aux frontières le 1er octobre 2019. Certains voyageurs, pouvant actuellement se rendre en Nouvelle-Zélande sans visa, devront désormais obtenir une NZeTA avant leur départ pour la Nouvelle-Zélande.

La NZeTA n’est pas un visa et ne garantit pas l’entrée en Nouvelle-Zélande. À leur arrivée en Nouvelle-Zélande, les voyageurs devront toujours remplir toutes les conditions existantes d’entrée sur le territoire, notamment être en possession d’un billet de retour ou de continuation, être visiteur de bonne foi et être en bonne santé.

Si vous n’êtes pas en possession d’une NZeTA au moment de votre enregistrement pour un vol ou une croisière, vous ne serez pas autorisé à embarquer. Vous serez peut-être en mesure de faire votre demande à l’enregistrement, mais si les services de l’immigration du pays (INZ) ne peuvent pas traiter votre demande à temps ou si votre demande est refusée, vous ne serez pas autorisé à voyager en Nouvelle-Zélande.


> Qui doit réclamer une NZeTA ?

Vous devrez obtenir une NZeTA avant le départ en Nouvelle-Zélande si:

  • vous voyagez avec un passeport délivré par un pays bénéficiant d’une exemption de visa, dont la France fait partie;
  • vous êtes résident permanent en Australie;
  • vous êtes passager sur un bateau de croisière, quelle que soit votre nationalité;
  • vous voyagez avec un passeport délivré par un pays bénéficiant d’une exemption de visa, ou de visa de transit, pour transiter via l’aéroport international d’Auckland avant de poursuivre le voyage.

> Qui est exempté de NZeTA ?

Les titulaires de passeport néo-zélandais ou australien et les voyageurs en possession d’un visa néo-zélandais valide n’ont pas besoin de réclamer une NZeTA.

> Qu’est-ce que l’IVL ?

La taxe touristique et de protection de l’environnement acquittable par les visiteurs internationaux (IVL) est un mécanisme qui vous permet d’apporter une contribution directe à l’infrastructure touristique que vous utilisez et de protéger l’environnement naturel dont vous profitez pendant votre séjour en Nouvelle-Zélande. La plupart des visiteurs sont tenus de s’acquitter d’une IVL, y compris les requérants de visa programme vacances-travail (PVT), qu’ils doivent régler au moment où ils font la demande de leur NZeTA.

> Quand réclamer la NZeTA et payer l’IVL ?

Les autorités néo-zélandaises conseillent de faire la demande de NZeTA bien avant le départ pour la Nouvelle-Zélande. Le traitement d’une demande peut prendre jusqu’à 72 heures. L’obtention d’une NZeTA n’est nécessaire que pour les voyages à partir du 1er octobre 2019, date à laquelle elle deviendra obligatoire.

> Combien de temps est valable la NZeTA ?

La validité de la NZeTA est de 2 ans dès approbation.

> Comment réclamer une NZeTA et régler les frais d’IVL ?

Depuis le 1er Juillet 2019, deux solutions s’offriront aux voyageurs pour réclamer leur NZeTA et payer l’IVL:

Sur le portail néo-zélandais de demande de NZeTA, le requérant devra renseigner les informations présentes dans son passeport (nom, prénom, numéro, date d’expiration,…), une adresse électronique afin de recevoir, après approbation, la NZeTA puis quelques questions d’éligibilité. A noter que l’application mobile permet la numérisation de la bande MRZ du passeport, facilitant ainsi grandement la saisie des données de ce dernier, et d’une photo de type selfie.

Combien coute la NZeTA et l’IVL ?

La NZeTA coûte:

  • 12 $NZ (∼ 7,00€) pour les demandes effectuées depuis le site de l’immigration néo-zélandaises;
  • 9 $NZ (∼ 5,20€) pour les demandes effectuées depuis l’application mobile.

L’IVL s’élève à 35 $NZ (∼ 20,40€) par personne à régler avec la NZeTA.

Source : Action visa.


. "Travail-vacances"

A signaler que les jeunes (18/35 ans) qui veulent obtenir un visa de travail d'une durée maximale d'un an pour la Nouvelle-Zélande doivent en faire la demande avant d'entrer dans le pays. Quelques centaines de visas de ce type, valable 1 an, sont ainsi octroyés chaque année à de jeunes français.



Adresses utiles

. Consulat

7 ter rue Léonard de Vinci, 75116 Paris. Tél. : 01 45 01 43 43.
Ouvert de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30 toute la semauine (sf vendredi 16h00).

. Compagnie aérienne

Air New Zealand : 9 rue Daru, 75008 Paris. Tél. : 01 40 53 82 23.

Affluence

Pas mal de monde avec 2 365 000 touristes en 2005, essentiellement d'ailleurs à l'époque de l'été austral.
Les australiens représentent en gros un tiers des visiteurs devant les anglais, japonais et américains. 13 200 français ont visité la Nouvelle-Zélande en 2002.

Voyage individuel : pour qui ?

Destination pour voyageur débutant.
Lu 2866 fois

Derniers adhérents en ligne

jrevertegat   christaigle   geberthomier   adhabm   anleon   angeneau   magourdon   mibrochard   jedupratt   jegarry   matatibouet   vdesbordes   frengerrand   jeleclerc   stolive  
Copyright © 2019 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public